Récit de la course : Semi-Marathon Grenoble-Vizille 2016, par undertacleur

L'auteur : undertacleur

La course : Semi-Marathon Grenoble-Vizille

Date : 3/4/2016

Lieu : Grenoble (Isère)

Affichage : 366 vues

Distance : 22km

Objectif : Faire un temps

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Une première réussie

Oula! Bien longtemps que je n'avais pas posté un récit ici (plus habitué à me contenter d'être un fidèle lecteur) mais décidement, ce Grenoble-Vizille m'a épaté! Cette belle épreuve mérite donc ce petit récit vu de l'intérieur

L'organisation est tout simplement phénoménale. J'arrive au retrait des dossards, aucune attente pour récupérer le dossard, je vois que les organisateurs m'ont donné un dossard préférentiel sans même savoir qu'il y en avait, merci à eux.

Je retrouve tous les copains du club et la pression monte doucement. Il y a un monde fou et pourtant, tout est parfaitement huilé et tout ce gentil monde se range pour prendre le départ. 

La forme est clairement là en ce début d'année mais de nombreuses blessures ont fait que je n'ai plus pù prendre le départ (ou terminer) une course depuis les 10 km de Romans en octobre où j'avais amélioré ma marque en 32'16.

J'opte clairement pour un départ un minimum prudent contrairement à ma facheuse habitude sur des distances plus courtes.

Je ne connais pas du tout la route mais j'ai en revanche potassé le parcours sur internet. Je sais donc plus ou moins ce qui m'attends.

km1 : 3'15

Je  me sens très bien, et ca déroule tranquillement et je sais que je suis dans un bon jour.

km 2 : 3'21

On continue sur un bon rythme et pourtant je suis déjà largement distancé par la tête de course et par plusieurs coureurs qui me paraissent imprudents.

 

km 3 : 3'22 

Le reviens doucement sur un petit groupe

 

km 4 : 3'28

Je reviens toujours sur le petit groupe et je m'affole pas, je suppose que c'est eux qui sont partis un peu vite!

 

km 5 : 3'45

Le plat de résistance peut commencer ! la route s'élève doucement et les jambes répondent super bien, la montée va t'elle bien se passer ?

 km 6 : 4'26

La consigne est claire dans mon plan : INTERDICTION de se mettre dans le rouge. J'ai trop peur de surchauffer et d'avoir une fin de course très difficile! 
J'ai finalement bien encaisser cette grosse montée et je suis même revenus sur 2 coureurs devant moi qui ne sont qu'à une 50aine de mètres.

 

km 7 : 3'47

A la faveur d'une relance, on peut reprendre une allure plus rapide et la montée se passe toujours étonnament bien.

 

Km 8 : 4'27

dernière grosse bosse, elle passe pas trop mal. Les encouragements des habitants font chaud au coeur et je m'efforce de faire un petit signe à chacun quand je le peux.

 

km 9 : 4'04

Cette alternance de montées et replats permet de réguler le cardio. Je suis toujours derrière ces 2 coureurs et l'écart ne varie pas.

Km 10 : 3'51

Je passe au sommet en 36'00 soit exactement le chrono qui j'avais imaginé. Le moral est bon et la foule massée au sommet redouble d'encouragements, super !

J'entends plein de monde m'encourager par mon prénom depuis 5 km et je me dis "mais il y en a que je connais pas ??? c'est quoi ce bordel ?".
Rapide regard sur mon dossard, "ptin mon prénom est écrit dessus!" J'avais même pas vu çaBelle initiative des organisateurs, ca rebooste grave!

 

Km 11 : 3'23

On attaque la descente, priorité est donné sur ce kilo de ne pas se bruler et se refaire une petite santé pour aborder cette interminable descente !

 

km 12 : 3'18

: Ce passage correspondant au pourcentage en descente qui me convient le moins, impossible de dérouler totalement car sinon j'ai tendance à me casser les quadris :)

 

km 13 : 3'23

Idem km 12, l'allure est correcte et je tiens à rester prudent.

km 14 : 3'11

Traversée de Vaulnavey : je décide de lacher un peu plus car je me sens tout de même bien frais et je me dis qu'un gros morceaux et fait

 

km 15 : 3'12

Ca déroulement super bien et je me régale carrement !

J'ai toujours ce coureur à 50 metres devant et je me dis que je vais le croquer!

km 16 : 3'18

Ca va toujours mais la descente commence à laisser des traces et la pente se veux plus douce, on tente de garder le cap.

 

km 17 : 3'20

Je sens qu'on commencer à entrer dans une partie charnière de cette course. Toutes les personnes que j'ai pu intérroger m'ont TOUTES parlé de ces fameux 5 derniers kilos qui s'annoncent très difficiles

 

km 18 : 3'31

Ca y est l'allure a baissé soudainement sans que je puisse y faire grand chose. Je me distrait comme je peux et je fait désespérement cavalier seul depuis le sommet à la poursuite du gars devant qui contrairement à ce que je pensais n'a pas craqué et a même creuser l'écart, grrr

 

km 19 : 3'31

Que c'est droit, long et ... plat !

Je me remémore tout ce que j'avais entendu sur cette fameuse partie où finalement beaucoup de choses peuvent se jouer.

 

km 20 : 3'34

L'allure baisse encore un peu mais je garde le cap. Je sais à présent que je n'irai pas chercher le coureur devant. J'ai plutôt tendance à regarder dans le rétro lol

 

km 21 : 3'33

Un vrai métronome! mais pas dans une allure que j'aurai souhaité mais j'anguis vraiment d'arriver!! Les pieds commencent à chauffer grave ...

 

km 22 : 3'34

ENFIN l'entrée dans le parc. Je suis CUIT. Impossible de relancer. Je ne peux plus revenir ni me faire rattraper.
Je profite donc des 100 derniers mètres ou je savoure cette course plutôt réussie! Le public est à nouveau extra sur la dernière ligne droite et je les remercie avec les dernières forces qui me restent ...

J'en fini en 1h18'20 en 11ème position, à 1 place du podium ... zut mais AUCUN regret. Et à 6' du premier, un autre monde.

Bilan très satisfaisant, je pense j'ai 1' à gagner sur les 5 derniers km si je veux améliorer ce chrono. Et à voir sur le reste. Mais je suis déjà chaud pour retenter ma chance l'année prochaine :)

Rendez-vous l'année prochaine ! 

 

4 commentaires

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 05-04-2016 à 22:36:54

Oh punaise le retour, UNDERTACLEUR is back !!!!!!!!!

Et punaise de punaise, un 11ème chrono, 1h18, merci pour ce récit haletant vécu devant !
Toujours rigolo ces coureurs qui partent trop vite :)

Commentaire de chabidou posté le 05-04-2016 à 22:57:04

Waouh, c'est juste inimaginable de courir à ce rythme !
Bravo pour la perf !

En ajoutant 1min et des brouettes à chaque km, on fait quasi la même course !!! C'est un autre monde pour moi !

Commentaire de Albacor38 posté le 06-04-2016 à 22:02:11

Stratosphérique...
Tes temps au km relèvent pour moi de la science fiction :)
Mais je vois que chacun à son niveau s'est fait plaisir
C'est bien là la magie de cette course...

Commentaire de undertacleur posté le 11-04-2016 à 15:07:45

Merci pour vos messages :)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran