Récit de la course : Semi-Marathon des Vendanges 2016, par Coureur du 34

L'auteur : Coureur du 34

La course : Semi-Marathon des Vendanges

Date : 18/9/2016

Lieu : Teyran (Hérault)

Affichage : 415 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Retour au semi-marathon des Vendanges

Mon Dieu, mais qu’est-ce qu’il m’arrive ? Me voilà au départ du Semi-marathon des Vendanges de Teyran alors que je m’étais promis de ne plus courir sur route.

D’abord, je fais ce que je veux Clin d'œil ensuite le Semi des Vendanges, c’est 2 bons tiers de larges chemins larges et de nature, vignes et garrigues. J’ai zappé le Trail des Ruffes le week-end précédent, déjà couru l’an passé et privilégiant la biodiversité des courses, je me suis dit que ce semi constituerait une bonne séance de VMA longue. En outre, je n’ai pas de référence récente sur semi-marathon, ça va être l’occasion de se jauger et de s’amuser.

 

9h40 (ça ne s’invente pas), nous partons à fond les ballons dans les rues résidentielles de Teyran et après moins de 2 kms (passage en 9’), nous quittons le goudron pour plus de plaisir avec une bosse que nous reprendrons vers le 16ème km. La dite bosse est avalée comme une glace choco-vanille sous 40 degrés, puis nous descendons en contournant des vignes avant qu’une montée douce nous ramène sur la piste pour ensuite un long faux-plat longeant le lien Castries-St Gély.

Les sensations sont jusque-là excellentes, je gère tranquille et profite. Au km 6.3 (28’12’’), nous quittons cette piste et descendons vers Teyran : les organisateurs ont mis un panneau de prudence « Attention descente dangereuse » qui fera sourire les habitués des trails. Long chemin plat sablonneux qui nous ramène presque au départ où nous doublons des concurrents du 8 kms partis plus tôt et qui en terminent devant une joyeuse fanfare (km 8.4, 37’20’’).

Nous traversons quelques rues pour repartir dans un décor champêtre. Je jette un œil sur la montre pour la première fois au passage des 10 kms (44’15’’). Je suis un poil inquiet, c’est peut-être trop rapide mais je me sens toujours bien après tout. Après la traversée du Mas du Pont, de grandes vignes et un ravitaillo au jus de raisin plus loin, le peloton est désormais très étiré.

Nous revenons une nouvelle fois dans le village et traversons la route principale (km 14, 1h02’06’’) pour la difficulté majeure du semi des vendanges, 500 mètres de montée avec des passages à plus de 10%. Là, je fais moins le malin et je coince un peu sur le haut. Nous basculons dans les rues du village, j’allonge la foulée, passe devant un duo musical original dont je tape la main du chanteur. Plus bas, il faut relancer car ça monte, pas méchamment mais assez pour crisper le visage quand on vient de descendre aussi vite. Je commence à sentir que je baisse de rythme sensiblement mais je continue pourtant à doubler de temps à autres des coureurs.

Nous reprenons la bosse mentionnée plus tôt et tout en haut, je sais que c’est fini, il n’y a quasiment plus que de la descente (km 16.8, 1h15’54) : je m’accroche alors à 2 coureurs qui donnent le tempo, long faux-plat descente un peu caillouteux, descente et long retour vers l’arrivée. J’ai toujours du vent dans les voiles, ce n’est pas facile mais ça va le faire.

Une dernière légère montée et je lâche tout jusqu’à l’arche des 21.1 kms franchie en 1h34’17’’ : pas mécontent du temps et surtout des bonnes sensations.Cool


La seule chose qui gâchera cette matinée, c’est de retrouver ma voiture fracturée et mes affaires dérobées dans le champ ouvert pour l’occasion en parking où une 20aine de voitures ont fait également l’objet de vol à la roulotte. Dommage…Déçu

 

1 commentaire

Commentaire de alpaco posté le 27-09-2016 à 21:17:27

Bieng le récit !
Je voulais me lire un p'tit compte-rendu au hasard (mais j'aime les semi) et je ne suis pas déçu. "ce n’est pas facile mais ça va le faire", et ça l'a fait :)
Bravo.
(et concernant la voiture...)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran