Récit de la course : Lavy des Cimes 2016, par Philippe8474

L'auteur : Philippe8474

La course : Lavy des Cimes

Date : 3/12/2016

Lieu : Viuz La Chiesaz (Haute-Savoie)

Affichage : 508 vues

Distance : 4.6km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Le lien vers le récit sur mon blog

Lavy des Cimes


D’habitude à cette époque, je suis en plein dans ma coupure automnale annuelle.

Sauf que cette année je tenais vraiment à participer à cette course.

 

Pour le symbole.

Pour cet évènement qui m’a touché. Qui a touché ma femme.

Pour juste être présent pour cette femme et ses enfants qui ont vécu ce drame, et qui créent un événement comme ça.

 

Rendez-vous avec Yannick, on monte en voiture ensemble. Mais on est pas dans le même bus pour redescendre à Viuz… Bon j’ai dû un peu me fourvoyer dans mon estim de mon chrono, je suis dans le bus/sas 10, et je me fais bien charrier par JuCB que l’on retrouve à Viuz !

 

Sur place, on papote (on n’est pas en retard, 1H15 d’attente sur place (merci à l’orga d’avoir prévu un sac d’allégement qui remontant au sommet pour les effets chaud).

 

A Viuz surprise de voir mon Fredo (qui s’y est pris trop tard pour s’inscrire) en mode bénévole. Chapeau mon Fredo !

 

Bon à force de papoter l’heure approche, JuCB part s’échauffer. Puis à mon tour de me préparer, voir le départ des premiers, puis Yannick, pipi de la peur, et hop au départ !

 

Tiens pas mal de nana dans le sas 10, ça danse sur la ligne !

 

Aucune pression au départ, je ne me sens vraiment pas en course, aucun objectif, pas d’enjeu, je n’ai vraiment rien projeté sur cette course (y a qu’à voir mon régime alimentaire en ce moment), juste être présent.

 

Allez top départ, 4, 5 partent devant.

Je me mets dans mon rythme.

Finalement devant les gars de mon sas ne s’éloignent pas, au contraire je remonte.

On commence rapidement à remonter sur les derniers du sas d’avant.

Finalement je passe les gars de mon sas sauf un qui reste devant moi (50 à 150 m durant la course).

 

Bref tout se passe bien.

Motivant je ne fais que remonter du monde sans avoir des sensations de fou.

A un moment je me cale derrière un gars pendant 10 min, puis il baisse un peu, je continu.

 

Le soleil sort entre les arbres, puis nous sortons de la forêt.

 

Tiens le gars de mon sas est 50 m devant.

 

Je continue mon train, on arrive sur le plateau, je me rapproche de mon gars petit à petit.

Dernier raidard, allez je fais l’effort pour passer… Merdum l’arrivée n’est pas là mais 150 m plus loin. Bon je suis un peu cuit, j’essaie de tenir mais mon gars repasse et je ne peux/veux rien faire.

Yannick m’encourage sur les derniers metres.

 

Fini !

 

1H01 :04

142/458

 

Yannick se pèle un peu donc on redescend assez vite. Petites photos quand même.

 Salle hors sac de la station, on retrouve le JuCB qu’à gazer le coquin !

On papote 5 min, Ju file, on mange un bout et on se boit une bière.

Et retour à la maison.

Vraiment heureux d’avoir participer à cette course.

Immensément bravo à l’orga et aux bénévoles. C’était tip top !

Du hig level pour une première !

 

Deuxième kilomètre vertical pour moi (après Manigod en Août 2015), parcours sympa (m’a permis de découvrir un autre chemin pour monter au Semnoz), moins spécialisé KV je pense, mais du coup plus abordable et plus sympa (toujours pour moi).

 

Un bel évènement.

Beaucoup de pensées pour ce drame d’il y a un an.

Pour la force, le courage, la présence… de cette femme, pour leurs enfants !

Je ne sais comment dire.

Merci en tout cas et bravo pour être le moteur de cette organisation.

 

4 commentaires

Commentaire de Arclusaz posté le 07-01-2017 à 15:53:58

belle idée cette course hommage. bravo pour ta 2eme place (de sas!)

Commentaire de Philippe8474 posté le 09-01-2017 à 08:42:11

2eme place de sas :-))
Très belle course

Commentaire de JuCB posté le 08-01-2017 à 09:31:13

Une bien belle virée !

Il faut rappeler au néophyte que les sas étaient établis en fonction du temps estimé par le coureur lui-même : Monsieur n'a toujours pas voulu rendre publique son estimation initiale.

@++++
Ju

Commentaire de Philippe8474 posté le 09-01-2017 à 08:43:13

J'ai pas osé :-)... Et j'ai eu la flemme d'aller rechercher l'information ;-)
A bientôt

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran