Récit de la course : Approach Spahis Race - PK 15 2017, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : Approach Spahis Race - PK 15

Date : 4/6/2017

Lieu : Peyrus (Drôme)

Affichage : 873 vues

Distance : 15km

Objectif : Pas d'objectif

11 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Chronique d’une manche DTTN drômoise « typique »…

 


Chronique d’une manche DTTN drômoise « typique »…

 



 

A l’issue du vote de Décembre 2016, la manche proposée par le Bouk, à savoir le Trail de l’Arbarine, est délaissée au profit… de la manche drômoise du Chasse-Neige : l’APPROACH SPAHIS RACE

 

 

Ok ça fait pas saucisson (ce nom !!!)

Ok ça fait même course à obstacle limite color run

Seulement voilà, le Chasse-Neige a bien vendu son expérience de 2016 (cf son récit), et l’idée d’avoir des purs classements de DTTNistes au scratch est bien motivante pour beaucoup !!

 

 

Et puis réjouissons-nous : enfin une épreuve « courte » au DTTN ! Mais bon, 1.000m de D+ quand même, sur 15 kil, ça sera pas l’arsouille façon Sentier des Ours à Autrans !

 



 

La veille c’est barbecue et intox DTTNiste « classique » chez le Chasse-Neige et la Dameuse qui nous recoivent comme des rois.

 

 

Bon soyons sérieux : depuis Mirmande, j’ai quasiment rien fait. Au point… Au point d’être menacé par Namtar je pense.

Du coup il y avait la ligue 1 et la ligue 2, le Bouk invente désormais la fédérale 1 du DTTN !!!

 

 

SURPRISE : sur place, on retrouve des amis du DTTN : le bon Noruas et le sacré Byzance !!! Ajoutez à ça un Faizan déguisé en Faizan et ça fait une belle brochette de bons mongols sur cette course de 63 coureurs !! Surtout : ça détonne dans cette ambiance… militaire ! Oui car la course est organisée par des militaires, ça change ! Surtout côté amabilité, on en reparlera !

 

 

Mais il y a fort : mon idole, LE bénévole de l’année, je vais l’appeler « Norbert », ou encore « Séraphin » !! Le fils caché de Michel R et… je vous laisse deviner ! Je n’ose faire un selfie avec lui, pourtant c’est pas l’envie qui manque

 



 

Après les photos people d’avant-course, je fonce me ranger en milieu de peloton, et observe de loin… le hole-shot de folie du DTTN !!

 

 

Hélas, hélas hélas hélas, de mon côté c’est… catastropique. Catastrophique. CATASTROPHIQUE. Comme d’hab ? Presque.

Conscient de mon manque chronique de foncier, j’ai fait une double sortie choc cette semaine : mercredi le Granier, jeudi la reco d’une partie du futur Trail de l’Epine avec les sportifs de l’EAC, les 2 sorties sous l’orage, et résultat j’avais bien mal aux cuissots, et ce dimanche, bah j’ai mal !

 

 

Tant et si bien qu’au début je vois Noruas et Byzance papoter tout en s’éloignant « facile », puis le peloton entier nous dépasse un par un (oui on court avec Namtar façon duo de l’Hermitage) puis pire, c’est l’ami Namtar s’éloigne…

 

 

Non

Non !

NOOOOOOOOONNNNNN

Putain j’ai mal partout, comme des grosses fourmis dans les talons+mollets, comme si j’avais la maladie des os en verre… Chelou non ?

Hou que c’est loin Riotord 2017 où je fumais le CN ET Alba… Là le tarif doit être de 2 minutes au kil, easy dude

 

Je monterai bien dans la caravane façon TOR moi 

 

Abandonner ? Surement pas

Attendre que ça passe ? Oui, car ça va passer…

Et finalement je mets le clignotant, et tente ce que j’avais fait au Trail du Dégel : je délace mes chaussures, et redescend d’un cran les lacets, histoire que le sang circule mieux dans les jambes…

 

 

Bon, au début ça fait rien. « Ca fait tchi » comme dirait le fz.

Mais même en ayant mal, je retrouve le rythme, du moins celui du trafic ! Et ça, je m’en contente… Plus que 3-4 coureurs entre Namtar et moi. Bouk-phénix se réveille

 


 

Malheureusement je ne remonte pas sur lui, mais au moins, on va pile à la même allure.

Allez, il faut tenir, la course est longue, et puis…… Il y aura toujours la descente !!!

 

 

Enfin kil3.5, ça revient un peu derrière mais je laisse pas passer, tant et si bien qu’on remonte un couple, que je dépasse, c’est le début du PAC-MAN-BOUK

 

 

Et la voici la jonction, ça s’est fait ! Namtar m’encourage, j’en fais de même mais il semble cuit, en tout cas plus cuit que moi ! En plus on déboule sur un petit mur en lacets, j’essaye de monter vite et de relancer histoire de m’échapper, quand soudain : on arrive sur une première descente ! Rien pigé au tracé moi



 Hou le terrain ! Glissant à souhait, mais faut pas traîner j’ai un namtar au c**, et comble du comble on me remonte, je n’ose me retourner, oh et puis si : un barbu ?! Mais d’où il sort ? Il me passe et je lui lance « je copie ta technique », à savoir les jambes très écartées avec les pieds sur les côtés du chemin (je sais pas si c’est bien clair !), s’ensuit un autre coureur, OK, je comprends que ce sont les premiers du 10 kilomètres !

 

 

Km4.5 au « Chabottes », les parcours se séparent, à gauche les sprinteurs du 10 kil, à droite les montagnards du 15 kil. Et là on a du champ ! Je vois 4 coureurs dont un t-shirt blanc, serait-ce Byzance ? J’aimerai…

 

 

Et derrière le Namtar n’est pas si loin (il ne se souviendra même pas m’avoir en visu !) mais tel un tennisman à Roland Carlos, il y a 40-40 avantage Bouk service Bouk.

 

 

On attaque le gros de la course : 1 kilomètre 500 pentu à souhait… Coup de bol je suis bien, LA LE FONCIER paye un peu, du moins mieux que le trafic du jour, et remonte au fur et à mesure du coureur. Un gars en jaune, puis un en bleu qui lutte et du coup nous remonte vers une chenille devant… que je vais doubler un par un !

 


 

Enfin on arrive à une sorte de cheminée, 3 coureuses devant dont une jolie blonde remarquée en début de course car elle a deux tatouages de nœud papillon sur l’arrière des cuisses sous les fesses !! Je suis pas branché tatoo mais pour le coup : juste wahou

 

 

Je fais mon affaire des 3 traileuses dans la dernière partie de la bosse, en pousse même une pour la rigolade, avant d’arriver à une prairie.

Brouillard hyper dense, on sait pas où aller !!

Des poteaux blancs sont indiqués avec de la rubalise dessus… qui ne suivent pas l’espèce de semblant de single dans ces herbes mouillées, que dis-je, trempées…

 


Du coup pas facile de creuser un écart en cherchant son chemin tous les quinze mètres. Ceci dit, on entend des coups de sifflets, un ravito serait-il pas loin ? On l’entend toujours mais ça se rapproche pas, et enfin je le vois le militaire avec son sifflet et sa frontale, « ravito à 1.5 km », et nous sommes au sommet !

 

 

Vite il me faut coller le trailer costaud en all-black de devant mais il se laisse pas faire !

Pas grave, je reste sagement au contact, jusqu’à ce qu’il ne prenne pas une bonne option de trajectoire et zou je profite… pas longtemps, car je guette le balisage en permanence et du coup ne creuse pas grand-chose. Il s’avèrera que ce coureur avec qui je bataillerai n’est autre que le Sergent !

 



 

Dans cet endroit brouillardeux et bruineux voilà qu’on croise deux randonneuses « vous auriez dû rester couchées… », « ah non !! » (ton vif !), et l’on déboule sur une piste mi-4x4 mi-bitume, allez il faudrait que je lâche mon all-black, et qui j’aperçois au loin OUI cette fois c’est lui c’est Byzance !!

 

 

BOUUUUUUUUK

BOOOOOUUUUKKKKKKK

BOOOOOOOOOOUUUUKKKKKKK

Il lève le bras il a compris !

Même si je mets du temps à faire la jonction il avance le rascal pourtant il a la même bouée que moi !

 

 

Et c’est ensemble qu’on arrive au ravito.

Zou, banane, eau-coca, et je veux pas tarder, sait-on jamais s’il y avait une chance d’aller chercher le Noruas… Mais finalement on part à trois avec le all-black costaud, un peu de bitume, de la peinture sur la route au sol dans les deux sens ( !! Vu qu’il y a 4 tracés aujourd’hui, normal), quand soudain la peinture marque « flèche à droite » mais à droite c’est le champs avec une barrière donc je trace, mais une bagnole nous klaxonne, j’en démord pas, elle reklaxonne et là c’est Byzance qui percute et part à droite ah oui il y avait un passage

 

 

Mais le bouk n’est toujours pas convaincu, je balise encore un peu, et attend de voir une rubalise… qui met du temps à venir et me fait encore douter… Et enfin, en voici une, OUF ! (pourquoi je détaille ce passage, parce qu’il coutera un podium à un DTTNiste…….. frustrant, horriblement frustrant)

 

 

Et voici un kilomètre bizarre où chacun des 3 veut s’émanciper du groupe mais tour à tour personne n’y arrive, j’ai lancé la première banderille et au final je souffre un peu de coller au groupe, et voilà qu’on arrive au « Pas du Touet », et là, délivrance, avec Byzance qui me sort « Allez profite de la descente » !!

 



 

???

Soit il croit que je suis encore « un descendeur » (un DF, remember !!!)

Soit il n’est pas un champion de la discipline ?

 

 

Dès les premiers mètres je sens que ça va être fun !!! Du single bien étroit, extrêmement joueur, pas trop trop pentu non plus, bim racines pierres, j’adore !!! Du coup je lance 2-3 « bouk » en contrebas histoire de faire profiter Byzance que je croise pas tous les jours !

 

 

La suite j’envoie comme je peux, et BIEN ENTENDU je remonte deux féminines en peine, trop bien la première s’écarte illico, la seconde est pas rassurée non plus et à la première opportunité « GAUCHE » et je passe !

 



 

Je continue mais entend des pas derrière moi, mince ? Ca doit être mon Sergent, mais non… c’est la jolie blonde tatouée ?!?!? BEN CA ALORS si c’est pas une surprise ça, surtout que je m’arrête 3 secondes pour mes lacets, bon, elle passe… et trace. Pire, mon all-black est à vue, pourtant je traîne pas ?


 


 

Et suite de la spirale, ma montre se met à bipper ? Euh ??? Re-bip. Re-bip. Pourtant elle n’est pas faite pour bipper. Bon, je la regarde… et elle s’éteint sous mes yeux !! Horreur, mais que se passe-t-il ? Je l’ai chargée toute la nuit ! Je la re démarre, ouf, le chrono est toujours en place, je la relance… Et 1 minute plus tard même topo, snif, ça sent la fin de vie… Je m’en souviendrai de cette APPROACH SPAHIS RACE du coup !

 

 

Je double la nana copine du sphynx, qui peste contre la descente, « tu me reprendras en montée ! » lui lance-je

 

 

Le all-black m’a repris mais je le colle ardemment, il ne me décroche pas, et on arrive à une piste forestière en faux plat descendant comme j’aime et BIM je me mets en mode « enjambées de Faizan » surtout que j’ai entendu les nanas tout à l’heure il reste une côte, « courte ».

 

 

Et après un single nous y voici dans cette dernière côte.

Nul, j’ai plus les indications, n’ayant plus de montre. Le militaire m’indique « 3 kil ».

Surprise : la blonde tatouée est à vue ! Hé hé

 


 

En tout cas les jambes sont là, je monte et ne me retourne pas… Enfin si, plus loin, et… plus de all-black ! Il a du exploser car il était proche pourtant… bon ben comme ça j’ai plus de menace !

 

 

Enfin si, sur la fin de la montée, comme convenu, la pote du Sphynx est à vue, hou il faudrait pas que la montée dure trop… Et ça repart !

 

 

La fin de la course est « digne », avec un replat, une descente encore scabreuse, puis moins scabreuse, je double un couple, puis un concurrent qui semble avoir du mal à la fin, pas de quartiers j’ai des stats à tenir moi et nous voici dans Peyrus, 3 militaires dont 1 qui sourit (enfin !!! ça changera des « bonjour » secs entendus tout au long de la course) et j’en termine en 2h22………………. Loin, très très loin du reste de la troupe avec 6 DTTNistes sur les 11 premiers, alors que je fais 33

 

 

 

Un pur scandale mais relativisons :

  • Ce n’est pas aujourd’hui que la corne a vécu sa première défaite vs alba
  • Par contre, le CN termine devant Alba
  • Noruas en 2h15 : c’est peut-être le temps que j’aurai mis « en grande forme », mais c’est encore 15 minutes derrière tout le monde !!! Du coup pas de regrets hein ? C’était si mal parti, j’ai pu profiter 10 kil de la course même si ça m’aura coûté une montre !

 


 

Les manches DTTN se suivent et ne se ressemblent pas, rdv en septembre non pas à mon cher UTV (ce sera pour 2018 avec Namtar) mais au Trail Sherpa dans les Bauges !!!

 

 

11 commentaires

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 12-06-2017 à 09:35:15

Ça devait arriver... le Bouk a lâché la rampe.

Commentaire de Trixou posté le 12-06-2017 à 10:06:24

Arrgll, je ne peux pas voir la vidéo depuis le boulot et avec le commentaire du Lutin j'imagine TOUT, et même son contraire.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 12-06-2017 à 10:19:57

Toutes mes excuses, le récit était pratiquement terminé d'être écrit, mais il manque la fin + la relecture + le principal : la mise en formeS

Commentaire de Trixou posté le 12-06-2017 à 11:48:12

Oh ouiiiii la mise en formes...

Commentaire de Noruas posté le 13-06-2017 à 16:38:40

Vu que tu traines pour illustrer ton propos, je t'aide un peu avec la ligne de commande qui te manque:
Select photos From jeunes femmes blondes Where poitrines=fortes

Commentaire de Byzance posté le 13-06-2017 à 19:24:57

Ben moi je dis que le bouk est un tricheur : 1) pour les stats des lectures, il crée la demande en laissant en friche son récit ... disons 200 visualisations ! 2) Après, il dit ne pas s'entrainer mais fait toute les Chambésèches et 3) en plus il est moins gros que moi ! Sinon, je crois que ton sergent "Maxime" est en fait carrément colonel ! Méfiance ... tu n'est pas à l'abri si je progresse en descente (et installe des essuies glaces sur les lunettes)

Commentaire de Albacor38 posté le 13-06-2017 à 19:32:24

Hé mais t'es fou c'était pas le sergent c'était le colonel des Spahis en personne !

Commentaire de Corne de chamois posté le 13-06-2017 à 22:14:07

pov bouk il est loin le temps ou tu prenais des bahts

Commentaire de Corne de chamois posté le 13-06-2017 à 22:20:15

5 DTTN dans le top 10
6 dans les 11 si tu comptes MANAK

Commentaire de Namtar posté le 14-06-2017 à 13:55:17

Une bonne course de reprise ou je fini loin derrière. Au moins cette fois-ci il y avait encore du monde à l'arrivée ;)

Mais au Trail Sherpa je fumerai un DDTNiste, sinon c'est hara kiri sur la ligne d'arrivée !

Commentaire de Chasse-Neige posté le 14-06-2017 à 17:05:23

Nice recit !
Dur dur cette année 2017, mais en meme temps on fait tout a l'entrainement pour te rendre la tache ardue !
H oui et aussi, ma garmin me dit qu'elle irait bien se ressourcer en savoie lol

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran