Récit de la course : Triathlon de Belfort pour tous 2017, par freddo90

L'auteur : freddo90

La course : Triathlon de Belfort pour tous

Date : 28/5/2017

Lieu : Belfort (Territoire de Belfort)

Affichage : 148 vues

Distance : 31km

Matos : Lapierre Tech3 alu
Brooks Pure Cadence 4

Objectif : Se dépenser

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Mon 1er Triathlon complet

Mon 1er Triathlon complet

 

Des bouts de…

La plupart de mes collègues sportifs, avec qui je vais régulièrement courir à la pause de midi, sont des triathlètes du club de Belfort, le TriLion. Alors forcément, au bout d’un moment, on se dit pourquoi ne pas essayer. J’avais commencé en 2011, avec 10km de course à pied pour finir le relais du format M.

En 2013, j’étais inscrit sur le format découverte : c’était le défi, 6 mois jour pour jour après avoir fini le tibia en deux sur la Saintélyon. Punaise, cette année-là, je n’avais jamais autant nagé (rééducation en douceur oblige) et aussi peu couru. Résultat… la natation avait été remplacée par de la course à pied pour cause d’eau trop froide L

Cette année, les copains de course à pied se sont décidés à faire le découverte (300m de natation, 25km de vélo et 5km de CAP). Ma boîte nous offre les inscriptions, et au détour d’une discussion avec la personne qui s’en occupe… je me retrouve inscrit presque contre mon gré J

Ne pas se noyer…

Par contre j’ai deux problèmes avec la natation : je suis mauvais nageur pour de la compétition (environ 2min/100m), et mon côté claustrophobe ressort parfois dans l’eau… Je refais quelques séances en piscine, et je vais même faire quelques séances dans l’étang du Malsaucy où ce fera l’épreuve. Ça va à peu près, mais ça tient à peu de choses, et je n’ose pas m’aventurer seul pour une traversée…

Bref, la stratégie sera simple, sortir vivant de la natation, et après il n’y aura plus qu’à dérouler en vélo et course à pied. Je vais voir le départ du format Long le samedi, pfff impressionnant l’entrée dans l’eau des centaines de concurrents, c’est sûr que ce n’est pas pour moi ça !

Logistique

En plus, pour pimenter le tout, cette année l’arrivée du vélo se fera sur Belfort, alors que les années précédentes tout se passait sur le site du Malsaucy. Du coup, il faut passer sur Belfort le matin de la course pour poser les affaires de course à pied. Pour moi c’est vite vu, juste une casquette, j’ai remis les cale-pieds sur le vélo, j’aurai donc déjà les baskets aux pieds.

Puis partir en vélo pour le Malsaucy avec le sac qu’on laissera pour le vélo, et celui pour la natation, il faut bien avoir tout calculé à l’avance, pfff ça complique quand même par rapport à un site unique !

C’est long !

Arrivé sur le site du Malsaucy, je pose le vélo, prépare le casque et tout, et c’est parti à pied pour aller de l’autre côté de l’étang où sera donné le départ de la natation. Température de l’eau, 23.8°C, la combinaison est autorisée de justesse, pour moi ce sera le shorty, histoire de mieux flotter. J’y vais avec Alex, normalement on est à peu près du même niveau, il faudrait même que je sorte de l’eau un poil avant lui, car en vélo je pense qu’il sera devant.

On se place sur un côté, on laisse partir la foule, et go… et là c’est la cata, au bout de 2 respirations je bois à moitié une tasse, il y a encore beaucoup de monde autour de moi, ça ne va pas du tout. Je regarde en arrière, mais non, j’ai dit que je le faisais, alors go ! Je finis par partir nager complètement à l’extérieur des pédalos qui matérialisent la direction à suivre, pour être tranquille. Mais c’est foutu, je n’arrive pas à me remettre sur le crawl, je fais une brasse pourrie, pfff…

Arrivé au milieu de la traversée, j’entends le speaker féliciter les 1ers qui sortent de l’eau en 4 minutes. Re-pfff, j’hésite à m’arrêter reprendre mon souffle en m’accrochant au dernier pédalo, mais je sens que si je le fais, je ne repartirai pas, donc go, faut que ça se passe !

J’arrive enfin sur la plage, le soulagement, j’aurai mis 7min45, et à ma grande surprise je verrais que j’étais 257ème sur environ 500, sur le coup je me voyais vraiment plus loin. Allez hop, on se remet dedans, je pense bien à commencer à enlever le shorty pendant que je cours pour aller au parc à vélo. Alex est déjà à son vélo, mais pas encore prêt à partir, il a sa combi intégrale à enlever.

J’ai l’impression de tout bien faire, bon je prends quand même le temps de me sécher un coup les pieds avant de mettre chaussettes et baskets, 2min20 de transition, finalement assez moyen apparemment.

A fond les manivelles !

Alex et moi ressortons finalement ensemble du parc à vélo. Il m’encourage à le suivre, ok, mais il part vite, et au bout de quelques centaines de mètres, je sens que c’est trop vite pour moi, je le laisse partir.

Par contre, forcément avec 250 personnes sorties de l’eau dans les 3-4 minutes précédentes, il y a du monde partout, et si je veux rester côté droit de la route, je passe mon temps derrière d’autres concurrents… Je ne fais que doubler, au départ j’essaie de respecter les règles en me décalant quand j’arrive proche du cycliste de devant.

La première partie du parcours est une sorte de long faux plat montant, je continue à remonter, et nous arrivons à Rougegoutte au bout de 8km. Là je sais qu’il y a une grosse partie à découvert jusqu’au prochain village, jusque-là nous étions dans les bois plus ou moins.

Bon, pas d’arbitre, c’est la fête, tout le monde fait comme il veut… je fais l’effort pour prendre un groupe, et c’est parti ! Je rattrape Alex qui s’était retrouvé isolé à cette occasion. Un petit coup de cul avant Grosmagny, le ravitaillement où je prends un bidon d’eau pour m’arroser, et on continue.

Depuis là, c’est faux plat descendant pour 5km. Alex déboule et me double, il est sur les prolongateurs que je n’ai pas, bon ben j’enquille sa roue, et il m’emmène à 50km/h sur un bon bout, ensuite ça devient plus plat, je repasse parfois devant.

Arrive ensuite la partie « costaud », 4-5km dans un bois avec une série de montée-descente casse-patte. On se régale avec Alex, on continue à doubler, mais un petit groupe du même niveau commence à se former. Je reprends une collègue sortie 3min avant moi de l’eau (oui elle sait nager elle !), et on déboule sur Offemont.

Il y a un gros coup de cul à la sortie d’un lotissement, je le passe un peu en force, puis c’est l’arrivée sur Belfort. J’ai perdu Alex, et je n’ose pas me retourner vu l’allure et les manœuvres de certains en peloton.

J’ai repéré la veille le tracé dans Belfort, avec notamment la ligne pour descendre du vélo 5m après un virage à angle droit, hop je desserre les cale-pieds et je cours, on récupère mon vélo, je récupère mon sac, et tout en continuant de courir je troc mon casque et mes lunettes pour ma casquette, et go pour la course à pied !

La partie vélo aura été bouclée à 35km/h de moyenne, et les détails du classement m’apprendront que j’ai repris 150 places pendant cette partie !

Chaud…

Forcément après avoir autant donné en vélo, les jambes sont un peu lourdes. Vu la chaleur, je prends le temps de me verser un verre d’eau sur la tête, et ensuite nous avons droit à une partie à l’ombre dans un square, où on nous donne des bracelets, nous avons 2 tours à faire en ville.

Après le U fait pour passer dans le square, on repart en vieille ville, là c’est soleil, j’ai du mal à être à l’aise, mais j’avance bien quand même. Par contre je suis surpris, devant moi il y a des mecs sans bracelet ?? Je me retourne de temps en temps, pas d’Alex derrière moi, bizarre.

Nous croisons le parcours vélo, j’encourage une amie, ça par contre c’est sympa de se croiser et se voir. J’en finis avec le 1er tour, nous repassons le long du parc à vélo, et à la sortie je prends cette fois-ci le temps de boire un verre.

Je récupère mon 2ème bracelet dans le square, et repasse à nouveau vers les quais. J’entends un concurrent se faire interpeller par un spectateur, perdu il était sur le point de me suivre directement sans passer par le square.

Avec la désorganisation induite par cette arrivée à Belfort, ils seront en fait quelques-uns à avoir coupé sans passer par le square et à écoper de 2min de pénalités, c’est un peu n’importe quoi…

Je double une autre amie, j’ai l’impression d’être mieux dans ce 2ème tour, mais le chrono me montrera le contraire, je mettrai 20 secondes de plus. J’essaie de me forcer à continuer à reprendre du monde, mais dur de repérer celles et ceux qui sont aussi dans leur 2ème tour.

Je rattrape l’amie vu sur son vélo tout à l’heure, et elle m’encourage un coup, j’en ai bientôt fini alors qu’il lui restera encore son 2ème tour.

On redescend vers le parc à vélo, on tournicote, et la dernière ligne droite. J’ai un mec devant moi, je commence à sprinter, et lui commence à lever les bras ! Euh… ouais bon, je ne sais pas si c’est petit, mais pour moi la course c’est jusqu’à la ligne d’arrivée, alors je donne tout pour revenir.

Après-coup, je verrai que j’aurai repris presque 40 places sur la course à pied, 4’15/km de moyenne pour finalement 5.7km, pas mal vu la chaleur et les jambes après le vélo.

Finalement…

Je finis 44ème/462 concurrents classés, ce sera la bonne surprise d’après-course, 1h18 au final. Ce premier triathlon m’aura plu parce qu’il y avait les copains, avec Alex nous nous sommes vraiment fait plaisir sur le vélo !

Mais vu l’horreur qu’aura été la partie natation pour moi, je ne crois pas que je poursuivrai dans ce sport…

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran