Récit de la course : 24 heures des Yvelines 2015, par jpoggio

L'auteur : jpoggio

La course : 24 heures des Yvelines

Date : 30/5/2015

Lieu : Feucherolles (Yvelines)

Affichage : 732 vues

Distance : 98km

Matos : Asics Kayano

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Où j’ai en quelque sorte boycotté la No Finish Line…

Hameau de St Gemme, Feucherolles : la nuit s’installe et la course de 12h vient de se terminer. Je me lance dans le 72ème tour du circuit de 1300m en marchant, sans conviction. J’ai un releveur mal à point à droite et une douleur vive du côté du poplité gauche. Je me traîne dans l’obscurité, pas convaincu de l’intérêt de continuer à me faire mal.

Je suis venu à Feucherolles parce que je l’avais promis à Jean-Luc Garcia en 2011, et que j’étais à court d’alibi pour me défiler cette année, et qu’à cinq semaine de la Montagn’hard, j’avais besoin de travailler le mental et de faire le point.

Le point est fait : stabilisé à 8.3 km/h de moyenne indiquée au troisième tour, je suis à 8.1km/h onze heures plus tard, et si j’ai ralenti sensiblement, c’est délibérément et après avoir passé le second marathon, ce qui m’avait demandé douze heures trente d’efforts pénibles en 2011. J'ai bien géré l'hydratation, en tournant avec une flasque de 250 cl rechargée régulièrement à partir d'un bon stock de boisson (Gü) préparée à l'avance.

Il y a juste ce satané muscle poplité qui me fait mal depuis la cinquième heure, et le mental a bien bossé, mais il ne faudrait pas que je casse quelque chose, là. Surtout que le releveur droit brûle bien si je ne fais pas attention.

Alors quoi ?                                                                                               

Pfff…à part philippe.u qui est venu en touriste et m’a interpelé pour papoter un instant, je suis plutôt tout seul, tout Kikouroù est à la NFL, et depuis ce matin, au milieu de ce peloton bon enfant où tant de coureurs font de la promo pour l’IME le Rondo (dont les pensionnaires mettent une ambiance d’enfer pendant les premières heures), pour Action Muco, pour je ne sais plus qui, je fais un peu tâche avec ma tenue « Dassault Sports ».

Facebook bouillonne des nouvelles du Champ de Mars, et je regrette un peu l'absence de visages connus…Mais voilà, je suis un vieux grincheux, le courir solidaire artisanal à la sauce Ultrapassion m’est particulièrement sympathique, et je suis quand même content de venir contribuer à ce peloton peu fourni d’une course portée à bout de bras par des bénévoles enthousiastes et les moyens du bord.

Au bout de 13h, ou presque, je décide d’en rester là, tant pis pour le jeu (ce qui tactiquement est un mauvais choix, avec 11h de plus je mettais une mine à Bubulle…). Mais l’état des « petits bobos » dès le trajet retour (qui me fait reconsidérer mon opinion des voitures autonomes…) et pire encore, le lendemain, me confirme que c’est le bon choix, parce que bon, il y a une Montagn’hard dans cinq semaines, quand même…

Ce que je ne découvrirai que plus tard, c’est qu’inscrit sur le 12h, j’aurais joué la troisième place…

5 commentaires

Commentaire de bubulle posté le 02-06-2015 à 09:20:30

Mais il serait presque bougon dans son compte-rendu, notre gastéropode des Hauts-de-Seine...;-). Il est vrai que je comprends un peu la morosité, finalement, alors que nous faisions un peu (beaucoup) les clowns au milieu des selfies sino-toureiffeliens.

Mais, bravo pour la constance à t'échiner à tourner en rond (maintenant que je sais ce que c'est : en plus, c'est long, 1,300km, dans la nuit d'un obscur village du Nord-Mordor). Et je n'apprécie que d'autant plus cette volonté de ne pas me piler au jeu (tu te rattraperas à l' Montagn'hard, va !)

Je fais pas la bise car ça pique, mais le coeur y est...;-)

Commentaire de trailaulongcours posté le 02-06-2015 à 10:30:23

Bravo! Si j'avais su, je serai venu te faire un petit coucou pour te soutenir un peu.

Commentaire de Arclusaz posté le 02-06-2015 à 22:06:59

t'as pas fait le jambon à Feugerolles.
OK, c'est pour les foreziens initiés, mais il en passe parfois par ici....

13 h de course, c'est plus qu'un tour...de cadran ! bravo.

Commentaire de stphane posté le 03-06-2015 à 16:52:47

tu as clairement bossé le mental Jacques...

Commentaire de teddom posté le 28-06-2015 à 23:11:57

bonsoir l'ami suis nouveau sur le cite, bravo pour ta course et bonne récupération, on s'est croisé sur place pour ma part j'ai pris le départ à 22 h en temps que marcheur pour une marque final de 84,300 km sans aucun souci à une prochaine fois.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran