Récit de la course : La Bouillonnante - 72 km 2016, par poucet

L'auteur : poucet

La course : La Bouillonnante - 72 km

Date : 23/4/2016

Lieu : Bouillon(B) (Belgique)

Affichage : 1219 vues

Distance : 72km

Objectif : Se défoncer

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Bouillon givré sur la Bouillonnante

 
 
Quelle impression étrange en arrivant sur la bonne ville de Bouillon vendredi soir. Il y avait bien multitude d’affichettes pour des manifestations diverses, portes ouvertes ici ou là, festival de la truite et autres. Mais rien, absolument rien sur la Bouillonnante … Pas un flyer, pas une indication, pas une direction, pas un signaleur … Pourtant quelques dégaines de traileurs déambulants dans les étroites ruelles éventrées aux abords du château de Godefroy ne laissait aucun doute : c’est bien par-là que ça devait bouillonner !!!!



Le temps de trouver un recoin pour garer la caisse au milieu de ce chantier et nous étions sur le grand parvis ou était installé le sombre chapiteau servant de QG à la manifestation. Apparemment un problème électrique était géré au mieux par les preux chevaliers de l’organisation. Quelques files confuses au milieu des tables permettaient finalement de retrouver son dossard avec un bonnet et une décalcomanie représentant le profil de la course, à poser sur le bras après rasage préalable … Original, mais pas vraiment pratique vu l’époque et la météo annoncée. Au pays de la bonne mousse un liquide bien plus classique m'aurais réjoui !!! 

Nous étions hébergé dans une petite auberge un peu l'écart de la ville. La courte soirée étant comme il se doit consacré à la préparation des petites affaires pour le lendemain, avant une courte nuit mais un profond sommeil réparateur. Vu les prévisions météo déplorables annoncées j'avais prévu l'équipement hivernal intégral ... 

Ma douce profitait de la fin de la nuit sous la couette pendant que je rejoignais le départ en trottinant en guise d’échauffement, sous la fine averse annoncée. C'était l'occasion "idéale" de tester ma nouvelle veste de pluie Raidlight, portée sur une double couche. Pour le reste j'avais choisi un collant, un bandeau sur les oreilles plus une casquette étanche, des gants et une paire de Cascadia 10 aux pieds. Une ceinture avec le matériel obligatoire (couverture de survie, sifflet, gobelet), quelques provisions et deux bidons à la taille, la Ferei vissée sur la tête … La position et le détail des ravitos qui nous avait été communiqué quelques jours plus tôt, signalant notamment la présence d'une boisson énergétique et de gels, m'avait convaincu de partir relativement light. A 4h30 j'étais sur place, il ne restait plus qu'a patienter aux chaud sous le chapiteau toujours aussi sombre ....

Encore un peu de pub ....



C'est dans la cour du magnifique château que nous sommes rassemblés pour le départ. Étonnamment les quelques accompagnateurs ou spectateurs présents ne sont pas autorisés a rentrés. Quelques roulements de tambour avant que la traditionnelle mélodie d'Era ne tente de donner le caractère dramaturgique qui entoure les grandes épreuves, pendant que nous piétinons sous la pluie glacée qui ne faiblit pas … Le cadre médiéval de ce superbe château me rappelles les expériences vécus ces dernières années du coté de Bertholène ou de Desaignes, en bien plus grandiose encore ... Mais sans l'émotion provoquée par les embrasements qui avaient illuminés les départs de l'Ultra Trans Aubrac et de l'Ultra Ardéchois. Dommage … A voir plus tard les photos misent par l'organisation un peu plus tard sur le site, il m'a semblé que le départ du 29 km était bien plus joyeux. Mes chers lecteurs, vous allez trouver ce Poucet bien grincheux ….

Enfin nous voilà lâchés dans les boyaux de la forteresse et la longue chenille s’ébroue rapidement le long de la Semois …. Prudence de mise sur ces premiers kilomètres en troupeau serré sur les pavés glissants qui fleurtent avec le fil de l'eau. C'est parti pour l'aventure. 
 






Je ne connaissais pas ce petit coin des Ardennes, j'ai découvert là une superbe région et j'ai adoré le somptueux parcours de cette Bouillonnante 72 !!!! Les petits sentiers techniques qui serpentent sur les crêtes, dans les roches, au cœur de la profonde forêt ardennaise et sur les versants abruptes qui bordent les méandres de la Sémois sont un enchantement pour les trailers de tous poils … Les grimpées sont souvent très raides, mais j'ai été plus impressionné encore par les descentes de folie, rendues encore plus piégeuses encore par l'ambiance humide imposée par la météo du jour !!! 



 
 
Mais j'ai été finalement surpris de trouver assez régulièrement de longues portions roulantes que ne laissait pas deviner le profil en dents de scie affiché. Ce ne sont pas les passages les plus agréables, mais c'est bien sur ces secteurs que j'ai l'impression d'avoir été le plus efficace …. A partir du moment ou il est possible d'assurer un petit rythme régulier de course, on ramasse à tous les coups. 

Le plus difficile pour moi a été le gymkhana sur les chemins de débardage gadouilleux, encombrés de tas de branchages en travers. Avec quelques kilos collés sous chaque sabots, ces secteurs ont nécessité a chaque fois une débauche d’énergie … 

Mon coup de cœur du jour va a tous ces charmants petits villages que nous avons traversés, plus jolis les uns que les autres, avec leurs superbes maisons en pierre, les toits en ardoises, les jardinets fleuris, les petits ponts qui enjambent la rivière … Frahan, Alle, Mouzaive, Laforet … Du bonheur en barre pour trailer contemplatif !!!!







Impossible de se perdre sur La Bouillonnante : le traceur a mis a profit la rubalise abondante du sponsor principal en complément du fléchage ''Bouillonnante'' pour nous proposer un balisage ultra serré …. Impossible donc d'oublier le nom dudit sponsor principal …. Comment déjà ????

Les ravitaillements étaient bien placés et parfaitement bien fournis. On pouvait trouver les denrées classiques, bananes, fromage, saucisson, tuc, chocolat . Pour une fois je n'ai pas succombé au Coca et j'ai apprécié le fait de pouvoir profiter d'une boisson énergétique tout au long de la journée et de gels à Alle. Je ne connaissais pas ces produits 3Actions … très bien !!!! 

Les montées ne sont jamais très longues, mais l’enchaînement incessant est usant. Classé 99 ème au premier pointage de Poupehan je suis régulièrement remonté ensuite. Je suis passé à Alle au km 50 en 56 ème position, mon chrono indiquait alors 5h49 et l'objectif 9h me semblait jouable …. Tout en continuant a doubler pas mal de concurrent ma moyenne à inexorablement chuté … Au second passage à Frahan au km 60 j'étais 38 ème en 7h16, c'est a dire que j'ai mis pratiquement 1h30 pour faire 10 bornes. Là je me suis fait une raison pour l'objectif chronométrique et je me suis accroché pour ne pas trop faiblir sur les 12 derniers kilomètres …. 

Parfois certain organisateurs n’hésitent pas a changer leur parcours si les ruisseaux sont un trop chargés …. Pas de ça à Bouillon ou on nous propose carrément une double traversée de la Sémois à gué, en fin de parcours. C'est folklorique, ça bouchonne un peu puisqu'on y retrouve les concurrents du 29 , mais ça rigole aussi pas mal ... J'avais tout juste pied et ma fois je ne faisait pas le malin … J'ai bien failli me vautrer malgré la corde tendue. Bref une attraction originale que je n'avais jamais connu auparavant  et qui entretient parfaitement la légende de La Bouillonnante. 

 
L'avantage c'est que j'ai pu nettoyer mes nouvelles Brooks. Je voulais tester ces Cascadia qui me paraissaient mieux carénées que les Adidas Riot en vu des gros objectifs estivaux … Les premières impressions sont assez mitigées, les Riot me paraissent finalement bien plus confortables, avec une accroche nettement supérieure. Par contre la veste Raidlight a passé le test du bouillon givré avec succès !!!!! 





Le final est plutôt sympa, avec ce petit single qui nous dépose sur le pont de pierre pour une dernière traversée (a sec) de la Sémois, puis la cruelle remontée vers le château sous un timide rayon de soleil et les applaudissements des spectateurs. Un dernier toboggan nous dépose sous le chapiteau et c'est fini. Yessss …. Généralement les finishers d'un parcours de ce calibre se voient "récompensés" par une bricole, un petit souvenir textile ou autre. Mais pas à La Bouillonnante …. Franchement bof bof . Bref, je me rabats donc rapidement sur les cacahuètes en consultant le chrono qui indique 9h22'30 '', 39ème au scratch et 1er V2. Un résultat qui me satisfait pleinement , bien sûr !!!! 

La Bouillonnante Scratch 72 km
 
Nicola Bucci la vainqueur me met 2h dans la vue. Il remporte la course devant un petit alsacien …. Dans la famille Posecak je connaissais déjà Clément avec son début de saison tonitruant par chez nous. Et là j'ai découvert Baptiste, le frangin, un sacré costaud également. Le podium est complété par Eric Brossard qui fait également 1er V1H. La première fille est une néerlandaise, Léonie Ton, qui termine 58 ème au scratch. 





J'ai découvert tous ces résultats le Dimanche soir en rentrant a la maison …  J'ai également découvert qu'il y avait un live … J'ai vraiment du mal a comprendre pourquoi cette information n'était pas mentionnée dans le mail que nous avons reçu quelques jours avant la course ???? Globalement je n'ai pas bien cerné la stratégie de communication, j'ai eu l'impression que l'organisation n'avait pas vraiment envie d'échanger et que le "gros" sponsor snobait le petit peuple 

Mais Bouillon regorge de petits restaurant sympa …. De quoi agrémenter la soirée du Samedi, réparer les muscles endoloris et favoriser une récupération optimum avec un excellent jambon ardennais - frites et des gaufres chocolats – chantilly. Ce WE dans les Ardennes nous a vraiment ravis !!!! C'est noté, on y reviendra .... sous le soleil !!!!

D'ici là, le prochain épisode trailistique est prévu dans une dizaine de jours du coté d'Ajaccio .... Là, ça devrait le faire pour le soleil !!!!

8 commentaires

Commentaire de Thija_59 posté le 29-04-2016 à 10:12:43

Encore félicitation pour ton résultat :)
Oui à Bouillon, pas de chichi, pas de médaille ou de cadeau finisher, et sur le 104km l'année dernière j'avais également trouvé cela limite. Avec l'expérience, 3e participation à leur trail "long", on s'y fait.
Tu as eu de la chance d'avoir du saucisson au ravito, car 3h plus tard il ne restait (en salé) que des cacahuètes (+ du sucré...) au ravito du 50, plus de tuc depuis peu, et du saucisson depuis très longtemps....
Bonne récup, et bonne course en corse

Commentaire de poucet posté le 29-04-2016 à 12:57:53

Hello Pierre,
Je ne parle surtout pas de chichi ... Juste de respect des coureurs, sans qui cette course n'existerait pas.
J'ai quand même vu quelques jolies vestes siglées du "gros" sponsor sous le chapiteau !!!!
Pour ce qui est du saucisson, c'est pas de ma faute : je l'ai vu, mais je n'en ai pas pris. Juste du fromage, des bananes et des tucs + 2 gels in the pocket à Alle.
Bravo à toi pour ton bel esprit ...
@++++
Poucet

Commentaire de Renard Luxo posté le 29-04-2016 à 12:53:54

Super récit une fois encore Magic Poucet. De quoi me dissuader de finir le mien, on verra bien ce WE si la météo grincheuse se prête à rester devant l'ordi ...
Ta gestion de course, métronomique comme d'hab, est impressionnante : les bons choix, le tempo qui convient, et une absence apparente de baisse de régime. Vivement V2 finalement pour approcher cette sagesse, et si en plus les jambes sont toujours là ... :-)
Je te rejoins sur les quelques petits détails un peu déplaisant, mais cette course est tellement belle qu'on ne conserve finalement que le positif.
Bonne saison 2016 à toi, et à l'année prochaine sans faute !

Commentaire de poucet posté le 29-04-2016 à 13:06:25

Merci Renard Luxo pour tous tes bons conseils concernant cette course ....
A force de bourlinguer un peu partout mon esprit "critique" est un peu aiguisé .... Mais bon, on ne peu pas progresser en se regardant le nombril, il faut accepter de se remettre en question. A mon humble avis il ne manque pas grand chose (l'étincelle ?) pour que cette Bouillonnante soit ENORMISSIME ... !!!!
Même en V2 j'ai encore plein de choses à apprendre sur les boissons houblonnées dont tu m'as parlé plus tôt ....
Très bonne saison à toi aussi.
@+++++
Poucet

Commentaire de eddievedder posté le 29-04-2016 à 13:00:55

Bravo pour ta course et tes compte rendus dont je suis un fervent lecteur. J'étais à Bouillon pour la deuxième fois (après 2013) sur le 29km. J'espère bien avoir l'occasion de faire un jour un trail du côté de chez toi (les crêtes vosgiennes ? ou le THK ?...). Au plaisir de t'y rencontrer !

Commentaire de poucet posté le 29-04-2016 à 13:12:39

Hello Eddie (????), ça fait plaisir ...
Les crêtes c'est LA course ancestrale chez nous .... A faire absolument au moins une fois dans sa vie. De préférence avec le beau temps. Hi hi hi ... Je n'y serai pas cette année, because nous organisons un BRM 600 la veille avec mon club vélo.
Le THK c'est carrément chez moi, c'est organisé par mes potes et je serai une nouvelle fois bénévole quelque part dans la montagne. Probablement sur le parcours du 100 ...
Bonne récupération à toi.
@++++
Poucet

Commentaire de 2ni_57 posté le 29-04-2016 à 17:35:26

Joli compte-rendu, Poucet... Et encore bravo pour ton podium !
J'ai adoré, moi aussi ! Bon, c'est vrai que sur ma participation aux "ridicules" 13 km (c'est sûr qu'à côté de vous...), j'ai beau chercher, je ne trouve rien à redire sur la course, désolé... J'ai tout apprécié (même la hauteur de l'eau glacée des gués ! Et je ne suis pas bien grand, en plus... c'est dire !) et en aurais presque redemandé, à la fin... fin qui est arrivée bien trop vite, à mon goût.
Moi aussi, faudra que je revienne... mais sur le 29, cette fois-ci (ne brûlons surtout pas les étapes !). J'en "bouillonne" déjà d'impatience...
Allez, bonne continuation, Poucet, bon trail en Corse... et à une prochaine, qui sait !
2ni

PS : Ah si, peut être... Avec du soleil, ça aurait été quand même plus sympa, je pense !

Commentaire de poucet posté le 29-04-2016 à 19:10:11

Bravo 2ni ... C'est sur que la prochaine fois il faudra que tu allonges la distance !!!
Bouillonne bien alors !!!!
@++++
Poucet

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran