Récit de la course : Triathlon CD de l'Alpe d'Huez 2016, par kikidrome

L'auteur : kikidrome

La course : Triathlon CD de l'Alpe d'Huez

Date : 29/7/2016

Lieu : L'Alpe D'Huez (Isère)

Affichage : 551 vues

Distance : 38.2km

Objectif : Terminer

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Petite baignade puis 21 virages avant un finish de bonheur !

Diane, une copine du club,  qui me vend le Tri de l’Alpe d’Huez un soir à la fin de l’entrainement, et hop, je m’inscris en me disant quand même que c’est un peu fou et que je me surestime un peu. Mais bon, une fois l’inscription faite, il faut se préparer, et rêver.. ; S’imaginer passant la ligne d’arrivée. Et ça, ça me booste un max ! Langue tirée

Le jour J, Patrice, mon mari et plus fidèle supporter, gravit pour la première fois la montée de l’Alpe d’Huez et ses mythiques 21 virages. Ensuite, on retrouve les potes du club pour la traditionnelle photo de groupe (hhmmm, y’en manque... un gage !). On se sépare pour la collation de 11 heures et là, je me fais une grosse frayeur. Un morceau de quiche avalé en marchant... Récupérée par un gentil bénévole, me voilà dans la tente des secours avec le médecin qui m’explique que c’est une fausse route et qu’il va peut être falloir passer une radio... Bref, je passe les détails, tout rentre dans l’ordre et je peux partir avec un conseil du doc : "ne jamais manger en marchant !" Innocent

Retrouvaille avec les copains au Lac de Verney. Trop bonne nouvelle, l’eau est à 17,2°C ! Pan ! le départ est donné. Je fais une natation pourrie, comme d’hab. Je ne progresserai jamais ! Enfin, je ne sors pas dernière comme à Tricastin, et ça, c’est bon pour le moral ! Cool

Au premier virage de l’Alpe, je me sens bien. Je mets tout à gauche et je garde en tête les conseils de Patrice : ne pas se mettre dans le rouge et avoir de la patience. Je monte tranquille, je regarde les paysages magnifiques, je savoure !

Je rattrape pas mal de cyclistes qui pour certains s’arrêtent à chaque virage et cherche un peu d’ombre (mon thermomètre m’annonce 41°C). Vers la fin, Patrice m’attend pour m’encourager, c’est cool ! Rigolant

Arrivée au palais des sport, je souris, je ris, je savoure encore. Transition zen, Patrice est encore là pour m’encourager et je croise Françoise qui termine alors qu’il me reste 7 km à courir, mais ça ne me casse même pas le moral. Ces 7 km, je les cours avec le sourire, sans aucune douleur, je suis là, je vais finir et c’est trop bon !

 

Et voilà, la ligne est là, la joie, Pat qui m’applaudit, la photo finish, le tee-shirt finisher (merci Yvan pour le "s") et le jaccuzi d’eau fraîche.

 

Merci Diane de m’avoir incitée à m’inscrire, ce triathlon est magnifique ! 

2 commentaires

Commentaire de PhilKiKou posté le 06-08-2016 à 21:31:36

savourer avant pendant et après ... bravo quel show chaud !!!

Commentaire de La Tortue posté le 09-08-2016 à 00:43:12

bravo, te voilà prête pour le L l'an prochain !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran