Récit de la course : 10 km de Tournon 2015, par Phénix

L'auteur : Phénix

La course : 10 km de Tournon

Date : 29/11/2015

Lieu : Tournon Sur Rhone (Ardèche)

Affichage : 519 vues

Distance : 10km

Objectif : Faire un temps

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Dimanche 29 Novembre 2015

 

Pluies éparses et temps froid, c'est la météo prévue pour ce dimanche 29 novembre à Tournon, où vont se dérouler les 10 km de Tournon, course sur route, qualificative pour les championnats de france d'athlétisme.

Pluies éparses signifiant qu'il peut ne pas pleuvoir, je me laisse donc tenter car je me dis qu'une fois de plus, je pourrai passer entre les gouttes.

En plus courir à Tournon, la ville où j'ai grandi depuis ma naissance, est toujours un plaisir, car cela me permet de revoir tous les copains d'école, de collège, et de lycée, et cela en fait du monde ! Courir à Tournon c'est un peu, pour moi,le retour de l'enfant prodigue... c'est fou le nombre de bises (qui vont par 3 en plus ici!) et d'accolades que j'ai dû réaliser ce week-end ! Sans compter que j'ai pu aller voir ma Môman qui habite encore ici...

L'année dernière, j'avais déjà participé à cette course et j'avais été épaté de voir que les coureurs venaient de loin pour participer à cette épreuve et que le niveau était très élevé.

Cette année ne va pas déroger à la règle.

L’organisation annonce   1016 coureurs au départ ( 981 pour être précis à l'arrivée!)

Vue la température glaciale, 3°C, j'hésite sur la tenue vestimentaire. Gants pas gants ? Short , collant ? J'opte au dernier moment pour une tenue classique mais avec Tshirt manches longues.

La chance est encore avec moi, il fait gris mais ne pleut pas! Ouf !...

A 10 h le départ est donné !

Évidemment, un fois de plus celui ci se fait à une allure de dingue, 16, 16,5 km/h, j'essaye de tenir le choc puis après un premier km en 4'05, je cale ma vitesse entre 14,5 et 15 km/h. Aujourd’hui j'ai décidé d'être fou et de me laisser entraîner par la foule.... Pourtant, même à cette allure, je me fais doubler!!!

Au km 2, je vois un concurrent marcher à contre courant, : je lui envoie un « Ouah déjà fini les 10 km ? Tu m'impressionnes ! ». Pas de réaction si ce n'est un regard qui tue... mais à ce niveau de la course, je comprends... il devait être trop dégouté !

500 m plus loin, je dépasse un coureur déguisé en soldat romain ! Il ne devait pas être du coin, car ici il n'y a ni prime au déguisement ni même des photographes pour immortaliser sa prestation...Il a du se sentir bien seul... Comme il court avec une épée à la main, je lui fait remarquer que « ce n'est pas du jeu d’éliminer ses concurrents avec un glaive.. » Il me répond, qu'il est plutôt pénalisé puisque l'épée l'alourdit. Je lui souhaite bonne chance et prends le large.

Je tiens le choc des 14,5 km/h et finit mes premiers 5 km sans souci.

Au ravito j'essaye de boire en courant et puis stoppe net ma course en lâchant un « et puis zut, je m’arrête, car je m'en fous partout... » Cela a bien amusé les spectateurs, surtout quand ils m'ont vu repartir en trompe en criant un mars et çà repart... Je repars en effet à 16 km/h et redouble les 5, 6 personnes qui m’étaient passé devant pendant ma pause ravito.

Je reprends une allure moyenne de 14,5 km, jusqu’au 8ème km où je me suis laissé endormir... Je commence à me faire doubler par un gars en bleu, ce qui me réveille un peu. J'étais tombé à 13,5 km/h. Un gars titube sur le coté, je l’encourage et relance la machine. Je repasse le gars en bleu qui essaye de s’accrocher, puis je prends de la distance peu à peu. Je l'entends dire : putain il accélère en plus... Et oui c'est le cheval qui sent l'écurie. Je me paye  le luxe de réaliser une arrivée au sprint ( 18- 18,5 km/h). Un spectateur me lance même un « Attention au radar ! »

Bilan des courses. J'explose mon temps de l'an passé en gagnant 3 min  et améliore encore mon record perso sur 10 km : 41'29 à mon GPS, 41'51 temps officiel...J'ai l'impression de rêver éveillé !

Preuve du haut niveau de la course, je suis tout même 224ème ! Mon petit doigt me dit qu'il me sera difficile de faire mieux à l'avenir...Ceci dit si j'arrive à rééditer l'exploit, je serai déjà content !

4 commentaires

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 30-11-2015 à 18:09:12

41"29 tu termines 224ème ??
Bah dis...
Du beau monde alors sur cette course, avec Physikos et Chasse-Neige pour quand même déstresser nos bitumards pas toujours marrants (sauf ce romain ils sont fous ces romains)

Commentaire de Tekrunner posté le 30-11-2015 à 21:21:53

Bravo pour ta course, ça fait une belle progression en un an. Par contre t'es pas très ambitieux, si tu le veux vraiment je suis à peu près sûr que tu as la capacité d'approcher très près des 40' ;)

signé : un membre de l'ASPA

Commentaire de Phénix posté le 30-11-2015 à 21:28:25

Merci Yann, mais pour les 40' la marche est grande...

Commentaire de les machine-gônes posté le 30-11-2015 à 22:26:11

A 3 mètres près tu te faisais mordre les fesses par une musaraigne... tu l'as échappé belle ;)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran