Récit de la course : Le Sentier des Ours 2016, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : Le Sentier des Ours

Date : 15/8/2016

Lieu : Autrans (Isère)

Affichage : 944 vues

Distance : 13km

Objectif : Pas d'objectif

21 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Bonjour Madame, je voudrais de l'Arsouille svp...



Bonjour Madame, je voudrais de l'Arsouille svp...

 

 

 

Moins d’un mois après la T PAS CAP,

Moins d’un mois avant l’UTV,

Nous voici dans le prodigieux VERCORS pour cette classique du Saucisson (enfin, de celles qui restent dans le Vercors !!), le fameux SENTIER DES OURS à Autrans.

 

 

FLASHBACK LES LOULOUS

2013 : autre temps, un combat d’anthologie entre Campingou, le FaiZan, et ma pomme… Et je sortais vainqueur !!!

2015 : autre contexte, sous les huées de petit-franck j’affrontais le (nouveau) chasse-neige, mais (hélas ?)(heureusement ?), il n’y eut pas match.

2016…

 

 

2016 moi j’ai le bon de sortie.

Jo la Fougue aussi, cool, on covoiture (et on codéfèque en route !!)

Le Chasse-Neige sera de la partie (tant pis pour mon cardio…), ainsi que Brick-à-Brack et leur nouvel ami, pseudo provisoire « l’Aileron » (ou « le Fletan »).

Sont présents aussi, sur place, dans le désordre mais important pour la suite des évènements : la Plaie, Farid, Pat’Perconte, Polo, la Légende, petit-franck, The Girk’s…

 


Que de beau monde...

 

Personne n’est bien en avance, et l’on se place sur la ligne de départ, j’ai hésité entre le maillot UTV (porté finalement par JO), le maillot DTTN 2015 (porté par le CN et Brick), et ai opté finalement pour le T-shirt « Vars Mountain Trail », hommage à la manche DTTN du CN.

 

 

Et sinon, pas de lunettes, pas de montres, pas de couvre-chef, je suis nu comme un ver, 100% saucisson !

 

 

Sur la ligne de départ je constate, avec effroi, qu’Albacor n’a donc pas réitéré son bluff des Coulmes 2016 !

 

 

Du coup, un seul objectif aujourd’hui : franchir l’arrivée avant le C-N !

Bon, d’un côté sa perf’ de la Villarinche joue en sa faveur, ainsi que mon « manque » de foncier, vacances obligent…

Mais d’un autre, je connais le parcours (retour à l’ancien tracé), je me transcende souvent sur les courses saucissonesques du Vercors (va comprendre), et môssieur parle encore de sa petite forme…

 

 

Autre point : mon précédent de la T PAS CAP et mon poursuivant de la T PAS CAP étant de la partie (Pat’Perconte et Farid), du coup je pourrais facilement voir si je suis à mon « niveau ».

 



 

5, 4… 2, 1, partez !!! (authentique !)

 

 

Fidèle à ma bêtise, je ne me suis pas échauffé, et démarre gentiment.

Petit-franck réitère sa perf ‘ de 2015 et hurle à tout va mon pseudo !! Heureusement que le râleur de Tullins n’est pas là ! Et du coup, un coureur le prend pour le Bouk, lol !

 

 

Km0.4, premier fait marquant, le CN ralentit sur le côté gauche ?

« Enfoiré ! Tricheur ! Tu temporises ! », « non non je laisse partir P-F ! », mouais, il compte appliquer la tactique de feu Campignou, coller à mes basques !!

 

 

Etonnant de repartir sur cet ancien tracé, je revis l’édition 2013 du coup !

 

 

Km1, point sur les positions, le CN DanmonQ, polo devant (étonnant, c’est pas un habitué des départs canons pourtant), et Farid qui, là, nous passe !! Et file. D’ailleurs, ils sont nombreux me semble-t-il à nous passer, même si la course est longue !

 

 

Km1.5 on rentre dans la forêt, je me contente de suivre mon prédécesseur, le CN soufflait beaucoup mais ne bluffait-il pas ? Je connais l’animal… Et j’ai Piergras 2016 gravé dans mon âme de sportif… En tout cas il ne me colle plus mais reste sur les talons de Polo.

 


 

Que faire ?

On connait Polo, modèle de gestion, il va inexorablement remonter tout le monde… Du coup la stratégie du CN me fait un peu peur, il choisit le bon cheval… A moins que ? Allez, ne pas réfléchir, et continuer l’effort, à coup d’uppercuts simples mais efficients !

 

 

Oui, car ces 4 kil en forêt sont atroces ! Des bosses incessantes, entrecoupées de chemins, un petit labyrinthe, il faut réussir à relancer du mieux qu’on peut, tirer la langue sur les coups de c** et lâcher les watts sur les courtes descentes !

 


 

A ce petit jeu je ne me débrouille pas trop mal, toujours un peu l’appréhension d’exploser alors qu’on a fait 4 kil sur 13, mais toujours est-il que le CN n’est plus en visu, et que j’ai de nouveau Farid en visu (facile en jaune fluo !), il y a 4 coureurs entre nous.

 

 

D’ailleurs premier rebondissement, qui je vois courir en sens inverse : The Girk’s !! Le sieur a filé tout droit alors qu’il fallait prendre à gauche, ce balisage dans ce tourniquet aura toute son importance par la suite !

 


 


Farid mène toujours la danse au loin, tandis qu’après avoir doublé la COCOTTE (elle souffle comme une cocotte-minute !!), un jonction se fait entre les 6 coureurs que nous sommes, parmi lesquels :

-       Mon « jumeau de chaussure », en Mizuno bleue et jaune

-       Un ancien en mode « compress »

-       Un jeune en chaussettes de tennis + un sac de collégien dirait-on !

-       Un coureur en noir à mes basques depuis que j’ai quitté le CN

-       Et un autre, anonyme, je ne me souviens plus !

 


Une participante du Sentier des Ours 2016 !


Le Compress et le Mizuno finalement s’échappent, et c’est moi qui dois faire l’effort pour les recoller, sans ramener le groupe !!

 

 

Et nous voici kil5, on rejoint en descente une piste forestière, toujours mode saucisson je fais des grandes foulées de FaiZan, dépasse d’abord Mister Mizuno puis Mister Compress, pourvu que je n’explose pas, toujours est-il que maintenant c’est FARID, A NOUS DEUX !!

 

 

Sauf que…

Il n’est pas tout seul, il est avec LA PLAIE !!!

Aaaaaaaaaaargh

D’ailleurs il le dépasse, et ce dernier a une tactique toute cheloue, qui consiste à courir… sur le bas-côté de la piste forestière ! Tantôt extrême gauche, tantôt extrême droite ?!? Et j’entends d’ici son légendaire souffle, d’un stress permanent mêlé à des paroles incompréhensibles

 



 

Km5.7 nous voici au ravito

Les deux s’arrêtent et repartent devant moi (je ne peux m’empêcher de héler Farid !), un verre d’eau express pour moi et je repars à leur poursuite.

 

 

Et justement, j’entends héler, c’est la Plaie qui a raté la biifurk à gauche, prévenu par Farid ! « Rogntodjoooo, putain de balisage de merde », voilà pour la version polie…

Ca l’a tellement énervé que sur le coup de c** qui suit, il relance et re-dépasse Farid.

 

La plaie, énervée


 

Et voici un premier tronçon de descente !!!

L’occasion de (ENFIN) dépasser Farid, puis la Plaie qui, bien entendu, ne se pousse pas (enfin il a pas entendu d’un autre côté)

 

 

On arrive à une bifurcation, il faut prendre à droite, et là, la Plaie « j’en ai vu partir tout droit », je hèle, « chut chut, tant pis » !!!!!!!!!!!!!! Non mais allo !!! Mais rien d’étonnant…

 

 

Hélas je n’arrive pas bien à faire le trou, je suis un excellent gibier pour les coureurs de derrière, et dans la montée du kil7 (que je crois plus longue qu’elle n’est), je me mets à… marcher.

 

 

Inexorablement, la Plaie me passe, accompagné de… Non non, pas la nana qu’on a doublé juste avant, mais le Jeune à Chaussettes de tennis !!! Bah ça alors !

 

 

Heureusement re-coup de théâtre, je comprends que je me goure, que la montée n’est qu’un coup de c** et surtout devant ça cale ! Du coup je relance, le jeune m’encourage, et…

 

MIRACLE

 

 

La Plaie 1) me parle, et 2) me balance « allez, courage, bonne course » !!! (oui oui)

 


 

Un peu surpris par cet instant de course (ça se comprend !), je tente de fausser compagnie aux poursuivants, mais pas facile, je passe mon temps à ralentir et chercher le balisage.

 

 

Surtout que ce n’est pas si simple que ça, j’essaye de me retourner le moins possible mais je distingue la Plaie toujours en « menace » avec son maillot orange.

 

 

On arrive à un endroit où du U2 résonne en volume max, c’est un chalet (refuge) qui met l’ambiance !

 


J'arrive !!!


Et finalement j’ai en visu une féminine, qui me fait office d’ouvreuse, et la « fameuse » descente technique me permet de rejoindre ! Pas d’échanges, je file, enfin pas longtemps puisque sur le coup de c** suivant elle me reprend tout en soufflant comme une locomotive !

 

 

Je ne m’en laisse pas conter, et repasse dès la descente suivante ! Va pas falloir traîner car elle, sur le plat final, ce sera une coriace !!

 

 

On remonte sur un duo, un jeune et un vétéran, mais c’est le vétéran qui tire le jeune qui semble à bout ! A peine passé le jeune que je balance à son coéquipier « il est cuit ! » avec accent faizandé s’il vous plait ! Après course, il se trouvera qu’il s’agissait d’un gentil bordelais !

 

 

Et on arrive tant bien que mal dans le final !!!

Je le connais par cœur.

Derrière moi, les 3 se sont ligués, oh putain, du coup km10.8 dernier virage avant la dernière descente, j’ENVOIE DE TOUTES MES FORCES, la différence se fera là (ou ne se fera pas !), je me surprends d’ailleurs à faire des petits gémissements !!!

 

 

Hop, virage 90° du km11, il reste un peu plus d’un kil, je me retourne, seule la féminine est derrière mais pas à portée, c’est à moi de tenir et d’envoyer pour qu’elle ne me reprenne pas cette vingtaine de secondes qui semble nous séparer !

 

 

Voici l’avant-dernier faux-plat, serrer les dents, ça passe, je relance dans le faux-plat descendant qui suit, c’est bon elle ne revient pas (et ne reviendra pas), j’ai même un coureur à l’agonie devant mais encore trop loin et j’en termine donc en 1h07 à une somptueuse et inespérée 36ème place !!!

 


 

A peine arrivé je file me faire mon plaisir perso : aller encourager tous les coureurs « pac-manés » du jour !!

 

 

Hou que c’était bon, du bon saucisson !!!

Merci le Vercors !!!



21 commentaires

Commentaire de bipbip73 posté le 15-08-2016 à 19:41:40

mais on ne l'arrète pas le Bouk... tu es de toute les parties. Bravo. Fait gaffe, tu vas progresser.
J'ai essayé de motiver Albacor pour être avec vous, mais aujourd'hui il n'était pas chaud. Dommage.
Chiche EB 47 avec nous? le 27 aout, les inscriptions sont encore ouverte.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 15-08-2016 à 20:59:00

Tu m'auras fait hésiter, allez, 4 bonnes minutes.
Mais enchaîner + de 2 Villarinches, non non non
Je viendrai vous voir cependant !

PS : Dommage que vous n’ayez été présents, j'aurai été curieux de voir ce qui se serait passer !

Commentaire de Albacor38 posté le 16-08-2016 à 23:38:45

Si nous étions venu c'est bien simple tu nous aurais explosé !!!

Avec la grosse sortie vélo de route de Samedi (62 bornes 1200D+) et surtout le grand Veymont dimanche j'avais juste plus une goutte de jus pour faire monter sérieusement le cardio ce lundi

C'est pas facile tous les jours d'être vétéran 1 ... :D

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 17-08-2016 à 14:21:58

Je n'en suis pas si certain !!!

Commentaire de pacman38 posté le 15-08-2016 à 20:54:23

Bouk, Pacman ton jumeau aux Mizuno bleues et jaunes te salue.Des chaussures de winners que j'te dis ces Mizuno, mais quand...on en sait pas. A plus peut être sur l'UTV.
Toujours chapeau pour tes résumés car sur une coursinette comme ça faut de l'imagination.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 15-08-2016 à 21:01:19

Ton pseudo te va à merveille champion !!!
Alors que j'attendais de voir la miss, les bordelais, la plaie, mister chaussettes de tennis, ben non c'est mon frère Mizuno qui arrivait !
Une très très belle coursette, au plaisir de te recroiser (et ce coup-ci on aura de la bière !!!)

Commentaire de samontetro posté le 15-08-2016 à 21:05:54

C'est pas gentil de profiter que le Samontetro il a la cheville en vrac pour venir caracoler sur ses sentiers du Vercors! Surtout à cette vitesse en plus! J'en suis tout essoufflé de te lire! ;-)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 17-08-2016 à 14:21:29

je pensais croiser tes Hokas et ta fille !!!

Commentaire de Namtar posté le 16-08-2016 à 12:40:02

J'ai plusieurs questions :

36 sur combien ?
Il a fini loin le Chasse Neige ?
Petit Frank il courrait ? Si oui il a fini combien ?
Tu as battu Michel ?
Avec ton entraînement penses-tu pouvoir fumer Albacor au Trail de la Combe Benite ?

Commentaire de Chasse-Neige posté le 16-08-2016 à 15:02:34

Je finis loin, trop loin sur 13kms , 69e sur 129 finishers a 7min du bouk, quasi 30s/km, pffff !
Je suis a la rue, va falloir s'y remettre sévère !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 17-08-2016 à 14:23:28

35/129
Oui (étonnamment, attendons son récit)
Oui / Top ten
Oui
Clairement non

Commentaire de Benman posté le 16-08-2016 à 13:58:38

Bouk, tu es notre petit saucisson à tous.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 17-08-2016 à 14:23:45

Mmmmh

Commentaire de le_kéké posté le 16-08-2016 à 14:31:44

Le bouk a maintenant un ami et pas n'importe lequel c'est la plaie !!!!
Sans aucun doute le début d'une très belle histoire ...

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 17-08-2016 à 14:24:27

S'il y a bien une personne qui doit mesurer combien cela m'a estomaqué c'est bien toi, elles sont loin les insultes du Connex !!!

Commentaire de Eric Kb posté le 16-08-2016 à 17:52:33

Pas un ours ??? Je suis déçu ... :-)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 17-08-2016 à 14:24:55

Eric, Michel Riondet est mi-trailer, mi-ours !!!

Commentaire de the dude posté le 17-08-2016 à 16:05:58

Barrez-vous, cons de mimes!!!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 17-08-2016 à 18:11:36

Bravo :)

Commentaire de Jean-Phi posté le 17-08-2016 à 17:01:07

Du grand bouk sur la course, du grand bouk dans le CR ! La logique est respectée !!
En plus que des super références que ce soit BD, film ou musique. Côté des images féminines rien à redire non plus. Un grand (saucisson) cru que ce CR !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 17-08-2016 à 18:12:09

Merci jean-phi mon grand Maître adoré !!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran