Récit de la course : 24 heures de l'Espoir 2016, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : 24 heures de l'Espoir

Date : 4/11/2016

Lieu : Marseille 08 (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 1039 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

13 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

24h de l'Espoir - Marathon : Le Bouk fait le Hamster !!!

 


24h de l'Espoir - Marathon : Le Bouk fait le Hamster !!!





Les Bouches du Rhône dans ma carrière, ce sont 3 Marseille-Cassis mais surtout ma toute première course dont je fêterai le 10ème  anniversaire prochainemEnt : les Collines du Berger à Coudoux (d'ailleurs rdv est pris !) !!

 

 

Et sinon ce 5 novembre 2016 était dans les tablettes suite à ma rencontre en juin dernier d’une des légendes de ce petit monde qu’est la course à pied (même s’il s’en défend), le solitaire Crocs-Man !

 

 

En effet, en compagnie de son Lapinou ils organisent les 24 heures de l’espoir à Marseille, l’occasion de faire d’une pierre pleins de coup !

 

  • Un marathon sur macadam ça ne m’est pas arrivé depuis... le MDP 2010,
  • Courir tel un hamster façon ultra autour d’une boucle de 1 km c’est une première !
  • Je vais scorer au jeu des 365h et passer en double bleu pour la première fois de ma vie !
  • Passer un w-e à Marseille (bon, ça finalement ça ne s’est pas fait mais pas grave puisque plus de jambes !!!), du coup visite à la cousine marseillaise !
  • Rencontrer le Lapinou, revoir petit franck, croiser pleins de grands noms de l’ultra...


 


Marseille, 9h, je trouve le Parc de Borély.

Parking gigantesque, je vais retirer mon dossard, gagne d’office mon badge finisher « Marathon de Crocs-Man » fait maison qui trône déjà dans mon salon, et regarde avec ahurissement ces coureurs du 24h partis hier soir 19h et qui ont eu droit à la pluie…

 

 

9h45 On fait les 195 mètres tous ensembles, avant d’écouter le briefing de Crocs-Man.


Quelle concentration


On part donc à 10h pétantes, en prenant soin de ne pas (trop) gêner les vaillants du 24h, et à 13h se grefferont les coureurs du 6h auquel participe Petit-Franck.

 

 

AU FAIT

J’ai une énorme inquiétude.

Depuis mercredi après-midi ( !), j’ai une douleur dans le genou gauche, est-ce un choc ? Ai-je mal dormi ? Toujours est-il que ça n’est pas passé, je redoute donc bien entendu mon premier abandon…

 


 


L’ambiance est vraiment bon enfant

Des seniors expérimentés bien sympas

Un romain ( !!!)

Mais aussi 2 clowns, une citrouille, Ironman, une nana qui vise 5h, etc…

 

 

DEPART

Hole-shot ou pas hole-shot ?

De toutes façons, c’est le CROCS qui part à fond, malgré déjà 50 ou 60 bornes dans les pattes !!

 

 

On passe donc la ligne de départ au bout de 195m, il reste 42 km !

Première boucle, l’occasion de découvrir le parcours… Mon Dieu, c’est vraiment, vraiment une boucle ! Va en falloir du mental

 



 

Niveau position, 2 mecs en blanc, suivis du Romain, d’une nana et d’un barbu à lunettes, je suis donc 6ème… et devrai rester 6ème car derrière nous c’est le creux !!! Au moins je vais courir contre moi-même…

 

 

Les jambes, le genou ? Atroce, finalement ça me fait encore plus mal quand je cours, mais je sais par expérience que ça évolue au fil du temps, donc on serre les dents, ça va passer…

 

 

La vitesse est d’environ 10/10.5 km/h, put*** si j’arrivais à tenir ça les 4 heures seraient envisageables, pile poil au moment où la pluie est attendue (14h) !

 

 

Niveau position, mon mec en violet « RC Nantais » creuse petit à petit, et même plus puisque je me décide à dénouer carrément mes lacets, sentant que c’est le laçage trop serré qui me démonte l’avant des mollets, l’occasion pour IronMan et super-Bob de me dépasser, avant de les repasser, même si je fais un premier arrêt flotte, je ne veux pas faire le tour de trop (et avoir un ravito tous les 1 kms c’est vraiment du luxe !!)

 

 

Et quelle belle idée j’ai eue ! La douleur passe, le rythme vient, et même si les deux premiers me prennent un premier tour, je suis remonté d’un coup sur RC Nantais que je passe, je suis donc 5ème !

 

 

Km5.195 en 29’’32, on est dans les clous !

 

 

Km10.195 en 57’’10, je suis peut-être parti un peu fort, mais bon, ce qui est couru n’est plus à courir ! Le romain me prend (enfin) un tour et… c’est tout, du coup je suis un peu paumé niveau position ! A chaque tour Lapinou est là pour nous décompter les tours, quelle abnégation !

 

 

Ce qui est pratique de courir à 10 km/h, c’est que comme les marcheurs vont à 5 km/h, on les double tous les deux tours à peu près au même endroit ! Un repère sympa

 


Si ça c'est pas de la trace...


 

Km15.195 en 1’25’’45, punaise vivement dans 6 kms d’avoir fait la moitié, Dieu que c’est difficile, on le sait qu’on souffrira à la fin on le sait ! Par contre la 5ème place semble assurée, car que ce soit RC Nantais super-BOB ou Ironman, je leur ai pris a minima 2 tours et la dynamique est de mon côté !

 

 

Niveau ravito normalement ce serait eau tous les 5 kms et du solide tous les 10 mais c’est vraiment trop compliqué de résister à la tentation, surtout quand il y a des Mars, de l’orangina, etc !!

 

 

Km20.195 en 1’55’’23, marrant, deux heures d’effort en trail on ne les sent pas passer, là je reviens à mes débuts dans la course à pieds c’est quand même pas mal de la souffrance, lutte contre le chrono, etc ! J’ai un peu d’avance sur le chrono de 4h théoriquement, mais c’est évident que la vitesse va s’affaiblir, inexorablement !

 

 

En tout cas les deux premiers sont vraiment sur un nuage, tandis que je ne vois toujours pas le romain, j’en viens même à demander s’il n’a pas abandonné ! « Ne rêve pas » !

 



 

Par contre la nana partie devant est un mystère, est-elle un relais ? Elle me passe et a, semble-t-il, deux tours d’avance, ah bon ? En tout cas, je suis donc bien, semble-t-il, P5.

 

 

Ce parc est vraiment sympa.

On y voit de tout !

Des « gros gabarits » qui tentent de faire du sport

Un club de photographe amateur

Des familles en veux-tu en voilà, avec certains canaillous qui ne regardent pas devant eux

Des fanatiques du gainage ( !)

Des gens qui s’interrogent « mais, il y a une course ? »

 

 

Km25.195 en 2’25’’38

 

Kil25, ça veut dire qu’il en reste 17, ouch… Même si maintenant on peut compter à l’envers, ça en fait des tours. Autre point rigolo de la course, les relais, qui nous passent de façon, euh, aérienne !! Ca aussi ça doit être sympa à courir !

 



 

Et c’est dès ce kil25 que je faiblis… Que les tours défilent moins vite… Même si je parviens au

 

 

Km30.195 en 2’59’’05

 

 

Et c’est le départ des coureurs du 6h ! Je franchis la ligne, avant d’entendre derrière moi le décompte, puis de voir débouler des arbalètes !!! Qui plus est au moment où je suis dans le dur, il reste tout de même 12 kil à parcourir, et alors que je reprenais mon tour de retard au Romain (donc il était bien en course !!), le tour d’après il repart le couteau entre les dents, je ne le reverrai plus !

 

 

Autre coureur, Loïc qui a fait la première partie de course avec une féminine (encore un qui a tout compris), a mis le turbo, pardon, le TURBO ! Alors que l’on avait deux tours d’écart, il me les reprend, puis file, il est insuivable ! Je me crois donc P6.

 

 

J’encourage comme à chaque fois la féminine qui vise les 5h, elle a un sac, ce sont ses gris-gris !


 


 

Ouf, kil32 fait, plus que 10 kil maintenant, j’ai mal partout, je cours, euh non, je trottine péniblement, petit-franck m’encourage à chaque dépassement de façon, euh, confidentielle (ALLEZ LE BOUK), IronMan et Super-Bob vont désormais plus vite que moi (l’expérience !!!), on le sait que la course démarre au 30ème kil !

 

 

Km35.195 en 3’40’’17

 

35 kil de parcourus… c’est déjà beau !

Mais il en reste 7 !!! Du coup c’est comme souvent dans la tête, on se fait des films, quand je serai au 36 il restera 2 séries de 3, mais finalement boucle 37, il reste 5 tours, les deux premiers sont arrivés (le premier dont j’ai vu la chute à un moment, heureusement sans trop de bobos), je me dis que ça va être compliqué pour les 4h30, à moins d’un boost lors du finish mais je n’y crois pas tellement, boucle38 dans 2 j’en serai à 40, 40 plus que deux je suis dans l’avant-dernière, et enfin 41 c’est mon FINAL LAP mais je le savoure à peine je cours toujours à 7.5-8 km/h et enfin la délivrance !!!

 

 

Je passe donc l’arrivée, Lapinou annonce « boucle 42 » et « 5ème », du coup je pense que la féminine a abandonné ou a stoppé ? Les deux en blancs, Loïc et le Romain sont donc devant !

 

 

Je suis donc déjà dans l’après : ravi d’être finisher, content de ne pas avoir abandonné, heureux d’avoir fait ma première course de hamster ! Direction le ravito pour reprendre quelques forces, échange avec Jean-Louis puisque maintenant je mesure que je n’ai fait qu’1 /6 de ce que ceux du 24h endurent… Un autre monde !

 

Un grand merci pour cette belle expérience, Lapinou et Crocs-Man méritent leur statut de légende Rigolant 



(en prime je fais un top five !!!)


 

13 commentaires

Commentaire de CROCS-MAN posté le 06-11-2016 à 14:29:55

Un marathon " comme à la maison" c'est pas bien ça? Reserve la date pour l'an prochain l'Ami, tu seras toujours le bienvenu

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 07-11-2016 à 09:00:54

Un rdv incontournable, assurément !!!
Une sacrée expérience, bravo pour l'organisation (en plus de votre programme de malades !!!)

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 06-11-2016 à 17:08:22

Km35.195 en 3’40’’17 : 35 bornes en 3min 40s 17dixièmes, tu avais des tuyères au derrière mon Bouk ?

Hi hi, je plaisante ! Bravo à toi. Je sais que faire le hamster, c'est pô facile.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 07-11-2016 à 09:02:29

Décidément mon derrière intrigue beaucoup de monde, même le Lutin !!!

Maintenant que j'ai vu Crocs-Man, la Normandie est ma prochaine étape !!!

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 07-11-2016 à 10:14:15

Quand tu veux !

Commentaire de Trixou posté le 07-11-2016 à 11:40:53

"Niveau ravito normalement ce serait eau tous les 5 kms et du solide tous les 10 mais c’est vraiment trop compliqué de résister à la tentation, surtout quand il y a des Mars, de l’orangina, etc !!"

Un marathon, et en plus en boucle avec la tentation à chaque tour ! A ce niveau c'est de la perversion !!!
Bravo d'être aller au bout sans ravito supplémentaire !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 07-11-2016 à 17:29:47

Merci mon Trixou, oui, non seulement déjà que le Marathon c'est du mental, mais quand il y a ce ravito qui t'appelle, hou hou hou !!!

Commentaire de Arclusaz posté le 07-11-2016 à 18:01:10

au moins là, on est sur que tu n'as pas coupé !!!!! je sais, je suis méchant.
Bravo d'avoir participé à cette belle épreuve soldidaire et d'avoir couru ce marathon.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 07-11-2016 à 19:23:41

Tu es ignoble !!! Comme si je faisais exprès :( :( :(
En plus à la NDT, on a presque envie de rallonger !

Commentaire de Jean-Phi posté le 07-11-2016 à 18:03:56

Bravo mon bouk, tu as assuré !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 07-11-2016 à 19:24:22

C'est pas à un grand coureur comme toi que je vais apprendre que :
- à J+10 minutes : plus jamais
- à J+2 : vivement l'année prochaine !!!

Commentaire de Benman posté le 09-11-2016 à 23:09:18

ALLEZ LE BOUK

Commentaire de Gibus posté le 15-11-2016 à 20:41:27

Danse macabre, c'est aussi Stephen King ! Bbbrrrr !!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran