Récit de la course : Orsières - Champex - Chamonix 2015, par Timthacel

L'auteur : Timthacel

La course : Orsières - Champex - Chamonix

Date : 27/8/2015

Lieu : Orsières (Suisse)

Affichage : 854 vues

Distance : 53km

Objectif : Balade

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Un miracle... Finisher

Préalable

Fin 2014 j'avais envie de faire un vrai Trail dans les Alpes..; Un challenge relevé avec ma belle soeur, et nous voila inscrit sur l'OCC 2015 se disant qu'on n'avait aucune chance d'être sélectionnés... Et pourtant si....

Cette année 2015 s'annoncait comme exceptionnelle : l'OCC en Aout et probablement la Saintélyon en entier (afin de profiter de l'entrainement). On décide même de positionner un trail dans les alpes au printemps....

Et là , catastrophe des douleurs apparraissent à ma jambe gauche  (sans raison évidente) : douleur au niveau de la fesse gauche, à l arrière de la cuisse qui me provoque des pseudos sciatiques, prb de sensations à l'avant de la cuisse... ça ne m'empêche pas complètement de courir, mais dès que j'augmente un peu l'entrainement, ça devient réellement gênant...

Mais ça va j'ai du temps avant l'OCC...  Mais je ne veux pas la louper donc prends le taureau par les cornes : rdv avec un médecin du sport. Les mois passent , les examens aussi (Radio, IRM electromyogramme, repos complet de 1 mois à 2 reprises, anti inflamatoire,kiné, ostéo).. rien personne ne sait pourquoi j'ai ce problème.. Je me rends compte que je ne pourrais peut être plus vraiment courir... ça fait que 6 ans que je cours, mais c'est sur je suis devenu accro, j'ai besoin de courir... Pschycologiquement 2015 est très dur..

Début Juillet: ça va un peu mieux mais la gêne est toujours présente :  L'OCC c'est mort, et j'ai vraiment envie d'abandonner afin de préserver mes chances de pouvoir recourir normalement... mais visiblement ils ne remboursent pas même avec certificat médical. tant pis...

Je vais y aller en mode randonnée , ne serait ce que pour participer à l'ambiance et accompagner ma belle soeur...

Jour J

Au reveil, j'ai l'impression de ne pas être dans un mauvais jour : a priori je devrais pouvoir courir un peu au départ (histoire de ne pas trop faire "touriste", ma jambe semble "presque normale"... Mais seul le fait de courir un peu me confirmera cette sensation..

Jusqu'à Champex

La course débute, superbe ambiance. Et c'est confirmé je peux courir , c'est même un très bon jour je ne détecte aucune douleur .. ça faisait longtemps que ça ne m'était pas arrivé. ça bouchone dur dans les montées j'arrive à me faufiler et décide d'aller à mon rythme, ma belle soeur me rattrapera bien plus tard :). 

Mais je suis déjà ultra heureux, je n'ai plus couru comme ça depuis longtemps ....


Champex Trient

La montée vers la Giète est éprouvante, je n'ai jamais fait de courses avec des pentes si importantes !! et là en plus ça dure plusieurs kilomètres, c'est très dur pour le cardio... Je préfère aller doucement que de m'arrêter..

Les sensations sont bonnes je continue donc à mon rythme et profite des superbes paysages. arrivé au somment des images qui resteront à jamais gravées : la bovine (je crois que c'était sur cette bosse ?). Des vaches de partout, majestueuses, le bruit des cloches, le bruit de l'hélicoptère si proche qu'on pouvait voir le visage des photographes.. Magique..

La descente vers Trient se passe bien, je cours dès que l'état du chemin le permet. Arrivé en 4h13 à Trient ?! mais c'est largement en dessous de la barrière horaire, super ! Bon c'est sur j'arriverai en France à Vallorcine, ce qui était mon objectif ultime.

L'ambiance est superbe :Des encouragements de pleins de personnes différentes.. tu entends ton prénom dans pleins de langues différentes (français, espagnol anglais, italiens...) magique...

Mon beau frère qui nous suit à plusieurs endroits du parcours. ma femme et mes enfants qui me suivent à distance grâce à Live Trail : ils me disent même on te vois aux points de chronométrage ... Ah bon y'a une caméra ?

bref on a presque l'impression que l'on court pour les autres et plus vraiment pour soit...

 

Trient Vallorcine

la 2ème grosse bosse du parcours est elle aussi très dure... trop dure...On croit arriver au sommet à chaque virage et finalement non.... En plus la chaleur s'installe beaucoup de personnes s'arrêtent, moi non je continue tout doucement

J'avais dit ne pas vouloir me flinguer la jambe... De toute façon c'est impossible de rejoindre l'arrivée : je vois qu'il reste un section de 10km avec une grosse bosse :ça va être trop dur...je ferai mieux de m'arrêter à Vallorcine mon contrat est rempli.. 

Puis finalement la descente vers Vallorcine. Après tout je suis tellement loin de la barrière horaire que je peux rallier l'arrivée en mode rando ... Je le veux ce T shirt de Finisheur (tiens la 1ère fois ou j'envisage cela possible!) : j'ai juste ces 10km à en baver, les 8 derniers c'est une formalité !

La forme est toujours là , c'est juste que je n' en veux plus de ces montées interminables... mais au plat je peux courir.. en descente je suis moins à l'aise que d'habitude et je commence à avoir mes pieds qui tapent un peu au fond de mes chaussures : je préfère assurer et ne courir que lorsque les sentiers sont à peu pres carrosable

Vallorcine la Flegère

Autant le début était relativement plat, je me disais 5km de fait c'est toujours ça de pris, la montée finale va être dure...

Et effectivement elle a été très très dur.. On ne voit jamais la fin.. et lorsqu'on crois être arrivé, on aperçoit au loin la station de ski de la Flegère, c'est horrible on voit parfaitement ce qu'il nous reste a gravir... Mais arrivé la haut ça sera gagné !!!

Comme à mon habitude je reste très peu de temps au ravitaillement, j'ai de l'eau, des barres céréales pour tenir une CCC...

Les derniers 8 km de descentes

Poussé par la motivation d'arriver, mes jambes sont toujours là, par contre je sens que mes pieds me font mal, je vais sans doute avoir de belles surprises en enlevant mes chaussures....

Au début je cours un peu mais la douleur est trop importante dans les descentes trop pentues... Je préfères assurer et marcher rapidement.. Afin de pouvoir courir dans les derniers km dans Chamonix.. Je dois pouvoir terminer sous les 11h même en marchant vite...

Et effectivement, je termine en courant à 10km/h (et je pouvais encore continuer comme ça (sur du plat uniquement).

Je suis finisheur ! 771ème en 10h54... Un miracle : sans entrainement...

Ma belle soeur fait elle aussi une belle course et termine peut de temps après moi..

 

Encore aujourd'hui je ne comprends pas ce qu'il m'est arrivé ce Jeudi 27 Août 2015....

Terminer au vu des douleurs ce n'était déjà pas envisageable, mais sans entrainement ?! comment est-ce possible ?! les semaines précédentes je ne pouvais pas atteindre 1h de course...

Je suis donc sur un petit nuage depuis cette course : la plus belle que j'ai jamais faite (j'ai encore le bracelet OCC).

 

Seul bémol, la récupération c'est bien passée, pas plus mal que d'habitude, mais mon soucis est toujours présent... Pourvu qu'il passe définitivement.

 

Ah oui en enlevant mes chaussettes j'ai découvert 2 gros hématomes sous mes ongles de mes 2 pieds, je comprends mieux les douleurs en descentes ... merci aux podologues de l'OCC pour m'avoir soigné :)

 


 

 


 

 

6 commentaires

Commentaire de laureduvercors posté le 31-08-2015 à 17:07:59

Salut Timthacel, Bravo pour ta course :-)
Concernant ta douleur, cela me rappelle un truc que j'ai trainé toute l'année dernière. Une tendinite du moyen fessier, le nerf sciatique passant à proximité se trouve irrité et la douleur irradie jusqu'en bas de la jambe. Je suis passée par des phases où je boitais en marchant, et par des phases où j'avais mal en conduisant ou seulement en courant en descente par exemple. J'ai fait des séances de kiné, podologue, arrêt de quelques semaines de course à pieds, sans grand succès. J'ai fini par remarquer que pendant mes vacances la douleur était moins forte, et ce même si je partais faire 10 jours de rando intense ou si j'allais courir.
J'ai fini par me demander si cette douleur n'était pas provoquée par le vélo que j'utilisais quotidiennement sur 20km. Il y a un an j'ai changé de mission au boulot, je suis passée de 20km quotidiens à 8km et ma tendinite a disparu. Alors que les médecins étaient catégoriques "non le vélo c'est très doux, ça provoque pas ce genre de tendinites, c'est la course à pieds ...". Depuis je ressens parfois une sorte de contracture, qu'un mini étirement suffit à calmer : http://www.espace-musculation.fr/wp-content/uploads/2011/09/etirement-fessiers.jpg
Pour conclure : peut être qu'il y a un geste que tu effectues au quotidien qui entretient ta douleur, autre que la course ? (ce qui expliquerait pourquoi l'arrêt de course à pieds n'a pas réglé ton souci).
Désolée pour le long message et bonne récup!

Commentaire de Timthacel posté le 31-08-2015 à 19:13:01

Merci pour ton message... je me sens moins seul :)
j'ai des douleurs plus aigue en voiture... et je fais 1h30-2h de voiture par jour..
et le reste de la journée je suis assis...
Peut être un lien...

Commentaire de Mumy posté le 31-08-2015 à 21:02:08

Bravo a toi sans entrainement chapeau😀😀😀

Commentaire de Bert' posté le 17-12-2015 à 11:25:46

Sympa ton récit et simplement bravo d'avoir relevé le défi et pris ton pied !!
J'espère que ta jambe va mieux et que tu t'en sors avec d'autres projets en vue...

Commentaire de Arclusaz posté le 01-11-2016 à 08:01:00

aujourd'hui c'est ton anniversaire alors je lis ce CR que j'avais loupé !
l'occasion de te féliciter pour cette course improbable et prendre de tes nouvelles 14 mois après. En espérant que tu as trouvé la solution à ton problème.

Commentaire de Timthacel posté le 01-11-2016 à 08:13:03

Merci pour ton message !
Non je ne sais toujours pas ce que j'ai eu...
Par contre je m etire tous les soirs... j ai acheté un modus (position assise plus haute :)).
Et depuis ca ne me gêne plus.. D ailleurs je suis en train de faire une grosse année de cap. le double de km de d habitude..
Tu verras dans mon historique de course...
Trail déesse coursieres pilat trail. Running lyon.. et 2 autres à venir m'ont d origine ce dimanche et la SaintéLyon en entier pour mes 40 ans !!!!
Bref tout va bien.
Peut être allons nous enfin nous croiser sur une course !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran