Récit de la course : La Foulée nature du Crossey - 28 km Duo 2015, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : La Foulée nature du Crossey - 28 km Duo

Date : 11/10/2015

Lieu : St étienne De Crossey (Isère)

Affichage : 1288 vues

Distance : 13km

Objectif : Pas d'objectif

28 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Assume, Bouk, la 30ème Foulée Nature de Crossey !!

 

 

Assume, mon Bouk, la 30ème Foulée Nature de Crossey !!!

 
 

 

 

 

 

 

C’est sur fond de rumeurs (non fondées !) concernant la 30ème ( !!) (dernière ??) édition de la Foulée Nature de Crossey que débute ce récit.

 

 

 

 


 

Retour sur cette course tous les 3 ans finalement, après une participation en 2009 avec le légendaire pull Chevignon qui permit à l’ignoble de se moquer de moi pendant 6 mois, et l’édition 2012 où j’explosai en plein vol.

 

 

 

 

 

Hélas, doublement hélas :

 

  • C’était l’occasion de retrouver tout le DTTN pour une manche bonus, malheureusement seule la section 73 est présente, la section 26-07 refusant cette épreuve à mi-distance
  • Ça tombe en même temps qu’une classique de chez classique : le Cross des Châtaignes de Bresson

 

 

 

 Ecouteurs, t-shirt, choix de course, voici le genre de coureur qu'on ne croisera pas aujourd'hui à Crossey (Désolé)

 

 

Pô grave !


 

Nous abordons donc cette épreuve, en plein débat sur le futur de l’ITT de Val d’Isère, avec du beau monde :

 

  • La famille franco-suisse avec Hervé et Amélie en relais
  • Les forts adorables Darry Cowl et Hameau Vieux
  • Le Michel Riondet sur ses terres
  • L’Indien est là
  • Eddy et  Jo de la Team Trail Evasion Montagne
  • Notre Goéland national
  • Le classique et fidèle Noruas
  • The Girk’s
  • Belet le revenant
  • Et bien d’autres…

 
 

 

Et ma pomme ???

 

 

 

 

J’hésite, j’hésite, j’hésite…

 

Le 14 kms me tente bien.

 

Mais tout le monde s’aligne sur le 28 kms.

 

Sauf que : ils ont créé une formule « relais », formule retenue par Manak et FaiZan, allez c’est vendu, j’aime la nouveauté !!

 

Retour donc des Rince-Cochons avec Albacor !! Et trop bien, il aime la montée, j’aime la descente, le choix des relais est donc vite effectué !

 

Il fait froid, comme toujours sur cette course.

 

Il est tôt (pourquoiiiiiiiiiii ?), départ à 8h. Et pan. Et qui est parti tout à  la fin du peloton, avec le débaliseur ? Michel Riondeeeeeeet

 

Nous on file aux voitures, le point relais est, semble-t-il, « compliqué » à trouver, nous voici donc à 7/8 voitures à suivre une Ford Fiesta et effectivement, il faut être du coin !!

 

Nous voici donc aux « Vessières », et il faut encore marcher 500m avant de rejoindre le relais ! Pfiouu !

 

C’est donc à un ballet de coureurs que nous avons droit (parmi eux certains me reconnaissent air-one + un timide !!!) ! Pour ça c’est génial un relais ! On voit donc passer de nos yeux les meilleurs coureurs du 14 kms (dont Eddy, le Goéland et Jo), et du 28 kms (Max Laurent, aérien).

 

Les premiers relais arrivent. Le Faizan part, d’autres partent, et, alors que je fais un é-nième pipi-de-la-peur, je vois des manches jaunes fluo c’est Albacor qui, étrangement, n’a pas le masque de douleur qu’il arbore d’habitude ! L’effet « plaisir de courir » ?

 

 

 

LA COURSE (enfin)

 

Km1

Bon, facile, un petit faux-plat pour chauffer.

 

Le premier que je double me parle (aaaah !!), « tu es un relais toi », « oui, ma fraîcheur se voit », « non, tu sens bon ». Un Bouk !!!

 

Devant lui, une nana, cette fois c’est moi qui parle : « tu es première », « non deuxième » (ton cassant), « ah, allez, courage » (bouk penaud)

 

 

 

Km2

Putain ils sont coriaces les coureurs du 28, j’en ai repris que 2.

 

Mais, au fait, je réalise seulement maintenant, la corne et noruas sont derrière ? Etonnant, bon, il faut que je passe la bosse avant eux, comme ça ce sera (quasi-)acquis.

 

Un troisième coureur repris… Seulement ! Que je me sens seul ! A dire vrai, le seul objectif désormais est d’aller chercher Amélie38, que même son père dit qu’elle n’a « plus le niveau » (pour rester poli).

 

Dans ce labyrinthe forestier (car c’est un labyrinthe !! et un sacré terrain de jeu), un signaleur, hop, il faut monter. Pas terrible, même si je trottine je ne décroche que très peu mon (désormais) poursuivant. Décidément.

 

 

 

Km3

Cool, la montée n’était vraiment pas longue, un simple coup de c**, et on bascule ! Un peu de champ, je vois deux coureurs devant : un fluo jaune et un bleu. Attention me dit le bénévole, bien serrer à gauche à la ferme, mais c’est qu’il y a un chien en liberté là-bas mais ouf il se fiche de moi.

 

Au virage l’occasion se présente de regarder derrière, tiens ( ??) la nana est vraiment pas loin, et suivie par un buff jaune, merde ce serait pas un relais lui ? Une chose est sûre désormais, ce sera pas une trottinade à la cool du dimanche matin…

 

 

 

Km4

La descente se fait dans un chemin 4x4 façon pierres lit-de-rivière, ouille, pas bien facile d’envoyer. Mais je me dis aussi qu’on court sur les terrains de jeu de Michel Riondet !! Je dépasse quand même le jaune fluo. Puis nous rejoignons le bitume, l’occasion d’aller chercher le bleu, ça s’est fait !

 

 

 

Rien à voir

 

 

On croise tout un groupe de marcheurs, tous bien souriants, que c’est agréables ! Je salue le dernier (et doyen ?), qui me répond d’un « ça va piquer » !!

 

 

 

Km5

Voici une sacrée ligne droite, en faux plat descendant, l’occasion de voir… que le prochain est loin loin loiiiiin !!

 

Derrière le bleu n’a pas lâché. Et même s’il n’y a pas Mr Buff-jaune, la nana est à ses trousses !!

 

Allez on arrive à un type qui a une canne et a installé seul son ravito. J’en profite pour le saluer (comme tous les bénévoles du jour), assorti de ma phrase du jour (pas trop froid ?), je bois quand même deux gorgées de coca, « jetez le verre plus loin, je ramasserai », « non mais bien sûr !! » lui fais-je, revoyant George Julien la Plaie jeter son verre plastique aux pieds de bénévoles au Trail du Connex 2014 (authentique…).

 

C’est partout pour les 350m de D+ annoncés.

 

 

 

Km6

Hou que je ne suis pas serein, j’ai fait toute la descente en zieutant cette colline sur notre gauche, devinant qu’on allait sans doute rejoindre le terrain de jeu sur les crêtes. Premier mur je tente de trottiner mais c’est bien pentu, allez hop marche (pseudo-)rapide…

 

Bien entendu personne devant.

 

Mais derrière j’entends. J’entends le bleu qui n’a pas lâché et même reviens. J’ai un peu honte, ayant pourtant 14 kms de moins que lui dans les jambes, mais je me dis aussi que je lutte avec plus fort que moi pour le coup.

Mais je ne me laisse pas faire !

Et les multiples relances me permettent à chaque fois de reprendre un peu de champ…

 

 

 

Km7

Je vois un bénévole vu ce matin, allez, un peu de répit avant une autre bosse.

 

La voici !

 

Merde c’est pentu.

 

Cool il y a deux coureurs devant dont une nana (la première ?)

 

Merde, c’est fichu, le bleu me passe. Définitivement…

 

Ca picote, je rejoins la Miss, « tu es première », « non, je suis en relais »(ah ? pas reconnue) « la première doit être derrière », « non juste derrière il y a la seconde qui revient, la première doit être loin ».

 

Et je repars.

 

C’est cool, j’aurai gagné UNE place !

 

On poursuit dans ce labyrinthe mais quel labyrinthe !! Le balisage n’est pas excessif en plus, donc je suis pas rassuré-rassuré. N’empêche, quel terrain de jeu pour les locaux !

 

Je double encore un coureur du 28, c’est toujours ça.

 

 

 

Km8

Et merde, des pas derrière moi, la MISS !! J’en reviens quand même pas, l’avoir doublée dans le km1 et elle me revient dessus, quelle tueuse. Et alors qu’on grimpe et que je le sens mal pour moi, hop, surprise tournant à 135° à droite, ça descend !

 

Et la descente, c’est bon pour moi !

 

1/ Je vais envoyer du bois

 

2/ Elle doit être grillée

 

QUE DALLE !!!

 

 


 

Elle est blottie derrière, allez j’avais deux trouilles aujourd’hui : me perdre et me blesser, me perdre c’est ok, me blesser bof donc je m’écarte…

 

J’ai droit à un « merci » léger… Mais merci quand même !

 


 

 

 

Km9

L’occasion de vivre un sacré moment de trail : en effet, je reste au contact, mais bordel ce qu’elle descend bien ! Dès que c’est plus pentu, hop, les bras ballants en arrière et elle te descend ça tel un slalom féminin, avec grâce en prime !! Et heureusement les parties moins techniques et plus faux-plat me permettent de recoller à coup de grandes enjambées de Faizan !

 

Enfin je sais que je ne fais que retarder l’échéance !

 

Et alors que l’on aborde une partie avec des quasi-lapiaz en pleine campagne, ça glisse, alerte chute pour moi, tandis qu’elle est en train de filer là-dedans !! Tant pis, j’assure, je passe même certains endroits en marchant, elle a gagné.

 

 

 

Km10

Et c’est pas fini, un autre coureur surgit de nulle part et descend mieux, je m’écarte, pas vu de la course lui !!

 

Mais tout ça c’est sans compter sur LE FINAL DU BOUK

 

 

 

 Je vais tous les reprendre

 

On aborde une portion plus bitumée, l’occasion de reprendre un peu de vitesse, virage à gauche, on est sur du plat, c’est la fin de course ! Bon, ce qu’on sait pas, c’est qu’il reste près de 3 kms de plat bitumé…

 

 

 

Très vite, sans aucun mérite, je rejoins mon DF (descendeur fou, expression copyright JUCB), « pas cool ce bitume hein », « je suis dans le dur là », « allez courage »… Qui est devant… La Miss…

 

Et le Bouk a sa fierté ! Et le Bouk gagne toujours à la fin ! SAUCISSON POWER

 

 


 

Elle envoie le steack, mais je ne la regarde plus, je regarde mes pieds et allonge chaque foulée que je peux allonger. Je vais la reprendre, c’est sûr…

 

 

 

 

 

Km11

On bifurque à droite, « dernier kilomètre » annonce la bénévole. En même temps, ça se prononce comme « dernierS kilomètreS », mais j’ai pris la première option, il faut affronter le combat MAINTENANT, enfin je fais la jonction, reste au côté droit de la route et file.

 

Fais ch** on voit au loin, mais où va-t-on ?? Je double un coureur du 28, c’est ça de pris et d’intercalé, mais pas longtemps car à un virage je m’aperçois qu’elle n’a pas lâché.

 

Pitié, laisse-moi, toi tu as ton podium !!

 

 

 

Km12

Mais où est-on ?

Où va-t-on ?

 

2 kms que j’envoie et la pression est toujours derrière !

 

Serrer les dents…

 

 

Allez, je crois deviner le final, il y a mon bleu au loin il aura vraiment bien tenu.

 

 

Dernière ligne droite, j’entends les « BOUK » de mon fan-club, je me retourne quand même au cas où mais c’est bon ça va passer et j’en termine en 1h13mn47sec et 2h47mn pour le duo !

 

Et à peine l’arrivée franchie que la Miss arrive… vainqueur de la course ! J’ai donc bataillé avec la vainqueur !!

 

Moi qui croyais avoir été moyen aujourd’hui, bah après coup j’ai un soupçon de fierté !

 

Et en prime le duo Manak/FaiZan a gagné la course !

 

La suite c’est la remise des prix avec tout le monde, la bière offerte par l’organisation (alors que pas prévue !), tout ça dans une ambiance des plus conviviales, avant de filer se faire un gueuleton tous ensembles à Charavines… Un Dimanche comme on les aime !

 

 

 

 


28 commentaires

Commentaire de Le FaiZan posté le 11-10-2015 à 20:29:44

Quel belle course et surtout quel bel after !!!
Comme on les aimes au DTTN !!!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 11-10-2015 à 20:31:50

Voilà !!!
Ta tout dit !!!
Vivement la Chambérienne avec le GAZIER !!!

Commentaire de JuCB posté le 11-10-2015 à 20:56:04

Récit à la hauteur de l’événement !
Mme a chopé le virus, elle a couru après son 1er sauciflard ce We qu'elle a ramené avec grande fierté. Fort bon par ailleurs.
On n'est en train de vous mitonner une équipe de relais mixte pour 2016, ça va décaniller de la châtaigne (excellente aussi en ce moment)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 12-10-2015 à 00:03:50

Oh punaise la JUCBette qui prend goût au saucisson, vivement 2016 !!

Commentaire de Albacor38 posté le 11-10-2015 à 21:29:44

Course et after très très sympa. J'ai pris beaucoup de plaisir à contenir les assauts de la Corne dans la montée et à patauger dans la gadoue. Dommage qu'une tendinite au talon gache un peu mon plaisir en ce moment sinon pour un peu je continuais les 14KM suivants avec toi pour te bouger un peu le luc :)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 12-10-2015 à 00:04:32

Je sais pas si je dois en rire ou en pleurer, d'autant plus en ce jour anniversaire d'une victoire aux Chataignes qui me parait loin, mais loiiiiiiiiin !!!

Commentaire de Namtar posté le 11-10-2015 à 23:38:51

Bravo le bouk ! Merci pour le récit.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 12-10-2015 à 00:05:29

Tu sais que j'ai pensé à toi au cinéma ?
Un proverbe africain indique : "lentement la banane se courbe".
Dédicace !!!

Commentaire de ilcourtlefuret posté le 11-10-2015 à 23:44:05

Bravo a vous 2 j'aurais bien été de la partie mais mon genou a refusé grrrrrr c'est une course sympa meme si la fin sur plat est un peu triste mais au moins tu as pu envoyer la sauce ! Moi l'an dernier j'etais un peu cramé je me faisais du mal pour courir a 10 km /h .... mais en ayant fait les 14 premiers km.
Peut etre qu'on se verra a la buisse dimanche si je me sens mieux mais avec moins d'ambition vu ma prepa de m.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 12-10-2015 à 00:05:56

Oui c'était sur tes terres cher Furet !
A dimanche prochain...

Commentaire de ilcourtlefuret posté le 12-10-2015 à 15:06:37

ce sera encore plus sur mes terres dimanche. Même en boitant il faudra que j'y sois je fais le parcours les yeux fermés!
Et au fait je préfère faire semblant de ne pas avoir vu ta petite pique avec la coureuse aux écouteurs. :-p

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 12-10-2015 à 20:37:17

C'était une toute petite piquounette de rien du tout hein !

Commentaire de Philippe8474 posté le 12-10-2015 à 10:31:37

Une photo avec le sweat Chevignon ça aurait été la classe!
Beau combat, belle course!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 12-10-2015 à 20:37:58

Si je postais une telle photo ce récit aurait le même traitement qu'un récit de Bitovent ou de Corne-de-Chamois !!!

Commentaire de Air-one posté le 12-10-2015 à 15:13:06

Belle course et belle lutte avec la première féminine, la semaine prochaine à la Buisse?
Merci en passant pour les encouragements en haut de la bosse du 14km!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 12-10-2015 à 20:38:59

Hé hé j'ai lu que derrière t'avais pas mal assuré dans la descente (sauf les deux avions de chasse, les vrais "air-one" pour le coup !) !
Oui rdv à la Buisse, en espérant que la météo soit de la partie...

Commentaire de Air-one posté le 13-10-2015 à 11:16:31

Oui ils avaient la Force ces 2 là...

Commentaire de le_kéké posté le 12-10-2015 à 17:33:41

Le duo relai c'est tout ce que vous avez trouvé pour ne pas vous affronter ???
Justin Bridou est révolté, l'esprit du saucisson bafoué, si c'est comme ça il va sponsoriser la nouvelle winder classic by Justin Bridou et la Mud day Justin Bridou.
L'esprit saucisson comme l'esprit trail n'existe plus ...

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 12-10-2015 à 20:39:58

Mon pauvre kéké, est-ce le fait d'avoir été tout seul à la rando des Châtaignes qui te rend si aigri !!!
Hi hi hi !

Commentaire de le_kéké posté le 12-10-2015 à 22:04:03

C'est faux j'étais pas seul, j'ai doublé la plaie après 1 km, bien sympa d'ailleurs, un grand champion.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 12-10-2015 à 22:17:14

Il a dû te féliciter en crachant limite sur toi tout en insultant un bénévole pour ne pas avoir bien signalé un carrefour tout en vilipendant les baliseurs qui "n'ont pas fait le taff" et qui ont en prime menti puisque la "vraie" distance n'était pas de 15 kms mais de 14.9 kms, de telles courses ne "devraient pas exister".

Merci la plaie !!!

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 13-10-2015 à 10:11:03

Quel hasard, j'ai couru un 10km en emmenant la première féminine avec moi au même moment.
Mais moi, je l'ai laissée passer à la fin...
Bon, t'es mignon quand même mon Bouk.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 13-10-2015 à 12:24:54

Moi je dirai plutôt que tu t'es fait fumé !!!

Commentaire de Jean-Phi posté le 13-10-2015 à 10:24:07

Toujours un grand moment que de courir avec la 1° féminine. Mais du coup c'est toi la 1° féminine !!:! Podium mon bouk !!!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 13-10-2015 à 12:24:20

OoooooooooOOOOoooOoOoooOooooooOOOOOOOh !!!
Tu ne perds rien pour attendre !!!

Commentaire de Benman posté le 13-10-2015 à 11:29:58

J'ai pas tout compris? T'as essayé de faire croire à la 1ère féminine en la sautant alors que tu étais à peine chaud, que ton saucisson sentait bon parce qu'il était encore frais du côté de la Motte? Bon, je vais quand même relire... sont bizarre dans ce pays...

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 13-10-2015 à 12:24:34

Je vais relire aussi ton comm' !!!

Commentaire de stphane posté le 05-11-2015 à 21:34:01

c'est vrai que tu as le "saucisson power", bravo Boukkkkk!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran