Récit de la course : Trail des 7 Monts 2015, par poucet

L'auteur : poucet

La course : Trail des 7 Monts

Date : 11/10/2015

Lieu : Septmoncel (Jura)

Affichage : 1081 vues

Distance : 35km

Objectif : Se défoncer

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Les 7 Monts 2015

 



“Les 7 Monts” résonnent comme un écho au village de Septmoncel qui accueille les coureurs pour un joli petit trail qui se faufile malicieusement entre les hautes combes et les vallées profondes. Un trail pur jus, sans fioriture, qui respire le terroir rustique du Haut Jura, authentique. 

Le site de départ est perché au Stade du Replan, sur les hauteurs de Septmoncel ... Pas forcement facile à trouver lorsqu'on est pas du coin et que le jour n'est pas encore levé. Même en voiture l'approche est délicate et on se doute déjà que les raidards vont être costauds. 

Accroché à la montagne, Septmoncel de jour ... Le site de départ est situé tout en haut ....





Je ne sais pas exactement ou sont situés précisément les 7 monts en question. Il y a bien deux énormes montées réparties à mi course et en toute fin de parcours qui doivent faire une bonne partie des 1600 D+ annoncés, mais pour le reste ce parcours de 33 km est plutôt roulant, avec de notamment de très belles descentes ou les gros cuissots peuvent envoyer du lourd.

Faut y aller ....



En dépit d'une température bien frisquette à l'heure du départ et de l'humidité matinale qui enveloppait les capricieux sentiers jurassiens, les conditions météo étaient parfaites pour dérouler les guibolles et profiter des panoramas découverts en haut des monts et dans les combes, au milieu des fermes isolées et des troupeaux qui font le bonheur des réputées Fruitières locales. Ce cadre pastoral rude dégage une austérité rayonnante sous un soleil éclatant, qui m'a souvent rappelé les paysages de la Trans Aubrac ....

Les belles couleurs d'automne sur le Haut Jura ....









Je me suis éclaté tout au long de la matinée et Danièle s'est régalée également. Le plan tracé par les organisateurs à destination des accompagnateurs permet de suivre facilement la course tout en profitant également des meilleurs spots du jour. Nous nous sommes donc croisés plusieurs fois au cours de la matinée. Comble du hasard le gite que nous avions réservé pour le WE se trouvait à 200 m du parcours !!!

Passage après la première boucle ....



En haut de la Roche Blanche ... quelle grimpette !!!!





Tout prés de notre gite ...



La première fille me précède de quelques minutes .... Tranquille ...



On aperçoit le toit du gite .... Une pause café ????



Il reste 8 bornes et les sensations sont super, mais pas suffisantes pour revenir sur la miss devant ... 



C'était ma dernière grosse répétition avant l'Endurance Trail des Templiers. Coté jambes tout semble être en ordre, les sensations étaient de mieux en mieux au fil de la course. Après une première boucle d'une dizaine de kilomètres qui nous ramène au site de départ pour le premier ravito, je n'ai cessé de remonter pour finir 45ème en 4h03 (4ème V2). 

Classement Scratch


Avec le sourire en prime ... Bravo !!!!



 
 
C'est Sacha Devillaz du Team salomon qui remporte l'épreuve en 3h06 devant Geremy Pouge et Johan Moussel. Chez les dames, la victoire revient Stéphanie Curty en 4h01 devant Cyrielle Baroni et Laurence Georges. Il y a 163 coureurs classés sur le parcours de 33km. 

L'organisation est parfaitement maîtrisée, le balisage excellent, les ravitaillements impeccables avec notamment un comté fameux qui aurait mérité des arrêts prolongés, le repas d’après course très bien également. Bref un sans faute pour l'équipe des trailers des 7 Monts  !!!!



Coté matos, aprés la destruction des Kapaterent XT4 sur l'Humanitrail j'avais ressorti une vieille paire d'Asics Trabucco (je crois bien qu'elles étaient du voyage à La Reunion) dans l'idée de les prolonger pour Millau ... Mauvais plan. Si l'amorti et la tenue du pied est toujours satisfaisant, l'accroche n'est plus fiable et m'a causé quelques soucis dans les zones techniques, en particulier sur les racines et rochers humides .... Il me reste donc une dizaine de jour avant l'Endurance Trail pour roder une paire neuve. J'ai une paire de Nike Pegasus encore dans la boite ... Une valeur sûre qui ne m'a jamais déçu. Puisque les courbatures sont oubliées, on commencera donc un petit rodage demain matin à la frontale ... 

Coté bouffe je voulais tester une pâte de coings "maison", un genre de pâte de fruit constituée uniquement de pulpe et de sucre, coupé en petits cubes compact et rangés dans une petite boite métallique de "bonbons des Vosges" ... C'est délicieux et ça me parait efficace. Mais c'est le conditionnement qui pèche. La boite était toute collante avant même que je ne sorte ma première dose. Ma poche était bien collante également, mes doigts pareil ... Donc on oublie cette gourmandise pour une utilisation en trail ....







Sinon, ces trois jours furent un excellent break ou nous avons bien profité de ce joli coin du Jura et de ses fromages réputés . En deroulant le fil des liens sur le site internet, j'ai appris que Septmoncel était le berceau du Bleu de Gex. A quelques kilomètres de là, la Fromagerie du Haut Jura aux Moussières propose les 3 AOC  de la région : le  Comté, le  Morbier  et le  Bleu du Haut-Jura  plus connu donc sous son ancienne appellation Bleu de Gex. Nous ne sommes pas rentrés en Alsace les mains vides ....

Le fameux chapeau du gendarme ...



Dans les lacets de Septmoncel que nous retrouverons (partiellement) à vélo sur la Forest'Cimes 2016 ....






Notre gite, au Manon ...







Le WE prochain sera l'occasion de ressortir la frontale et de roder les Pégasus neuves sur le Trail des Lumières (c'est blindé de chez blindé !!!) à Nancy que je ferai en duo avec mon p'tit neveu Adrien, en mode tranquillou ... 

Il sera alors temps de faire du jus et ce concentrer sur le dernier objectif de la saison, pour un grand WE au pays du Roquefort avec Snoopy .... Nous poserons les bagages chez notre ami François, qui sera également au départ de l'Endurance Trail .... 


 

5 commentaires

Commentaire de lolo_du_94 posté le 15-10-2015 à 16:46:33

Bravo pour ta course ! et très belles photos merci !

par contre " ... rangés dans une petite boite métallique de "bonbons des Vosges"

comment as tu osé, en étant dans le Jura ? ça fait pas très sérieux ! ;-)

Commentaire de poucet posté le 15-10-2015 à 20:01:39

Hi hi hi.... bah, si le Comté vaut bien un Munster, je ne connais pas encore l'équivalent jurassien de nos "bonbons des Vosges" !!!!

Commentaire de lolo_du_94 posté le 15-10-2015 à 20:35:32

Ah un morceau de comté 24 mois c'est exceptionnel. C'est affiné longtemps aussi le munster ? J'en ai goûté une fois mais j'ai trouvé que ça collait trop aux dents. Peut être trop jeune. Ya les bonbons ricola je crois. Bonne soirée jeune homme !

Commentaire de poucet posté le 15-10-2015 à 21:09:03

Ricola c'est Suisse, ça compte pas ...

Bien sur que c'est affiné aussi le Munster (non mais ...). Mais on peu le trouver "blanc" aussi .... Le meilleur c'est bien sûr celui qu'on trouve dans les fermes, et la goût est très variable d'une ferme à l'autre. Et de son affinage justement ... Tu peux revenir faire une stage par ici, c'est pas les trails qui manque. D'ailleurs beaucoup propose du munster à la bouffe d'aprés coures.

Commentaire de lolo_du_94 posté le 16-10-2015 à 07:54:55

oui c'est vrai c'est une belle région, j'étais au camping à côté de gerardmer, et on s'est promené du côté de munster et colmar.

je cherche le nom d'une spécialité c'était une espèce de roulade avec de la viande à l'intérieur, je ne m'en souviens plus si jamais ça t'évoque qqchose, merci !

tu irais dans quel coin vosges/alsace, pour aller courir direct en pleine nature (sans goudron si possible), je recherche un gite pour dans 10 jours, pas trop à l'écart non plus, merci pour tes conseils et bonne journée !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran