Récit de la course : La Foulée nature du Crossey - 14 km 2015, par Air-one

L'auteur : Air-one

La course : La Foulée nature du Crossey - 14 km

Date : 11/10/2015

Lieu : St étienne De Crossey (Isère)

Affichage : 864 vues

Distance : 14km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Tant qu'il y aura des replats...

Bonjour à tous,

 

un premier récit pour moi sur Kikourou. Je vais remonter aux origines de ma venue sur le site, à savoir la recherche d'un résultat il y a quasiment 2 ans (Asparun 2014). J'étais alors tombé sur le récit de Bouk-honte du sport, et de fil en aiguille je me suis surpris à venir souvent lire des CR qui me faisaient bien rire.

 

Après cette petite introduction, place à la course. J'arrive un peu en retard, pas trop le temps de m'échauffer, pas de repérage de l'arrivée, bref tourisme. Je pars quand même devant en première ligne, premier kilomètre de plat "tranquille", pourtant en regardant le chrono: 3'25. Je suis encore avec les premiers, mais je sais que ça va changer avec le dénivelé. Assez rapidement ça monte, je sens que je peux encore courir, mais devant moi le concurrent se met à marcher. Je le copie, sauf que même en forçant je marche moins vite. Ca revient par l'arrière, je me fais remonter petit à petit, j'ai l'impression de moins réussir à me rentrer dans le lard qu'à l'entrainement (enfin que en montée, sur le plat j'y arrive bien). Peut-être un peu trop gestionnaire, je pense que finalement j'aurais du faire abstractions des autres et courir tout du long, comme à l'entrainement.

Après une grosse première tranche de déniv, une petite descente, et une remontée moins pentue où je m'exprime mieux. Le sommet approche, je croise mon idole au niveau du ravitaillement qui attend pour prendre son relais. A peine le temps de me présenter et à fond dans la descente, n'étant pas un spécialiste du genre, je m'engage quand même à tombeau ouvert. Il y a pas mal de cailloux mais ça descend vraiment vite et c'est pas hyper raide. Satisfait de ma progression, jusqu'à ce que je vois 2 avions passer. Je prends un gros coup au moral, et lève un peu le pied.

Heureusement, ça finit par un bon plat bitûmé (beurk diront les traileurs), je relance à fond mais j'ai la respiration d'un gars qui geint depuis 3km dans mon cou. Malgré toutes mes tentatives pour le lâcher au train, le bougre s'accroche, n'ayant pas repéré l'arrivée (5m après un virage à 90°), je me fais piéger et sauter sur la ligne. 

Ca aura été une belle passe d'arme pour finir, un duel de 5 km j'avais encore jamais connu! Vivement le prochain (avec sûrement une variante tactique, et je l'espère une autre fin).

 

1h11 et une vingtième place dans l'escarcelle, direction la Buisse pour de nouvelles aventures

4 commentaires

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 12-10-2015 à 20:24:06

ASPA RUN 2014 mon Dieu c'est pas le jour où j'ai pété le PC du chronométreur... Quel fiasco ! En tout cas c'est cool de savoir que je suis lu :-) :-)
Ca c'est du récit haletant en tout cas !! J'attends déjà le récit de la Buisse, avec un final où tu gagneras ce coup-ci !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 12-10-2015 à 22:21:20

Il y a surtout une photo collector dans ce récit !!!

http://www.kikourou.net/recits/recit-15797-aspa_run_-_action_solidaire_dyslexie-2014-par-bouk_honte-du-sport.html


M
D
R

Commentaire de ilcourtlefuret posté le 12-10-2015 à 22:26:58

3'25" au km ça envoie ! Joli temps au final au vu du tracé la fin a beau être roulante il faut passer une sacrée bosse dans la première partie... rdv a la buisse, si j'ai la forme !

Commentaire de ilcourtlefuret posté le 12-10-2015 à 22:40:44

3'25" au km ça envoie ! Joli temps au final au vu du tracé la fin a beau être roulante il faut passer une sacrée bosse dans la première partie... rdv a la buisse, si j'ai la forme !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran