Récit de la course : La Montée de la Pène 2015, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : La Montée de la Pène

Date : 20/12/2015

Lieu : Galargues (Hérault)

Affichage : 983 vues

Distance : 12.3km

Objectif : Pas d'objectif

27 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

MA Montée de la Pène 2015... sous la pluie !




MA Montée de la Pène 2015... sous la pluie !





20 Décembre 2015… Dernière course de l’année… Celle où je vais passer LE seuil de D+ fixé au fur et à mesure de l’année : 40’000m de D+ (je vois le kéké rigoler BOUUUUH) !!

 

 

Seulement voilà : le w-e est compliquez ! Au point qu’au moment de me lever, mal dormi, la barre au crâne, une sacrée nausée, et en prime le temps est plus que menaçant. ET POURTANT je dois sortir, m’évader, m’oxygéner !

 

 

BREF

 

Allons retrouver les coureurs héraultais à Galargues pour cette « Montée de la Pène » !

 

Vidéo un peu kitsch de Bruno Heubi à ses débuts



 

Arrivé bien à l’heure, par contre j’arrive du mauvais côté par rapport à l’an passé et suis garé côté sud. Mal joué le Bouk !

 

 

Retrait du dossard (tiens ? je suis le seul à ne pas avoir un dossard orange ? Ah non il y en a d’autres avec un « dossard récup’ tempscourse recyclé » !!), puis on vient chercher son lot : le traditionnel t-shirt coton, PLUS le sac FranceBleu, PLUS une bouteille de rouge ! A 10 €uros la course de 12 kms, le LABEL SAUCISSON est décerné d’office à la course !

 

 

Bordel, comment s’habiller ?? On se croirait perdu dans un topic kikourou… 12°C, j’enlève  le collant… Je retire le buff… Je conserve le « fameux » bob SKODA… Je retire mon t-shirt, ah non, j’ai déjà mis mon dossard, on gardera deux couches !

 

 

Direction le départ, cool je recroise le sosie de Eddie Van Halen (cf récit 2014), et LE (seul !) point noir de la course (le Bouk va-t-il être suspendu à un croc de boucher ?), alors que les bénévoles sont nombreux, rigolards, souriants, et bien c’est pas le cas des coureurs !

 




J’ai beau me placer volontairement loin de la ligne de départ, et que je te bouscule, coup de coude, avec un regard où tu crois attendre un « pardon » mais non ! Ou la nana qui s’échauffe à côté de moi, euh attends, avec ses gestes elle va m’en mettre une BAH OUI !! Mais là j’ai droit à des excuses, ouf ! Mais les coureurs, on y reviendra…

 


Dans l'Hérault on ne badine pas avec l'échauffement


 

Deux banderoles sont accrochées à l’arche, commémorant deux champions qui nous ont quitté cette année : le triathlète Laurent Vidal, et un pompier tout aussi respectable. Au lieu d’une minute de silence, ils ont droit à nos applaudissements. Classe

 

 

On est des chanceux.

 

 

Et PAN !

 


 


   

Section 1 : Km1 à Km3.5, l’amuse-bouche

 

Même tactique que 2014, voire pire : je démarre façon TORTUE.

29 secondes pour passer la ligne (MK6 spirit !).

Premier kil en 6 minutes, bah dis !!

Je passe un marcheur en bâton mais il ne me semble pas que ce soit Pierrot34, en tout cas je fais mon timide ! Et finalement, je remonte le peloton, de grappe en grappounette, muni de mon bob SKODA et de mon t-shirt blanc « finisher du triathlon de l’Alpe d’Huez » (pour dissuader les grimpeurs de prendre mon train plus loin !!).

 

 

Hélas, km2 on me remonte.

Un coureur ODLO, avec des écouteurs, triste ! Mais je le garde en point de mire.

Puis une nana.

C’est chouette une nana en collant.

Pareil, je la garde en point de mire.

 


Le premier faux plat se passe bien, idem le second. On commence à ramasser les excités du 1er kilomètre !

 

 

Puis on déroule direction la « Pène » qui s’offre à nous !

 

 

Je renoue avec la nana, puis le Odlo, et on mate tous les deux à droite les premiers qui doivent ferrailler sévère dans la montée !!! Saucissonesque ça, de nous offrir le spectacle !!

 

 

Et là la surprise, Eddie Van Halen est juste là ? Pourtant je vais vraiment doucement, et je me souviens avoir ferraillé avec lui l’an dernier. Je remarque toutefois qu’il remonte aussi les grappes… Que lui dire donc ?

 

 

« Ca va Eddie ? » : ça sert à rien, j’ai pas ma barbe de papa noël il ne me reconnaitra

« Rock n’roll !!! » : ce qu’il m’avait répondu l’an passé, ça ferait écho, Marcel Bouk Proust

« parti prudemment ? » : je ne m’y risque pas, je veux le fumer quand même !

« (sic) » : oui, le Bouk fait son timide………………………… Mais à ma décharge je pense le revoir plus loin dans la course.

 


Oh ! Une Licorne !!!

 

D’ailleurs, cool, on m’accroche !

Pas cool : c’est ODLO-man, et non mon rockeur !

 

 

Et VLAN, on attaque sous les hourras de la foule, l’ascension de la Pène !

 

 


 

Section 2 : Km3.5 à Km5 la terrible ascension

 

J’attaque côté droit, mon ODLO côté gauche, bon, je reste en observateur, il va craquer…

 

 

A la première nana qui marche je lance mon boukesque « Marcher c’est mourir », houlà, qu’ai-je dit, elle secoue la tête d’un « non » puis d’un « on se voit dans 200 mètres ». J’ai pas l’impression que c’était de l’humour…

 

 

Mon ODLO-man craque, je ne le reverrai qu’à l’arrivée hi hi #bouk-saucisson

 

 

Suite de la montée, certains me reprennent pour aussitôt marcher, tout va donc pour le mieux. Petit plat avant le dernier coup de c**, je remonte un trailer et lui dis de s’accrocher (il est encore plus lourd que moi oui oui), et on parvient au ravito.

 

 

Hop un p’tit verre et on repart pour une longue descente !

 

 




Section 3 : Km5 à Km8 la descente qui fait du bien

 

Une descente un peu gadouillesque, le grip n’est pas terrible !

 

 

En prime, les premières gouttes commencent à tomber… Rock n’roll !!

 

 

Bon le côté moins cool, je suis dans le trafic, ne remonte pas tellement le train… Par contre, ça revient de derrière ! Et toujours le même profil de coureur, avec un camel, les trailers ouais !

 

 

Je revois l’endroit où l’an passé une coureuse avait chuté… Endroit où je remonte mon rugbyman, « c’est mieux là hein », « oui mais ça glisse pas mal ! ». Et voici le dernier lacet, le bénévole signaleur est excellent, sosie de Lee Fields avec une bonne humeur juste… inégalable, et communicative ! Et il est là à tous nous encourager, merci !!

 


Pendant ce temps-là, ailleurs, Anna Frost court en short avec un bonnet

 


Mon rugbyman est remonté, nous voici à 3 puis 4 puisque je reprends un des descendeurs (je crois que je les aurai tous bouffés !!!), « ah c’est moins facile le plat ! ». Et mon rugbyman qui lance une attaque, lui qui semble pourtant au bout de sa vie (ça fait souvent ça le running !). Hé mon poto il reste 4 kms quand même !!!

 

Une nana nous reprend, elle est en VTT, « emmenez-moi », « non moi d’abord, priorité aux anciens », « je suis V7 !! ». Ouf, un peu de bonne humeur dans le peloton (enfin !) !!!

 

 

 

Section 4 : Km8 à Km12.1 il faut bien revenir

 

Chose prédite, je suis pas vaudou mais c’était sûr mon rugbyman s’effondre dans le faux plat qui suit ! Et commence à l’inverse ma remontée infernale, entre les descendeurs qui n’ont pas respecté mon autorité et ceux vus au ravito mais qui m’avaient largué ensuite !

 

 

La pluie, hélas, s’intensifie ! « On n’avait qu’à courir plus vite !!! »

 

 

Encore bien des coureurs doublés, comme pour la fin de la SaintExpress de Icecool ça sent pas le saucisson ici, personne ne s’accroche, tout le monde semble attendre la ligne d’arrivée et en finir !

 


 

Pendant ce  temps-là, Anna est déjà en mode récup'



Mais surtout :

 

 

Une fois encore, le coureur ne sait pas calculer. Vu mon départ calamiteux, pire, oui, pire qu’en 2014 je comptais sur un 1h10, d’autant que j’ai en mémoire un final fantastique que je ne crois pas reproduire aujourd’hui.

 

 

Et pourtant !! 54’’25, il reste 2.1 kms, mais mais mais C’EST JOUABLE !! Et j’ai le smile ce sont les deux derniers kms de l’année, je continue l’effort, arrivée à 1.1 km OH PUTAIN CA VA SE JOUER A PAS GRAND-CHOSE mais je pense aussi au scratch, l’arrivée est là-bas, tiens, enfin, une nana semble s’accrocher mais pas longtemps, dernière ligne droite, et en fait le gars de devant n’avance plus je sprinte mais en « murmurant des baskets !! » histoire de surprendre mais je surprends rien du tout le gars est à l’agonie et j’en termine en 1’’02’’53 soit 6 secondes de moins que l’an dernier !!!

 

 

Ubuesque !

 

 

Même la récup' fut sympa

 

 

Ah que c’était une bonne idée de se lever ce dimanche 20 décembre !

Triple saucisson pour cette sympathique Montée de la Pène !

27 commentaires

Commentaire de Benman posté le 22-12-2015 à 00:25:20

Magnifique CR. Cela en valait donc la pène.
Mais surtout cela m'intrigue:
Pourquoi la jeune traileuse se met-elle si dévêtue dans un bac à compost alors que la neige tombe? Espère-t-elle y trouver les dernières nouveautés de chez Ponyplug? Quel rapport entre cette photo et le CR? Aime-t-elle le saucisson, elle aussi pour avoir l'air si motivée? Pourquoi met-elle un bonnet à ponpon pour courir en short, alors qu'un bonnet péruvien ou un bob Skoda (j'hésite, tiens, si j'ouvrais un topic?) feraient très bien l'affaire?
Pourquoi le Bouk a-t-il franchi pour la 1ère fois la barre de 5 photos de dindes dans un même CR? Pourquoi Claude François se teint-il les cheveux en brun et met-il une moustache quand il s'invite chez le Bouk? Pourquoi le Bouk ne nous montre-t-il pas la photo du trajet retour des 6 grâces en tête de CR? Pourquoi aucune allusion à Dark Vador dans un CR sorti moins d'une semaine après LA sortie? Quand le Bouk osera-t-il payer de sa personne et nous offrir la réplique de la chèvre sur la glace? Pourquoi Immortal ne deviendrait-il pas mortel faute de se casser vite fait quand le bus va passer? Pourquoi le Bouk vient-il dans l'Hérault le WE pour trouver la flotte alors qu'il est un héros sur ses terres gratinées du dauphinois?
Beaucoup de questions et peut-être une réponse du grand Bouk au prochain épisode?

Commentaire de Benman posté le 22-12-2015 à 00:43:46

Edit: après avoir revisionné les images environ 60 fois au ralenti, l'arbitre vidéo me signale dans l'oreillette que l'hole idée on Ice était bien l'oeuvre du Bouk himself.

De retour chez lui, ses amis, qui au fil de ses exploits l'avaient surnommé le "Platon roux", l'auraient même renommé le "Plat Rouston" depuis.

A suivre...

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 22-12-2015 à 18:12:49

Que répondre à ce commentaire-récit aussi bidonnant qu'il me renvoie vers un complexe de débilité face au grand Maître des Mots j'ai nommé BENMAN.
Je profite de la présente réponse pour remercier des récits sur les feu-récits de... 2007 !!!

On vieillit... Mais on a la santé hein !

Commentaire de Benman posté le 22-12-2015 à 19:22:01

Bon, quand on fait une étude littéraire complète d'un auteur, il faut remonter aux sources.
l'enfance du Bouk en CAP est une curiosité à ne pas rater.
Déjà les prémices de ce que seront plus tard les codes du CR boukesque se mettent en place petit à petit. J'ai découvert cela, et ma plume a frémi de joie!

Commentaire de Jean-Phi posté le 22-12-2015 à 06:19:50

Tiens, on me dit que Gallargues s'écrit avec 2 l et non un seul. C'est glloq ça non et ça s'écrit j'ai 2 L au Q ;-)
Bon, sinon le coureur héraultais est à l'humour ce que la stl est au saucisson on dirait. Jolie perf en attendant.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 22-12-2015 à 18:14:48

Attention moi je crache pas sur la STL, tout extrasport qu'elle est je la trouve magique. Le souci provient finalement en partie des trailers eux-mêmes, allez je vais pas rouvrir le débat.

Et sinon : non ! C'est bien à GaLargues, d'ailleurs on a même dû décaler le départ pour ceux qui étaient allés à Gallargues, c'est là que je m'aperçois que je suis un vrai hérault(ais) !!!

Bises mon jean-phi

Commentaire de Jean-Phi posté le 23-12-2015 à 12:42:39

Punaise y a 2 Gal(l)argues alors ? Saleté de pays qui fait rien comme les autres !!! ^^
La bise mon bouk, peut être à la SSEX !

Commentaire de Namtar posté le 22-12-2015 à 07:46:10

Et bien voilà l'année est finie. Profites bien des fêtes.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 22-12-2015 à 18:16:12

J'oubliais : il y avait des bananes...
Bonnes fêtes mon relais 1 !!!

Commentaire de les machine-gônes posté le 22-12-2015 à 09:22:25

Conclusion à l'issue de cette lecture : nous les filles, on a quand même permis d'humaniser la course à pied. Une question aussi : pourquoi partir à l'aube aussi loin et arriver dans l'Hérault fatigué ?

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 22-12-2015 à 18:17:37

Encore mieux : les musaraignes humanise le monde entier !!!
LONGUE VIE ET LARGE DESCENDANCE AUX MACHINES-GONES ET A LEURS HOMONYMES

Commentaire de Arclusaz posté le 22-12-2015 à 09:35:47

Bouk, notre hérault !!!!! bravo pour l'ensemble de ton oeuvre lors de cette année 2015 bien remplie.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 22-12-2015 à 18:19:02

Merci Cousin Arclusaz et au plaisir de boire une binouz' à la SSEX ou à la Chambottine ou autre !!!

Commentaire de le_kéké posté le 22-12-2015 à 10:23:25

Belles illustrations pour un CR qui conclue une année conforme aux précédentes. 40000D+, je pouffe mais dont 380000 en course ça fait moins rigoler.
Gros poutous pour cette fin d'année, période de bonnes résolutions à bon entendeur ...

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 22-12-2015 à 18:20:47

A bon entendeur...
Commence par devenir moins fort stp !!!
Beaucoup de courses, mais pas aussi prestigieuses qu'être finisher du GD et de l'UTV !
Excellentes fêtes à la kéké's family

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 22-12-2015 à 10:26:13

Je plussoie, gloire au Bouk pour 2015 année caprine s'il en est. Je te décore de l'ordre du saucisson d'or.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 22-12-2015 à 18:21:55

Oh oui, DECORE-MOI MON LUTIN !
;)
(et viens coacher de l'héraultaise, ça en détendrait certaines !!!)

Commentaire de les machine-gônes posté le 22-12-2015 à 16:29:58

Franchement ça monte à pène
Le musca

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 22-12-2015 à 18:17:59

Deux comm' des Machines-Gones, c'est Noël !!!

Commentaire de the dude posté le 22-12-2015 à 17:27:44

La montée de la Pene??? On avait dit pas de politique! (en plus vu ton attirance pour les blondes c'est plus que louche).
M'enfin un CR avec 2 photos d'Anna est forcément un bon CR.
Bises, à l'année prochaine pour de nouvelles aventures.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 22-12-2015 à 18:22:47

Je ne vais pas te mentir en t'avouant que j'ai pensé fort à toi en publiant Anna...
Je suis faible, mais faible...
A l'année prochaine, AVEC le retour de l'esprit du trail

Commentaire de Trixou posté le 23-12-2015 à 14:58:17

Encore un excellent CR, efficacement illustré, duquel je ne résiste pas à extraire ce passage magnifique :

"Hélas, km2 on me remonte.
Un coureur ODLO, avec des écouteurs, triste ! Mais je le garde en point de mire.
Puis une nana.
C’est chouette une nana en collant.
Pareil, je la garde en point de mire."

J'espère que 2016 sera un aussi bon cru en CR, mais aussi que tu retrouves le chemin de l'entrainement, pour pouvoir tous les fumez !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 23-12-2015 à 15:07:32

Trixou tu es le plus coquin des lecteurs ;)
Merci !!!

Commentaire de eric41 posté le 24-12-2015 à 09:19:48

Merci le Bouk. Vraiment génial tous ces CR. Ravi de t'avoir saluer à l'UTV. Un exploit moi qui n'ai porté que 3 dossards en 2015. Bonnes fêtes à toi et à ta famille.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 24-12-2015 à 17:44:27

Merci le Loir-et-Cher !!!
Trois courses, mais trois "vraies" courses !!!

Commentaire de Eric Kb posté le 27-12-2015 à 09:18:36

Des photos de neiges et de glace pour apporter une touche rafraichissante à cet hiver estival, quelle finesse !!!!!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 29-12-2015 à 09:52:03

Merci ô boss !!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran