Récit de la course : La Course nocturne Les Flambeaux - 18 km (Edition spéciale) 2016, par Overnight

L'auteur : Overnight

La course : La Course nocturne Les Flambeaux - 18 km (Edition spéciale)

Date : 12/3/2016

Lieu : Montfort L'Amaury (Yvelines)

Affichage : 655 vues

Distance : 18km

Matos : Riot 6
T_shirt + manchettes
Buff
ceinture + bidon 500ml

Objectif : Se dépenser

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Découverte du trail by night - 18kms

Course nocturne des flambeaux (Édition spéciale)


En mémoire...


Cette édition devait se dérouler 4 mois plus tôt mais les attentats tragiques de Paris en auront décider autrement.
Ça devait être la clôture du challenge Natura Trail, un peu la fête d'une belle année de trail pour certains, l'ultime rendez vous avant d'affronter la SainteLyon pour d'autres et finalement une bien triste période de deuil national pour tout le monde.

Et ça sera avec des pensées en mémoire aux victimes et une minute de silence que la course se lancera près de 4 mois plus tard.

En tout cas un grand merci à l'organisation et aux sponsors pour avoir permis le report de cette édition. On se doute que l'exercice ne devait pas être facile tant en termes d'organisation que de budget, mais pour le symbole ça me semblait bien de conserver ou reporter les différents événements... et pour le coup, rien à dire, c'était très bien organisé.


Le challenge


Bon du coup les règles ont changées et on tient compte uniquement des 3 meilleures courses parmi les 4 premières (normal vu les circonstances!) au lieu des 4 meilleures.  La course des flambeaux étant la 5ème elle devient du coup une sorte de course de gala que l'on va courir pour elle même.
Le classement est donc officiellement terminés ce qui me place à une 13eme place (sur 74 classés tout est relatif Clin d'œil) sur le challenge long, résultat permis surtout parce-que je fais parti de ceux ayant participer aux 4 courses et que sur les 3 meilleures j'aurai été assez régulier. :). Une page bien sympa qui se tourne qui aura bien occuper le calendrier pendant un an.

Le challenge est d'ailleurs reconduit en 2016 et agrémenté d'une nouvelle course mais pour ce coup-ci l'objectif est de s'attaquer à du + long sans prendre le risque de courir trop de lièvre à la fois.


La course des Flambeaux 


Bon au départ, je ne devais pas y participer car je m'étais fait avoir par l'engouement que suscite les courses de nuit: plus de place.  Et puis le malheur des uns faisant le bonheur des autres j'avais pu récupérer le dossard de freko78 malheureusement blessé à la suite du trail du haut planet (merci à toi au passage et j'espère à très vite ! ). L'organisation ayant acceptée le changement de nom,  même avec le report de date, je comptais bien honorer ce dossard!

Pour tout dire, je n'avais toujours pas fait la moindre course de nuit et vu que le courchevel xtrail auquel je me suis inscris cet été part de nuit, il me semblait d'autant + judicieux de se faire un petit test sur du "court" (non, puis... elle me fait envie cette course de toute façon Sourire)


Préparation 


Situé un mois avant le trail des 2 amants et 4 mois et demi après ma dernière course,  elle tombe finalement très bien dans le calendrier.
L'objectif initialement n'étant pas forcément de faire une perf à mon niveau mais au moins de faire du rythme: je ne prévois donc pas de baisse d'entraînement avant de l'aborder.
Au contraire, je vais réaliser la + grosse semaine de course à pied jamais faite la semaine qui précède avec 82kms et 2000m de dénivelé au compteur. 

De l'entraînement un peu en mode aventure :)

 A défaut de faire des photos de la course de nuit, paf les photos de vacances (rien à voir question visuel le jour J) Langue tirée

Et à J-7, ça couine pas mal: contraint à 3/4 reprises de marcher sur le plat quelques instants pour soulager une gêne au niveau de la malléole... C'est pas gagné 
Lundi: sage donc avec repos
Mardi: sage au début et comme ça va séance sur piste en me disant que j'arrête si la gêne revient... Finalement je place un 2x4000 à une allure qui me surprends un peu
Jeudi/Vendredi: 23.5kms en EF avec des sensations très moyennes.
... Bon samedi c'est décidé je me fais violence et on verra bien.


Objectif


Avec 17.5kms pour un bon 350m de dénivelé je me dis que ça doit se tourner sur un temps de semi marathon voir 3/4 min de moins même si le terrain peut potentiellement pas mal ralentir surtout si c'est bien gras. 
Données qui semblent se vérifier sur quelques résultats de coureurs par le passé.
Après avoir raté de peu le sub 40 sur 10kms y a 4 mois et demi je me dis que le sub 1h30 ça devrait le faire ici...voir même se rapprocher des 1h25 si le terrain est bien et que les jambes répondent.


Pré-course


Récupération du dossard sans problème. J'entends quelqu'un derrière moi parler du trail du vulcain que je crois comprendre qu'il a fait la semaine d'avant. Je me retourne presque persuadé de voir un bubulle mais non ou alors il a vachement changé et pris une sacrée poussée de cheveux :D. Le visage ne m'est pas inconnu, sûrement croisé sur d'autres courses mais non pas de bubulle. 
Bon je file à la voiture installer dossard et puce ce qui me semble toujours prendre un temps fou puis pars trottiner.
Je tombe sur tonton trailer. On s'échauffe et on part se placer,  mais finalement il reste un peu de temps et ça ne se bouscule pas tant que ça dans l'aire de départ. Tonton repart puis je fais de même histoire de voir les premiers hectomètres.
Je retrouve finalement le trio Bikoon, Philippe-G et Tonton pas loin de la ligne de départ (tout le monde s'est placé cette fois).

La minute de silence... et c'est parti...


La course

Le départ se fait dans le vieux village où on monte progressivement jusqu'au château un peu en mode urban trail.

Bikoon devant,  Philippe-G juste derrière puis tonton et moi ensuite.
Sans surprise, je me fais violence pour rester dans la foulée mais finalement assez rapidement je décide de m'intercaler entre tonton et Philippe-G... D'ailleurs, dans l'ascension, je suis surpris, lorsqu'on attaque l'ultime coup de cul, de constater que tout le paquet ou presque est juste devant (Bikoon toujours juste devant et y en a bien 10 encore qui le précèdent... On dirait que ça part prudemment).
On passe au milieu des vestiges du château au sommet: Très sympa d'ailleurs avec l'éclairage puis on bascule.
Descente un peu abrupte avec un passage en escalier qui permet à Philippe de prendre quelques mètres et à un concurrent de me passer assez rapidement puis on sort de Monfort, l'intensité des frontales augmentent,  la pente remonte doucement et les écarts commencent vraiment à prendre forme.


Sur la partie bitumée, un gars s'arrête pour un lacet ou je ne sais quoi et on attaque les chemins. 
Au début ça me semble gentillet, un terrain un peu humide mais sans plus... 1 ou 2 coureurs me passent mais ensuite ça semble se tenir...  Et puis quand même, ça devient bien humide avec une stratégie assez simple pour ma part: Si les bords du chemin ne semblent pas clean autant tracer dans les flaques. Et à ce petit jeu,  je m'en sors plutôt pas mal. Je fini par reprendre un coureur qui m'avait dépassé puis un autre qui semble moins à l'aise jusqu'à ce que je comprenne que celui qui m'ouvre le chemin est maintenant Philippe... Je le suis un moment me disant que je fais une c...... d'être là... Je regarde le cardio qui est certes haut mais pas délirant (le souffle par contre c'est un peu limite) puis alors que je voulais juste me mettre à hauteur... bah en fait... je passe. 
Je me pose pas plus de question même si je glisse à Philippe que je crois que je fais une c..... Puis on continue: s'en suit montée puis une descente piègeuse pour les chevilles (annoncé au départ comme la descente des blessures), puis une montée un peu longue mais pas bien raide en haut de laquelle je vois que je grignote petit à petit celui qui me précède qui fait de même avec celui devant lui. 

On retrouve enfin une bonne partie plate, mais humide (je me souviens que bubulle anonçait des secteurs essentiellement sur le début de parcours et il aura bien vu), qui me permet quasiment de faire la jonction avant de sortir de la forêt pour dévaler une pente bitumée assez marquée. Celle-ci permet aux 2 de devants de reprendre du large et derrière je sens qu'une personne qui me chasse depuis un moment me recolle (je me dis que je dois être avec des gars avec une bonne vitesse de base car j'ai pas l'impression de me traîner).
On tourne à droite et ça remonte...  Alors que je pensais que celui de derrière allait passer,  je sens qu'il laisse un peu de terrain...  Devant c'est pareil je recolle quasiment. Puis ça redescend mais moins fort et cette fois j'arrive à tenir le rythme (un km en 3'48 que je vais attribuer à un bug GPS mais c'est même pas sûr Surpris).  Sur le bas de la descente je parviens même à reprendre celui qui me précède puis dans la petite remontée suivante je passe le suivant. Désormais, devant y a plus grand monde...  Au loin je distingue un gars avec une sorte de clignotant rouge mais il y a un bel écart.
On a le droit à des flambeaux pour marquer le chemin (oui pour le paysage c'est sûr que de nuit c'est limité une fois sortie du village Sourire). Je surveille un peu le kilométrage et alors qu'on reprends la boucle du 10kms je commence à croire que ça va tenir. 


Les coureurs du 10kms se succèdent entre "pardon", "merci", "excusez-moi" ou autre "bon courage" et je suis désormais le flot de coureur sans m'occuper du balisage. 
Erreur, car au bout d'un moment je vois que les 5/6 frontales devant moi se retournent!! Gloups!!
Ou est le bon chemin? Demi tour rapide,  chemin identifié et c'est reparti avec 40sec de perdues..  Juste de quoi faire repasser devant les derniers coureurs du 18kms que je venais de passer.
J'en remonte assez rapidement 3 et un dernier, que je ne me souviens pas avoir vu, qui résiste davantage quelques mètres devant. J'arrive malgré tout à recoller alors qu'on retrouve du bitume et qu'il doit nous rester 3 petits kms. Je lui demande si c'était pas lui qui me suivait un peu plus tôt (qui était revenu et avait reperdu quelques mètres dans une bosse + tôt) et il me dit que si...  
Bon! J'en déduis que la petite erreur de parcours est donc rattrapée. 


Je me place devant et juste avant d'attaquer la dernière descente avant de remonter au château je lui demande son temps au semi pour avoir une idée.
Réponse: 1'24... Gloups! Bon ça me confirme que je fais un bon truc par contre je lui dis qu'il va finir devant (au finish je vois pas bien comment m'en sortir !!). Il me précise aussi que ça va bien remonter : j'ai l'impression qu'il sous entend qu'il faut en garder un peu sous le pied ce qui me semble être effectivement une bonne idée... Et puis,  une fois dans la descente... Bah j'envoie en fait.. Oubliée la bonne résolution (puis à bien réfléchir les côtes jusque là m'ont plutôt réussi et sur l'ultime descente je risque de ne pas pouvoir accrocher).
Je fais un écart dont je ne vais plus m'occuper et me concentrer sur les coureurs du 10kms qui précèdent en essayant de ne pas rester coincer derrière dans les escaliers de la dernière bosse.

 
Ça se monte "bien" (là j'exagère peut-être un peu Innocent) tout en courant.  J'arrive avec le visuel des dernières marches avant le sommet. Un escalier court et raide et 1 coureur et une coureuse du 10kms qui se font une accélération pour essayer d'être le 1er dans l'escalier... D'ailleurs un gars en tenue de coureur sur le bord (sûrement un des premiers finishers) informe la fille que c'est presque fini je crois entendre.
Ni une ni deux,  je pousse pour les coiffer un peu avant les marches... Pour le coup, je ne les coures pas mais monte 2 par 2 en tirant sur la double rampe (seul moment de marche de la course). Au sommet je recolle un coureur qui attaque à fond la descente... Je laisse un peu filé car je suis un peu dans le dur et pas envie de tomber maintenant (oui...bon... on se cherche des excuses quand c'est dur !).. J'attends le retour sur le bitume pour tout donner (ceux de devant se retournent car ils doivent avoir l'impression d'entendre un éléphant à leur trousse tellement la foulée est lourde :D)... Je passe finalement rapidement mon descendeur qui est en fait un coureur du 10kms.. Puis un autre et enfin un dernier qui lance le sprint dans la dernière ligne droite. Dans le doute, et puis bon, c'est une course,  je lui dispute aussi... Je fini devant mais un petit coup d'oeil me confirme qu'il a un dossard du 10kms. 

 

After


Alors que le célèbre bagnard, affairé à décrocher la puce de ma chaussure, me demande mon pseudo voyant mon buff kikou, l'oeil gauche qui me picotait un peu me lance soudainement... À tel point que je vais rester un moment avec la main sur l'oeil (soupçon que ça vienne des flambeaux mais pas de preuve ;))... Je vois passé les coureurs du 18kms, et sentant un moment de mieux, retourne au gymnase avec l'un d'eux (Un V1 du club accrorun me semble-t-il en pré ecotrail 80kms... Bon je me dis qu'il a pas dû tout donner lui :D) . 
Arrivé sur place, j'ai vraiment faim donc je picore un moment avant d'aller voir le poste de secours pour l'oeil qui me relance par moment.
Bon au final rien de grave: paupière inflammée à l'intérieur qui va bien me gêner jusqu'au lendemain.
Je retrouve Bikoon qui m'annonce qu'il est 13ème ce qui ne me surprend pas :)... Euh bon moi à ce moment j'en sais rien mais j'ai arrêté mon chrono à 1h22 et après la ligne donc quoiqu'il arrive une vraie perf pour moi. 
Surprise, finalement ça sera une 14eme place 2'30 derrière Bikoon... Et 30" devant le 15eme (un passage à vide dans le classement).

On retrouve Philippe, Tonton, Bubulle et celestcyr (désolé sur le coup j'avais pas fait le lien pseudo/personne/coureuse... Dans la discussion et l'aircast à la cheville ont permis de faire le lien :D)... Le podium naturatrail tarde un peu,  je commence à me refroidir(pas le courage de faire un aller/retour voiture j'avoue) et l'oeil n'aidant pas, je fini par rentrer après avoir croiser mon pote Guillaume venu se dégourdir les gambettes :D.

Une bien belle épreuve dans un cadre très sympa. Et puis très content de ce classement et de ce chrono que je n'attendais pas :). Ça se confirme en tout cas...  Quand il fait froid ça se passe en général plutôt bien :).
Rdv aux 2 amants pour affronter du long (si si c'est long 53kms!!) ! Et là ça sera une autre histoire :D

Note perso si ça peut servir à quelqu'un qui fait une première tentative de trail nocturne court: Sur une épreuve comme ça je me demandais si j'allais avoir un peu d'appréhension du fait de courir de nuit en forêt... Mais non,  le format et le monde font que ça n'a rien a voire de ce côté avec une sortie seul de nuit à la frontale Sourire.

6 commentaires

Commentaire de jbdelaruelle posté le 19-03-2016 à 08:24:59

Si le départ de Courchevel se fait bien de nuit, c'est en montée et le jour arrive "vite". Pas sûr donc que cette course soit un vrai plus dans ta prépa mais c'est toujours ça de pris ;-)
Tu trouveras le super récit de jucb avec qui j'ai fait Courchevel qui résume tout
Bon courage

Commentaire de Overnight posté le 19-03-2016 à 23:28:24

Oui au moins je vois que la frontale peut suffire :)
Merci pour le récit... je vais lire ça attentivement car le format me rassure qu'à moitié 2 mois après une trans'ju :D

Commentaire de PhilippeG-586 posté le 19-03-2016 à 09:00:01

Bravo Overnight, ça me fait bien plaisir de voir que tu progresses, ne reste plus derrière moi maintenant (je vais avoir besoin d'un lièvre) :)
Non, blague à part tu as réalisé une belle course, chapeau, ça fait du bien de se faire plaisir.
Excellent choix que Courchevel comme trail montagneux, il est magnifique, on monte très haut, une vue incroyable et n'est pas très connu, j'ai adoré !!
Bon entraînement à toi pour le trail des 2 amants Overnight et encore bravo ;)

Commentaire de Overnight posté le 19-03-2016 à 23:31:40

Pour tout dire je pensais servir un peu de lièvre en passant ;). Merci mais je ne doute pas qu'un Philippe en forme reste intouchable (quand je vois la mine prise sur le trail du Josas j'ai encore un peu de boulot:D)

Commentaire de bubulle posté le 19-03-2016 à 09:06:35

Comme tu dis : rendez-vous aux deux-amants. Un autre format et un autre type de course : y'aura plein de roulant....et aussi du moins roulant, par périodes. Mais, au vu de cette performance su rles Flambeaux, je ne me fais pas de souci pour toi. Merci pour ce compte-rendu précis (ou presque : bon, la prochaine fois, faudra juste mettre les noms de chemins...;-))....et à bientôt !

Commentaire de Overnight posté le 19-03-2016 à 23:36:13

Pour les noms des chemins c'est mort... je connais déjà pas la plupart de ceux que j'arpente quotidiennement, alors ceux que j'ai jamais pris... :-P Désolé! (ou alors faudrait que je prenne une carte pour poser les noms après coup ;) )
Aux 2 amants! Quand je vois l'ecotrail 80kms que tu viens de nous faire je sens que tu vas nous faire un beau truc :)!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran