Récit de la course : Grenoble Ekiden 2015, par Phénix

L'auteur : Phénix

La course : Grenoble Ekiden

Date : 18/10/2015

Lieu : Grenoble (Isère)

Affichage : 346 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

retour aux sources...

 

Ce dimanche 18 octobre est un peu comme un retour aux sources ... Le Grenoble Ekiden est la course où tout a débuté pour moi...

 

Petit

 

mi-avril 2013...

 

Help ! Help ! On recherche un remplaçant pour M.A. qui a découvert qu'elle avait un polichinelle dans le tiroir...

 

 

Bon sang parce qu'elle s'est trompé de tiroir.... c'est toute l'équipe qui va en pâtir...

Mais moi la M.A., je l'aime bien... et elle sait s'y prendre avec moi...(dis donc, mal poli... pas d'idées obscènes, s'il te plaît...).

 

 

Alors le physikos qui ne sait pas dire non, il lui dira quoi à votre avis ?

 

Il lui dira VOUI !

Ce fut un Ekiden pluvieux (sauf pour le relais de Physikos ! et oui, mon charisme opérait déjà. !…) mais un Ekiden heureux !

Et Physikos a tellement aimé, qu’il ne s 'est plus arrêté de courir...

 

Cette année c'est moi qui ait motivé les collègues pour relancer une équipe. Mais face au succès , l'Ekiden a affiché complet avant que je n'ai procéder à l'inscription...

Heureusement, nous avons pu récupérer l'inscription d'une équipe qui a déclaré forfait ! Ouf !

 

Notre première mission si on l'accepte... et de faire mieux que lors de notre précédente participation où nous avions brillamment  terminé 13ème ! (… en partant de la fin du classement... LOL).

On n'était pas encore arrivé que les organisateurs commençaient à retirer les barrières de sécurité.... No comment

Pour ce faire, l'équipe a été totalement remodelée... (seuls deux membres sont en commun par rapport à 2013! )

Deuxième mission, se faire plaisir et s'amuser....

Mon objectif personnel est de battre mon propre temps de 2013 (46'16' ).

Je me dis que cela doit être possible, car depuis ce chrono,  je m’entraîne régulièrement, je fais du fractionné en club, bref, j'espère passer en dessous des 45' (et moins si affinités...)

 

Que dire sur la course elle même ?

Que cette année, il y avait tellement de monde que cela a été difficile d'assister au départ... (658 équipes ! tout de même),

Que le trajet est toujours le même, bref pas top... (Heureusement cette année il n'y a pas de travaux...)

Que l'arrivée a  été un peu avancée et se situe désormais après la descente vers Minatec... (Cela sent bon le sprint....)

Que le t shirt offert cette année est immonde... mais on n'est pas venu pour cela....

 

10 h : Départ du premier relayeur !

Première interrogation pour moi ? Comment ma collègue  va t-elle supporter les trois couches d'habits qu'elle a sur elle ? Certes il fait frais, 10°c environ mais à ce point.... Pourvue qu'elle ne soit pas victime de surchauffe !

Finalement ma collègue finit son relais de 5km, 348ème en 00:27:54. C'est pas mal ! Nous sommes dans la deuxième moitié mais nos meilleurs relayeurs ne sont pas encore passés !

Notre deuxième relayeur, B, a vraiment assuré grave ! Il réalise ses 10 kms en 45' 52 et permet à l'équipe de remonter à la 278ème position (  + 70 places!) ! Yeah ! Génial nous sommes désormais dans la première moitié ! Merci B ! B par la même occasion me met réellement la pression car je n'ai pas le droit de faire moins que lui !

Que dire de notre troisième relayeuse, C , une nana super sympa, adepte de trail et autres courses nature... Je suis sur qu'elle va assurer elle aussi.

Au bout d'une vingtaine de minute, je m'installe dans le sas de départ prêt à réceptionner le chouchou synonyme de relais et sautille au rythme de la musique pour ne pas trop refroidir et perdre les bénéfices de mon échauffement...

 

Tu la vois ? Non ? Et là ? Non plus... Mais que se passe t-il ?

Je commence à m’inquiéter... En plus, voir tout le monde partir.... cela me stresse....(Bravo, voilà j'ai envie de faire pipi, c'est malin.... ) Direction, premier arbre.... et faisons fi de la pudeur...

Retour dans le sas...

Anne ma sœur Anne, ne vois tu rien venir... ?

Je ne vois rien que les concurrents qui arrivoient, et le bitume qui grisoie.

Au bout de 30 min 40, C apparaît et peut me passer le relais. Ma mission : remonter le retard accumulé car l'équipe n'est désormais plus que 353ème.... (-75 places !)

Et voilà , je pars, comme une fusée.... Je regarde mon garmin et là dégoûté !  Je constate qu'il marque n'importe quoi ! 15 – 16 km/h ! A la sensation, je suis à l'aise, et ai plutôt l'impression de courir comme d'hab en 14 km/h. Je décide de ne plus regarder mon GPS car pour moi il me semble HS...

Mais qu'est ce que j'entends au niveau du panneau 2 km ? Ne serait ce pas le bip bip de ma montre qui me donne mon temps km par km ? Attends cela veut dire qu'il fonctionne bien alors ? Je me sens bien, je continue donc sur ce rythme...De partout j'entends des « allez Vincent. ».. (collègues de boulots, de ma salle de sport..., de l'ASPA, des parents d'élèves....) Bref, cela me galvanise... , je passe les 5 premiers kilomètres en 20 min (nouveau recors peso) et essaye de continuer sur le même rythme. Je garderai celui ci jusqu'au ravito des 7,5 km. Après je n 'ai pu garder que mon rythme traditionnel de 13,5-14 km ce qui est déjà tout à fait satisfaisant  pour moi !

Je passe enfin la ligne d'arrivée en 42 min 45 (42 min 30s à ma montre...). Nouveau record perso sur le 10 km ! Je suis aux anges.

Notre équipe est désormais 262ème ! (+ 92 places!). Nous sommes de nouveau dans la première moitié ! Youpi !

C'est au tour de M.A .de s'élancer, oui oui la même M.A .qui n'avait pas pu courir il y a deux ans... J'avoue que lui passer le relais a été tout un symbole pour moi...

M.A. termine son relais en 27 min, ce qui est plutôt correct nous sommes encore 274ème !

Reste notre dernière relayeuse (l'autre rescapée de la précédente équipe) ! Qui, je suis sur va briller, comme il y a deux ans...

Elle se débrouille pas mal et réalise ses 7,195 km en 37 min...

 

Bilan des courses :

Notre équipe mixte ( 2 gars, 4 filles...) a vraiment assuré !

Nous avons franchis les 42 km 195 en 3 h 31 min et nous sommes 280 ème !

Quelle progression par rapport à notre précédente participation !

Bon deux jours après, nous avons rétrogradé à la 282ème place mais, cela reste tout à fait convenable.

 

Conclusion : Même si le trajet n'est pas top ! C'est agréable de courir en équipe, cela donne une autre dimension, c'est galvanisant de voir que le sort de 5 autres personnes est lié à ta propre performance. Cela augmente l'attrait du challenge... sans compter les liens d'amitiés qui se renforcent par le même occasion avec les autres membres de l'équipe..

Bref , j'ai passé un excellent dimanche. Bravo aux organisateurs ! Tout était bien réussi ! C'est certain on reviendra l'année prochaine... (mission premier tiers cette fois?)

 

 

3 commentaires

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 25-10-2015 à 17:51:55

Quel chrono dis !!!
L'Ekiden, c'est galvanisant pour un RP car on passe son temps à doubler !!
WELL DONE

Commentaire de le_kéké posté le 25-10-2015 à 20:05:40

Bravo, belle course, et super temps, 42:45 ça rigole pas.
J'en ai couru 2 d'ekiden et j'en garde un très bon souvenir même si le parcours est pas top, l'ambiance est super. Par contre je trouve que trouver son rythme est très difficile car on fait que doubler et on ne sait pas trop où on se situe. C'est vrai que ça motive plein de gens à se lancer dans la course à pied, 5km tout le monde peut y arriver et voilà on a le virus.

Commentaire de Phénix posté le 25-10-2015 à 21:29:18

Merci à vous deux. Ce sont de sacrés compliments ! surtout venant de vous !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran