Récit de la course : Sur les Traces des Ducs de Savoie 2015, par Steevdik

L'auteur : Steevdik

La course : Sur les Traces des Ducs de Savoie

Date : 26/8/2015

Lieu : Courmayeur (Italie)

Affichage : 653 vues

Distance : 119km

Matos : Scott Kinabalu (2 paires)

Objectif : Terminer

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

TDS 2015

Comme l’année dernière, la TDS est l’objectif de l’année pour moi.
C’est une course que je connais bien, qui me plaît, pas trop roulante et surtout très belle.
J’avais apprécié le parcours en 2014, j’espère que ça sera également le cas en 2015.


J’ai réussi à me préparer correctement en augmentant le nombre d’heures de km et de dénivelé ;  je suis donc relativement confiant quant à ma capacité à finir cette course dans un temps correct.

Début Aout, je prends le départ du X-Trail (dernier course de préparation) de Courchevel et ça va plutôt mal se passer…
Au bout d’une heure de course je tombe dans les racines, 30 minutes plus tard, c’est ma frontale qui tombe en panne… (Je crois que j’ai oublié de changer les piles depuis un moment).
Puis tout s’enchaine, alors que j’étais dans le bon groupe (Antolinos, Pianet, Martin…), je casse un bâton et me fait une entorse de cheville.

Tout ça en moins de 20km.

J’essaye tant bien que mal de continuer, mais au 40ème kilomètre, je mets le clignotant car je n’arrive plus à courir les descentes et les plats ; ce n’est plus du sport !!

 

Le moral en prend un coup et je pense à la TDS qui risque d’être comproise car elle a lieu dans une vingtaine de jours.

A l’arrivée j’ai la chance d’avoir mon osthéo qui est là en tant que bénévole pour des massages. Elle me fait une séance et me replace la cheville, mais également le bassin et le dos qui avaient un peu ramassé également.

Je coupe 3 jours, me ressource avec ma famille chez mon frère et sa chérie.

Je reprends par de grosses sorties de vélo et de marche, la course à pied n’interviendra que 10 jours plus tard.
La cheville se remet très rapidement, je ne ressens aucune douleur en courant.

C’est tout bon pour la TDS !

25/08 :
Grâce à mon partenaire, We-Van on (mon frangin et moi) se rend à Courmayeur à bord d’un super VW California flambant neuf !
Récupération du dossard en 5 minutes, il n’y a personne, c’est top !
Ensuite direction le centre ville pour manger un bout  et terminer la préparation du sac et des ravitos.
Je pars avec environ 2kg sur le dos, eau et nourriture comprises.

26/08 :
4h45 tout le monde debout !
Une nuit tout a fait correcte, je m’habille calmement et file m’échauffer un petit moment.
Tout a l’air de tourner correctement, il va faire beau et pas trop chaud, c’est décidé, ça sera une belle journée !

J’ai une nouvelle fois la chance de pouvoir me placer en tête de peloton. Sur la ligne tout le monde semble détendu ; j’hallucine quand même un peu de la qualité du plateau cette année… ça va être chaud de rentrer dans les 10 !

Je me suis donné comme objectif d’améliorer mon temps de 2014 (16h18), la place sera bonus.

Mes temps de passage sont basés sur le chrono d’Antoine Guillon de 2013 (15h21).

J’ai un peu de mal à me mettre dans ma course, à me laisser doubler ne pas suivre la tête.
Jusqu’au Lac Combal, les sensations ne sont pas top, mais après tout va bien.
J’échange avec Christophe Le Saux à partir du col de Chavanne, il est d’une incroyable simplicité, dit bonjour à tout le monde, et est très content d’être là !
Je suis surpris de voir déjà Antoine (Guillon) et Lionel Trivel nous talonner ; eux qui d’habitude partent très tranquillement ont visiblement décidés de faire une sacré chrono.

(Antoine a prévu 14H47)

Ils font la jonction avec nous peu après la passerelle d’Alpetta.
Antoine nous double tout de suite  avec Lionel sur son porte bagage, le rythme est plus rapide ; je décide de me joindre à eux, en essayant de suivre tant que je peux.

Je suis toujours avec Antoine en arrivant à Bourg Saint Maurice, Lionel un peu devant.

Je prends/perds du temps pour me ravitailler, changer de chaussures…

Antoine repart quelques minutes devant moi.
Mon frère me dit qu’il y a un bon groupe juste devant (Girondel, Daum, Peretti, Trivel….), je ne m’affole pas ; la montée du Passeur est très longue et l’année dernière j’en avais vraiment bavé.

Je monte donc la première partie tout seul sur un bon rythme sans avoir mal aux jambes, tout se déroule bien.
Je rentre sur le groupe Girondel, Daum, Trivel et les dépasse ; je rejoindrais Antoine au niveau du Fort du Truc et resterait avec lui pour ne pas me griller.

Lionel revient sur nous en dessous de La Platte.
On discute un peu, je suis vraiment super content d’être avec eux, le rythme est très régulier, sans à-coup on monte (presque) sans effort !

Ravito du Cormet on est pointé 4-5 et 6ème car nous avons repris Guillaume Peretti qui nous a dit avoir mal au genou en descente.

Toute la suite est un peu plus compliquée pour moi, je commence à accuser le coup mais je m’accroche.
Je reste toujours dans les pas d’Antoine, Lionel se laisse décrocher dans la montée du Col de la Gitte.

Je casse (encore) un bâton dans la descente vers le Col du Joly et ne parvient pas à rester avec Antoine ; dommage car nous venons en plus de reprendre Jordi Bès qui nous dit que ça va mais que maintenant il marche.

Lionel me revient dessus, c’est dur, on arrive au Joly quand Antoine repart.
Lionel ressort du ravito avant moi, c’est là que je perds contact avec eux… Je m’en veux d’avoir casser ce bâton car je m’en sers en descente et là il va clairement me manquer dans celle vers les Contamines ; des petites crampes aux quadriceps pointent le bout de leur nez…
Je dois ralentir, dommage, je ne ferais pas podium L

Aux Contamines, Antoine et Lionel repartent quand j’arrive ; ils ont respectivement 2 et 4 minutes d’avance sur moi à la sortie du ravito.

Je donne ce que je peux dans la montée jusqu’au Tricot, mais il ne reste pas grand chose dans les jambes !
Je pointe aux Houches avec une dizaine de minutes de retard sur le duo.
J’allume ma frontale dans la forêt après le dernier ravito et file le plus rapidement possible jusqu’à Chamonix.

A l’arrivée, 13 minutes me sépare du podium, je mets 15h13 contre 15h21 prévue, je suis pas trop mal niveau timing ; juste à l’heure pour aller casser un bout de gras chez McDo.

Content, fatigué et un peu déçu.

Content de mon temps, de ma forme, mais déçu d’échouer si « près » du podium.

Ça sera pour la prochaine !

La suite, ça sera peut être au trail d’Albertville, et certainement aux Glières, après… basta !

Merci à tout ceux qui me supportent (dans tous les sens du terme) !

Scott
Odlo

Led Lenser

Polar
Arêches Beaufort
Authentic Nutrition
We-Van
Endurance Shop Annecy

Ma chérie / Mon petit-bonhomme

Mon frangin / Ma famille

 

6 commentaires

Commentaire de kelek posté le 03-09-2015 à 13:15:20

merci à toi de partager ta course. j'avais vu ta video de l'an dernier, j'espère qu'il y en aura une pour cette edition.
bravo en tout cas pour ce chrono et cette place qui reste remarquable ! 2016 sera la bonne ;-)

Commentaire de elnumaa[X] posté le 03-09-2015 à 13:47:52

extraterrestre ! merci de nous faire partager ta course ;-) , déja sur le grand raid vous nous aviez ( av Lionel ) bien fait réver!

je viens de piger ce qui nous différencie : c'est exclusivement l'alimentation à base de Mac Do !!!
manu / cby

Commentaire de JuCB posté le 03-09-2015 à 21:35:20

Vous me régalez les champions comme toi avec vos récits : ça semble facile de monter, descendre, monter....
Cette année, devant, c'est 3 énormes morceaux : on viendra te prendre en photo sur la boite l'an prochain.

Commentaire de oc12 posté le 04-09-2015 à 17:10:42

Bravo, et content de t'entendre parler d'Antoine que j'ai rencontré en faisant serre-files à la 6666... Tu as bien géré en commettant une seule faute (après la course): aller dans un établissement que nous à Millau on a plutôt tendance à éviter en privilégiant l'aligot... bonne récup. et merci pour la motivation pour le Trail des Hospitaliers où j'espère mettre le même temps que toi mais sur 75 km!

Commentaire de Bert' posté le 03-10-2015 à 18:33:09

Merci encore de ton joli CR et non moins belle perf'
En suivant en live, on a rêvé aussi de podium pour toi... mais tu as quand même assuré une régularité et gestion de course remarquable !
La prochaine fois sera la bonne, ici ou ailleurs :-)

Commentaire de Steevdik posté le 05-10-2015 à 18:59:33

Merci à vous tous !

Ci dessous le lien vers la vidéo de cette année !

https://www.youtube.com/watch?v=tAfoMQVeYoc

A plus.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran