Récit de la course : Marathon de Sénart 2002, par HervéB

L'auteur : HervéB

La course : Marathon de Sénart

Date : 1/5/2002

Lieu : Tigery (Seine-et-Marne)

Affichage : 1552 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

7 heure, je me lève (j'suis réveillé depuis environ 1 heure), couché à 1 heure du mat', passeque j'avais du monde (apero, cahuetes, rosé, rouge, et un peu de cidre...raisonnable quoi)je déjeune léger chocolat et 1/2 baguette, je prépare, et pars largement en avance pour Melun. Trajet pépère, inscription et je serre des mains de connaissances, ça fait du bien de retrouver des coureurs...
Echauffement 30 mn avec un ami
10 h 30 départ du fond de la "grille" en quasi dernière ligne , un 14 kms et mon 42 ont un départ commun, seule la couleur des dossards diffère, en fait c'est le même tour dans la ville , multiplié par trois pour le Marathon (comme je fais là mon entrainement pour le 100kms de St Nazaire les Eymes, j'apprendrais aussi à refaire +sieurs fois le même trajet).
La route je dégage , je double pas mal, pourtant je ne suis pas aà plus de 12 km/h, mais le parcours n'est vraiment pas un billard:
depart plat , puis a 500 m on monte sur la gauche pour passer un pont , légère pente par la suite , succession de plats avec changement de cap , survient une descente moyenne et là une Côte ! d'enfer en serpentin , en plein coeur de Melun (700 ou 800 m) enfinle plat et re-descente re-passge de pont , 2 parcours pavé (court), re-pont , re-belle côte (mais moins sévère que la première et moins longue aussi.. etc.. fini par un plat droit de 1,4 kms...( Entre temps j'ai trouvé du monde , on papote, pendant des kilos, on passe aux 15 (1h09), Houla ! faut ralentir, et re la cote etc...le coureur qui était avec moi disparait sans m'avertir , je ne le vois plus derriere. Une fois n'est pas couture : arrêt pipi au 19 ème , des gars que je venais de passer reviennent, je reprend aussitôt, toujours cool, foulées relax, détendu, tout va très bien, dans la ville ça bouchonne bien...Dernier tour, et toujours quelqu'un a qui s'accrocher, ça aide (comme j'étais venu là pour faire une sortie longue accompagné) 2h19'30" au 30 ème. Dernier tour sans encombre , mais quand même ces côtes!!! on s'en lasserait presque ;-)
Efin la dernière ligne droite . Un coureur accompagné d'un vélo devant , et une idée derrière la tête: en moins de 3h20 c'est FORT en marathon. Je rejoint ce gars, le "pousse" un peu , j'suis pas là pour le doubler à 200 m de la ligne , la banderole d'arrivée le motive, il passe en m'encourageant, je vocifère pour qu'il aille plus vite , chose faite il termine devant moi.
Et moi ? 3 H 18' 47" (fallait pas faire moins de 3h30, pour mon entraînement), Mai quand même, c'est FORT en Marathon ! ! !

L'Shadock_qui_c'est_mangé_un sandwich_au_pâté_avec_le_rest_de_rosé_en _rentrant_au_bercail.

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran