Récit de la course : Humani'Trail des Diablerets - 55 km 2015, par poucet

L'auteur : poucet

La course : Humani'Trail des Diablerets - 55 km

Date : 26/9/2015

Lieu : Les Diablerets (Suisse)

Affichage : 675 vues

Distance : 55km

Objectif : Se défoncer

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Diabolique ..... !!!!!

 





A l'heure de retrait des dossards à la Maison des Congres, il faisait à peine quelques degrés au-dessus de zéros dans les rues désertes des Diablerets. Personne n'osait mettre le nez dehors et il aura fallu toute la gouaille de Ludo Collet pour rassembler les 173 frontales dans le sas de départ dur le coup de 6h15. 

Sangé Sherpa le double vainqueur des premières éditions ayant finalement décliné, Xavier Thevenard le Seigneur de Chamonix n’ayant peut être pas encore complétement digéré l’UTMB s’étant reporté sur le "petit" parcours, les favoris étaient logiquement à rechercher chez nos amis Suisse … 

L’éternel sourire de Dawa illumine le départ, Xavier est très gentiment venu nous faire un petit coucou, les filles sont mise à l’honneur et la célèbre voix de Ludo donne tout de suite un caractère certain à cet Humani'Trail 2015 .... 





Et y en a un qui baille encore ....





Quelques kilomètres sur le bitume pour sortir du village et nous sommes très vite réchauffés avec la première ascension de la journée a la lueur des frontales .... Le jour pointe lorsque nous a atteignons la crête, une petite gelée blanche recouvre les pelouses d'alpages, on peut allonger une petite foulée en restant concentrés et attentifs sur ses appuis car le terrain est toujours technique, glissant et piegeux .... La trace est souvent étroite et les dépassements sont difficiles .... Mais quel bonheur d'être là .... 







Quand vient le temps de l’HumaniTrail, les Diablerets semblent d’ailleurs être bénis des Dieux. Car en dépit de cette petite brise glaciale, un soleil radieux aura illuminé le ciel tout bleu de cette belle journée d’automne, permettant à chacun de profiter goulûment du copieux menu … 





Le point d'eau à Perche est bienvenu. Parti avec deux bidons à la ceinture, je ne pensais pas avoir besoin de faire les niveaux après seulement 12 km. Mais mon chrono indique pourtant déjà 2h de course … 





Après la bascule au Grand Chamoissaire on dévale droit dans la prairie sur Bretaye et le premier ravitaillement ... Charcuterie et fromage Suisse font le bonheur des traileurs déjà bien entamés. On enchaine avec une section bien plus roulante sur des pistes larges avant de plonger dans la longue et technique descente sur les Diablerets. Plus bas, un agréable single en forêt permet d'allonger la foulée et nous ramène sur la station pour le second ravito .... 

Je mets à profit ce petit moment de répit pour enfin tomber les gants et ranger ma frontale. Un coup d’œil sur le chrono confirme que la journée va être plus longue que prévue … 

Si le parcours en 8 présente quelques similitudes avec le marathon de Colmar, l’ambiance est un peu trop feutrée à mon goût, bien loin du Bretzel de Feu qui m’avait enflammé début Septembre … 

La seconde boucle n’a rien à envier à la première … Nous avons gagné quelques degré et la longue est difficile ascension vers Le Drudy aura suffi à vider mes deux bidons. Nous poursuivons vers le Col du Pillon par des singles en balcon extrêmement aériens avec quelques passages vraiment délicats ou il ne s’agit pas d’avoir la cheville molle ….



 
 
J’étais un peu inquiet de ne pas avoir encore vu Danièle depuis le départ. Elle se sera un peu embrouillée tout au long de la journée à essayer de rejoindre le parcours. Heureusement que j’avais prévu de courir en totale autonomie … Je la retrouve enfin au Col du Pillon ou ces quelques instants de réconfort me font le plus grand bien … 







Un petit tour du Lac Retaud puis nous attaquons la dernière grosse difficulté de la journée vers La Palette Le début dans les alpages, au pied des falaises enneigées, se négocie tranquillement. Mais on distingue sans ambiguïté ce qui sera le point culminant du parcours à 2150 m, droit devant, et plus on avance et plus la pente ne se dresse devant nos pas … 

Au sommet il nous reste une dizaine de kilomètres pour rejoindre la station. Le profil est certes descendant mais la moyenne reste bien faiblarde car le terrain est toujours aussi technique, les jambes sont bien entamées et il faut parfois se laisser glisser sur les fesses … Le final droit dans le pentu a travers les prairies me rappelles l’ancien parcours de la 6000D lorsqu’on dévalait direct sur le plan d’eau d’Aime et fini de nous détruire les cuissots … 

Avec 3500 m de dénivelé à s’envoyer sur 56 km je m'attendais bien à trouver quelques belles grimpées sur ce Baagh Trail du Tigre. Au vu des résultats des années précédentes, je tablais sur un chrono de l’ordre de 8h15 - 8h30 ... Mais alors que le vétéran Suisse Ueli Schneider remportait cette 3ème édition en 6h45 , j'aurai finalement mis 10h pour boucler la balade diabolique, sans jamais lambiner , affichant une bien décevante 48ème place au scratch sur les 139 finishers ...

SCRATCH BAAGH TRAIL DU TIGRE




De cet Humani’Trail 2015 je retiendrai donc avant tout l’extraordinaire parcours alpin proposé, sauvage, exigeant, souvent vertigineux, découvrant sans cesse des panoramas à couper le souffle au gré des lignes de crêtes et des hauts lieux du domaine skiable entourant la jolie petite station des Diablerets, blottie au cœur du Pays de Vaud .... Un parcours diaboliquement beau !!!! Mais j’imagine bien l’Enfer qu’il aurait pu être avec une météo chaotique … 









Si les tarifs pratiqués chez nos amis donnent toujours le vertige à nous autres petits français, pour une fois je n’en ferai pas tout un fromage (Suisse) ….Je ne saurais terminer mon petit blabla sans saluer la belle cause défendue par l’équipe organisatrice, puisque l’intégralité du montant des inscriptions est reversée en faveur des enfants défavorisés du Népal. Une generosité rare. BRAVO !!!!



D'un point de vue technique je pensais que les descentes abruptes auraient eu raison de mes chaussettes et des orteils ... Que nenni, pas un accroc sur les Kalenji Run intensive et pas un soupçon de bobo sur les petons à Poucet. Par contre, voyez l'état des pompes ...



J'avais inauguré ces Kapteren XT4 en Juin et elles m'avaient données entière satisfaction sur la Vallée des Lacs et le Pays Welche, qui ne sont pas des trails de tafiotes ... Je les ai encore trouvées sures et très confortable tout au long de la journée mais il faut se rendre à l'évidence : les semelles sont impeccables mais l'empeigne de ces Kalenji est bien trop fragile sur une épreuve aussi engagée que l'Humant'Trail .... Sur qu'il va falloir trouver autre chose pour les Templiers !!!!

Nous sommes Jeudi soir, à J+5 et je n'ai toujours pas complétement récupéré musculairement ... Ca fait une paille que je n'avais pas autant morflé sur une course !!!!

Ah oui, encore un truc … Je ne suis pas spécialement collectionneur mais Cedric Agassis le boss de l'Humanitrail me l'a trés justement rappelé et c'est bon à savoir : ce trail diabolique vaut bien 2 points UTMB et c'est amplement mérité !!!!! 






4 commentaires

Commentaire de JuCB posté le 02-10-2015 à 09:10:04

Ton récit fait honneur à cette course qui méritent sans aucun doute plus de participants.
Avec la neige tombée en semaine, les photos sont top.
Je suis passé 2 jours avant dans Drudy, époustouflant !!

NB1 : Laiterie des Diablerets, la pause s'impose. Tommes vaudoises et meringues-double crème, un régal. Sans parler des yaourts.

NB2 : Les plus beaux paysages restent du bon côté de la frontière !!! :-))

Commentaire de poucet posté le 02-10-2015 à 20:37:04

Merci pour ton petit mot.
Le Trail du Tigre est limité à 200 et je crois que c'est une bonne chose sur des sentiers aussi difficile.
Je note la laiterie des Diablerets pour la prochaine fois ....
Avec ma douce on s'est fait une bonne séance récup au Temple du Fromage, à Lugrin, coté français ...

Commentaire de philkikou posté le 03-10-2015 à 19:53:08

Encore une belle sortie !!! Laisser le vélo au garage, et pris les chaussures de trail pour une belle course !!! Pour preuve ces magnifiques photos qui donnent envie d'aller randonner ou galoper dans ces montagnes... et en plus avec une aide pour le Népal oublié après le récent séisme qui l'a touché

Commentaire de poucet posté le 03-10-2015 à 20:24:08

Hello Philippe. Merci pour ta fidélité sur les aventures à Poucet ... Ce qui ma donné l'occasion d'aller faire un tour sur le Rallye de la Fête des Vins de St Perray !!!
Bonne fin de saison sur la p'tite reine

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran