Récit de la course : Trail des Balcons d'Azur - 46 km 2017, par smetairie

L'auteur : smetairie

La course : Trail des Balcons d'Azur - 46 km

Date : 23/4/2017

Lieu : Mandelieu La Napoule (Alpes-Maritimes)

Affichage : 530 vues

Distance : 46km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Competition 2017 : Etape 6 - Trail des Balcon d'Azur 47kms 2.2D+

Trail des Balcon d'Azur , le 47kms 2.2K+ fait !

La forme revient apres un hiver vraiment difficile, j'ai eu de bonnes sensations pendant 30 kms dans le cadre magnifique de l'Esterel et ses roches volcaniques rouges. Courir au doux soleil du petit matin, sur de petites sentes de randonnées, au milieu d'une végétation luxuriante et variée, alternant gorges, pentes rocheuses, scenes sur la mer, fut un plaisir immense.

L'organisation est excellente et sympathique. Neanmoins la sono a fond qui vous decolle les tympans c'est pas mon truc.

Note sur le tracé final complètement "tordu" (j'ai failli me tromper au niveau du fort et sortie de la plage je ne savais plus ou aller)

 

Techniquement ce trail est vraiment difficile en raison du terrain caillouteux et l'inadaptation de mes chaussures (Innov8 220gr) tres légère et peu amortissante. Au bout de 20kms j'ai commencé a sentir les impacts de chaque cailloux sous mes pieds.

J'ai donc du basculer ma foulée vers le talon et donc perdre en rendement et efficacité et gagner en fatigue. Meme sur les portions roulantes assez nombreuses , je ne pouvais plus poser correctement mon pieds a l'avant.

Autre erreur, classique, je suis parti dans "le ventre mou du peloton"  (cf le sympatique organisateur) ce qui m'a valu 5 kms au train de senateur. A la queue-leu-leu. Soit une bonne dizaine de minutes de perdu sur mon objectif de 5h30. Temps que j'ai évidemment pas pu m'empecher d'essayer de rattraper en prenant plus de risque dans les descentes, en attaquant davantage sur les zones "roulantes" (j'ai fait qq pointes a 20kmh)

Sinon, j'ai eu le coup de pompe habituel au 35kms environ, avec les premiers signes de lourdeurs dans les jambes et de pesanteur dans le bas du dos qui diminuent progressivement mes capacités motrices jusqu'qu point ou je dois m'arrter pour faire des etirements. Mon cardio était a 130-135 pendant les 15 derniers kilometres de la course, mes jambes étaient le facteur limitant. Je ne trouve pas de solution a ce problème que je traine depuis des années.

Ajouté aux impacts sous les pieds qui m'ont rendu sensible a chaque point d'impact au sol, je fus donc pas a 100% pendant les 10 a 15 deniers kilometres et fut rattrapé par environ une dizaine de personnes. J'en avais doublé une bonne centaine.

L'année prochaine je serai mieux préparé et prendrai ma revanche :)

1 commentaire

Commentaire de smetairie posté le 25-04-2017 à 12:58:38

ah oui j'oubliais j'ai fini 72e finalement en 5h53. Avec des chaussures correctes et avec un depart a l'avant je pense que j'aurais approché les 5h30. On verra l'an prochaine :)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran