Récit de la course : Ultra Trail du Vercors 2016, par Tabje

L'auteur : Tabje

La course : Ultra Trail du Vercors

Date : 10/9/2016

Lieu : Lans En Vercors (Isère)

Affichage : 535 vues

Distance : 86km

Matos : Mes cuisses, mes pieds et mes Salomon S-Lab 7 Racing

Objectif : Terminer

11 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Premier Ultra - Merci le Vercors

CR ULTRA TRAIL DU VERCORS – 85km 4500 D+

Bon bah voilà après avoir commencé le trail en  Août 2014 sur les Pas de l'OURS ici même me revoila deux ans plus tard pour l'Ultra du Vercors... Objectif de la saison et le seul but est de finir en bonne état... N'ayant jamais dépassé 45km en trail ( Grand Duc Relais 2016) je pars un peu dans l'inconnu ...

Vendredi 9/09 : Arrivée sur Autrans avec ma compagne en début d’après midi.. Petit café/chaise longue/bronzette sur la place du village. Promenade sur les 2 derniers km, histoire de repérer les lieux de mon « éventuelle » fin de course.. On croise "probablement"  Samontetro qui installe l'arrivée ... qqs mots très sympa même si il me charie en entendant dire à ma copine que j'arriverais par là au finish... une petite boutade si "tu arrives.. la route est longue ;-)". Direction le gîte pour poser nos affaires.. suite à une erreur dans l’annulation d’une nuitée, la patronne a effacé notre résa… Plus d’appart mais à la place on récupère son logement (rdc du gîte 100m² équipé grande classe).. ça commence bien ^^ .. et on est à 50 mètres du départ de la course !! Go récupérer dossard et goodies.. Plutôt calme et pas trop de monde, on ne reste pas pour le briefing de course.. Repas et playlist dans les cd de notre hôte (Rodrigo & Gabriela, Jefferson Airplane…) Le sommeil est vite trouvé.. Une longue journée nous attend !!

Samedi 10/09 : Ding 4hrs réveil ça pique déjà… Préparation en petit rythme et déj léger pour commencer avec (re re) lecture du road book. La tenue du combattant enfilée, je prends un mimi auprès de ma julie avant de partir. Plutôt détendu ces dernières semaines, la pression et l’appréhension sont au rdv ce matin.. Je ne fais pas trop le malin en gagnant le départ !!

Bim 5hrs on se lance.. Partant sur une distance inconnue (jamais dépassé les 45km), je pars vraiment sur un mode économie/gestion dans la foulée et les gestes.. On débute par 2 km de route/sentier en direction de la 1ère ascension.. Le Pas de Bellecombe à 1660m (3.5km-610 D+) sur une mono trace plutôt sympa éclairée par les 326 frontales !! Au sommet bascule sur l’autre versant pour redescendre sur Engins (5km-800 D-).. On remonte direct sur le Pas de la Corne (1.5km-300D+) pour atteindre St Nizier et le 1er Ravito après 2h01 de course !! Recharge en eau, un peu de bouffe et un sms au frère qui est sur la route pour me rejoindre au second ravito à Lans en Vercors !!
11km de terrain plutôt roulant avec une ou deux bosses le long des gorges du Bruyant, ça tape la discute entre coureurs et me voilà à Lans à 8h20.. 1ère partie check… 23.2km 1140 D+/1160 D- 3h19 - 205ème !!
Je retrouve Adri, la team manager TTL (ma mère) et ma Ju.. Leur première trail pour toutes les deux.. Content qu’elles soient là !!
Dans la précipitation et mon arrivée 10 minutes plus tôt que mon plan de course.. Mon sac de ravito perso est resté dans la voiture !! Aie le gros morceau de la course est juste derrière, je m’adapte en récupérant qqs poignées abricots/tucs…

Etape 2 : Lans - Villard - Méaudre : 23.8 km – 1310D+/1350D-

Début Montée du Pic avec le frère

 Arrivée Villard

Pause Photo

C’est reparti de Lans direction le hameau du Peuil pour montée au Pic St Michel (1920m).. Repéré début Août en sorti off puis franchi à l’UT4M Vercors .. Je connais mais redoute un peu la montée (940 D+) et la redescente technique jusqu’au Col de l’Arc puis Villard (900 D-).. De bonnes sensations, je me surprend à doubler une dizaine de coureurs pendant la montée.. la descente est longue et technique au début mais devient plus agréable à l’approche du ravito.. je suis un coureur avec des sandales.. respect !! 11h13 Arrivée à l’Eglise de Villard km 37 - 6h13 de course et 185ème.. 20 places de repris dans la grosse difficulté du parcours !! De bonnes sensations..
Je retrouve mon assistance de choc.. Remplissage des flask, mouchoir sur le front pour la sueur, réparation du dossard arraché.. ça ressemble fortement à un arrêt au stand de Formule 1 !! Bravo.. C’est reparti et là je vois ma mère sortir son appareil photo.. Ok faux départ…CHEESE !! C’est reparti.. "j’entends la photo est floue".. shit .. un mimi de ma douce et ça repart
9km pour atteindre Méaudre (300D+/320D-) avec mon ennemie qui est bien présent (soleil/chaleur).. on m’annonce qu’après on bascule à l’ombre.. bonne nouvelle !!
Ça y est étape 2 bouclée on est au km 46 et il reste plus que 39 km.. Au pointage on m’annonce 144ème.. et 7h44 d’effort !! Mon départ prudent m’a permis de reprendre plus de 60 coureurs sur cette partie.. Les jambes sont présentes et le mental aussi.. Niveau alimentation, j’essaye de me tenir à mes 15 min boisson et 45 min barre/gel/pâtes de fruits !! En repartant, je salue mon assistance qui est tranquillement installé en terrasse d’un resto.. bon burger à vous et à toute !!

Etape 3 : Méaudre – Rencurel 15km 950 D+ / 1120 D-

Nok session

On commence par la montée du Gros Martel (4km-550D+).. je suis accompagné par un coureur déjà croisé sur le parcours.. je le double en montée, il me reprend en descente et cela depuis le départ !! La redescente jusqu'à Basse valette (900D-) est longue et épuisante musculairement.. j’arrive au km 57 et surprise ma team est présente, je vois le frère au bout de la descente.. Arrosage et remplissage des flask.. Adri m’a filé de l’eau glacée et précipitation + chaleur, je viens de la boire.. Une belle connerie, l’erreur de débutant et pourtant mon beau père m’avait prévenu !! Résultat au bout de 2km d’une rude montée, je me tord de douleur.. et vomis mes derniers casses dalles !! Un coureur s’arrête en pensant que je fais un malaise… Je suis dégouté.. les jambes et les muscles sont au rdv mais le ventre va me lâcher.. J’envoi un sms pour prévenir le Frère.. J’arrive sur le petit village de Rencurel en reprenant encore qqs coureurs !! Fin de la partie 3… KM 62 et 10h46 d’efforts, je suis passé 139ème.. Le frère ne veut pas trop m’enflammer mais me dit que je fais une course de dingue.. Il a pas eu mon sms je lui apprend que je peux presque plus rien manger ni boire… la fin de course risque d’être compliquée !!

Descente pour Ravito Rencurel

Etape 4 : Rencurel – Autrans 22km 1000D+ / 770D-

On débute à travers champs sous le cagnard de 16hrs… ça va bien se passé !! La dernière heure sans manger m’a flingué, je passe en mode marche au soleil et footing dès qu’on passe à l’ombre pour m’économiser … Je retrouve Adri sur un chemin en sous bois avant d’attaquer une petite bosse !! Le rythme n’est plus du tout le même.. je tente à nouveau de boire ça passe toujours pas.. Je discute avec un coureur de Bourg en Bresse, il me dit qu’il faut boire de l’eau chaude pour que ça passe.. Je blagues en lui disant que j’ai pas pris ma bouilloire ni même l’envie de pisser dans mes flask.. Tant pis pour moi faut patienter.. On se retrouve avec 4/5 solos groupés et les duos ou relais qui nous doublent à grandes enjambées.. la chance ils verront bientôt l’arrivée !! Le passage du Col de Romeyère au Rivet est la zone humide du Vercors… On est de nouveau au frais en traversant ruisseaux et mini cascades.. Je croise d’ailleurs un coureur couché dans l’eau fraiche pour récupérer !! KM 77, je teste un gel et par miracle il passe… Parfait il y a un mini ravito dans un km.. J’en profite pour prendre une soupe de vermicelles et des oranges.. Il est pas loin de 18h15 et je n’avais plus rien pris depuis 15h45 !! Petite pause de 5/10 min pour me recharger, sortir la frontale car la nuit approche et je repars.. reste plus que 6 km dont 2 km « terrible » d’ascension avant d’atteindre l’arrivée.. Un vrai coup de fouet, je sors du ravito en reprenant solo/duo et relais dans la montée.. ils gueulent tous sur cette dernière difficulté mais moi je prends mon pied !! Bin ça y est on aperçoit Autrans et on entend la voie du speaker… Au putain ça sent bon, je l'ai fais bordel… Je croise un bénévole qui m’avait pointé à St Nizier 13hrs avant… « super remontée et bel effort sans bâtons mon gars » .. Je retrouve le parcours repéré la veille avec Ju.. Le frère est là .. Oh putain il est content.. me félicite et termine les 2 derniers km avec moi.. un vrai bonheur.. du monde sur le bord ça encourage et voilà dernier virage et bin 30 mètres et je suis finisher de mon 1er Ultra et de l’Ultra trail du Vercors… 15h08 – 136ème.

 ARRIVEE POUR AUTRANS