Récit de la course : La Villarinche - 26 km 2016, par Albacor38

L'auteur : Albacor38

La course : La Villarinche - 26 km

Date : 24/7/2016

Lieu : St Colomban Des Villards (Savoie)

Affichage : 844 vues

Distance : 26.9km

Objectif : Pas d'objectif

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Maxi Best-Of avec supplément banane

L'essentiel a été déjà été écrit sur ce superbe Trail de la Villarinche grace aux récits épiques des amis Chasse-Neige, Bouk et Namtar.


Pour autant, au retour d'une petite parenthèse périgourdine où j'ai plus travaillé le tour de taille et l'hydratation à base de Cahors ou de Pecharmant que la VMA, je ne pouvais pas ne pas rendre hommage à cette magnifique course où j'ai pris un pied magistral et ... mon premier podium !


J'irai donc à l'essentiel en soulignant quelques une des raisons qui donnent à ce trail un supplément d'âme..



Le profil:

Gentillement approximatif (annoncé à 22KM pour 2200D+ mais dans les faits plus proche de 27KM pour 1800D+) il témoigne par lui même du caractère montagnard de cette course. Et ici point de montagne à vaches : c'est le domaine de la haute montagne avec une bonne moitié de parcours en Sky Running, un passage de pierrier épique, quelques névés de ci-de là, des lacs de montagne, des cascades et des torrents qui devalent de partout et un point haut, le Col des Balmettes, à près de 2450m d'altitude avec une vue à 360°. C'était beau à se damner avec une météo qui nous a permis de pleinement profiter du spectacle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'organisation :

Je pense que c'est l'atout premier de ce trail et ce qui le rend si attachant. Imaginez : Une inscription à 20€, repas et lot compris. Un verre de l'amitié la veille de la course lors de la récupération des dossards ("faits maison" à l'imprimante et la plastifieuse : bonjour le boulot). Détail édifiant : 4 épingles ont été préalablement aposées sur les dossards.

Au matin de la course l'impayable appel des coureurs, un par un, avant le départ. Tellement décalé et tellement sympatique....

Dédé et Marcel au cul du C15 au ravito N°1 presques déçus que je ne leur prenne pas une tranche de fromage.

Mr le Maire qui remplit les gourdes et serre les pognes au ravito n° 2.

Des bénévoles adorables et aussi nombreux que les coureurs.

Qu'on se le dise à Saint Colomban des Villards on sait recevoir...

 

 

 

 

 

 

 

La technicité:

Haute montagne oblige c'était bien bien technique : Passage de pierriers taillés pour les chamois, des devers de dahuts à faire rendre grâce à mes XT6 toutes neuves, des montées (des ascensions !) et des descentes vertigineuses, droit dans la pente, là où il n'y a juste pas de sentier. Je suppose que l'on trouve ce type de profil sur des parcours plus longs, type Echappée Belle, mais sur un trail court c'est assez exceptionnel.



Ne changez rien ! Cette technicité c'est aussi sa différence et ce qui fait que l'on aime autant cette course.

 

 


villarinche2016 par lenclume38

 

 


Des faits de course (ou d'avant course), enfin, qui me reviennent:

  • Une veillée d'armes fort sympatique avec les potes du DTTN à l'Auberge du Glandon où Eliane et Maurice nous ont régalés !




  • Un fou rire mémorable à la découverte du T-Shirt de Namtar.




  • La rencontre en chair et en os (enfin surtout en os) avec Petit Franck : illustre Kikou


  • Un Bouk livide sur la ligne de départ (où l'on apprend que le Baron de la Motte a des gênes en commun avec une certaine communauté des Carpates et qu'il ne digère pas l'ail !)



  • Un Bouk livide certe ... mais qui fait le spectacle : Hole Shot sur 200m !


  • Un Noruas qui part comme une balle lui aussi. Il me faudra bien 1 kilomètre pour lui revenir dessus.


  • Un gars avec qui j'ai fait toute la montée en lacets sous le Pic de Fremezan et qui me dépose littéralement dans le passage de pierrier. C'est incroyable comme certains savent "lire dans le rocher" pour trouver le chemin optimal.


  • Un mouton facécieux psychopathe en hauteur du Lac des Balmettes, qui décroche une pierre grosse comme une balle de hand-ball, bien décidé à faire un strike avec un groupe de coureur. Heureusement j'entends la caillasse débarouler. Juste le temps d'alerter mon poursuivant. La pierre passera en rebondissant dangeureusement à 1 mètre de lui...


  • Un retour sur La Corne dans la rude Montée au Col des Balmettes. Le "Didiiiiierrrrrr...." que j'ai lancé résonne encore dans sur les hauteurs de Belledonne (mais soyons honnête même s'il était à vue il était bien bien loin en temps d'ascension. Rien a voir avec notre duel de Piegros en Juin dernier)

 




  • Une gestion de l'eau qui a bien faillit me jouer des tours. Voulant partir léger j'ai délaissé la poche à eau pour deux fois 250ml en gourdes. Un ravitaillement était annoncé, à tord, au Col. Dans les faits il était bien plus bas. Heureusement j'ai pu faire le plein dans les nombreux torrents autrement s'aurait été très très compliqué à gérer.

 

 

  • Un classement sympa : Après le Col des Balmettes je suis 15/47. Non seulement je ne perdrai pas de place mais je vais même reprendre deux coureurs. Le premier dans la seconde partie de la descente. Le second plus loin lors de l'attaque de l'approche sur le Village : Il explosera littéralement sous mes yeux au 24eme kil. Cette 13ème place, 3ème V1, me vaudra mon premier podium. Aussi jouissif qu'inattendu. Quel panard ! Et ce d'autant qu'il est partagé avec Brick : 3eme SEM et 5ème au scratch.


(Le DTTN a l'honneur !)




(Ca se voit ou pas que je kiffe ?)


  • ... Et belle revanche après l'édition 2014 où je termine dans les profondeurs du classement et à l'agonie.


Au final, donc, que du plaisir : Avant la course. Pendant les 4:10 passés à batailler sur ce trail et après la course avec les potes et tous les coureurs présents...

7 commentaires

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 05-08-2016 à 00:21:47

<3
<3
<3

Commentaire de Namtar posté le 05-08-2016 à 10:54:57

C'était un beau podium oui ! Tu ne pouvais pas choisir meilleure course pour cela.

Commentaire de Corne de chamois posté le 05-08-2016 à 12:00:38

JE TE JURE QUE J AI EU PEUR DANS CE FOUTU COL JE N EN POUVAIS PLUS ET PENSAIT QUE TU ALLAIS ME REVENIR DESSUS !!!

BRAVO EN TOUS CAS


Commentaire de Phénix posté le 07-08-2016 à 17:05:59

Wouah ! La classe! Félicitation pour ton podium !

Commentaire de bipbip73 posté le 07-08-2016 à 22:08:56

encore bravo, la prochaine villarinche sûr que je suis avec toi... aussi sûr que tu fais la christolaise avec moi.

Commentaire de Trixou posté le 08-08-2016 à 10:44:10

Mes respects !!! Bravo !!!

Commentaire de Jean-Phi posté le 19-08-2016 à 08:57:49

Ca donne envie côté orga et terrain de jeu !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran