Récit de la course : Trail du Haut Planet - 35 km 2015, par Overnight

L'auteur : Overnight

La course : Trail du Haut Planet - 35 km

Date : 4/10/2015

Lieu : Poigny La Foret (Yvelines)

Affichage : 760 vues

Distance : 33.3km

Matos : Riot 6
Short D4
T-shirt & Buff Kikou
Sac Kalenji 9/14l - 1.5l de boisson

Objectif : Se défoncer

10 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail du Haut Planet - 35kms - 1ère édition

Trail du Haut Planet – 35kms

Aussi appelé Trail des rochers d'Angennes

4ème étape du challenge Natura Trail (format long)

 

Ça sonne bon la montagne, l'altitude, mais non, nous sommes bien en forêt de Rambouillet en ce matin du 04/10/2015 du côté d'Adainville.

 

Côté tracé les organisateurs ont décidés de jouer la surprise car celui-ci pour la 1ere fois depuis le début du challenge n'a pas été communiqué en avance. En +, c'est la 1ere édition donc pas moyen de se faire une idée sur une ancienne trace.

La météo est joueuse vu que c'est dans un véritable brouillard que le trajet se fait jusqu'au parking (champs) d'accueil duquel on ne devine même pas l'aire de départ (pourtant à même pas 100m)... Même le trajet semble un peu secret pour venir !

 

Bon, 4ème manche, dénivelé annoncé assez faible (424m sur le site) donc il va falloir envoyé et tenir!! Question classement ça s'annonce inquiétant quand on regarde le kivaou... Y a du client de kikourou et ça c'est plutôt mauvais pour le classement au challenge!Sourire

 

La préparation:

 

Assez simple à base de 4 séances/semaine type marathon avec

- Une SL nature vallonnée incluant du cardio type marathon

- Une séance mi-longue avec du seuil voir un peu + speed

- 2 séances un peu variables généralement en footing et parfois une petite séance VMA

 

Et puis une séance de VTT à S-6, S-5 et S-4 car j'ai un petit raid à S-2 donc bon faut faire illusion car avec 0km de VTT (et guère + en vélo route et home trainer) en 2015 faut quand même assurer le coup.

Tout ça passe bien... Un peu de fatigue, un peu de douleur au genou gauche mais bon ça passe (et tendinite sous le pied moins marquée).

 

C'est donc dans le brouillard par un petit 7 degrés que nous sommes accueillis royalement par les bénévoles... Ils n'ont pas lésiné sur la présence pour assurer le bon déroulé du stationnement !Sourire

Direction la tente des inscriptions (par là dans le brouillard à 50m... qu'on me dit),

où je retire le dossard et demande où est le départ...ah bah juste à côté (où comment passer à côté sans rien voir).

Sur le retour à la voiture, je croise 2 personnes dont lemulot avec qui je vais discuter un peu surtout qu'on est garé côte à côte.

Voyant quelques kikous pas loin, on se rejoint (Bikoon, Fa2, Sab, Roni75, freko78 que je croise enfin alors qu'on se partage à 2 la même forêt pour s'entraîner... J'exagère à peine Rigolant...et d'autres parmi les kikous qui vont vite où j'ai pas bien réussi à mettre un nom sur les visages).

Ça passe un peu vite, même pas le temps de voir un PhilippeG ou de trouver Tonton Trailer pour tenter de l'accrocher Langue tirée... Par contre, en regardant le parcours affiché je tombe sur Olivier d'Elancourt qui me dit que cette fois il tente d'accrocher (cool j'ai aucun doute qu'il a les jambes pour;) ).. On va donc se placer et j'aperçois lemulot avec ilgigrad dans le peloton. Bah voilà de quoi tenter de faire un petit groupe :)!

 

Départ !

 

C'est parti... Je ne vois pas ce qui se passe devant sur la droite mais un coureur tombe avant même que l'on démarre et puis c'est parti sur le bon rythme je dirai.

Par contre on a déjà pas mal de monde devant nous.. Ça se confirme ça va pas traîner!! Après un petit passage plat, un coucou à la caméra de Bruno Poulenard qui nous gratifie de superbes vidéos sur les courses du challenge, et on grimpe, et on en profite pour passer les 2, 3 et 4ème féminine à ce moment de la course (la 1ere?... Bah on ne la verra pasBien trop rapide!).

 

Pendant ce temps là, un gars qui fait un bruit de cheval nous remonte, je plaisante sur le fait que l'organisation parlait d'une course hippique a proximité du parcours mais que je ne pensais pas qu'on aurait un cheval dans le peloton... Bon à ce moment là, je pensais pas qu'en fait ce bruit de cheval allait devenir un bruit de chouette et que le gars en fait ne peut rien y faire.

Une fois la bosse passée, on relance bien et même peut être un peu vite.. On commence alors une longue portion peu vallonnée, régulièrement sableuse, où on peut lâcher les chevaux même si les appuis sont pas toujours top.

 

Après la bosse, on mène avec Ilgigrad puis petit à petit c'est plutôt lemulot qui passe sauf dans les descentes où je prends quelques mètres (ça doit être le poids qui m'emporteSourire).

Devant, le balisage est doublé de notre coureur qui respire avec son hululement... Faut reconnaître que c'est assez fatiguant mais l' avantage c'est qu'on anticipe bien les virages.

Lemulot s'échappe un peu alors qu'on avoine bien... Je laisse filer un peu car là c'est vraiment hard question rythme. Ilgigrad est quelques mètres derrière et Olivier me reprend puis fait le rythme à son tour.

Finalement alors qu'ilgigrad a recollé les 2/3m qui nous séparait, c'est Olivier qui creuse un peu et lemulot se retourne et nous attends... Il avait recollé notre coureur/baliseur sans réussir à le distancer du coup dur de supporter le bruit... Olivier se retrouve quelques mètres devant et prends doucement le large à son tour.

 

Ilgigrad signale qu'on est aussi vite voir + qu'à la virée des 2 bois.. Je me hasarde sur le dénivelé sûrement + faible ici ce que confirme lemulot ce qui me rassure presque (sauf qu'au fond je sais bien qu'on est censé avoir 17 bornes à courir de + mais j'ai du mal à me raisonner).

Je distance d'ailleurs ensuite sans trop m'en rendre compte lemulot et Ilgigrad... Je crois dans une descente et continue du coup en gardant Olivier juste devant mais impossible de revenir.

Le terrain change un peu, on revient sur du single + accidenté... Dans la montée, j'arrive à tenir le rythme, sur le plat je perds un peu et en descente je grignote.

On se retrouve sur une petite partie rocheuse et le terrain est + technique... Je vois qu'Olivier est sur les freins ce qui me permet de recoller en lui disant pour charier un peu qu'on reconnaît les coureurs sur route :P... Il s'arrête du coup carrément pour que je passe (fallait pas hein!) donc je passe et fini ce petit passage qui ne dure plus très longtemps (malheureusement car j'aimais vraiment) jusqu'à arriver au ravito. J'en profite pour doubler notre coureur siffleur qui s'arrête et j'espère secrètement le décrocher.

 

Ravito 1 : km 14...

S'en suit un virage à gauche sur un bout de bitume qui me permet de voir qu'Olivier à céder un peu de terrain avec le passage + technique mais est bien dans le rythme, et par contre je ne vois plus Ilgigrad(qui de toute façon doit faire un stop ravito) et lemulot. On prend à droite dans une belle petite pente qui me permet de revenir ou presque sur un maillot jaune (qui m'avait doublé un peu + tôt) qui suit lui même un maillot noir qui semble avancer au même rythme que moi.. Et derrière le hululement se rapproche de nouveau...

En revenant sur mon maillot jaune, on se met à discuter, il se demande s'il est bien classé en V3... Surpris. Bah mince moi qui pensais que c'était un V1!! Je le rassure disant que sur les autres courses du challenge y avait pas de V3 à ce rythme làet qu'il est peut-être même sur le podium V2 (ce qui a ce moment précis n'est peut-être pas encore vrai mais le sera à l'arrivée).

On arrive au bord d'un étang que l'on évite par la droite (pas de natation en bonus), et l'allure est toujours aussi dure à tenir... Le cardio est pas rassurant, mais alors que mon V3 ralenti dans une petite bosse me disant qu'il faut qu'il en garde un peu sous le pied, je continue tout en me demandant quand je vais craquer car je n'y crois pas trop en fait.

 

Bon, dans tout ça, le coureur qui siffle est revenu et m'a doublé, Olivier est toujours là à quelques mètres et dans le sillage du siffleur je recolle le maillot noir... Et puis, je me vautre lamentablement sur un terrain en apparence sans piège.

Je me relève aussi sec, devant (enfin je crois) on me demande si ça va et je réponds que oui tout en vérifiant le poignet qui a touché mais sans trop de mal, tout comme les genoux qui ont juste laissés un peu de verni.

Cet incident ne me fait rien perdre... Je crains juste que les éventuelles conséquences musculaires de la chute ne m'obligent à lever le pied mais tout semble OK.

Désormais on est un trio, dans lequel je figure avec peine et il va me falloir un petit moment pour ne plus faire 2/3m de yoyo à l'arrière... Notre coureur noir mène et demande à notre coureur bruyant (ça commence à peser sur le moral ;)) s'il veut passer ce que le concerné décline (je me dis intérieurement que ça doit pas arranger notre maillot noir).

Finalement, en reprenant des chemins + larges, le noir passe en 2ème position et on va courir ainsi un moment. On reprend les 2 derniers du 20kms me semble-t-il que j'encourage et ça continue sur du chemin assez rectiligne... On aperçoit ensuite un maillot bleu ciel...

Tout de suite, de dos, il me fait penser à Bikoon, mais je ne pense pas confirmer bien sûr ce 1er visuel mais finalement en se rapprochant je vois bien que c'est lui. Je me doute bien qu'il doit avoir quelque chose car bien entendu je ne m'attendais pas à le voir sur le parcours surtout qu'on revient assez rapidement... Au moment où on revient, bien sûr, il ne peut que remarquer la chouette ou le hibou qui nous emmène ;)... Je lui demande si ça va... Il me réponds que c'est le mollet et qu'il va finir tranquille à 10kms/h (alors qu'il était dans le top 10). Je lui indique que lemulot et ilgigrad doivent pas être loin (bon c'est sûr que ça fait de la compagnie un peu furtive... ) et me recale bien dans la foulée de mon maillot noir.

 

On fini par atteindre le 2ème ravito ce qui a 2 effets opposés sur mes meneurs:

Mon coureur noir lève un peu le pied en approchant, il cherche je ne sais pas quoi dans son sac

Mon coureur bruyant, lui, accélère pour atteindre + rapidement le ravito.

Je dépasse doucement le coureur noir, revient sur l'autre au moment où il s'arrête et en profite pour prendre la poudre d'escampette, croisant les doigts pour ne plus le voir revenir ce coup-ci.

 

Petit point de course - ravito 2.

Devant j'ai maintenant un maillot vert qui semble faiblir (je reviens assez vite dessus)

À peine plus loin un coureur "Salomon" semble avancer comme le vert puis me semble-t-il 2 autres coureurs encore un peu devant...

Parfait ça fait des points de mire pour s'accrocher.

Derrière j'aperçois un coureur blanc qui ne me dit rien.. Soit il revient assez fort, soit je l'ai raté au ravito (en fait je le reverrai pas) et juste derrière il me semble voir un orange mais qui doit être en embuscade depuis qu'on courrait encore à 4 kikous.

 

Le maillot vert, je m'en rapproche... de plus en plus... doucement. Alors que je suis à même pas 15m j'ai même le sentiment de passer vraiment dans le rouge pour combler les dernières mètres... À 10m, je ne fais même plus que tenir derrière, puis je lâche même quelques mètres avant de relancer un peu. Pas de doute, il a accéléré, et d'ailleurs on recolle quasi le "Salomon" lorsque je vois sur le côté gauche des rubalises à 90°! J'interpelle d'un "à gauche" qui est repris en écho pour les 2 autres un peu plus loin devant.

Du coup, je me retrouve devant ce petit groupe avec même un petit écart... Mais devant... Bah j'ai plus personne de personne. Et vas-y que je te fou des longues lignes droites plates.

Pas de coureur du 20kms à l'horizon, pas de bénévoles, pas de promeneurs, pas un lapin égaré... Rien nada... Tel le lièvre poursuivi par une horde, je continue d'insister et du coup ça ne revient pas derrière (sauf que le cardio il dit 180)... Le coureur siffleur est encore revenu en bruit de fond mais pas à proximité... Le vert et le Salomon reste quelques mètres en retrait.

Bref dur dur ce passage, je commence à me demander si je n'ai pas envoyé tout le monde sur une mauvaise piste. Au bout d'un bon moment, je sens que le Salomon recolle un peu... Je temporise légèrement et lui demande s'il pense qu'on est sur le bon chemin. Il plaisante que oui et que je suis peut-être même le 1er lol.

J'ai du mal à croire que beaucoup de monde ait pu louper le tas de rubalises quand même... Mais je demande au 1er signaleur que je vois (bien 2/3kms + loin après le changement de direction) si y a beaucoup de monde devant... Je comprends rien à sa réponse (normal le son à du mal à suivre Langue tirée) si ce n'est que je perçois que ma question paraît incongrue (bah ouais le gars a dû voir les 1er du 35kms et tout le défilé du 20 mais sur le coup j'y pensais plus vu que j'en ai pas vu un sur cette partie.).

Comme par hasard, après le bénévole, la vie revient avec des coureurs du 20 kms qu'on commence à reprendre. Mon Salomon qui semblait prêt à dépasser est finalement rester sagement derrière jusqu'à attaquer la 1ere petite bosse des petites montagnes russes de fin.

À cet instant, je sens vraiment le besoin de couper un peu l'effort... Je fais une croix sur mes 2 poursuivants espérant me refaire un peu pour tenir le coup ensuite. Le Salomon me passe me disant à tout de suite en haut mais je lui réponds que ça ne sera pas le cas.

Je m'attends à voir le vert me reprendre aussi mais il semble + juste et reste finalement à distance équivalente.

Après la bosse je relance assez bien (du moins je stoppe là hémorragie sur le Salomon) et descend correctement sauf que je suis pris d'une crampe violente sous la cuisse. Obligé en bas de la descente de m'arrêter quelques secondes pour soulager ce que je n'arrive à faire que partiellement mais réussi à repartir. À ma surprise le vert n'a rien repris ou presque et le Salomon reste en visuel.

On double quand même du coureur du 20kms, mais je me sens vraiment au ralenti... Je sais que je perds du temps... je suis en mode gestion/survie ou comment limiter la casse vu les 3,5kms restant sans perdre trop de place... On traverse un ruisseau, puis une petite bosse encore qui me permet de voir que ce n'est plus le vert mais un autre coureur qui revient maintenant (un de ceux que j'ai rappelé : pas le Salomon et pas le vert du coup mais un des 2 qui était devant).

Je passe quand même la bosse et la descente (où une coureuse du 20km est vraiment crispée sur la descente) à allure correcte... Un petit raidillon encore et là y a pas photo : le gars derrière me reprends. Je lui dis que j'ai des crampes comme si je devais me justifier de pas avancer, il me demande si je veux de l'eau mais je lui dis que non c'est bon que j'ai ce qu'il faut (file et profite :D).

 

À la bascule je reprends une allure correcte, fais une descente honnête (je ne perds plus sur le coureur de devant mais le trou est fait) et là on me dit quoi? Reste 300m??? Euh je comptais survivre encore 2,5kms en fait moi... Bon bah bonne nouvelle, le vert de derrière a priori finit un peu moins bien car je ne le vois plus, le coureur siffleur n'est plus audible et personne en visuel derrière. Je finis quand même en accélérant un peu, lève les bras pour le photographe et c'est terminé. A l'arrivée, une personne me retire ma puce et me propose d'aller voir les kinés s'ils ne peuvent pas me faire un pansement pour les genoux (ah oui tiens je suis tombé c'est vrai:D).

 

Quelques secondes derrière et c'est Olivier d'Elancourt qui arrive ! Et bah... il fallait pas quelques kms de + pour moi:D ! Je vais ensuite revoir d'autres kikous rapidement dont Bikoon pour qui j'espère qu'il sera vite de retour ! Arrivée de lemulot et Ilgigrad, je vois enfin rapidement tonton trailer qui a fini devant et que j'aurai jamais aperçu de la course (pas plus mal de pas avoir tenter de suivre en fait... ça allait déjà bien assez vite comme ça :) ! )

 

A la fin je croise mon cher duelliste des manches précédentes. Pour cette fois, pas eu l'occasion de « s'affronter » car il faisait partie de l'organisation. Bien dommage c'est le petit truc qui manquait pour pimenter un peu tout çaRigolant.

Je n'attends pas d'avantage et file après avoir manger 2/3 trucs au ravito car à la maison ça attends le retour du mari-papa:)

 

Conclusion

Une bien belle journée, un parcours que personnellement j'ai quand même apprécié même si je ne suis pas trop fan des parties en ligne droite... quelques passages bien sympa en milieu et fin de parcours, des singles entourés de fougères, pas mal de passage sableux mais globalement parcours sans difficulté avec des portions où il faut débrancher le cerveau. Un temps parfait : le brouillard laissant progressivement place au soleil et donc des conditions idéales pour courir.

 

Merci en tout cas à l'organisation pour cette nouvelle course (la prochaine édition est semble-t-il déjà programmé)! Balisage au top, des nouveaux parcours à arpenter dans les yvelines, un nombre de participants + intimistes, plein de kikous et de gens sympas... bien plaisant tout ça:) !

Une mention spéciale pour ceux avec qui j'ai pu échangé et couru sur la 1ère partie :) ! Sympa ce côté course mais en groupe!!

 

Une partie de l'année se termine avec la dernière manche du challenge pour moi (Les Flambeaux affichant complet Déçu ). Je voulais faire mes armes un peu sur ce format 35kms et c'est plutôt positif. Le corps semble avoir encaisser le programme de l'année ce qui me laisse rêver à d'autres aventures.

L'envie de tenter un Ultra l'an prochain fait son chemin, et la suite pourrait bien être tourné vers la Transju'Trail. (sûrement pas de challenge pour moi l'an prochain... ça fait quand même pas mal de prépas à enchaîner... 2-3 objectifs précis dans l'année c'est bien en fait !:) )


Ah oui et la bonne blague avec le classement provisoire (et le fait de compter les 4 meilleures courses)... 5ème au général et 2ème senior... j'adore leur façon de compter... je propose qu'on s'arrête là Cool


Stats: 33,3kms, 510 d+ et 176 de cardio

Ah oui et puis bon... voici un profil + adapté à la course (non parce-que l'échelle sur le site elle fait peur hein:D)

 

 

 

10 commentaires

Commentaire de PhilippeG-586 posté le 08-10-2015 à 09:28:54

Bravo pour ta course Overnight !
Et un chouette récit, ça me plait bien ton histoire de chassé-croisé avec les autres coureurs de ton niveau, c'est haletant... :)
Bonne récup à toi et j'espère qu'on se voit à la soirée des récompenses, 2e sénior ça cause !
(Un petit conseil, juste continuer à bien faire des séances de VMA, c'est la clé du progrès)
@+
Philippe

Commentaire de Overnight posté le 08-10-2015 à 18:23:57

Hello et merci... Puis surtout bravo à toi pour la 1ère place!
Pour ma place de senior elle devrait sauter avec les 3/4 vrais bons en senior qui iront se présenter aux flambeaux et qui n'ont que 3 courses au compteur. Je ne me fais pas d'illusion je bénéficie surtout des absences :D.
Merci pour ton conseil... J'en fais mais c'est souvent causes de douleurs... Je cours souvent à 10kms/h pour me préserver un peu (cardio <140 ou à peine +)... 20% du temps sur de l allure + élevé en variant jusqu'à VMA.
À bientôt !

Commentaire de lemulot posté le 08-10-2015 à 09:43:14

Bravo Overnight, encore une très belle course de ta part, effectivement c'était bien sympa ce début de course à 4 (par contre je ne savais que c'était Olivier qui était avec nous) mais ça fait courir vite quand même :-). Une course pour travailler le mental. Pour tes envies d'ultra je crois que tu es prêt à passer le cap, alors fais toi plaisir !!! (on va aux Allobroges l'année prochaine, si ça t'intéresses). A bientôt dans nos forêts Mordoriennes ;-)

Commentaire de Overnight posté le 08-10-2015 à 18:57:20

Merci :). C'est sûr qu'on n'était loin de la balade en mode sortie longue du dimanche matin question rythme :).
Bravo et merci à vous 3: Le début est passé vite en votre compagnie au moins:D

Commentaire de Olivier d Elancourt posté le 08-10-2015 à 09:57:46

Super le classement, même si tu ne cours pas aux Flambeaux ça sent bon le podium. J'ai fais également un bout de chemin avec le jeune V3 après que tu l'aies lâcher, quelle santé !

P.S : il va quand même falloir que je me présente un de ces jours à tous les kikous yvelinois que je croise régulièrement sur les courses et que je connais seulement de vue :-)

Commentaire de Overnight posté le 08-10-2015 à 19:02:40

Merci mais pour le podium non c'est mort... :D
Les actuels 7,8 et 10ème sont juste intouchables pour moi déjà ;) Ils vont reprendre la place qui est leur aux flambeaux.
À bientôt... Ptet à Andresy du coup où tu vas pouvoir reprendre la main (même si sur trail tu devrais bien finir devant la prochaine fois... Il s'en est fallu d'un cheveu là :D).
Bravo pour la progression depuis le josas!!

Commentaire de Tonton Traileur posté le 08-10-2015 à 11:18:09

Bien joué Overnight !
je sentais ton souffle sur ma nuque, et il n'aurait pas fallu 500m de plus ... ;-)
on se voit aux Rousses, en juin2016 alors ????...
Bonne récup, à bientôt.

Commentaire de Overnight posté le 08-10-2015 à 19:13:53

Merci Tonton! J'étais cuit je pense que tu risquais plus grand chose :). Bon maintenant que tu as ta 2eme place V2, il faut que tu grattes un petit point aux flambeaux sur ta moins bonne marque:).
Yes si tu pars pas comme une fusée on se verra ptet même un peu entre Mouthe et les rousses :).
Me reste à cliquer !... Un petit travail pour convaincre et ça devrait être bon :D
Bonne recup à toi aussi et bonne chance aux flambeaux !!

Commentaire de ilgigrad posté le 10-10-2015 à 07:52:04

Bravo Overnight, joli récit d'une belle course. Je ne sais pas comment tu fais pour te souvenir d'autant de detail. C'était très sympa ce début de course à papoter tous les quatre... Je prépare les templiers et en ce moment je "borne" plus que je ne coure; je ne connaissais ni le challenge, ni le coin et je cherchais une course pour ne pas faire seul une sortie d'au moins 30km vallonné en forêt. Quand j'ai vu ce rassemblement de kikourous sur le kivaoù, je me suis inscrit. J'étais enchanté de te rencontrer et de retrouver le mulot. C'était un peu rapide pour une sortie longue, j'ai lâché prise. Et puis la prochaine fois je prendrai au moins un bidon avec moi car, sans eau entre chaque ravitaillement, mes arrêts aux stands ont duré quelques trop longues minutes. Je reviendrai sans doute l'année prochaine et je m'efforcerai cette fois-ci de ne pas arriver en "touriste" pour rester avec toi jusqu'au bout.
Bref, c'etait très sympa. J'ai attendu avec le loup et mini Franck que Fafa et Sab' arrivent avant de repartir; j'avais croisé bikoon avant le départ mais il avait disparu à mon arrivée. J'ai salué furtivement tonton, notre champion. Et je regrette un peu que tout ce beau monde ne se soit pas retrouvé plus longuement après la course. Une prochaine fois peut-être.
Bonne chance Overnight pour la dernière étape du challenge; je suivrai ça attentivement.
David

Commentaire de Overnight posté le 10-10-2015 à 08:26:00

Merci David.
Pour l'eau j'avoue que je sais pas comment tu fais... Si je bois pas toutes les 10min perso je le paie à un moment ou un autre (c'est sûr qu'il faut du coup un bon arrêt au stand pour compenser: perso j'ai bu mes 1.5l en entier). J'espère qu'on se reverra rapidement et pas de problème pour tenter de courir ensemble + longtemps une prochaine fois :)... De mon côté j'étais à bloc tout le long mais avec le challenge j'avais une bonne motivation surtout que pour la dernière manche en fait justement je n'y serai pas car c'était complet déjà quand j'ai voulu m'y inscrire ;).
Bonne fin de prépa pour les templiers... Je suivrai ça :)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran