Récit de la course : L'Echappée Belle - Intégrale - 145 km 2016, par JuCB

L'auteur : JuCB

La course : L'Echappée Belle - Intégrale - 145 km

Date : 26/8/2016

Lieu : Vizille (Isère)

Affichage : 1266 vues

Distance : 144km

Matos : Assistance de choc et de charme
Ultra Race 290

Objectif : Terminer

23 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Amour, Chance et Beauté

Parcours : C'est beau comme annoncé. C'est majestueux.
C'est minéral, élégant, racé et ce n'est pas du vin.
C'est de la montagne : celle que j'ai faite pendant 18 ans avec mes parents avant d'arrêter.
D'abord sur le dos du père puis à leurs côtés avec la bouffe dans le sac
Des raids d'une semaine avec 3 gosses, je vous laisse imaginer le sac du père.
Moi, j'étais responsable des Petits Coeurs (les vrais, sans chocolat)



Incroyable d'envoyer 500 mecs en basket là-bas dedans.
La 1ère section est la plus belle : reconnaître les affiches, les photos, c'est bestial.
Faut pas croire ce que vous allez lire ici ou là : c'est bien plus beau !!

Orga (comme en 2015) :
du tout bon sauf les pâtes natures
Des bénévoles ADORABLES à tous les cols, des points d'eau ajoutés, un bon balisage
Des ravitos remplis à ras bord, mais un râté sur les nouilles natures servies avec de l'eau chaude....

Météo (comme en 2015) :
grand et beau soleil. Très chaud



Objectif : Terminer en bon état. RB de rêve en 36h30, max 40h

Le contexte :

C'est l'objectif de la saison.
La MH s'est mal passée, moral dans les chaussettes au départ et tout du long, Vik qui me sauve du gouffre du bachage.

Aujourd'hui, ce ne sera pas la même.
9 mois de boulot qui se concrétise depuis le début de la semaine, je suis affûté, prêt à en baver.
Une envie énorme d'avaler, bouffer, croquer, dévorer de la pierre, du rocher, du caillou.
Une énergie que je dois canaliser, contrôler. Pas besoin d'aller la chercher, elle déborde.
Un état de forme jamais connu : tout s'est mis en place.



Le truc qui m'a aidé : la chance

Chance d'être entouré par : 
- une femme en or : Arselle, Col de la Botte, Habert d'Aiguebelle, Pleynet, Gleyzin, Super Collet, Val Pelouse,le Pontet et Aiguebelle. A ce niveau, ce n'est plus de l'assistance, c'est du dopage !!
- un relais de pacers : Olivier (Pleynet-Gleyzin), Namtar (Gleyzin->Claran) et le père, 71 balais, (le Pontet – Aiguebelle)

- une maman qui garde, nourrit, couche, transporte la marmaille


Chance d'avoir pris l'eau à la MH, mon powerbank aussi.
Je pars sans GPS, juste une montre-alti.
Toutes les portions seront faites à l'ancienne, comme avec le père et son alti autour du cou. Prise d'altitude toutes les 20 min. Écart x3 = vitesse d+ horaire.

Chance d'être allé voir Philippe le patcheur fou

Chance d'avoir une salle de sport à 2 pas du boulot. Spécialité : préparation de débiles pathologiques à des défis imaginés par des fous. Je suis juste leur cœur de cible. En 3 mois, j'ai révolutionné mon approche de la prépa.
Lino, mon coach, a pris des nouvelles pendant toute la période qui a suivi, merci à lui.

Ne pas faire :

partir sans musique et écouter dans la voiture en venant à Aiguebelle l'album de la Reine des Neiges pour faire plaisir à sa fille ainée. C'est très compliqué de se libérer de Délivrée dans le col de l'Aigleton. Pied de nez

Le SMS que je n'ai jamais reçu (une collègue qui n'a pas osé l'envoyer)

Depuis ce matin, on a eu le temps de déjeuner, aller au marché, passer au magasin de peinture, cuisiner, manger, repeindre la chambre du 2e qui va bientôt sortir, faire la sieste, emmener la petite au parc, monter des meubles, dîner. Et toi, à part courir ?? Rigolant

La réponse que j'aurais envoyée

Depuis hier matin, j'ai pu :
- croiser au départ un gars vu à la MH que je ne sais pas qui s'est, désolé
- entendre le guss des Brasses raconter sa life
Chérie, demain, si je l'entends, je lui mets un bâton dans la gorge
T'inquiète, il est blessé, il ne fera que le 80

Petite pensée pour ejouvin
- prendre le départ avec GTP (pour ceux qui n'ont pas suivi le 1er épisode)

- courir avec Vik et ses bâtons recouvert des capotes à Rocco
- voir des mecs partir comme des calus dans la 1ère montée. Surpris
- courir avec elnumaa[x], qui construit une maison quand il ne court pas

- voir Monsieur Riondet venu nous encourager
- croiser à Arselle Dan38, un membre d'une espèce en voie d'apparition, finisher de la Transpyrénéa
- faire un premier bisou à Auré
- voir GTP prendre son pied en courant.

Avec un dossard, c'est de loin le plus fort de nous 2. Je ne l'aurais jamais battu qu'une seule fois dans un sport d'endurance. Il n'était pas champion olympique (mais pas loin) comme Péchier interviewé alors que j'arrivais car le speaker s'emmerdait
C'était à vélo, une sortie avec les cousins autour du lac (d'Annecy évidemment).
Dans la montée du col de Leschaud, il annonce que l'on va trop vite et bientôt exploser. J'ai baissé un braquet et mis une cartouche. On en parle encore … mais c'est la seule et unique fois.

- voir Auré au col de la Botte. C'est facile d'accès : Chamrousse 1650, Télécabine + 10 min de marche


- rater les enfants au même endroit : 30 min d'avance sur un RB de rêve après 3h30 de course...
- découvrir les Lacs Robert
- admirer le lac David
- répondre à des promeneurs que je ne savais pas si l'on passait par les lacs du Doménon mais que l'on allait à la Croix
- voir elnumaa[x] repartir de La Pra
- taper la discut avec Florent Hubert.

C'est l'organisateur. Niveau décharge émotionnelle, chaque ravito a du être violent vu les surprises prévues par les bénévoles. Il nous a avoué à l'arrivée être parti avec un déficit de sommeil. Il a totalement délégué, la veille après la conférence de presse... Il a dormi 12h sur le parcours. Loin de son objectif temps au final mais il rayonnait de bonheur.
- passer aux lacs du Doménon
- rattraper la 2e féminine
- doubler la 1ère en train d'inspecter ses pieds
- monter à la Croix de Belledonne, faire une photo + une vidéo pendant que la 2e féminine devenue 1ère entamait la descente

- entendre des alpinistes demander aux bénévoles d'où on vient, "Vizille ????" puis où on va,  "WTF"
- me dire que j'ai de la chance

- sourire
- croiser Vik
- me faire allumer pour un pari débile Langue tirée

- descendre
- s'arrêter pour regarder le paysage
- dire au combien que c'est beau
- entendre le gars devant répondre qu'il ne peut pas regarder car il doit faire attention où il met les pieds

- trouver triste de ne pas en profiter
- descendre à Jean Collet, confirmer au médecin que tout allait bien
- monter, descendre
- envoyer un SMS à madame pour réclamer la vaseline
- taper de l'eau à une dame dont la fille est bénévole juste en dessous

- arriver au Habert, retrouver madame, faire un bisou, l'écouter lire les messages des potes, faire le plein et repartir sans crémage....
- s'arrêter au ruisseau pour tremper les c.... dans le ruisseau
Nouveau protocole validé : casquette + flotte sur les c.. à chaque ruisseau
- passer les cols que l'orga a trouvé bon de planter là
- faire le con devant le photographe


- galérer sous le barrage
- boire à chaque torrent
- arriver au Pleynet, 14h16 vs RB 13h12
- me dire que j'ai de la chance
- faire un bisou à madame, l'écouter lire les messages des potes
- faire une dédicace au micro
Un vrai gosse, ça m'a bien occupé 5 ou 6 heures de préparer un truc original pour notre anniversaire de mariage. Après de multiples essais, j'ai décidé de chanter « joyeux anniversaire » si c'est pas original !!!
- prendre une douche
- me faire masser
- manger 2 soupes

- embrasser ma chérie, les parents, GTP qui m'a collé 1h le cochon, Amandine, Oliv avec qui je suis reparti mais pas les enfants dans le château gonflable 1 - Papa 0
- descendre sur un chemin que je connaissais
- passer devant le resto sans Philou, les encouragements sont sympas

- avoir le bide qui fait des nœuds
- monter, poser Criant, monter
- avoir le bide qui fait des nœuds
- traverser
- avoir le bide qui fait des nœuds
- descendre
- avoir le bide qui fait des nœuds
- changer de pacer
Merci Oliv de m'avoir supporter, tirer pendant 4h

- faire un bisou à madame, l'écouter lire les messages des potes
- oublier de dire bonjour à Namtarette
- faire la leçon à un breton sur comment on marche sur les cailloux
bon, il n'a compris le problème... il n'a pas trouvé les algues !!!
- boire un verre à l'Oule
- monter au Moretan


- reconnaître christopheA mais fermer ma gueule
- descendre sur le névé en regardant le breton galérer
- descendre la moraine en freinant le breton qui ne voit pas la difficulté sur des cailloux sans algues
- tenter de suivre Namtar
- rentrer dans la tente de Périoule où le Dude sévit
- halluciner sur un relais qui pense mettre 1h30 entre Périoule et Super-Collet

C'est pas gentil, mais j'en rigole encore
- me préparer psychologiquement pour la descente
- tenter de suivre Namtar
- craquer dans la descente qui n'en finit pas
- tenter de suivre Namtar
- commencer la montée devant
- nous faire déposer par Seb l'avion sous moustiquaire
- craquer dans la montée
- arriver en haut de la montée la moins technique et la plus dure de tout Belledonne
- galérer sur le plat
- décider de s'allonger 25 min pour dormir (pas 20 ni 30, 15 min pour décider le temps exact)
- arriver à Super-Collet, retrouver ma chérie, chercher un lit, tenter de dormir, se réveiller après 10 min, mettre le sac, réfléchir avant de mettre les pompes

« TU sais ce qu'ils ont dit... A Super-Collet, on ne réfléchit pas, on ne s'arrête pas, on continue sinon on bâche!!! » Merci Chérie pour le rappel
- voir Albacor et Bibip qui se tâtent sur les bâtons et qui m'ont interrogé tel l'Oracle (je suis une vraie balance !!!)

- apprendre que je suis Top30 et que Vik a fait une sieste
- voir cyss qui va faire la diag
- faire un bisou à madame
- repartir avec Namtar
- faire du stop mais Seb nous colle trop, je risque la disqualification
- discuter avec Seb de la diag
- entendre Namtar qui s'excuse
Merci Bello. T'imagine même pas ce que tu as apporté.
Certains diront que tu t'es enfilé que 51km et 4700d+ pendant que moi, blablabla..
Tu les as fais à mon rythme sinusoïdale et aléatoire sans broncher en m'encourageant quand je grognais, en m'attendant, en accélérant quand moi, je ne le faisais plus.
Belledonne, tu l'as masterisé.
MERCI

- descendre vers la passerelle sans comprendre la galère de la montée précédente
- monter aux Férices, doubler des alpinistes avec des sacs gros comme moi
- boire au refuge
- ne pas reconnaître la traversée qui n'a rien de d'impressionnant. L'an dernier, je devais vraiment galérer
- me faire rattraper par les 1ers du 47
Aux 2 premiers : « Eh les gars, vous êtes en retard, je pensais vous voir au refuge !! »
au 3e : « Interdit de doubler, j'ai eu mon quota de dépassement pour aujourd'hui »
au 4e : « T'as conscience que là, t'as la médaille en chocolat ?? »
« On en est au 11e km, la course est encore longue »
- arrêter de faire des blagues
- retourner la ceinture dossard pour que les gars prennent soin de moi
- arriver à Arpingon, le seul col au monde où « ça descend jusqu'au ravito sauf juste là au début où tu remontes de 100d+ »
- regarder la Lozière

- me dire que la chance, je l'ai bien cherchée mais que sans ma femme, je ne l'aurais jamais trouvée
- échouer à ouvrir une gourde avec bouchon à vis tendu par un bénévole

- entendre des "Allez Julien", me retourner pour voir un inconnu et me demander comment il savait
       ça me le fait souvent. A chaque fois, j'en rigole

- croiser des promeneurs qui t'annoncent 3km en descente et 45 min pour le ravito
- grommeler à chaque montée
Un chemin balcon, ça ne fait pas que descendre quoiqu'en pense les mecs en Quechua
- entendre Seb, mort de rire, annoncer de la montée jusqu’au ravito
- arriver comme une star à Val-Pelouse Innocent
sauf que les gens acclament Bipbip qui me double
- embrasser ma chérie
- mettre les pieds dans l'eau

- manger du sauc' et du fromage car rien d'autre ne passe
- repartir dans la montée avec la ferme intention que les 47 restent derrière
- me dire que j'ai une chance de débile pathologique comme le dit sit bien Fred
- descendre en ne comptant pas les 47
- tremper la casquette pour la 24e fois
- mettre une cartouche dans le col de la Perche pour doubler les 47 avec les mains sur les genous
- atteindre le grand Chat
- poser devant le photographe
- me dire que c'est beau la chance
- descendre
- me faire rattraper par minifranck qui n'est pas mini par la taille... mais par quoi alors ??
- taper la discut
- être en sur-régime
- libérer minifranck
- toucher du bois car il m'a félicité trop tôt Clin d'œil
- siffler pour rappeler un 47 qui a raté une bifurq
J'avoue, j'aurai pu gueuler mais je n'ai pas souvent l'occasion d'utiliser le sifflet
Le temps que je le trouve, il a bien fait 30-40 m

- entendre le célèbre BOUKKKKKKKKKK
- voir le Bouk

- entendre le célèbre BOUKKKKKKKKKK
- me retourner pour voir débouler Albacor
- courir avec le Bouk qui fait le yo-yo entre Albacor et moi
- boire à la gourde du Bouk
- admirer le re-balisage du Bouk
- voir où les mecs ont raté une bifurq'
C'est pourtant simple, quand tu as 2 fanions au bord du chemin, c'est une porte.
Il y avait un VW Sirocco devant, les cons !!

- ne pas oser dire au Bouk que la TT est en vente
- voir le père
- admirer Antoine
- fanfaronner aux Granges

- embrasser ma chérie, libérer Namtar et Namtarette mais ne pas embrasser les enfants en pleine animation 2 - Papa 0



- repartir avec le père
- mettre 2 cartouches dans la montée
- galérer sur le plat
- entendre les encouragements du père et même les félicitations
- descendre comme je peux
- accélérer
- accélérer
- prendre une dernière fois mon pied
- voir Aiguebelle, le parking
- enlacer et embrasser ma chérie Cool

- passer sous l'arche
23h13 pour la Traversée Nord vs RB 22h31
11h28 pour le 47 vs RB 11h27
- pleurer
- boire une bière

- attendre le speaker qui interviewe Peschier
- refaire le parcours
- attendre le speaker qui interviewe Trivel

- boire une bière
- voir ma chérie interpeller le speaker
M'en moquait, moi. La cloche, je l'ai fait sonner dans tout Belledonne pendant 35h sur 38.
- m'émerveiller les yeux fermés
- refaire le final avec Seb

- laisser la demoiselle qui arrive aller sonner la cloche
- boire une bière
- montrer au speaker mon caillou souvenir

- lui rappeler que l'inscription gratuite, je l'attends encore

- sonner la cloche

- prendre une douche
- manger
- discuter avec les kinés qui ont fermé le vendredi ou plutôt le samedi à 03:00, dormi jusqu'à 05:00, nettoyé le Pleynet, monté les sacs à SP, rejoint Aiguebelle
- apprendre que le 1er héliporté, c'était au Lac Robert
- me faire soigner les 2 ampoules dont la plus grosse non éclatée du WE
- boire une bière
- discuter avec des bénévoles sur le pont depuis jeudi
- me faire masser une jambe
- laisser la kiné aller bouffer avant la fermeture du resto
- entendre Amel arriver, le beauf de GTP qui fait le 2e relais
- me faire masser une jambe
- voir Nath75 une KiKou qui roule aussi, j'en ai mal aux fesses de savoir ce qu'elle a fait 2  semaines plus tôt
- boire une énième bière avec minifranck et Nath75
- rentrer me coucher
- me réveiller après 4h avec les yeux remplis de cailloux !!!!




NB 1 : Nadia, pour le potager, ce sera l'an prochain

NB 2 :A l'entraînement avec le père, 32 ans plus tôt.

 

23 commentaires

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 03-09-2016 à 00:38:38

D'ANTHO !!!!!!!!!!!!!!!!!
Et... Bon anniversaire !!!

Commentaire de elnumaa[X] posté le 03-09-2016 à 07:35:12

ultra-bien oueJ . gros nivoo le JujU whaouu !!!
@++

Commentaire de Noruas posté le 03-09-2016 à 07:57:29

Bravo!
Mon seul regret c'est de vous avoir louper au Lac Moretan! (j'étais parti me reposer)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 03-09-2016 à 11:49:51

Allez là c'est pas d'pot !!

Commentaire de anthodelb posté le 03-09-2016 à 09:17:19

Bravo à toi. Belle maîtrise de course.

Commentaire de Namtar posté le 03-09-2016 à 09:35:46

Bravo champion. Encore merci de m'avoir permis de participer à cette course.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 03-09-2016 à 11:49:24

Enfoirez
En fait c'est ta prépa pour le TCB !!!

Commentaire de shef posté le 03-09-2016 à 10:52:15

Super course et CR original. Merci !

Commentaire de Papounet-JuCB posté le 03-09-2016 à 11:55:50

Merci pour ce très beau et original billet! Toujours une belle plume, agréable à lire. Époustouflante ta performance et ta capacité à mémoriser des points précis malgré la fatigue. Même si ton classement n'était pas une fin en soit, il mériterait d'être cité.
Un immense bravo du père tout fier et admiratif!

Commentaire de Caracole posté le 03-09-2016 à 15:11:48

C'est le plus beau récit du grand chlem. Bravo pour ta course et pour cette "belle âme". Et merci de nous en offrir un peu.

Commentaire de GTP posté le 03-09-2016 à 17:06:27

DIS DONC !!! Je t'ai collé une heure et quart ... Et encore je ne compte pas les secondes.

BRAVO pour ta perf, je suis impressionné

Commentaire de GTP posté le 03-09-2016 à 18:22:42

Et d'où tu as vu que nous avions un dossard en vélo ... ? 😂😂😂

Commentaire de Dan38 posté le 03-09-2016 à 18:27:25

Super CR Bravo pour ta course

Commentaire de bipbip73 posté le 03-09-2016 à 20:08:24

BRAVO champion.
pour les acclamations a Val Pelouse. ils étaient pour toi. en tout cas c'est comme cela que je les ai compris. Juste je t'en ai volé un peu aux passages....

Commentaire de Albacor38 posté le 03-09-2016 à 21:14:19

Bon sang ne saurait mentir : Avec un papa qui porte le T-Shirt Montagnole 2013 ça pose déjà les bases !

Très émouvant la photo seventees... La transmission des valeurs, le passage de témoin, le père, le fils ... (et le saint esprit qu'on est allé chercher là haut) ça me cause. Tu verras quand tu seras V1 ;)

Commentaire de Philippe8474 posté le 05-09-2016 à 09:50:25

Magnifique!!!
Profite bien de ces moments en apesanteur qui suivent un Ultra, ils sont exceptionnels et une juste récompense de ta super course!
Bravo pour la course, le résultat, le mental!!!
Je t'ai suivi par la magie du net, et quel plaisir de voir ta progression, Bravo à toi et ton équipe!
Dommage j'étais pas au resto pour t'encourager ;-)
Mais quelle course, bordel, Génial, Bravo!!!

Commentaire de MiniFranck posté le 05-09-2016 à 10:14:19

Admiratif !! Quel courage et performance sur un tel terrain, et encore de la verve à l'arrivée pour tenir une conversation houblonné.. moi je dis Champion !!
Te rejoindre et passer un peu de temps avec toi restera un mémorable souvenir, merci ;-)
Merci de partager ce CR, à bientôt

Commentaire de the dude posté le 05-09-2016 à 10:22:41

Un grand bravo à toi, à te lire on a l'impression que tu as fait une gentille balade entre potes!
Et pourtant avec un chrono comme ça, tu as sacrément carburé.
En tout cas je peux témoigner que même dans la difficulté tu étais toujours dans la bonne humeur, vraiment cool.
PS: tu as vraiment bu dans la gourde du Bouk?!? glups...

Commentaire de le_kéké posté le 06-09-2016 à 13:48:25

Super perf et compte rendu génial, bravo champion !!!

Commentaire de Arclusaz posté le 06-09-2016 à 17:27:00

bon sang, quel CR !!!!!!!!!!!
magnifique comme ta course.

Commentaire de Vik posté le 07-09-2016 à 15:59:52

impressionnant, mon CHAMPIgnON !
Arrête juste de dire qu'il faisait pas chaud, ça me donne envie de t'étriper !

Sacré perf, juste incroyable. La MH c'était juste our te donner un coup de pied au cul en fait !

A bientôt pour de belles balades ensemble (enfin balade pour toi, parce que moi ça va être un chantier de te suivre !)

Commentaire de JuCB posté le 09-09-2016 à 08:28:15

Merci pour tous vos messages.
On s'y retrouve en 2017 pour sûr !!!

Commentaire de keaky posté le 10-08-2017 à 14:37:58

Wouah !!!
A dans 15 jours.. ;)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran