Récit de la course : Les Foulées des Droits de l'Homme - 6 km 2015, par pierrot34

L'auteur : pierrot34

La course : Les Foulées des Droits de l'Homme - 6 km

Date : 8/11/2015

Lieu : Montbazin (Hérault)

Affichage : 551 vues

Distance : 6km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

A Montbazin, la 25è pour Amnesty.

Les Foulées des Droits de l’Homme à Montbazin, c’est un « must » que je fais pratiquement tous les ans mais pas depuis la première édition puisque c’était la 25è ce dimanche 8 novembre, organisée par le Groupe 48 du Bassin de Thau d’Amnesty International, qui avait de nouveau mobilisé tous ses fidèles militants de Sète, Frontignan et autre Balaruc, pour  marquer cette date importante. Si on a connu un soleil plus clément à cette date, pour éclairer l’événement, c’est  dans une grisaille douce mais tristounette que se sont déroulées les différentes courses de la matinée. Le ciel était alors peut-être à l’image des esprits des habitués de cette course, qu’animait et présentait Vincent Diaz, notre ami-speaker à tous, tragiquement disparu en février dernier dans un accident de la route et auquel son successeur n’a pas manqué de rendre hommage au départ.

La préinscription toute simple sur le net avait facilité les choses pour éviter les queues aux dossards car la participation est toujours importante. 8€ dont 2€ pour Amnesty, constituait aussi un montant d’inscription fort acceptable, au vu des tables abondamment garnies du ravitaillement d’arrivée et des divers lots attribués à chacun :T shirt et bouteille de soupe !) Amnesty y rajoutant cette année diverses bricoles, comme les pins, les stylos à bille et surtout, le verre en plastique pour les boissons à l’arrivée, afin d’éviter le gaspillage des verres en plastique habituels.

Les deux courses traditionnelles pour enfants ont rencontré un bon  succès même si on peut remarquer que la grosse 4X4 de voiture ouvreuse pourrait être remplacée par un véhicule plus léger, plus propre et mieux adapté au village et aux enfants. On a vu des VTT ouvrir de telles courses ; pourquoi pas à Montbazin ?

Les "SED" sont présents tous les ans et bien visibles cette année.

En revenant des dossards, le diabétique Pierrot34, avec son maillot bien visible de son club « Type 1 Running Team for Diabetes », se voit abordé par un voisin de parking de Villeveyrac, qui lui aussi était diabétique, insuliné par injections. Un trop court échange a quand même montré l’utilité de se retrouver ainsi entre diabétiques (et pourquoi pas avec les non diabétiques que ça intéresserait) pour se connaître, se parler et s’apporter, au besoin, des infos sur notre état.  Il y a au départ de ces courses, les « familles-clubs », les « familles des cadors », les « familles connaissances », les « familles habitués »….pourquoi pas alors la « famille diabétiques » ? C’est ce que j’ai toujours cherché depuis 1997 et que je commence à trouver cette année, avec mon nouveau club bien spécifique.

J’avais mes bâtons de marche nordique dans la voiture et me suis demandé jusqu’au dernier moment si j’allais les prendre pour faire mes 6km. J’ai finalement décidé de courir car dimanche prochain, j’ai un 5km course à St Jean-de-Védas et le  22, un « cani-trail » de 6km à Mireval, avec mon chien et courir peut m’aider pour les deux marches nordiques qui suivront, le 29 au Crès et le 6 décembre, à St Christol.

Après les deux pelotons d’enfants,


D'abord l'avenir avec ces jeunes fougueux!


Presque 400 au départ. Pas mal, mais on a vu plus.

les grands (391 classés)se sont alors lancés à 10h sur le parcours habituel : sortie du village par la route, entrée en garrigue aux senteurs de thym sur le chemin de pierres des hauteurs, descente sur route jusqu’à la bifurcation-ravitaillement du 3è km, 4è km route, puis chemins de terre (un peu collante ce dimanche), avant l’entrée montante vers Montbazin pour l’arrivée. J’ai adopté un petit rythme de course, avec des jambes qui pèsent plus lourd qu’avant ( !!) en alternant avec quelques passages marchés et sans dépasser outrageusement- à quoi bon ?- mes limites de Master 4 désormais.

Bruno Soues, 1er sur 6km, un habitué aux victoires.

Nathalie Ouaked, du Marathon Sétois, 25è, garde sa couronne de 1ère féminine et 1èM1 sur le 6km

Encore 34 derrière Pierrot34, 4è M4; bon, ne nous plaignons pas!

Evelyne Bertolino, 33è et 1ère féminine sur le 12km

Un parcours qui ne m’a finalement pas trop éprouvé et un temps de 34mn48, avec une place de 119è sur 153,  qui me fait rester autour du 10km/h, quoi demander de plus ?


Une remise de prix pas triste, avec l'inévitable ola!!

Faute de classement affiché à l’arrivée, j’ai attendu les podiums, au cas où il n’y aurait eu que trois Master 4 en course, auquel cas, j’avais ma chance pour ne pas repartir les mains vides. Mais non, nous étions quatre et bien sûr, je fais quatrième ! Pas grave. C’était juste pour voir et me situer.

Madame le maire, Laure Tondon, honorait encore de sa présence la remise des prix, qui a été suivie de l’apéritif-anniversaire de ces 25è Foulées des Droits de l’Homme, d’un bon cru, finalement, même si l’on y a vu des pelotons plus conséquents.

2 commentaires

Commentaire de Gibus posté le 13-11-2015 à 21:38:48

Médaille en chocolat mais tu y étais

Commentaire de pierrot34 posté le 13-11-2015 à 22:07:55

Merci quand même mais je ne peux même pas la manger, avec mon diabète!!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran