Récit de la course : Trail des Baous - 32 km 2015, par christine06

L'auteur : christine06

La course : Trail des Baous - 32 km

Date : 1/11/2015

Lieu : St Jeannet (Alpes-Maritimes)

Affichage : 563 vues

Distance : 30km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

trail des baous

Apres un an passé dans la région paca à découvrir cette magnifique région à travers ses trails, je dois dire que le trail des Baous (30 kms 1500 mètres dénivelé) est mon préféré, avec celui d'Eze.

L'année dernière j'avais souffert. j'arrivais directement de la région parisienne, qui dispose aussi désormais de quelques beaux trails, mais il faut quand même admettre qu'il n'est pas aussi facile de trouver du dénivelé en région parisienne que dans les alpes maritimes :-).

A titre de comparaison, les 50 kms du trail des Cerfs que j'aimais bien faire dans le 78, affichent à peine 700 mètres de dénivelé.

Tout ça pour dire que l'année dernière quand j'avais débarqué aux Baous, j'avais souffert. Pour moi c'était le Mont Blanc !!

Donc me voici de retour un an après, et après avoir fait le trail des balcons d'azur, valberg, la foux d'allos...

Et là surprise ! que du bonheur

Et pourtant techniquement ce parcours est l'un des plus difficiles que je connaisse. Il débute par 6 kilomètres de montée très raide, jusqu'à une jolie ruine. Contrairement à l'année dernière où j'avais souffert durant la montée, l'ascension cette année s'est bien passée. J'étais même surprise d'arriver si vite à la ruine !

Montée dans les baous
Montée dans les baous

 

Du 6ème au 17ème kilomètre, c'est une alternance de montées et de descentes, les montées sont relativement faciles à gérer, en revanche les descentes sont très très raides et très cassantes, le terrain est extrêmement rocailleux, surtout ne pas lever la tête sous peine d'une sanction immédiate et souvent douloureuse !

Mention particulière aux quelques mètres qui précèdent le ravitaillement où je me suis littéralement accrochée aux branches :-)

Après le ravitaillement du 16ème kilomètre on passe par des forêts, la montée est assez raide, dans mon souvenir elle était moins pentue, mais elle permet quand même un rythme relativement rapide, on se retrouve rapidement dans la partie de la course que je préfère, une lande désertique très roulante, cette année on a même vu de la neige sur les sommets.

La fin de la course est la descente vers le village, cassante au début, roulante dans les derniers kilomètres.

Toute cette diversité de paysages durant 30 kms seulement.

C'est magnifique, c'est grandiose, on aurait envie de s'assoir et de passer la journée là, en contemplation. C'est aussi parfaitement organisé et balisé, bravo à l'organisation.

et en plus cette année j'ai amélioré mon chrono de 20 minutes (4h11 vs 4h31 l'année dernière), le petit câlin avec la mascotte avant de partir m'a certainement porté chance :-)

RV est déjà pris pour l'année prochaine !

 

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran