Récit de la course : La Moins'Hard 2015, par Florian

L'auteur : Florian

La course : La Moins'Hard

Date : 4/7/2015

Lieu : St Nicolas De Veroce (Haute-Savoie)

Affichage : 740 vues

Distance : 40km

Matos : Chaussures La Sportiva Ultra Raptor (accroche légendaire, mais je commence à les trouver vraiment lourdes)

Objectif : Faire un temps

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

On devrait la rebaptiser la HardQuandMême :)

Petit retour perso sur la 40k / 3000D+ (on va arrêter de dire 38km / 3400D+ parce que ce n'est pas vraiment ce qui semble être mesuré par beaucoup...)

En 2 mots, un super moment. Organisation au top, ambiance hyper sympa.
Déjà sur le départ, avec le ptit déj (même si je n'ai rien mangé, il était trop tard), la musique à fond avec la vue de ouf, Seb Chaigneau super sympa et disponible (on a causé matos pendant plus de 10 min... du coup je me suis à peine échauffé !)... Bref, un départ dans de très bonnes conditions.
Je pars devant, vite, certainement trop, comme d'hab. En fait je n'avais plus de plan de course, car je me suis aperçu que je m'étais complètement planté dans mes calculs. Et puis de toutes façons, avec cette chaleur, tout était à revoir. Départ rapide donc, avec la jeune suédoise qui finira première... je la suis qq kilomètres et puis je me rends compte que mon cardio est à 170bpm ! Et de toutes façons, impossible de la suivre plus longtemps, elle court dans presque toutes les côtes, c'est incroyable. Je lève le pied après la première bosse, avant d'attaquer l'ascension du premier col en gérant. A ce moment je me dis que ce n'est vraiment pas le jour pour chercher un chrono, donc je vais lever le pied pour bien finir et profiter.
Les côtes et la chaleur me vont très bien, je grimpe sans problème. D'ailleurs il ne fait pas (encore) si chaud. Mon point faible c'est vraiment les descentes... donc je fais la première grosse descente en mode "économie des quadris", avec appuis bâtons et avant du pied. C'est sûr que je me fait pas mal doubler, mais au moins mes quadris ont tenu le choc toute la course sans trop de problème comme ça.
Je bois beaucoup (Hydrixir), et je suis très content de retrouver la poupoudre Overstims aux ravitos. Je repars à chaque fois avec plus de 2l. En revanche je n'ai AUCUNE envie de manger avec cette chaleur. Ce sera 3 barres sur l'ensemble de la course, plus un peu de gel et 2 ou 3 quartiers d'orange.
Après le ravito de Bionnassay j'ai un bon coup de mou. Je me trouve un petit coin frais à l'ombre et laisse passer 10 min, pour refroidir, manger une barre et boire. Je me fais copieusement doubler... mais je rattrape rapidement tout le monde car cette pause m'a fait le plus grand bien, physiquement et psychologiquement.
La fin de la course se passe très bien, je me sens frais, le cardio est bas (140 / 145bpm) et j'avance bien, en montée comme en descente. Sur le col du Tricot le soleil tabasse mais j'aime bien ça. Je m'arrête 10 min pour des photos. Quel paysage !! Un peu dégoûté de réaliser qu'au 38ème km je n'étais pas encore arrivé et qu'il restait une bonne bosse... mais qu'importe. Je finis par un bon gros sprint des familles. J'en perds ma soft flask, que Seb Chaigneau va très gentillement récupérer et me refiler en arrivant sur la ligne. Je finis 41ème en 7'25. Super ambiance à l'arrivée, où j'attends mes compères du 40k et du 60k, et où je retrouve qq compagnons de parcours (hello Yannis ;)). Le sandwich à la tome et au jambon, agrémentés de qq noix de cajou et d'une bonne bière concluent magnifiquement ce trail. 
Bref que du bonheur, je reviens l'année prochaine ! 

Florian

8 commentaires

Commentaire de bubulle posté le 06-07-2015 à 18:17:43

"Un peu dégoûté de réaliser qu'au 38ème km je n'étais pas encore arrivé et qu'il restait une bonne bosse" : quand on vous dit que préparer des courses en révisant les parcours, ça a un intérêt..:-)

Bonne gestion de course, sinon. Peut-être un départ trop rapide, qui t'a empêché de finir encore mieux alors que sur ce format de course, on peut se permettr ed'êtr eprudent vu qu'il est facile de dépasser.

Bref, bravo !

Commentaire de Florian posté le 07-07-2015 à 09:26:00

Haha, je l'avais bien en tête cette bosse ;)
Le truc c'est que j'ai eu un gros doute en voyant le nb de km : comme on en était déjà quasiment à 38km, je pensais l'avoir passée... (ben oui ça monte et ça descend un peu après le 3ème ravito :D).
Tu as raison je suis parti un peu vite, ce qui m'a probablement coûté mon coup de mou à Bionnassay. Autant pour la Marathon Race d'Anncecy un départ à 15km/h pouvait se justifier par la diffculté de doubler, autant là c'est juste pour l'émulation.
Mais bon, c'est mon 3ème trail, le métier rentre petit à petit :)
Ce qui est sûr c'est que la prochaine fois je change de shoes ! Trop lourdes à trimballer (près de 400g par pied quand même...)

Commentaire de Overnight posté le 06-07-2015 à 18:55:52

Bravo! Ça avance!:) La chaleur te vas bien profites:)... Y en a qu'on de la chance ;)

Commentaire de caro.s91 posté le 13-07-2015 à 17:03:18

Un coup de mou mais tout de même une jolie performance à l'arrivée !!! Bravo à toi.

Commentaire de caro.s91 posté le 13-07-2015 à 17:03:45

Un coup de mou mais tout de même une jolie performance à l'arrivée !!! Bravo à toi.

Commentaire de Arclusaz posté le 05-01-2016 à 18:19:28

tu as aussi appris sur ce trail que les jolies suédoises te faisaient taper le coeur ; rien que pour ça, ça valait le coup de faire cette course !
on se voit sur la 60 en 2016 ?

Commentaire de Florian posté le 05-01-2016 à 18:23:33

Ah les suédoises...
En 2016 je fais la 107 ;)

Commentaire de elnumaa[X] posté le 04-07-2016 à 17:02:58

et en 2017 la 60 !! enjoY

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran