Récit de la course : WITT - Trail Blanc du Sappey - 16 km 2017, par Leseb

L'auteur : Leseb

La course : WITT - Trail Blanc du Sappey - 16 km

Date : 18/2/2017

Lieu : Le Sappey En Chartreuse (Isère)

Affichage : 391 vues

Distance : 16km

Matos : Kiprace 3

Objectif : Faire un temps

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

WITT acte 2 - Witt, ça fond!

Acte 2 (3 en fait, l'édition de l'Alpe du Grand Serre ayant été annulée en raison des conditions météo) du Winter Isere Trail Tour (ouf!), direction le Sappey en Chartreuse pour 2 boucles de 8 km/400 m D+, en fin de journée (nocturne à partir du dernier tiers de la premiere boucle).

A l'arrivée au Sappey pour récuperer les dossards, il fait pas loin de 10°, tout est vert, une fois de plus l'enneigement va être assez discret!

Retrait efficace et dans la bonne humeur et hop un petit tour du village pour se chauffer en douce et récuperer un tant soit peu de la sortie ski de rando du matin.

On ajoute quelques accelerations dans la premiere montée et un reperage du dernier km en descente et c'est l'heure de rassembler la meute (pas loin de 150 coureurs entre le 8 et 16).

Comme d'hab ça part sur vite, et au bout de 50 m, les choses sérieuses commencent par une bonne montée régulière sur un bon km. Je fais l'effort de me placer dans les 15-20 histoires d'être tranquille sur les sentiers plus étroits qui vont suivre.

Petit virage à droite sur une section plus roulante (ça grimpe quand même hein!), puis à gauche pour la première gadouille de la soirée et on plonge déjà dans le première descente caillouteuse suivie d'un bout de goudron. La montée reprend, bien raide et boueuse. Je suis pas trop mal, à mon rythme, j'en profite pour doubler un peu au train quelques concurrents qui marchent. On attaque alors une super section en single bien nerveux, qui fait une grande traversée au dessus du village. La luminosité baisse, les montagnes se découpent sur un beau ciel orangé/violet, c'est trop beau!

Une courte descente bien bien raide avec un peu de neige, un peu de relance et on rattaque une montée sèche mais pas trop longue. Au sommet, la neige fait son apparition, mais à part quelques appuis fuyant, ça porte quand même bien et permet d'allonger la foulée. On rebascule rapidement en forêt sur un sentier plus technique en petites montagnes russes qui nous ramène sur les pistes de ski de fond. S'ensuit un faux plat descendant enneigé qui passe bien avant de basculer dans une traversée descendante bien rapide dans un grand champ un peu plein de trous (et plus trop de luminosité à ce moment là) avant d'enquiller le dernier single bien rapide qui descend jusqu'au Sappey. Mini bout de goudron, on repasse au départ, pas d'arrêt et c'est reparti pour un tour!

Jusque là tout va bien, mon genou qui fait des siennes depuis quelques jours se tient à carreau, je n'ai pas trop tapé dans les reserves, peut être été un peu ambitieux dans mon rythme en descente...

La bonne montée pique un peu plus cette fois ci mais j'essaie d'un mettre un coup pour prendre un peu d'avance. Descente à fond les ballons et encore un bon effort sur la deuxième montée qui à subie le passage de 150 personnes et qui est bien plus boueuse cette fois. Je me régale une fois de plus sur le super single, en relançant dès que possible, c'est vraiment une chousette section. Voilà la dernière "grosse" montée, qui tire un peu les mollets mais ça passe et j'allonge un peu sur le plat, ça détend de changer de foulées! Rebolote sur la dernière section montagnes russes bien négociée (à part quelques sauts à pied joints dans des mares de gadoue!) et me voilà sur le faux plat, début de la section descendante qui ramène à l'arrivée. Depuis quelques courses, ce genre de section qui n'était pas mon fort, à vu un net amélioration de ma gestion. Il y a un coureur quelques dizaines de mètres derrière qui m'avait repris sur cette partie au premier tour. Je me motive, allonge bien, fais l'effort de garder une foulée qui ressemble à quelque chose, à garder le rythme et je maintiens l'écart. Dans le champ, il se rapporche un peu, je le sens, je profite du contournement de la barrière à vaches pour jauger de la distance: la frontale n'est pas loin! Je m'applique alors, met une mine sur le mini bout de remontée et donne tout dans la dernière descente, sprint et ligne d'arrivée... finalement avec une petite marge, ouf!

1h23 pour ce parcours, ça me va bien, ça montait un peu quand même! Je prend gout à ces formats courts de courses en ligne, qui font bien travailler la vitesse! Devant ça va quand même bien vite, le premier me colle joyeusement 10' (je fini 10eme, 1er V1), des vrais avions!

La suite, c'est toujours un super ravito (pain, fromage, crêpes, vin chaud, bière, soupe...), avec des bénévoles souriant et au top!

Prochaine étape, en mars pour la dernière manche à Lans en Vercors, avant de passer à plus long!

2 commentaires

Commentaire de elnumaa[X] posté le 21-02-2017 à 21:31:56

bien oueJ Seb !
bon et c'est koi la suite ? tu viens au grand raid j'espere ;-) ??!!

manu ( cepienne 2016 , jte passe a 500m de la fin ;-) )

Commentaire de Leseb posté le 24-02-2017 à 18:57:58

Haha, ca je m'en souviens bien! J'étais bien dans le dur a ce moment! Hé non, j'ai hésité pour le grand raid mais le programme du printemps est déjà bien bien chargé... mais sans doute l'année prochaine! À+

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran