Récit de la course : Les Foulées de la Cathédrale 2015, par Lolotherunner

L'auteur : Lolotherunner

La course : Les Foulées de la Cathédrale

Date : 27/6/2015

Lieu : Chartres (Eure-et-Loir)

Affichage : 351 vues

Distance : 9.6km

Matos : Chaussures Asics Afforest

Objectif : Battre un record

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Les Foulées de la cathédrale (de Chartres)...i was back for the second time !A l'instar du Trail des Passerelles, je participais donc pour la seconde fois à ce qui est l'événement running eurélien : les Foulées de la Cathédrale de CHARTRES (19ème course d

A l'instar du Trail des Passerelles, je participais donc pour la seconde fois à ce qui est l'événement running eurélien : les Foulées de la Cathédrale de CHARTRES (19ème course de l'année pour moi).

En ce samedi 27 juin, à 18h50, nous voilà partis, sous de fortes chaleurs, ma femme, l'une de nos filles Florine, Stephane B. un voisin licencié au club d'Athlé et moi-même, en direction de la préfecture d'Eure et Loir.

Arrivés à 19h20 sur place (nous avions récupéré les dossards le matin), les préparatifs sont encore en cours.

Stephane et moi partons nous échauffer : on va reconnaître la partie la plus ardue du parcours (côte à 15%) et la modif' du tracé (ajout de 100 m, par passage dans les jardins de l'évêché)

3 boucles de 3,2 km , soit 9,6 km à parcourir.

A 19h40, nous rejoignons la zone de départ : la place des Epars, au pied de la mediathéque (ex-batiment des postes). La foule est au RDV, avec 1500 coureurs engagés et les familles en spectateurs hyper-motivés : y'a de l'ambiance !

On retrouve des athlétes de l'Entente sportive Maintenon-Pierres. Dossard n° 144 pour moi qui court ce soir, sous les couleurs d'Handicap International.

Pour des raisons de fluidité, la course est scindée en 3 départs distincts, espacés de 5min. 19h55, c'est le départ des handisports, avec 3 joelettes engagées aux couleurs de Chartres Handicap et Loisirs et des Papillons blancs.

A 20h, c'est le départ des femmes...

20h05: c'est au tour des hommes. Avec pour référence un temps perso de 44min10s réalisé en 2014, j'avais pour ambition de m'approcher des 42min, pour cette seconde participation. 

Constat : ça part vite, très vite même ! Avec Stephane, on s'est placés de manière à ne pas se faire enterrer et le tracé initial, avec départ sur une longue et large rue permet de suite d'attaquer dans le dur. Idem avec la longue et large descente de la "butte des charbonniers"

La suite de la course a lieu en basse-ville, le long de l'Eure (très beau !), avec passage par le pont du massacre (tout un programme). Les spectateurs sont partout à nous encourager : c'est une belle ferveur populaire, un 10/10 coté ambiance !

Les frère et soeur CHUBERRE (futurs vainqueurs) assurent le show avec respectivement du 18 et près de 16 km/h de moyenne...

Puis le tracé nous améne vers la cathédrale, avec la mythique côte (rue Saint Eman et rue des acacias) : c'est là que la sélection se fait : ça grimpe sévère, c'est étroit et certains restent scotchés au bitume avec les 15% de denivelé. Pour ma part (l'effet positif d'Ambazac est encore présent) les sensations sont excellentes. Je cours avec ma bouteille (jus de pomme/eau) en m'hydratant régulièrement.

Passage le long du portail sud de la cathédrale (lieu de l'arrivée) et c'est parti pour la seconde boucle, où l'on commence à doubler des féminines.

Constat : dans la "butte des Charbonniers" (lieu du ravito intermédiaire), pas de poubelles géantes mises à dispo. et du coup les coureurs jettent à même le sol leur gobelet et éponge. Pour ma part, courant en autonomie, j'ai la conscience tranquille , en ne participant pas à ce triste spectacle.

Puis vient la 3ème et dernière boucle. Stephane me suit à une trentaine de secondes...

Pour finir, j'avale une dernière fois la fameuse côte, où je double un runner de l'ACLAM. Surprise à l'arrivée il s'agit d'un collègue de boulot : David de son prénom. Puis je retrouve d'autres connaissances qui me disent que j'ai vraiment progressé : c'est le cas assurément ! On  refait la course autour d'un verre.

Puis retour à la maison, des sensations plein la tête. Cet évènement running chartrain correspond à la soirée d'ouverture des estivales de Chartres.

Bilan : RP amélioré de 4min40s sur cette course, avec un "39min30s" temps réel (39min41s temps officiel). Assuremment dopé au jus de pomme ! :-)




Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran