Récit de la course : La Montée du Roc Blanc 2016, par moderatocantabile

L'auteur : moderatocantabile

La course : La Montée du Roc Blanc

Date : 1/5/2016

Lieu : Cazilhac (Hérault)

Affichage : 285 vues

Distance : 12.6km

Objectif : Terminer

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Vent violent et froid pour un 1 er mai

Bon,

je souhaitais faire cette course depuis 2 ans mais comme la date coincidait avec le semi de Nimes, je ne l'avais pas encore faite, bien qu' ayant un faible pour les courses de côte.

Cette année, aprés 3 mois de blessure , j'ai  privilégié la montée du roc Blanc avec deux copains dont un de cazilhac.

J 'avais dans l'idée une course paisible, exposée au soleil et avait prévu casquette et lunette de soleil..

La température était ce matin trés fraiche et un vent bien agressif dans cazilhac annonçait la couleur

Le départ de la course fut assez calme et aprés deux km de plat, on attaquait une portion de 2 ou 3 km assez casse patte et pentue mais  assez abritée car dans la végétation.

Puis on  est arrivé sur la piste forestiere qui dans ses débuts n' est pas trés pentue. il y a des portions trés roulantes mais assez courtes.

La piste monte régulierement mais le vent, devenant de plus en plus violent nous attendait patiement.

Passé le pylone, il y a eu des portions ou face au vent, je n 'arrivais plus à avancer et le froid, accentué par les rafales congestionnait mes bras et mes jambes.

Là j 'ai regretté les manches longues et un bonnet pour les oreilles surtout que ma corpulence chétive n 'est pas l 'ideal pour resister au vent froid.

J' ai marché de temps en temps pour me frictionner les bras et aussi car l 'eau du ravitaillement devenue glacée, n 'est pas bien passée et ma donné un gros point de côté.

Enfin l 'arrivée en vue et passage de la ligne avec heureusement les vetements pour se couvrir, montés par l 'organisation.

Bon, arrivée en moins de 1 h 09  soit 11 km/h Je pensais faire pire vu les petits moments de marches et le point de côté

 Course sympa et assez intimiste malgres les conditions météo.

à l 'aigoual ce 1 er mai, ils ont enregistré une rafale 173 km/h et la température ressentie y était de - 20 ° C  ( Midilibre)

Bon , au roc Blanc , c'était moins pire mais ...

Merci au pauvres bénévoles statiques, qui ont dû se "cailler grave"

Bon , mes deux potes eux ont un peu moins souffert car plus costauds physiquement

A l 'année prochaine




 




Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran