Récit de la course : Trail de Noyarey - 21 km 2016, par lisa38

L'auteur : lisa38

La course : Trail de Noyarey - 21 km

Date : 10/4/2016

Lieu : Noyarey (Isère)

Affichage : 527 vues

Distance : 21km

Objectif : Pas d'objectif

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Coucou les kikous,

Depuis Mathesyn, j’ai quelque peu délaissé ma plume rose, peut être pour mieux revenir vous saouler en vous racontant ma vie de runneuse du dimanche hein Embarrassé

Les mois ont passé, j’ai vécu de belles aventures, j’ai fait de belles courses et notamment j’ai vécu ma première Saint Express, une course magique!!!

J’ai voulu coucher sur le papier cette course fantastique que j’ai vécu mais ce n’était pas possible, les mots m’ont manqué pour vous décrire ce que j’ai vécu, ce que j’ai ressenti. Pour moi la course à pied ne se résume pas à une série de performances, mais à des émotions et parfois c’est plus difficile à raconter que d’autres. Je n’arrivais pas à décrire les kilomètres avalés dans la nuit,  la magie des lucioles et l’arrivée sous l’arche tant revée.

Cette course avait un gout particulier après les horreurs du mois de novembre. L’image de Mathieu, ce papa qui vivait près de chez moi qui a perdu la vie au bataclan, de Lola cette lycéenne insouciante qui aimant tant le hard rock, et de tous ceux et celles qui ont perdu la vie ce 13 novembre 2015, nous ont accompagné tout au long de ce parcours, autant de lucioles que d’anges dans le ciel.

On se devait d’être là !!! De nombreuses courses ont été annulé en cette fin d’année, mais la SaintéLyon était maintenue alors  on devait être là !!

La sécurité était au point, mais mes proches étaient inquiets, ils ne voulaient pas je traine à la Hall Tony Garnier, tu cours, tu manges, tu rentres !! ok ok pas de panique j’obéis,  pas de soucis !!

J’ai donc pris le bus en direction de Sainte Catherine, j’ai vécu un moment d’émotion à l’état pur avec cette minute dédiée aux anges du 13 novembre et les yeux remplies de larmes je suis partie leur rendre hommage à notre façon ; en courant.

C’est à ce jour ma plus belle course.

Depuis je me suis mise au repos avec plein de nouveaux rêves en tête : je me suis inscris au marathon de Porto et me suis un projet fou en tête : le Circuit de la Sure, environ 55 kilomètres pour 3500 D+ en solo,  je ne suis pas encore décidée à 100% mais le rêve fait son chemin Embarrassé

Depuis le début de l’année j’ai accroché deux dossards un pour le trail des Foyasses où j’ai franchement pris un plaisir fou, une course bien sympa,  et puis ce qui va devenir ma course traditionnelle : le semi de Grenoble Vizille.

Ma 3eme participation au semi, mais cette année en mode coach d’un jour : j’ai accompagné une copine qui n’avait jamais réellement couru sur cette course avec l’entrainement et puis le jour J. Ce «pseudo »coaching m’a permis de m’interroger sur ma pratique, j’en ai conclu que j’aime courir seule et que le coaching c’est un vrai métier et qu’il n’est pas fait pour moi  Clin d'œilc’est difficile de motiver quelqu’un qui n’a pas envie mais elle a été au bout en moins de 3 heures,  le coach a alors raccroché son déguisement et s’est de nouveau dirigé sur sa pratique de coureuse du dimanche (voilà que je me mets à parler de moi à la 3eme personne va falloir que je redescendes hein Langue tirée)

Mais bon on n’est pas là pour ça !!! Reprenons avec ce trail de Noyarey.

L’année dernière j’avais eu une petite défaillance technique : une belle hypoglycémie qui m’a fait oublier à quel point ce trail est difficile.

Cette année, je suis plus au point au niveau alimentation de course ca devrait aller, par contre depuis une semaine je fais des squats (c’est bientôt l’été hein !!) et j’ai une douleur au niveau des fessiers qui me préoccupe un peu, pas trop non plus, car je sais que ce n’est pas une blessure mais plutôt une douleur musculaire, une courbature quoi.

L’organisation est rodée et souriante, retrait du dossard en 1 minute chrono un pot de confiture et hop on est prêt…

Je retrouve mon Esther qui avait elle aussi un peu souffert l’année dernière, elle me fait part de ses craintes et surtout sur cette dernière montée !! La dernière montée ah bon quelle dernière montée ??? Oh que j’ai la mémoire courte !!! Coolvaut mieux peut être !!

Un petit bonjour au Bouk qui est là pour le 10 kilomètres, t’as bien raison c’est toi le plus intelligent finalement !!!!

09h02 le départ est donné.

On commence par un petit kilomètre de bitume qui permet de s’échauffer un peu les cuissots et puis hop on commence à grimper !!! Déjà !!! ca aussi je me rappelais pas !! Esther prend les devants et s’envole.

Mains sur les cuisses j’avance doucement mais surement !! Je suis venue en confiance,  je commence à un peu me connaitre et puis je veux faire la Sure, je ne peux pas être effrayée je dois avoir confiance !!la douleur aux fessiers se fait complètement oublier ça c’est bon signe aussi.

J’avance doucement mais surement. Il y a beaucoup de dénivelé  !!! au Kilomètre 5 on a déjà 600d+ dans les pattes !! ca aussi j’avais oublié !!

Apres avoir été rejoint par les coureurs du 10 kilomètres je croise de nouveau le bouk qui telle une gazelle s’envole !!! Il a l’air en forme.

Au kilomètres 6 on peut enfin courir un peu plus vite (tout est relatif) s’offre à nous une petite portion plate jusqu’au 1er ravito.

Kilomètre 7 le voilà enfin ce ravito, l’année dernière je l’avais complétement zappé, cette année je prends le temps, je mange un peu et je repars.

On amorce alors une grande pente bien accidentée et bien grasse aussi, celle-là je m’en rappelais j’y ai beaucoup pleuré l’année dernière, cette année j’y suis bien je suis consciente de la chance que j’ai de pouvoir courir et de vivre de belles émotions,  alors cette année je suis heureuse d’être là et de souffrir dans cette boue !!! En montant je croise le premier du 21 qui descent,  impressionnant il cavale, mais il a l’air dans le rouge ou l’orange bien mure !!! Pas étonnant il vient de faire les ¾ du parcours à une vitesse folle, il battra le temps record de l’épreuve !! Bravo !  le suive de près le 2eme et le 3eme. Un petit mot d’encouragement !!

C’est toujours assez impressionnant de croiser de tels coureurs, à la saint express je m’étais fait doubler par Benoit Cori, j’étais toute contente de le voir, il était dans le rouge à 5 kilomètres de l’arrivée mais il courrait encore à une allure folle.

Bref, j’ai de la chance de croiser de tels champions et de les encourager !!!

Retour à la course, les paysages sont toujours superbes, le temps venteux et froid du départ a laissé place au soleil : il fait maintenant super chaud.

Apres la montée, nous nous retrouvons complétement en foret avec une petit coin d’eau à traverser c’est ici qu’il faut faire ton plus beau sourire pour le photographe !!

Un petit mot d’encouragement et il me précise de faire attention la descente est glissante.

Je redouble de prudence, mais pouf me voilà les fesses au sol, je souris et je repars et pouf deuxième gamelle bon effectivement c’est glissant va falloir faire attention hein !!!

Au km10 on a déjà 1000 D+ dans les pattes !!!

Je ne me rappelais vraiment pas que c’était si dur !!Incertain

Les montées se succèdent, les descentes sont aussi très techniques, c’est vraiment pas facile.

Le long du parcours nous avons même des cordes pour nous tenir, certaines descentes sont sur l’herbe et les quadri prennent chers.

Les kilomètres se succèdent tant bien que mal je vous ai pas encore dit je crois, le parcours est vraiment difficile Clin d'œil

 

Arrive enfin cette dernière montée, elle avait bien raison mon Esther : interminable, inmontable,  200 D+ en quoi ??? un kilomètre même pas !!!!

Ca n’en finit plus mais, franchement je me sens bien, je suis vraiment heureuse d’être là, de retrouver les forêts, la vue sur les belles montagnes enneigées !!!

La fin du parcours est assez descandent et c’est un régal !! Arrivée sur Noyarey il reste plein de coureurs qui me font une belle ovation MERCI.

Mes garçons sont là aussi ça fait du bien de les voir !!Maman est contente, elle en finie en 3h46 un peu mieux que l’année dernière.

Pour moi ce  trail est vraiment difficile (je vous l’avais pas encore dit je crois Clin d'œil) bien plus que la Buisse ou Montagnole mais il vraiment super, et puis au bout on est vraiment fière de l’avoir fait, d’avoir été au bout !!

L’organisation les bénévoles sont extra !! Bon autant dire que je reviendrais c’est sur !!!!

Voilà les kikous, c’était un peu long, pas très intéressant peut être, mais je vais essayer de faire mieux la prochaine fois Innocent

Bon rêves à tous

 

 

8 commentaires

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 12-04-2016 à 12:17:22

Dire que tu ne te souvenais pas qu'il était difficile, là pour le coup on rêve LOL
J'étais étonné de ne pas te trouver avec Esther au kil5 mais j'ai vu ensuite que comme tu l'avais prédis tu aavais dû envoyé le bouzin dans la descente !

Mais du coup, félicitations car 3h46 sur ce terrain accidenté c'est toi la championne...

Et bravo pour ton état d'esprit dans lequel je me retrouve, on a de la chance d'avoir la santé et de courir, c'est déjà ça !

Commentaire de lisa38 posté le 12-04-2016 à 14:28:14

Et oui j'avoue que vraiment j'ai la mémoire sélective!! j'ai zappé les plus grosses difficultés faut dire que quand tu cours et que tu pleures en même temps tu vois rien :) !!!merci pour tes encouragements, effectivement je crois que l'on a un peu le même état d'esprit !! toi en plus fort quand même :)
à bientôt !!!

Commentaire de Ironmickey posté le 12-04-2016 à 18:26:25

BRAVO. C'est trail bien costaud en début de saison. Ma 3ème participation sur 4 pour moi. Une épreuve à côté de la maison, super bien organisé. A faire et à refaire. Bonne continuation pour ta saison.

Commentaire de lisa38 posté le 13-04-2016 à 11:09:16

Merci à toi pour tes encouragements !!! trail difficile mais c'est vrai qu'il est à coté et c'est vraiment un super trail !!
Bonne route à toi !!

Commentaire de la buse de Noyarey posté le 12-04-2016 à 18:46:33

Une fois de plus merci a tous pour vos commentaires. Ça fait plaisir et perso ça m'aide a oublier que cette édition m'aura coûté assez cher vu que je suis cassé le dos .pas prêt de revoir la buse avec un dossard

Commentaire de lisa38 posté le 13-04-2016 à 11:09:53

Désolée de ce qu'il t'arrive j'espère que ca ira mieux !!! merci encore pour ce beau trail

Commentaire de esther50 posté le 12-04-2016 à 20:48:44

BRAVO Lisa pour ce récit comme tu dis un trail difficile et surtout tres exigeant, contrairement à toi je me souvenais bien de ces terribles montées surtout la dernière quand tu es bien cramée....enfin c'est fait....

Commentaire de lisa38 posté le 13-04-2016 à 11:10:43

C'est vrai mon Esther t'as une sacré bonne mémoire !! je vais essayer de ne rien oublier pour l'année prochaine !!! reposes toi surtout bisous

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran