Récit de la course : Saintélyon 2016, par cedric42

L'auteur : cedric42

La course : Saintélyon

Date : 3/12/2016

Lieu : St étienne (Loire)

Affichage : 1351 vues

Distance : 72km

Objectif : Objectif majeur

13 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

saintélyon 2016

Et voici le traditionnel compte rendu post « objectif »

03/12/2016 saintélyon 72km

Me voici donc sur la ligne de départ de mon dernier objectif de l’année, et le plus difficile. En effet comme chaque année un paquet de bon… non très bons traileurs sont présents sur cette saintélyon.

 Mais tout d’abord revenons un peu en arrière. Après l’ultra de Boulieu d’octobre, j’ai commencé à préparer cette saintélyon qui l’année dernière (24eme 6h08) m’avait laissé comme un goût d’inachevé malgré une place et un temps plutôt satisfaisants. Après la mi-course j’avais eu des problèmes musculaires et intestinaux qui m’avaient fortement ralenti. J’avais comme but cette année de trouver les solutions à mes problèmes. Pour les troubles intestinaux, j’ai pris le pari de prendre sur moi des bidons isothermes pour essayer de garder un minimum de chaleur dans mon hydratation. Pour les difficultés musculaires du renforcement (voir post : salle de sport), des cachets anti crampe et une bonne cure de magnésium doivent y remédier…

La longue prépa (2 mois) consistait surtout à retravailler la vitesse (voir post : piste) tout en gardant du foncier. Et pour moi qui n’ai pas l’habitude, la piste peut vite devenir une galère. Mais c’est un passage obligé pour « performer ». No pain no gain.

Durant cette prépa j’ai effectué un semi-marathon (Bonson) pour changer les habitudes de l’entrainement et pouvoir me situer sur une distance de référence. Le chrono de 1h16min30s est venu valider ma prépa.

Je me présente donc au départ de cette saintélyon en étant sûr que j’ai progressé depuis l’année dernière. Mais une course reste une course et beaucoup de choses peuvent arriver, et je sais que cela reste aléatoire. Cette année ayant obtenu un dossard « élite » (ça fait toujours aussi bizarre de l’écrire) je me trouve juste à côté des favoris et stars de la discipline…

23h40 le départ est donné, et le tempo aussi. A bloc, je suis à bloc et je n’arrive même pas à suivre… Ok ils sont juste quelques secondes devant, mais quand même. A vu d’œil je pense que les 2 premiers kilo se sont fait à 18km/h pour les premiers. Je prends mon mal en patience et attends les premiers sentiers pour espérer moins subir la course. Après Sorbiers ceux-ci arrivent, mais je n’ai pas de bonnes sensations (jambes dures). Je me mets au rythme que je pense être le bon, pour pouvoir terminer entre 5h30 et 6h. Les kilomètres passent, Saint Christo est désormais derrière moi et comme l’année dernière je chute presque au même endroit !!!!! La chance est de mon côté car je n’ai rien de cassé…

 Me voici en vue de Sainte Catherine. Mon temps de passage est bon, mais je n’ai aucune idée de ma place. Mais c’est maintenant que je vais pouvoir constater sur le terrain si j’ai vraiment progressé. Effectivement c’est dans cette portion du parcours où l’année dernière j’ai commencé à coincer. Les sections de chemins passent et toujours aucune alerte musculaire. Et voici que je profile la descente du bois d’arfeuille et surtout la remontée très raide vers Saint André la Cote. Ça passe sans problème…Les kilomètres défilent  et me voici a Souccieu.

Le temps de passage est toujours bon même si je suis parti pour faire + 5h45 que 5h30. Mais la jauge de 5h30 était très optimiste et je le savais par avance. Il reste 20 bons kilomètres et je ne connais toujours pas ma place. Tout ce que je peux constater c’est que je ne perds pas de place et j’aurais plutôt tendance à récupérer des concurrents. Oh pas beaucoup, cela se compte sur les doigts de la main, et heureusement j’ai mis des gants et pas des moufles…

Arrivé aux pieds de la montée des aqueducs (6 kilomètres de l’arrivée) je me trouve côte à côte avec NOURY qui me demande si cela revient derrière. Je lui réponds que je n’ai aucune info et il me dit que nous devons être aux alentours des 6-7ème places. Cela me redonne un coup de fouet (même si j’ai appris à me méfier des infos souvent fausses données pendant la course). Je le lâche dans cette montée très raide et finis les 5 deniers kilo en mode « seuil ». A fond quoi.

 Je passe la ligne d’arrivée en 5h44 et en 9ème position. Je suis ravi  et maintenant je peux affirmer que les solutions apportées aux problèmes de l’année passée étaient les bonnes. 2016 se termine en beauté. Quelle année !!!

 

Je profite de ce dernier compte rendu de l’année pour remercier tous ceux qui de près ou de loin me suivent, m’encouragent.

Une dédicace spéciale à ma famille (qui s’est agrandie cette année). Et surtout à mon entraineur Rodolphe Bier, ainsi qu’à terre de running Saint Etienne.

https://www.facebook.com/gazulla.cedric.trail

 

13 commentaires

Commentaire de Jean-Phi posté le 06-12-2016 à 09:21:57

Superbe perf, bravo ! Quand j'ai vu le résultat, je n'en croyais pas mes yeux. Chapeau.

Commentaire de Khioube posté le 06-12-2016 à 09:25:07

Chapeau ! Le dossard élite était largement mérité, manifestement, il va falloir que tu t'y fasses ! :)

Commentaire de Khioube posté le 06-12-2016 à 09:51:07

Et bon anniversaire !

Commentaire de Mams posté le 06-12-2016 à 09:28:45

Gérée de main de maître! (Ou plutôt pied) ;)

Commentaire de coco38 posté le 06-12-2016 à 09:31:05

Bravo... partir à 18 km/h et finir au seuil... c'est juste inimaginable pour le commun des coureurs ! Respect.

Commentaire de Mazouth posté le 06-12-2016 à 11:13:45

Toutes mes félicitations pour ce beau résultat (énooooorme résultat !!) et bon anniversaire ;)

Commentaire de centori posté le 06-12-2016 à 11:23:26

juste un mot: bravo. et respect. ça fait 3 mots du coup :)

Commentaire de poucet posté le 06-12-2016 à 13:34:18

D'authentiques champions sur Kikou, ça c'est bon !!! Quelle performance ...
ENORME BRAVO !!!!
Et merci de ton témoignage kikourien.

Commentaire de tricky posté le 06-12-2016 à 13:44:11

Bravo !! Vraiment impressionné !

Commentaire de milka posté le 06-12-2016 à 14:10:31

Bravo champion ! Belle progression ! Il manque plus qu'une trace garmin ou strava ;)

Commentaire de cedric42 posté le 06-12-2016 à 16:45:25

merci mais j'ai pas une montre avec assez d'autonomie....

Commentaire de Benman posté le 06-12-2016 à 22:35:49

J'ai tout lu à fond... Bravo! Quelle progression!

Commentaire de Arclusaz posté le 07-12-2016 à 17:55:39

super perf ! je pensais que les premiers étaient renseignés sur les places mais visiblement ce n'est pas le cas.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran