Récit de la course : Trail du Bugey - 52 km 2006, par jongieulan

L'auteur : jongieulan

La course : Trail du Bugey - 52 km

Date : 17/9/2006

Lieu : Belley (Ain)

Affichage : 1780 vues

Distance : 52km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Mon 1er 50 bornes !

Ami(e)s Kikoureur(se)s,

Après maintes lectures de vos CRs de vos courses, je n’osais pas me lancer dans un CR d’un mini-trail de 20 bornes !!…alors, je me suis dit, pour avoir de la matière à raconter, faut faire une plus longue distance : c’est ce que j’ai fait ce dimanche…direction Belley dans l’Ain pour le Trail du Bugey pour …52 kms !! …ca commence à y faire, non ???…
Jusqu’à présent, je n’avais couru que 35 kms pour la Frison Roche dans le Beaufortain (au passage, superbe trail !!)…en fait 38 kms !!…38 ou 52, c’est pareil, non ???

Bref, samedi, je consulte météo France sur internet qui prévoit pluie, pluie et pluie et des températures assez fraiches…le moral en prend un coup !! que vais je faire ?? me lancer dans le 52 bornes ou faire le 26 kms ??
Allez, je vais retirer mon dossard, et je verrai bien….renseignements pris auprès d’une charmante demoiselle, je me lance pour le 52 kms !! …on verra bien…

Dimanche 7h30, temps gris mais pas de pluie…c’est déjà cà !!…on nous annonce que la distance est de 53 kms !! 1 km de plus, c’est rien, non ?? …j’aperçois Werner Schwetzer, 67 ans…respect !! ….8h30, le départ est lancé toujours sans la pluie ! et c’est parti ! je me décide de partir tranquille jusqu’en haut de la crête, 30 kms et 800 m D+ plus loin …j’en profite pour discuter avec des gars qui s’essaient aussi à une plus longue distance…on se balade, on passe à travers la Roche Percée…tout se passe bien, malgré les coups de fusils de nos amis les chasseurs !! …et enfin les choses sérieuses commencent ! c’est parti pour 800 m D+…finalement, ca se monte bien, tranquille…le seul petit souci : le brouillard sur la crête qui laisse deviner un joli paysage…tant pis on reviendra !!…la descente se fait sur un large chemin forestier…et puis, vlà ti pas que je vois plus les gonzes de devant !!…plus de signalétique, plus rien !!…M… !!! …demi-tour !! résultat, 1 km de plus !! 53 km, ce n’était pas assez !! ...mais seulement, j’ai entrainé dans mon « sillage » un mec et une femme qui était 2ème !! …elle était pas très contente que je me sois planté !! …elle avait peur de perdre sa 2ème place !!…nous revoilà sur le bon chemin, et elle met le turbo dans la descente !!…plus revue !!…mon ptit détour m’a permis de rencontrer un gars sympa qui a fini 2ème V2 à la CCC !! du coup, on fait un bon bout de chemin, me donnant un bon tempo et me permettant de m’économiser !! …puis finalement, la CCC encore dans les pattes, il lâche prise dans les dernier raidillons …moi, par contre ca va, même si un début de pubalgie me fait souffrir !! à ce moment, je pense à vos CRs, à vos souffrances, et au mental qui entre en compte !! …je pense à vous qui m’avez motivés à faire ce trail !!! ….je me cale un rythme régulier…un pied devant l’autre !! mes pieds me font mal, surtout au niveau des voutes plantaires !! par contre les mollets vont bien (j’essayais pour la 1ère fois les chaussettes de contention…efficaces !!)…allez encore 10 bornes…j’essaie d’appeler ma femme, mais pas de réseau !!! …les derniers kms se font sur le bitume, je cherche le bord de la route pour soulager les pieds…je commence à savoir ce que vous voulez dire quand vous parlez de mental !! …allez, 3 bornes….ahhhhh !!!!….enfin, la dernière bosse qui tue !!!…j’avoue que mon cerveau ne pense qu’à une seule chose à ce moment : un demi bien frais (que je ne boirai même pas !!)…enfin, vlà l’arrivée qui se profile…après 6h05 !!! loin derrière les premiers, mais l’essentiel est ailleurs : objectif atteint : terminer !!!…cerise sur le gâteau…6h, c’est pas mal pour moi !!! (je décompte mon km supplémentaire !! ;-))

Ce que je retiens: La grosse différence avec les mini-trails est le mental….chose que je ne connaissais pas finalement !! …sur 20-25 bornes, la distance est trop courte pour qu’entre en compte le mental !! …et prendre des trucs salés, car manger que du sucré pendant 50 bornes, ca écoeure!!!

Conclusion : y’a intérêt de s’entraîner sérieusement pour la stélyon !! ;-))

Un point tout de même sur l’organisation du trail du Bugey : super !!…les bénévoles sont tous sympas, la signalétique impec (mon ptit détour est de ma faute, car le panneau y était bien !!), les ravitos bien placés, très nombreux (ca aide bien !!)…très beau trail !! je vous le recommande !!! …A l’année prochaine !!

Arvi

1 commentaire

Commentaire de BENIBENI posté le 18-09-2006 à 13:15:00

Salut, beau récit ! Moi aussi je viens de faire un 52 km et j'ai vécu les mêmes sensations, le sucré m'a aussi écoeuré . Bravo pour ton courage.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran