Récit de la course : La Chaussée des Géants - 22 km 2015, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : La Chaussée des Géants - 22 km

Date : 6/6/2015

Lieu : Thueyts (Ardèche)

Affichage : 1458 vues

Distance : 22km

Objectif : Pas d'objectif

30 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

La Chaussée des Géants à Thueyts (07) – Manche n°3 du DTTN 2015



La Chaussée des Géants à Thueyts (07) –

Manche n°3 du DTTN 2015 (disons-le tout de go : une manche magnifique !)

 

 

 

Rappel des faits

 

Manche n°1 : Buis-les-Baronnies, une manche dans des conditions climatiques difficiles, entre froid et vent, et une première hiérarchie s’établit. Et la dernière place pour le Bouk.

Manche n°2 : Les Coulmes, manche sous le signe de l’endurance et de l’effort sportif, avec à la clef un écart greglemond-ien à savoir 17 secondes de retard sur Albacor à l’issue de 30 kms…

 

 

Greg Lemond a reconnu l’étape du 22 juillet prochain

à Pra-Loup avec une pensée pour le Bouk

 

 

Nous voici à la manche de Campingou, dans cette rigolote bourgade perdue du Sud-Ardèche j’ai nommé Thueyts (écrit sans faute !), pour ce trail dénommé « La Chaussée des Géants » : une véritable marque ! Avec une mascotte, et une organisation sacrément rôdée. Un trail prometteur quand on lit les retours de ceux qui l’ont couru précédemment…



La mascotte de la course



Cerise, partenaire de la course


 

22 kms pour 1'000m de D+, on est bien dans le format classique d’une manche DTTN. Je suis normalement dans une belle dynamique, entre le week-end dernier où je n’ai pas revêtu de dossard (donc du repos), couplé à une sortie entraînement mercredi dernier avec la corne très prometteuse.

 

De bonne augure pour pouvoir affronter à armes égales le Chasse-Neige, vu qu’Albacor n’est (hélas) pas présent pour tenter le 5-0 sur le Bouk. La Corne pronostique même que je puisse viser de fumer un Didier, le Chasse-Neige l’espérant également et proposant carrément une association ! Mais selon moi, l’association se fera le cas échéant sur le terrain, mais surement pas par un accord Sepp-Blatter-Chasse-Neige !!

 

 

Autres compétiteurs sur cette manche prometteuse : le Faizan, Manak, Didier07, Campingou et la Corne. On a donc un seul absent, comme à chaque manche !

 

 

JOUR J

 

Arrivé tôt car pressentant des difficultés pour me garer, je profite du cadre enchanteur de la course, un parc bien sympa !! On se croirait à l’arrivée du Trail Ubaye comme dit la Corne. Ce dernier me sort même que je suis favori, les 6 autres compétiteurs n’ayant pas pu dormir correctement cette nuit !! Sauf que…

 

MOI NON PLUS je ne suis pas en forme ! C’est au moment de l’écriture du présent récit que je réalise ce qui a dû m’arriver : les apéricubes de l’apéro de la veille devaient contenir de l’ail, et le Bouk ne digère pas l’ail… Donc mal au bide depuis 5h ce matin, relents perpétuels avec arrière-goût de merguez (super le matin !), pire, je commence à vomir dans le parc juste avant le briefing !! Misère… MISERE

 

L’ennemi du Bouk

 

On se rend à l’arche de départ, et alors que jusqu’à présent seul le Faizan était convaincu de dopage, le chasse-neige sort de son camel la ventoline !! Décidément, les éléments sont contre moi, moi, moi qui suis si gentil (et réglo !)…

 

J’en profite pour écrire que le départ est très bien organisé, 3 SAS sont proposés à la libre appréciation des participants. Ne comptant pas mettre moins de 2h mais pas plus de 3h, on se place avec chasse-neige à la fin du SAS n°1. Et les gens auront semble-t-il joué le jeu car bien que l’on rejoigne rapidement les singles en course, perso je n’aurai pas senti de gêne particulière ni devant ni derrière (ça rime tiens cette phrase).

 

 

LE DEPART

 

Ma montre met un peu de temps à trouver le signal GPS, en attendant je mâte, euh non, j’observe les charmantes ostéopathes certifiées ISO EJOUVIN 9001, et ouf le signal arrive et PAN !

 

Départ sur bitume avec Chasse-neige. Dur de trouver un rythme, j’ai en tête qu’on va monter durant pas moins de 8 kms, donc bon... Cependant c’est d’abord du faux-plat, j’essaie de rester dans le rythme du trafic du moment, et ESSAIE de ne pas me préoccuper de mon adversaire qui a encore maigri semble-t-il !!!

 

Km1 ça devient plus pentu, mais on voit deux DTTN-istes devant, la Corne et un Didier. Un miracle est-il possible aujourd’hui ? Bon en fait, tuons tout suspense, on les reverra plus…

 

Ca y est on entame de la montée terrain, pas mal de caillasse, une voire deux traces possibles, je ne me focalise que sur une chose : garder une foulée et ne pas marcher. Je ne résiste pas à regarder 2-3 fois en arrière, pas de manche fluo A PRIORI. Cool !

 

On arrive au km2.5, je me sens déjà dans le rouge… Toujours ce (un peu plus léger) mal de bide, mais surtout je me dis qu’il reste 20 kilomètres !! On me double bien plus que je ne double, sauf quand enfin le terrain devient un peu plus plat.

 

D’ailleurs vers le km3 ô surprise il y a un ravitaillement eau !! J’en profite, il fait déjà chaud !

 

S’ensuivent quelques bosses en sous-bois, dont certaines se font finalement en marchant, et enfin une partie en descente, je dois bien remonter 8 coureurs, avant d’essayer de prendre le large, un peu coup de poker sur le coup car dès que ça se met à remonter je serai mort !

 

Pat poker, dossard 07


Et voici que Km5 on sort de la forêt, et là c’est juste énorme, le pourquoi du comment on pratique ce sport : on est dans le Goulet de Berland, on voit la chenille de coureurs sur pratiquement 2 kilomètres, à faire tout le tour du vallon !! Digne des panoramas vus à la Villarinche 2014 ! Bref, ça fait peur sur le coup, mais c’est chouette quand même.

 

En parlant de peur, qu’entends-je dans mon dos… « BOOOUUUKKK », non, NON, NOONNN, je suis à fond et le Chasse-Neige est à 50m derrière ? Mais je viens de doubler du monde à la faveur de la descente, je cours continuellement, c’est pas possible… Un « BOUUUKK » aussi au loin, c’est la Corne mais impossible à visualiser.

 

Bref, coup au moral. Et là les idées noires envahissent illico le coureur ! Qu’il va me reprendre, qu’une seconde défaite se profile, qu’il va falloir que je lui colle au train et rien lâcher, bref je me vois pas faire les 17 kms restants avec la boule au ventre - pauvre Bouk.

 

Km6 on vient de passer le 1er col mais on grimpe encore, je tente d’avaler une pâte de fruit mais sens que l’emballage m’a échappé et me retourne brusquement pour le ramasser. Sauf que derrière ils sont 4-5 au train et se demandent bien ce que j’ai perdu !

Réponse du Bouk : « Ben mon emballage ! »

« C’est bien, ça ! »

« Bah ouais, esprit trail mon gars !! »

« Ah non, l’esprit trail c’est plutôt j’ai en rien à foutre de l’environnement »

« LOL/Hélas »

« Quoique là, j’ai pas encore trop vu de déchets »

« Attends la fin de la course et les gels !!! »

 

Km6.5 nous voici au second col, mais il faut continuer de grimper. Malin le Bouk, je me colle sur la gauche du chemin histoire de ne pas être vu de dessous (en espérant que ça fonctionne). Et surtout je colle continuellement au train d’un coureur aux cheveux blancs qui m’emmène bien, malgré ses soucis de vertiges…! Il manque de se vautrer au moins 3 fois dans la montée, hé, concentres-toi !!

 

S’ensuivent 2 kilomètres interminables, où en fait à chaque vallon on imagine que c’est le dernier mais non un nouveau vallon fait suite. Et quelle misère d’être affublé d’un dossard à guerroyer avec le DTTN sans profiter de ces panoramas environnants !!

 

J’entends pas d’autre « BOOUUKK », j’ai continué ma montée et imagine le chasse-neige un peu distancé. Et c’est le couteau entre les dents que j’attaque la descente, km8 à km11.7 on a presque 4 kms de descente jusqu’au ravito, tout bon pour moi ça.

 

Et ça passe ! Direct je me débarrasse des 3 acolytes du moment et file. Un coureur à bandana jaune me suit, je me pousse, « non non reste devant ! », « tu rigoles, ça me stresse, vas-y », « ok » et il file direct bien plus vite ! Bon, je le retrouverai un peu plus loin car Monsieur ne dépasse pas le groupe de devant, une nana suivie de deux mecs. Il se pousse même !! Je dis façon FaiZan « mais tu fais quoi !!! », « vas-y fais la trace », hop gauche droite gauche je passe les 3, il suit, et ça a dû inspirer les deux mecs qui passent aussi.

 

Un autre DF me reprend plus bas, et je comprends vite sa technique, il a une vitesse hallucinante à la vue des panneaux « danger » ! Je reviens d’ailleurs sur une nana… qui m’avait passé dans les tous tous tous premiers singles (km2 !). Technique de descente à revoir !

 

Et le voici ce km11.7 !! Heureux de ma descente mais un peu entamé physiquement à mi-parcours, je me fais plaisir : 1 verre boisson énergisante, puis 2, puis 1 verre de VALS, 1 verre de COCA, et finalement un verre d’eau, j’ai trop SOIF !! Je repars et…

 

HORREUR


 

Le Chasse-Neige arrive au ravito

 

Le Chasse-Neige arrive !! « Je remplis mon eau et j’arrive, je suis tombé » il me montre son genou… Explications d’après course : au sommet il n’était qu’à 24 secondes seulement, et m’a vu toute la descente, se demandant si j’avais un problème car je n’avançais pas, alors que j’étais pourtant bien dedans !! GRRRR

 

« Je remplis mon eau et j’arrive »... C’est ça oui, sauf que là c’est bitume descendant, c’est limite si je ne sprinte pas !! Un rapide calcul mental, il FAUT que je lui prenne 30 secondes par kms avant le premier retour à Thueyts, ça ferait 2 minutes d’avance au km15…

 

 


Le Bouk repart dans des calculs savants

 

Sauf que pendant 4 kilomètres c’est quand même pas mal à la queue-leu-leu, seul le km13 offre un coup de c**, vite se dépêcher pour pas être en visu, et on déboule à Thueyts km15 -1h43.

 

Petite déception, j’avais espoir de retrouver les différentes compagnes des DTTN-istes mais non, personne. Pas de supporters, donc. Ravito je m’attarde moins et repars, on file le long de la route, c’est légèrement descendant, allez…

 

Et… Ca n’en finit pas ! Jusqu’où va-t-on comme ça ? Et soudain je découvre que certains sont en face, de l’autre côté de la route ! Mais sont-ils juste devants, ou en terminent-ils du trail ? Soudain l’explication, on traverse la route par un soupirail, tel la Nuit des Cabornes ou le Raid Nature Vallon Pont d’Arc !

 

On repart donc dans l’autre sens, et là c’est le moment-clef : SURTOUT ne pas croiser ce foutu chasse-neige, car là les écarts seront flagrants, et motivants… Et OUF ! Pas de C-N, ça sent bon pour moi ! Je peux me relâcher, la mission 1 devient probablement accomplie, maintenant viser le bonus et rattraper un éventuel DTTN-iste défaillant !!

 

On passe devant un « bénévole sauvage », un mec a mis son tuyau d’arrosage pour nous rafraîchir, et a même de l’eau à nous offrir ! Trop sympa, à l’image de la course en fait.

 

On descend direction un pont histoire de passer sur l’autre versant, superbe endroit encore une fois, puis ça remonte, cool j’ai du jus pour une petite foulée et arrive au km17 dernier contrôle et encore ravito !!

 

Mais on attaque une des grosses difficultés du jour, deux kilomètres de montée, alors que bon, l’organisme est fatigué, et putain qu’il fait chaud !! On est bien un groupe de 8, chacun à serrer les dents, aucun ne cédant véritablement, au moins ça galvanise, et pourvu qu’on en termine de celle-là, surtout qu’à 2-3 reprises ça devient plat on croit en avoir terminé mais non !!

 

Et enfin Km19.5 cette fois c’est bon, ON DESCEND ! A part qu’au départ ça glisse bien et c’est bien pentu, puis ensuite c’est grosses pierres façon Festa-Trail du Pic Saint-Loup ! Je tente de suivre un guerrier en treillis, qui s’échappe, puis mon bandana jaune Samuel.

 

Soudain un coureur clopin-clopant, mince c’est Manak qui s’est semble-t-il encore fait une cheville. Triste.

 

On entend le public en bas, oui, on repasse un pont, le « Pont du Diable », et là l’horreur : ça remonte DRE DANS LE PENTU. Oh put*** le moral flanche, si près, mais putain que ça tire…

 

Seulement, divine surprise, c’est que l’arrivée est plus proche que ce que je pensais ! Cette grosse côte passée, on a ensuite un peu de plat, avant de re-grimper mais avec un panneau « arrivée à 500m ». Et sur le plat j’ai vu qu’il n’y avait plus personne derrière, je peux donc finir sereinement, la délivrance est proche !

 

Nous voici je-ne-sais-où dans le parc du château, les DTTN-istes finishers sont au-dessus et m’encouragent, et j’en termine en 2h38 à une 92ème place !!

 

 

A l’arrivée un ravito à l’image de la course, on est encore gâté : déjà la bombe brumisateur, le tube de crème de marron, maintenant le T-Shirt finisher, et… l’accès à la tireuse à bière glacée !!

 

Bonus DVD : alors que l’on repart, je décide de retourner chercher une canette de coca histoire de l’offrir à Coccinelle, je perds le contact avec mes comparses mais rencontre une icône de kikourou, JAPHY !! Et pour l’anecdote, le lendemain au beau milieu de la Chartreuse j’ai revêtu le t-shirt finisher, le Président de l’assoc et le gars du micro me font « c’est mon pays », tandis qu’un des ouvreurs balance « je veux trop la faire celle-là !! ».

 

Moralité : un grand MERCI à Campingou pour le choix de cette manche !! Et bravo à l’organisation ! Une course dure quand même, mais qu’on est content d’avoir courue ! Une de +


Virginie Efira faisait partie des gens qui ne misaient

pas sur le Bouk mais reconnait sportivement qu'elle

s'est trompée. Qu'elle soit ici remerciée on ne lui en veut pas

30 commentaires

Commentaire de ejouvin posté le 07-06-2015 à 16:41:31

Bah voilà, tu les as fumé.
Le Bouk devient un terrible concurrent, qu'on se le dise.

Bon sinon, à part matter les osthéos, tu aurai pu les essayer...

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 07-06-2015 à 17:45:26

J'ai dû mal écrire, je n'ai fumé que le chasse-neige, le Faizan termine 1er devant les 2 Didier puis la Corne.

Je t'attends pour essayer les osthéos du Trail Nivolet-Classic !!

Commentaire de ejouvin posté le 07-06-2015 à 18:32:50

Rooo la pression.

Je vais être obligé de venir.

Commentaire de Byzance posté le 07-06-2015 à 17:34:44

Un sacré retour aux affaires ! Heureusement que tu étais malade sinon tu te fumais un Didier !
Au fait, mais comment fais-tu pour être aussi rapide pour les CR ? T'as des secrétaires ?

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 07-06-2015 à 17:44:10

Il était même écrit hier soir mais je ne l'ai posté qu'aujourd'hui ;-)

Commentaire de Namtar posté le 07-06-2015 à 18:48:16

Félicitations ! Le travail re-paye.Moi j'enchaine les défaites au tennis ces temps-ci... Je vais en chier dimanche prochain au trail des crêtes du chablais vu mon manque d'entraînement...

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 07-06-2015 à 22:22:55

Ah le tennis... Je reprendrais bien mais il faut avoir du temps !!
Bon courage pour le Chablais, je demande illico à l'organisation la présence de bananes aux ravitos !

Commentaire de Japhy posté le 07-06-2015 à 20:17:29

Eh oui ça remonte après le pont, c'est le DIABLE c'est normal !

Mais c'est plutôt moi qui ai vu une icône de kikourou, le BOUK qui en plus est un vampire qui n'aime pas l'ail donc !
Ravie de t'avoir vu, désolée de ne pas avoir rencontré les autres, mon paternel avait la dalle et j'ai dû filer !
Mais j'ai trouvé que tu avais très bonne mine, tu aurais pu t'arracher un peu plus ! ;)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 07-06-2015 à 22:25:37

C'est EXACTEMENT ce que j'entends tout le temps !! A croire que je mérite un oscar pour ça, ou mieux, des points-bonus pour le DTTN !

Au plaisir de se re-croiser :)

Commentaire de AKADOC posté le 07-06-2015 à 22:14:12

j'aime quand Le Bouk repart dans des calculs savants

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 07-06-2015 à 22:25:51

Toi tu es un coquinou

Commentaire de stphane posté le 07-06-2015 à 22:46:18

Finalement ça te réussi l ail...
J aime quand un cr qui voit le Bouk sécher un chasse neige se termine par Virginie efira .. . Y a pas Bouk tu sais fideliser tes lecteurs...

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 08-06-2015 à 10:33:12

Une vieille technique mais qui fonctionne semble-t-il ! AH AH AH

Commentaire de le_kéké posté le 08-06-2015 à 10:29:49

L'esprit trail il n'y en a qu'un c'est le dude, le reste on en a rien à foutre.
Bravo le bouk, tu remontes la pente et les places, en fin la place. C'est l'avantage d'être tombé tout en bas, on ne peut que remonter. Aurais-tu bouffé aussi de la conserve, on ne le saura jamais, il a préféré s'amuser avec daisy et minnie, la prochaine confrontation risque d'être sanglante ...

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 08-06-2015 à 10:34:32

La Corne dit que j'aurai terminé devant.
Moi je n'en suis pas convaincu.
Et la Corne jusqu'à présent s'est trompé dans les pronostics.
J'en conclus que ça aurait donné une victoire de la Conserve, de peu, mais victoire quand même !

Commentaire de JuCB posté le 08-06-2015 à 12:32:19

La forme revient, aucun doute !!
Par contre, je suis inquiet : pas de course hier ???
12h36, toujours pas de récit.....

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 08-06-2015 à 12:55:31

J'ai écrit que l'intro mais celui-là je vais le soigner...!! Merci Julien!!

Commentaire de ilcourtlefuret posté le 08-06-2015 à 14:40:03

Dis donc il a bien changé le chasse-neige! Je comprends que tu n'aies pas eu envie de le voir, ça doit motiver d'avoir le clown aux trousses!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 08-06-2015 à 15:59:06

En "vrai" il n'est pas maquillé mais quand tu le vois débouler au km11.7 ça te fait le même effet que la photo !!!
Mes félicitations pour ce Circuit de la Sure !!!
Et jolie photo de profil kikourou ça me rappelle quelque chose !

Commentaire de Chasse-Neige posté le 08-06-2015 à 22:10:30

Bravo le BouK, et quelle 2e partie de course, juste hallucinant !
Sans cette chute je te reprenait dans la descente, peut-etre qu'un coup à ton moral aurait été tout bénef pour moi, mais tu étais en forme mon cochon !!
Albacor tu l'aurais bouffé, dans la descente on l'aurait fait explosé !!!
Dire que l'an dernier j'avais 1h04 de retard sur toi après la 1ere manche, la 34 minutes en 3 manches (avec les coulmes faussées me concernant), ca va saigner l'an prochain !!!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 08-06-2015 à 22:37:25

Ce qui fait VRAIMENT peur, c'est de voir les photos après coup, et notamment celles de la première descente où tu étais effectivement juste derrière, brrrrrrr

J'ai tout donné, et si en donnant tout j'ai moins de 10 minutes d'avance sur un chasse-neige blessé, ça promet... Mais attention, il faut saisir par là qu'on s'améliore mutuellement.

Et tu peux retirer le chrono des Coulmes, tu sais très bien qu'il ne compte pas. On n'a que 2"37 d'écart.

"DTTN, la joute d'accord la convivialité d'abord"

Commentaire de Chasse-Neige posté le 08-06-2015 à 23:23:24

Sur que cette bataille nous fait nous améliorer !
J'étais pas si blessé suite à la chute, mais le rythme est dur à retrouver après une chute en descente, et le genoux me faisait mal uniquement sur le plat, c'est après le ravito que je perd pas mal de temps d'ailleurs !
Et au passage, je me passerais volontiers de cette ventoline (qui au passage m'évite juste de choper une crise), et de l'allergie des mois de mai-juin

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 09-06-2015 à 14:16:22

Bien entendu, la ventoline ce n'est point drôle et je m'en excuse ici.
Et c'est moins pire que de faire des "cures de vitamines" comme le font certains DTTNistes...

Commentaire de Chasse-Neige posté le 09-06-2015 à 19:08:53

Oula tkt pas, elle est juste la en soutien, je l'ai remisée au placard en vue des allergènes qui diminuent ! Je veux bien me faire emmerder par un BouK en course, mais pas par des herbes ! Non mais !!

Commentaire de Albacor38 posté le 09-06-2015 à 08:31:53

♫♪ Libéré, Délivrééééé
Je m'entrainerai plus que jamais
Libéréééé, Délivrééééé
Désormais plus rien ne m'arrête
Libéréééé, Délivrééééééééééééééééééééééééééé
Les victoires me tendent les braaaaaas ♫♪

Jolie manche Ardéchoise ! Quel dommage que Chasse-Neige se gauffre dans la descente ça aurait pu donner un final épique !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 09-06-2015 à 14:15:28

Les analyses de cette manche montrent les choses suivantes :

1/ Je suis toujours aussi naze au démarrage, qui est d'ailleurs ton point fort.
72% de mon écart final avec la Corne s'est fait sur les 8 premiers kilomètres de cette course qui en comptait 22.

2/ Mon "niveau global" s'améliore, même si je trouve qu'il faut vraiment du temps pour récolter les fruits :
A Buis j'étais à +23% du FaiZan, aux Coulmes 19.3% et ici 16.5%

3/ Mais l'inconnue totale restera : Albacor aurait-il été intercalé entre la Corne et le Bouk ???

Commentaire de Philippe8474 posté le 09-06-2015 à 08:47:39

Purée ça a l'air chouette ce DDTN!!!
En tout cas l'émulation vous booste, entre vous c'est la "guerre", mais j'suis sur que par rapport au reste du peloton ça doit mieux tourner aussi!!
Puis finir sur Virginie ça aussi c'est chouette!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 09-06-2015 à 14:18:55

Oh que oui c'est chouette le DTTN !!!
Déjà 3 manches sur 5 effectuées !
Oui c'est la guerre, la convivialité d'accord mais la joute d'abord (ou vice-versa !).
Par contre il y a pas mal de péteurs dans les DTTNistes donc on est prêt pour la Maxi-Race !

Commentaire de the dude posté le 10-06-2015 à 09:07:34

L'a l'air bien sympa ce trail Ardéchois.
En + ça progresse à chaque course mon Bouk. Albacor n'ose même plus pointer le bout de son nez...
Bientôt le retour du grand BOUK (oui tout en majuscules) qui faisait trembler le kéké et le Dude (remember Méaudre).

PS: quelle misère pour le Manak, encore une entorse :(

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 21-06-2015 à 10:54:50

Toi aussi tu n'aimes pas l'ail ? Je tiens cela de mon ancêtre Dracula...
Rien à voir mais la version téléfilm du clown de Ça de Stephen King, j'adore, ton récit me donne à nouveau envie de me déguiser et d'aller bouffer des enfants.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran