Récit de la course : Festitrail d'Autrans - 24 km 2016, par Leseb

L'auteur : Leseb

La course : Festitrail d'Autrans - 24 km

Date : 3/12/2016

Lieu : Autrans (Isère)

Affichage : 538 vues

Distance : 25.9km

Matos : Perigrine 6

Objectif : Se défoncer

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Festitrail vert... Automne indien sur le Vercors

apres une première visite qui ne m'avait pas enthousiasmé outre mesure en 2014, je remets ça cette année, histoire de me mettre dans le dur une nouvelle fois. Avec son parcours très roulant, cette course est à l'opposé de mes terrains de jeux raides et techniques habituels: parfait pour bosser un peu la vitesse pendant cet hiver!

 

Du coup, j'arrive ici moyennement préparé: reprise début novembre après 15 jours de coupure, dernière semaine bien chargée niveau boulot, une intervention en urgence pas prévue le vendredi avec à la clé quelques heures de bagnole, autant dire que c'est sans trop d'ambition (et ravi de l'heure de départ tardive!) que je me pointe à Autrans avec un pote samedi matin. 

Recuperation des dosssards et du mignon petit sac rose, un petit café (option pain au chocolat pour les plus téméraires!) en feuilletant le magazine plein de monsieurs tout en muscles gentiment offert, la salle des sports se remplie à la vitesse grand V. Encore une édition qui fait le plein!

 

Direction l'échauffement pour faire un peu monter la température. Si le ciel est au grand bleu, ça meule quand même bien comme il faut. Après les hésitations de rigueur (collant ou short? Veste ou pas? Gel ou pas? Et les gants?) direction la ligne de départ. Pendant qu'on se pèle le fion, le speaker nous fait un inaudible défilé des élites. Enfin le décompte et c'est parti!

premier tour dans le village soit disant pour l'échauffement (vu l'allure, tu parles!) puis les fauves sont lâchés. Nouveau tour de village et direction le champ de patates qui precede la courte montée du tremplin. S'ensuit une jolie portion descendante en sous bois avant le morceau de plat qui longe une bonne partie du plateau avant de rentrer dans le premier single. C'est toujours aussi plat et long! Contrairement a la dernière fois, pas de vent de face et du soleil, c'est moins pénible du coup. Je me cale sur un bon rythme et essaie d'être régulier finalement ça passe bien, encore deux trois bouts de droits dans les champs et enfin ça monte sur un petit sentier agréable. Cette partie en forêt, jusqu'à la bifurcation des deux parcours est très sympa, variée et surtout ça monte enfin! 

La bifurcation arrive vite, kilomètre 10 pour même pas 50', ça fuse pour un Trail!  La suite je m'en rappelle bien et c'est à nouveau pas à mon avantage: une longue section de piste large, très roulante. Je ralenti un peu pour manger et boire un coup. Un premier coureur me passe. Virage à gauche, courte mais amusante section le long des petites falaises et le tracé se poursuit par une succession de petits sentiers et de plus,larges pistes. Le dernier ravito arrive enfin, reste quelques kilo. La je commence à coincer clairement, je suis un peu juste en distance. Surtout que contrairement à l'édition de 2014 qui était très roulante et descendante sur les derniers kilomètres, cette année on enchaine les petites bosses. C'est nettement plus sympa, mais ça finit de me vider et je me fait régulièrement doubler. Arrive enfin la dernière descente le long des clôtures, le passage dans le champ de la salle de fêtes et enfin la dernière ligne droite avant l'arrivée. 

Je passe la ligne en 2h07, soit un joli 12 de moyenne, à la 20ieme place. Plutôt content dans l'absolu vu la forme du moment et le profil pas du tout à mon avantage, mais un peu déçu d'avoir perdu 6 ou 7 places dans les 5 derniers kilomètres!

matthieu arrive peu après, direction les raviolis mangées au doux soleil d e l'automne. 

Les jambes ont bien bossé sur ce coup la, ça pique un peu quand même sur le retour. 

Le lendemain un petit coup de vélo en moulinant sur le plat fera un bien fou!

au final, une bien meilleure impression qu'en 2014, la confirmation que le roulant c'est pas pour moi, mais se metrre ans le dur de temps en temps ça fait du bien et ça remet les idées en place!

Et une première pour moi: ça y est, je suis vétéran!!

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran