Récit de la course : Grand Duc de Chartreuse - Relais 2016, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : Grand Duc de Chartreuse - Relais

Date : 26/6/2016

Lieu : St Hilaire (Isère)

Affichage : 1021 vues

Distance : 20km

Objectif : Pas d'objectif

28 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

C'était drôlement chouette !

Hou qu’on l’attend ce rendez-vous…

Ce dernier week-end de Juin…

Notre… Grand Duc de Chartreuse !!!

 



 

2009, 2010, 2012, 2013, 2014, 2015, voici 2016 et avec un tout nouveau team, les AMIS DU BOUK !!!

 

 

Nous aurons donc :

-       Namtar en relais 1, et oui, môssieur doit partir illico pour… voir du foot à Gerland !!

-       Akadoc en relais 2, et oui môssieur doit prendre le relais sans trop de gaz !!

-       Noruas en relais 3, pour ce qui semble être, selon les traceurs légendaires du Grand Duc, le relais le plus long…

-       La Denrée en relais 4, plus préoccupé par sa soirée dans une boîte à cougar que de son relais !!

-       Et ma pomme en relais 5, non pas que ce soit le plus beau relais, mais plus motivé par l’envie d’être, pour la première fois de ma vie, P5 dans un relais ! Bon, j’aurai que le Col de Marcieu, ainsi que l’attente toute la journée, mais bon.

 

 

Gloire à AKADOC le roi de photoshop



Même si l’on retrouve moins de têtes connues cette année (l’effet « no Itra » ? ou le coût prohibitif ?), les plus beaux sont là, avec en premier lieu la Légende, avec d’autres légendes le kéké et m_batons, ainsi que le dijonnais Benman pour une rencontre kikouresque, Tekrunner, Darry Cowl et Hameau-vieux, le Doug, les champions Richard192 et Franckproto, Jo la Fougue, le FaiZan, Albacor et son frangin au look improbable, etc etc etc…

 

 

Enfin bref

Toujours la magie de cette course

Mais… L’impression qu’une partie du peloton n’est pas là. Une sensation étrange !

Et j’ai même envie de dire, heureusement qu’il y a le Moyen Duc cette année !

 



 

Le D-Day

 

Le plus dur : se lever !!!

Je  m’étais relevé la veille mettre un second réveil au cas où, Dieu que j’ai bien fait j’avais re-sombré dans la seconde !

 


Seul dans la nuit

 

Direction Saint-Hilaire où à H-3minutes déboule au sprint Namtar sans matos obligatoire (« DISQUALIFIER » on entend l’orga marteler ce verbe encore la veille) ni épingles à nourrice, et au final 6h pétantes la meute part vers ces falaises qui foutent les jetons « kan même » !!!

 

Namtar et son coach qui sert à rien

 

En tout cas, ça part fort !!!

 


 

Vite avec Akadoc on fonce au Col du Coq encourager le petit monde… Et coup de bol, on voit les premiers (première fois que je les croise avant l’arrivée à 14h/15h !), et re-coup de bol, je connais (de vue) le premier puisque croisé aux montées aux refuges du haut-bréda l’an passé !

 


 La Dent de Crolles ou le Camp de Drôle et son sans-dent du jour 


En tout cas, on est bien placés, on voit tout ce beau monde descendre cette Dent de Crolles (pourtant jamais gravie encore !), et petit à petit ça déroule, on est un petit public, jusqu’à ce qu’une charmante motarde m’aborde (le point d’orgue de la journée ah ah), ou encore l’arrivée du pacer la CORNE qui attend son FAIZAN !

 


L'élite teutonne, talonnée par l'élite montbonnotoise



va'z'y faizan !!!



Albacor passe avec 4 bonnes minutes d’avance sur Bipbip, normal… Puis arrive notre Namtar qui a l’air d’aller bien alors qu’il a fait le plus dur !

 

 


Ah ah, Namtar a vu des bananes



Bon c’est pas tout mais je file à Saint-Hugues rejoindre Akadoc par cette route de rallye corse qu’est le Col du Coq côté Chartreuse ! Echange de clef, la bise à Claire l’entraîneuse de l’ASPA, ça fera un beau duel avec Akadoc sur ce relais 2 !

 

 

Voici Namtar qui arrive, non blessé, et avec le sourire du trailer qui a fait le job, il va pouvoir aller voir le match de foot avec les beaufs, tout va bien !! Dans ce bourg de Saint-Hugues ou Feu BOUK passa en tête lors d’un Grand Duc 2010 ! Mémorable

 

 

Après le Citroën Picasso du Namtar je passe à la Peugeot 406 « Président » direction le Sappey en Chartreuse. Que c’est chouette…

 

 

Au Sappey, enfin l’ambiance habituelle du Grand Duc, il y a pléthore de monde !!! Je retrouve Noruas qui m’indique que j’ai raté Jo la fougue, mais on croise bien le reste du peloton, yeah !

 

 

Encore des bons moments… Y compris des mecs que je connais même pas, tel le pote du Dude (la Légende II), ou plus loin un pote à Alba… Albacor justement, qui déboule avec Bipbip en binôme !!! Génial !

 


Les Crucified Barbara... On les regrettera

 


D’ailleurs, à ce moment-là je crois naïvement à un gentleman agreement entre les deux cadors. En tout cas ils me font rater le passage de relais de Noruas, et oui car le père Akadoc nous a claqué le 11ème chrono des relais, speedy Akadoc !!!

 

 

Le Noruas donc, qui démarre au milieu des deux frangins puisque je vous le donne en mille, Alba est parti tandis que Bipbip profite, NORMAL, du ravito !!

 

 

Et zou direction la DS4 de Noruas pour un retour au Col du Coq non sans croiser la Corne qui en a terminé de ses 25 kils de pacer. Mais là c’est retour vers le futur puisque pas de réseau, pas de portable, on ne peut que deviner et croire et espérer !

 

 

Au Col du Coq mais versant Chartreuse tiens c’est bizarre les coureurs sont tous bien plus sales qu’avant ! En tout cas ça tire déjà plus la langue, je suis pas loin d’un abreuvoir et ils sont légions à s’humidifier !

 

 

Le Noruas déboule avec un LARGE sourire, pas loin derrière oh la surprise le Bipbip n’est pas tant distancé que ça, mais quel animal lui alors !!! Et le pire, c’est qu’il croit qu’Alba est à la lutte, alors qu’il est tout seul à carburer de la sorte ! Une machine

 

 

11 minutes après déboule Albacor, avec un genou récalcitrant, courage l’ami !

 

 


Zou je repars direction Saint-Hilaire mais là les choses ont changé, impossible de se garer !! Après avoir trouvé une place (enfin) la nana en face plie un rétro, merde, je balise pour la caisse donc je repars… et trouve enfin un « endroit », à perpèt’

 

 

Le temps de rejoindre l’aire de relais, Noruas est arrivé depuis 2 minutes !! Même pas l’temps de croiser la Denrée… Ravito, puis on remonte voir le finish du Moyen Duc avec l’ignoble qui nous a rejoint, et l’abandon du FaiZan (« plus d’genou !!! »).

 

 

Bon c’est pas tout mais je dois avoir deux bonnes heures devant moi, le temps de me changer, d’aller à ma caisse, d’aller à la caisse de Noruas, de faire la bise à Loiseau et je me POSE dans le final de l’arrivée de cette terrrrrrible montée du Funiculaire. Commence l’attente, entre le très chaud parce qu’il est 15h et le frais dès qu’on se met à l’ombre !

 

 

Et surtout j’avais rien anticipé, pas de pique-nique, du coup je m’enfile un granny entier, et l’on encourage les solos déjà là, Jo la Fougue et son fan-club, Franckproto avec le sourire…

 

 

Soudain la voilà la Denrée !! Hop le cerveau passe en mode « course », on court ensemble 20 mètres avant que je ne parte… seul… terminer l’aventure !

 

 

RELAIS FIVE

 

Ca démarre mal, je cherche le chemin, avant de quitter Saint-Hilaire et de me retrouver… seul ! Après 30 minutes dans les hourras en tout genre, ça fait bizarre, vraiment ! Et surtout je suis déjà attentif au balisage, de couleur anti-daltonien, oui, du orange comme j’aime pas !

 

 

Toujours seul dans ces plaines, je grapille un solo, puis deux, les encourageant à chaque fois bien entendu.

 

 

Puis nous rejoignons la forêt, ses racines piégeuses, et un tournicotin, je suis paumé ! Voici deux solos dont l’un sans bâtons, « on devrait faire un classement sans bâtons ! », « j’ai voulu faire un test », « bravo à toi, ça va passer on dirait ! »

 

 


Voici un joli pont qui surplombe cette jolie rivière, et nous voici sur l’autre rive. Toujours du single bien joueur, j’aime !!

 

 

Hélas ça ne devait pas durer, un relais me passe.

Bouk 0 – reste du monde 1

 

 

Suite de ces montagnes russes, entre remontées et descentes vraiment ludiques, jusqu’à un panorama d’où déboule un couple, « vous pouvez pas faire vos cochonneries à un autre moment !! », cool c’est une relayeuse et son pacer, Bouk 1 – reste du monde 1

 

 

Quelques panneaux jaunes nous indiquent quand même où l’on va, et voici que l’on traverse la nationale, big up aux 4 bénévoles qui se font ch*** pour nous, avant de descendre vers la fameuse cascade. Avec un relayeur qui me dépose, Bouk 1 – reste du monde 2

 

 

Piégeuse d’ailleurs cette descente, avec marche obligatoire et câbles du début du XXème siècle, je suis bien content de ne pas avoir les jambes des solos, et une fois en bas, j’admire cette bien jolie cascade qui rappelle celle de la Sange’Run.


Vraiment sympa votre cascade


 


 

Hop on remonte juste au-dessus, l’occasion de regarder si je suis pas suivi, ouf, c’est bon.

Hélas la remontée dure pas mal, remonte-t-on enfin vers le Col de Marcieu (que je croyais plus près !!). Bof, surtout qu’un grimpeur me reprend, et de 3-1 pour les méchants !

 

 

Ouf du replat, je suis à distance d’un solo (oui, les solos vont aussi vite que moi en montée et sur les plats, mais n’ont plus de jambes dans les descentes !). D’ailleurs, voici ma méthode pour doubler en douceur les solos : arriver sans bruit, ne pas faire de bruit pour ne pas les stresser sinon ils s’écartent de suite et on culpabilise (en même temps, trop coller c’est un coup de bâton garanti !), puis passer QUAND IL Y A LA PLACE avec un mot d’encouragement d’autant plus que ça sent bon pour eux.

 

 

Fin de cette relance, il faut prendre le single à gauche. Tiens, le panneau indique encore 2 ou 3 kil jusqu’au Col de Marcieu… Mais c’est où putain ? J’ai l’impression (désagréable) qu’on ne fait que s’éloigner de Saint-Hilaire… Il faudra revenir pourtant ! Et j’ai ma petite épée de Damoclès, peur de faire une fringale ou autre vu que j’ai l’estomac vide

 

 

Mais là démarre une tuerie. Une tue-rie !

Une sacrée montée sèche, qu’on n’a pas vu venir !!!

Les solos sont à l’agonie, mais le côté bien c’est que je rattrape la plus belle des concurrentes, déjà croisée à 6h30 au Col du Coq alors qu’elle était P3.

 

Elle était le sosie de Lara Croft mais en mode Grand Duc

 

La pauvre, elle n’a plus d’eau je lui en propose mais elle décline, le ravito ne doit pas être si loin, et enfin, enfin, la pente s’élargit, s’aplanit, on relance, le Col de Marcieu est là !! Avec pléthore de bénévoles aux petits soins, je m’abreuve de coca-eau-eau gazeuse, et ai la surprise de voir la kéké family !!

 

 

« mais vous faites quoi là »

« on attend le kéké, il va arriver »

« non, il est devant !!! »

« non non, il arrive »

« ah ben s’il arrive, c’est pas tout de suite, vu qu’il a donc dû partir de SH après moi ! »

 

 

Le Bouk complètement paumé dans ses classements, je sais pas pourquoi mais l’aigle de Montbonnot est devenu tellement fort que voilà j’en suis perturbé

 

 

« il reste quoi ? », non, parce que déjà que ce tronçon était bien plus long que ce que je croyais, « 9 kil et 200 D+ », ah, j’ai pourtant DEJA passé les soi-disant 870m de D+ de l’étape à ma montre mais c’est pas grave hein, c’est le Grand Duc !

 

 

J’ai pris mon temps mais je repars derrière la belle femme, et la dépasse alors que l’on rejoint une piste forestière en faux-plat montant complet. Mode marche… Mais j’entend les clac-clac de ses bâtons, et la vilaine, elle reste à distance !! Comment, comment peut-elle réaliser ça, elle qui a 70 kms depuis 5h du mat’ ce matin ? Des warriors…

 

 

Un relayeur nous remonte, puis je l’accroche histoire qu’il m’emmène loin de la sirène, avant qu’il ne me décroche à son tour. Mais la pente s’est aplanit, on peut trottiner, tant et si bien que je passe un binôme de solo, « salut les champions ! », « tu fais quoi avec tes chaussures de Sonic !! », LOL ! Oui je suis en Haglofs aujourd’hui !

 


 

Hélas la pente remonte, et v’là-t-y pas qu’ils… reviennent sur moi !!! « vous voulez me ridiculisez c’est ça ?? », incroyable, mais d’un autre côté démarre un épisode, un nouvel épisode de ma petite vie sportive, et qui plus est ici, au Grand Duc !

 

 

Ces mecs débitent conneries sur conneries, c’est grotesque !! « à moins de 13 km/h ça sert à rien », « faut tout donner sinon demain pas de courbatures », « allez encore 2 minutes pour ces 3 derniers kils et on termine en moins de 13h », bref, une compagnie géniale, tout en étant saucisson puisqu’on reste ensemble mais on traîne pas…

 

 

D’ailleurs, c’est plus souvent moi qui tire la langue et qui admire leur foulée de derrière, bref. Je passe même à 10/15m, avant de recoller… Jusqu’à…  ce qu’on nous remonte dessus, une traileuse sortie de nulle part ! Mais c’est un relais !

 

 

BIM BAM BOUM, c’est le déclic !

« tchao les gars », hors de question que je ne lutte pas pour conserver notre position au classement général des relais, je PARS donc, mes parents je pars, je sais bien mais je pars, ça descend en prime donc zoooouuuuuu

 

 

Petit coup d’œil derrière, cool, non seulement j’ai creusé mais en prime elle est restée derrière les potes !

 

 

Tant et si bien que je rattrape une autre fille, qui se trouve être (Akadoc l’analysera plus tard) la relayeuse de l’équipe de Claire ! A quoi ça se joue un Grand Duc… En tout cas je veux pas qu’elle s’accroche…

 


 

Hélas cette piste forestière est… interminable !!

Je ralentis du coup, usé par ces… 20 kilomètres (M—D—R !!!), et voilà mon binôme qui remonte et cette fois me largue définitivement puisque je ne peux suivre. Et la menace est revenue aussi, 50m derrière.

 

 

Il faut LUTTER, quand enfin, un pylône de téléski, une bénévole signaleuse, ouais c’est la descente !! Et c’est pas là qu’on me fumera, je crois la  partie gagnée et file dré dans la pente terminer ce relais !

 

 

Je foooooonce, puis prend le temps de me retourner, et merde c’est pas une traileuse comme les autres elle descend à balle aussi, sur qui je suis tombé moi aujourd’huiiiiiiii mais faut pas lâcher hop hop hop j’enfile les racines les foulées y’a du monde, je passe un concurrent (un relayeur !!!!!!!! champagne) et continue la descente limite sprint avant de débouler sur le bitume, plus que 50m elle ne me REPRENDRA PAS je termine à fond et rejoins même l’un des deux solos « tu me gênes là ! » du coup il sprinte et on en termine donc ensemble de ce Grand Duc 2016 !

 

 

La furie arrivera donc 10 secondes derrière, elle fera 2h27 contre 2h49 pour moi, l’enfoirée ! Et notre relais en termine donc en 12h12, nous sommes 4 relais dans la même minute, quel final au bout de ces 80 kms !

 

 

Encore donc un grand moment de partage, et de plaisir dans les sentiers chartrousins.

 

 

La suite ce sont les lasagnes avec le Team de Jo, avant de se rentrer, les souvenirs pleins la tête !

 

 

28 commentaires

Commentaire de Benman posté le 07-07-2016 à 00:25:32

Ah, un bon boukin avant de filer au lit, c'est trop bon. A partager toute cette joie, tu es un grand duc, et ça c'est chouette.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 07-07-2016 à 00:27:30

Mais quelle forme olympique !!!

Commentaire de Namtar posté le 07-07-2016 à 07:56:11

C'était un bon début de matinée ce relais 1 !!! Merci le Bouk de m'avoir permis d'y participer. Vivement l'année prochaine.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 07-07-2016 à 08:40:24

C'est quand tu as terminé que la "matinée" commençait ô Namtar matinal !!!

Commentaire de the dude posté le 07-07-2016 à 09:06:07

Quelle journée!
Au GD on sait jamais si le plus dur est de faire a course ou de la suivre.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 10-07-2016 à 11:54:13

Les deux sont trop bien !!!

Commentaire de Jean-Phi posté le 07-07-2016 à 09:59:54

chouette CR tiens !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 10-07-2016 à 11:54:32

TU NOUS AS MANQUE !!!

Commentaire de Noruas posté le 07-07-2016 à 10:19:05

Un bon moment passé ensemble ce GD 2016 !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 10-07-2016 à 11:54:49

Je confirme !
La suite aux Passerelles !!! LOL

Commentaire de L'Dingo posté le 07-07-2016 à 12:29:55

De la joie et de la bonne humeur.
Du 4ème degré et du fond musical , voila un Cr super plaisant ;-)


MAIS encore un relais !!!

Quitte à faire équipe on s'attend à ce que le Bouk le fasse avec 4 de ses copines dont les photos agrémentent ses Crs :-))

Mieux encore, pour 2017 une reussite solo sur cette petiote course à saucisson.
Il y a qques années c'était l'attente qu'on portait sur un certain Mardouk :-))

c'est sur que depuis 2008 ayant fait partie du "kikouloose groupetto " [image censurée sur le Web mondial] , l'envie renait chaque juillet, alors pourquoi pas un défi au Bouk :-)))

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 10-07-2016 à 11:56:26

Pas mal ton idée du Bouk-Charlies et sex 4 drôles de relayeuses... 2017 ??

Commentaire de Trixou posté le 07-07-2016 à 15:52:07

Merci pour ce moment !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 10-07-2016 à 11:56:40

De rien Valou :)

Commentaire de bipbip73 posté le 07-07-2016 à 19:26:48

J'ai l'impression qu'il y avait beaucoup de concurrentes sur ce trail. J'en ai croisé un paquet aussi et c'était très agréable.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 10-07-2016 à 12:04:48

Alors fonce au Cross du Pain, la parité existe !!!

Commentaire de Japhy posté le 09-07-2016 à 08:33:01

La première chose qui m'a sauté aux yeux chez Lara Croft c'est sa cicatrice de vaccin de variole ! Elle n'a pas eu la chance d'avoir une mère comme la mienne qui m'a fait faire le vaccin sous le bras, moi au moins rien ne vient gâcher ma plastique irréprochable !
Bravo pour cette attitude de winner et de ne pas t'être laissé doublé par cette follasse à la fin, non mais !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 10-07-2016 à 12:07:00

Punaise j'avais pas pensé à regarder à cet endroit, bien vu Japhy !!
La follasse, elle me colle quand même plus de 25 minutes, elle était exténuée et je comprends mieux pourquoi ! Quand je dis que les traileuses ont un mental de guerrière...

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 09-07-2016 à 11:27:48

Voilà des distances qui me plaisent, vingt bornes permettent de s'exprimer. En en relais, c'est toujours meilleur. Suggestion: les relais avec des filles c'est toujours plus sympa.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 10-07-2016 à 12:07:13

Je vais y songer...!!!

Commentaire de Albacor38 posté le 09-07-2016 à 15:06:22

Quel bonheur de revivre un peu de cette journée fabuleuse. Tu as donc contribué 3 fois a son succès : En animant la course et les ravitos avec la bonne humeur contagieuse qu'on te connais, en prenant en dossard pour prendre toi aussi ta dose de Chartreuse et en nous permettant de revivre tout ça a travers ces quelques lignes. Le grand Duc on m'avait pas menti : c'est super Chouette

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 10-07-2016 à 12:07:38

Vivement 2017 !!!

Commentaire de Spir posté le 13-07-2016 à 01:51:43

Chouette récit Bouk et qui m'a bien donné envie de tenter ce Duc en relais un de ces jours. Et merci à Japhy pour sa remarque sur la marque du vaccin, j'ai dû retourner voir la photo pour regarder en détail du coup ;D

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 20-07-2016 à 11:41:16

A ton service ami chartrousin !!! A l'année prochaine du coup !

Commentaire de le_kéké posté le 15-07-2016 à 21:00:13

Dommage j'ai failli me faire doubler par un bouk mais une montée du funi un peu poussive a du empêcher ce revival ??
Je confirme que les descentes sur ce dernier relai étaient très très dur alors que les montées ça allait encore.
En tout cas chouette relai vous finissez finalement à une bien jolie place.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 20-07-2016 à 11:41:40

Vivement 2017 que le kéké puisse mener 5-4 !!!

Commentaire de AKADOC posté le 20-07-2016 à 11:30:30

Ça y est bouk j ai du réseau . Cette année impossible de courir contre toi. Vendredi nous sommes sur tes terres ...

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 20-07-2016 à 11:41:49

Oui vous êtes chez moi !!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran