Récit de la course : Marathon du Mont-Blanc 2015, par lucio94

L'auteur : lucio94

La course : Marathon du Mont-Blanc

Date : 28/6/2015

Lieu : Chamonix Mont Blanc (Haute-Savoie)

Affichage : 1278 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Terminer

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Comme un rêve et même mieux

bonjour à tous 

comme c'est mon premier recit je me permet un peu d'historique 

2011: je fait de la boxe thaï mais surtout je suis fêtard et gros fumeur , juillet gros pépin de sante ,suite à l'hospitalisation 3 semaines sans fumer ça serait con de recommencer , à la fin de l'année je commence a trottiner 

2012 : cross du mont blanc que je fait en étant malade et avec de l'eau plate dans la poche, et déjà un grosse chaleur ce jour la resultat je fini en 3 h58 complètement à l'agonie depuis le final de la légère et une tendinite rotulienne en cadeau bref souvenir mitigé 

2013/2014 : toujours la boxe mais presque pas de course , je me bas avec des tendinite récurrente . Fin 2014 apéro avec mon beauf , il me dit que son coloc a monté une équipe pour le tirage au sort du MMb 2015 et qu'il reste une place . Allez hop je m' insrcit avec assurance annulation , la bonne nouvelle tombe quelque semaine plus tard , le seul problème c'est que je cours toujours pas

2015 

janvier : je fait une sortie de 10 km par semaine en mode footing , sensation pas terrible aux genous mais j'ai eu pire

fevrier /mars : 2 sorties par semaine 20 Km sur du plat

avril / mai : 3 séances par semaine 1 footing 10 km / 13 km avec allure marathon / une sortie longue dont deux sortie aux 25 bosses, merci à Yves 94 et nicou2000 de m'avoir ouvert le chemin et attendu lors de la première , je vous souhaite beaucoup de réussite pour votre montagn hard . Puis une sortie 25 bosses + belvédère tout seul pour tester les jambes et la tête fin mai

juin : toujours 3 sortie mais je réduit la sortie longue de 3 h a 1h30 et quasiment rien le dernière semaine , les dés sont jetés

 

jour j

depart 

j'arrive 15 min avant le départ je suis un peu stressé mais ca va , l'ambiance est super je regarde tous les coureurs et me dit qu'entre le tirage au sort et la météo on est vraiment chanceux même si je crains un peu la chaleur annonce . je n'arrête pas de me repeter le plan que je me suis fixé  , il est tirer du récit  d'yllen  en 2011 qui a finit en 8 h . Un petit bisou a ma chérie et c'est le départ

depart / argentiere 

Des le départ je n'arrête pas de me faire doubler par des dizaines de coureur , je me force a marché à la moindre petite bosse pas grave c'est le plan et de toute façon j'ai jamais de bonne sensation avant 45 min a 1 h de course . J'arrive a argentiere en 1 h 17 je suis 1982 eme 

argentifère/ vallorcine

apres argentière il se crée quelques bouchons c'est du temps de perdu mais pas grave c'était dans le récit d'yllen, après ca cours gentiment je ne cherche pas a doubler . Vient la premier bosse pour arriver au col des Montet je suis dans la file et me fait la remarque que les gens autour de moi respire plus  fort que moi alors que l'allure ne me demande pas trop d'effort , tant mieux c'est bon signe je me dit ( on s'accroche à ce qu'on peut )  . Dans la descente a vallorcine je me force à rester en endurance alors que c'etait la partie la plus roulante de la course , je suis à vallorcine en 2 h 21 avec 9 min d'avance sur le plan je suis 1939 eme 

vallorcine/ très le champ

Arrive enfin la montée des posettes , j'en ai reve tellement de fois , vu des vidéo sur YouTube ,lu les récits des kikous. Je sais qu'il ne faut pas se cramer ici que la course est encore longue , de toute façon ça commence par 20 min de bouchon , quand ça commence a avancer , je grimpe  tranquillement et même remarque que précédemment je suis le rythme facile et double de temps en temps . Arrive les piste plus large qui nous mene au col des posettes je double plus facilement sans me mettre dans le rouge et n'oublie pas de faire quelque photos , plus on monte plus le paysage est saisissant c'est juste magnifique je refait quelque photos au sommet et commnce la descente. C'est vrai que le début est bien technique je fait surtout attention a ne pas me blesser ca serais trop bête , plus on descend et moins c'est technique . J'arrive au tour je ne pense pas avoir gagner de place dans la descente ,je cours jusqua tre le champ en 5h12 je suis 1770 eme 18 min d'avance

très le champ/ la flégère

d'après le plan je doit mettre 1h30 entre trè le champ et la flegere mais au bout de 5 min commence une bosse qui n'est pas dans mes souvenir du cross elle fait 300 m de d+ pas trop raide ma a ce stade de la course ca fait mal et il commence a faire bien chaud ,en plus certaine partie de la descente sont bien plus technique que celle des posettes , je serais près a payer pour voir comment les élites courent la dedans . Après la descente il y a des portion de plats , je suis étonné les coureurs marche quand même ,bon je vais pas me battre pour doubler surtout qu'avec mon souvenir du cross j'attend mon coup moins bien . La mont  final à la légère la c'est raide je commence a voir pas mal de coureur en difficulté sans doute victime de la chaleur , je grimpe régulièrement j'arrive a doubler sans trop me cramer , ravitaillement en vue après 7 h 12 de course je suis 1599 eme 

trè le champ/ planpraz 

 Je suis encore frais mais  le plan c'est foutu , je suis quasiment sur de finir ( je l'aurai pas parier la veille ) alors je finis cool j'ai conscience de vivre un moment rare , le spectacle sur ma gauche est grandiose j'en profite a fond je double quand on me laisse passer . Vient le moment on l'on voit la nouvelle arrivée il reste 1 , 8 km je marche on peut pas doubler , quand on arrive sur la piste a 300 m de l'arrivée je finis en courant je suis le seul à courir , voilà je passe l'arche tout étonner d'en finir dans cet état de fraîcheur en 8 h18 je suis 1553 eme .je retrouve ma chérie qui m'attend c'est un beau moment d'émotion ,la vue a l'arrivé et l'ambiance sont mieux que je l'aurai espérer, c'était un de ces jours où tout est parfait

 

un grand merci aux organisateurs et aux bénévoles, a ma chérie qui m'a aidé à tous les ravito et m'a supporter pendant la prépa 

et felicitaions à elle pour le 10 km  ( elle c'est inscrit en janvier et a commencer a courir dans la foulée )

et merci à tous les kikous qui sont une formidable source de conseil et d'inspiration

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran