Récit de la course : La Course du Bien Public 2006, par Campa 3

L'auteur : Campa 3

La course : La Course du Bien Public

Date : 9/9/2006

Lieu : Dijon (Côte-d'Or)

Affichage : 786 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Deux épreuves:un 10 km en une seule boucle, le long du canal et du lac Kir;un semi, en trois boucles, une petite, puis deux fois la même sur une partie de celle du 10; epreuves toutes deux qualifiantes. Elles attireront, avec les courses jeunes plus de 1800 participants.

Courses de rentrée pour tout un chacun côte d'orien:les habitués viennent tester leur niveau de forme après les vacances, les champions locaux chercher leur qualification pour les championnats,et les coureurs très occasionnels s'essayer sur ces parcours ultra plats.

Journée très ensoleillée, sans vent, température estivale, proche des 30°C; de très nombreux promeneurs tout le long du parcours.Les différents stands , de remise des dossards, des sponsors, du photographe ,des jeux pour enfants, le podium des récompenses,les postes de ravitaillement, les secouristes occupent la totalité du parking du journal organisateur.Le stationnement devient de plus en plus problèmatique avec le temps.Venir prendre le départ peut alors constituer un sérieux échauffement!

13 heures.Départ des 429 coureurs du semi, pour la petite boucle de 3 km; rapidement les futurs premiers distancent le plus gros de la troupe, encore très bavarde, qui s'allonge sur le bord du canal. Un coup d'oeil aux pêcheurs,un regard aux baigneurs du lac et nous repassons au départ pour entamer la première des deux grandes boucles.Le temps de doubler deux bateaux qui sortent d'une écluse, et voilà le 5 ième km. 24'12" d'après mon voisin: trop rapide pour moi, qui avait prévu de partir lentement, par cette chaleur.Je suis rattrapé par un groupe de la SNCF, qui m'entraine vers le second poste de ravitaillement, halte rapide pour boire et s'asperger.Enfin un peu d'ombre, dans les vergers; le lac Kir est en vue.10 ième km en 49' environ. A gauche, la base nautique, les kayakistes s'entraînent ferme; à droite, dans l'autre sens, les premiers passent déjà au 15 ième km, petits saluts, encouragements réciproques, le futur vainqueur est bien seul, les poursuivants tirent la langue.Un passage dans la coulée verte longeant la rivière rafraîchissante et l'on retrouve la ligne d'arrivée de plus en plus populeuse-les 900 coureurs du 10 partiront dans moins d'une heure-.

Encore 9 km, il fait de plus en plus chaud,les coureurs s'étalent sur le chemin de halage jusqu'à l'infini, les bateaux sont dans l'écluse suivante. Je reviens peu à peu sur deux jeunes concurrentes,- sociètaires d'une salle de sport locale pour laquelle elles sont une très bonne publicité-,qui sont toujours très encouragées. Nous arrivons au dernier ravitaillement, encore 3 km; je repars avant elles, et l'éloignement derrière moi des applaudissements laisse présager que je termine assez bien.Dernier passage près du lac, les baigneurs sont plus nombreux; un TGV est à l'arrêt tout près- je n'ose pas croire que le conducteur est un sportif!-. Dernier km, les spectateurs,de plus en plus nombreux, forment une haie ininterrompue..le speaker cite les noms de tous les arrivants..il y à 1 heure et 46 grosses minutes que je suis parti..la moitié des concurrents n'est pas encore arrivée..

J'inaugure bien ma nouvelle catégorie. Les récompenses sur le podium sont conséquentes: coupe, vin et..un voyage en TGV!!!

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran