Récit de la course : Le Tour des Coulmes - 30 km 2015, par Chasse-Neige

L'auteur : Chasse-Neige

La course : Le Tour des Coulmes - 30 km

Date : 24/5/2015

Lieu : Rencurel (Isère)

Affichage : 610 vues

Distance : 30km

Objectif : Pas d'objectif

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le Chasse-Neige est fou !

Suite au Duo de la veille, arrivait en ce dimanche 24 mai la 2e étape du DTTN 2015, qui verrait les stars DTTN s'affronter sur l'étape choisie par le BouK, le Tour des Coulmes

 

 

J'ai choisi déliberemment de faire les 2 courses, cela fera un bon bloc d'entrainement pour la suite de la saison, et sur le WE j'aurais effectué mon UT4M Chartreuse du mois d'Aout, donc ce sera tout bénef.

Le parcours de 30kms annoncés et 1350 D+ présente 2 belles bosses et un final cassant, on verra par la suite qu'il était juste interminable !

 

Bref, après un Duo plutot bien passé, une soirée tranquille et un couché pas trop tard, le levé à 5h30 et bizarement facile, pas de jambes lourdes, pas de courbatures, je suis rassuré mais également troublé, c'est un peu trop calme, ca cache quelque chose...

 

La route se passe bien, je rejoins les copains à leur hotel, en profite pour me changer là bas, l'hotel à l'air au top et surtout situé à 30m du départ !

Tout le monde est prêt et on se retrouve sur la ligne, nous sommes une centaine de participanst sur ce 30 kms, donc du beau monde.

Le FZ est toujours affuté, annoncé 2e du DTTN car oui, is back from the road, le Manak est là, ses cascadias lui permettent de protéger ses chevilles et de s'aligner sur cette étape avec nous, dont il part clairement favori.

Didier 26 est absent, il fait le Duo 25 avec son père, et il en a aussi bavé suite à son Duo 12 de la veille. La Corne est en forme, sans short mais en forme, Didier 07 toujours aussi muet sur son entrainement, on en saura pas plus...

 

 

Albacor à passé plus de temps à créer de nouvelles chansons, et le BouK continue son régime et arbore un look d'enfer, bref un bon combat s'annonce entre les 2 zigotos !

 Petite photo de groupe avant le départ, et hop on se place !

 

 

Le départ est donné, petite descente sur 40 m et on attaque ensuite direct la montée. Je reste avec le BouK, si j'arrive à le tenir ce sera bien.

Devant ca file vite, 2 DTTN devant au bout de 400m, on est en place les gars ! Mais voila que ce que je craignais arrive vite, au bout de 500m, plus de jus, plus d'energie, tellement vide que je n'arrive pas à suivre le BouK dans cette montée aussi pentue qu'à Buis, ou je l'avais laché assez facilement ! Qu'on se le dis, il revient en forme le bougre et je n'entrerais pas dans la lutte aujourd'hui, c'est clair !

Cette 1ere montée dure 3km500, sur lesquels on prend un peu plus de 300m de D+. Le parcours est agréable, sous bois sur lit de feuille, très doux pour mles articulations qui payent aussi les 14kms et 645 D+ de la veille à 18h !!!

Une dizaine de coureurs me passent sur cette montée, j'en rattrape 2-3, avant d'arriver en haut et d'attaquer la 1ere descente assez raide mais pas technique, glissante un poil mais qui me permet de recoller tant bien que mal à un groupe de 5-6 coureurs. J'ai du mal à envoyer car pour rien enlever au charme de mon calvaire, j'ai chopé des ampoules la veille, sinon ce serait pas drôle !

S'en suit ensuite un bon km sur une piste en faux-plat montant, boue collante et flaques de boue collante, passage pas top mais faut s'y coller, pas le choix. Je n'arrive pas à raccrocher avec quelques coureurs devant, mais ils ne me lachent pas non plus, c'est déja ça.

On passe le col de neurre avant de reprendre de la descente en single, route et à nouveau single, avant de prendre une piste forestière, et un bout de route. On est bientot à Malleval au km 11, 1er ravito.

J'en profite pour raccrocher un coureur orange, on boit un coup, je goute la gateau aux noix maison, top !!

En repartant on aperçoit la 2e grosse montée, qui à l'air agréable vu le panorama. On commence par un bout de route, piste forestière puis dré dans un pré, avant d'attaquer la route pour la quasi intégralité de la montée. Je me met en mode marche directe, et reprend bizarrement du temps sur mes poursuivants que je viens juste d'apercevoir, je n'avais vu personne depuis le km2,5, je pensais etre dernier, ouf !!!

Je monte donc au rythme, ne me fais pas doubler et bascule dans le pré en haut toujours à l'affut de mon coureur orange. 0 ce moment la on traverse une prairie, magnifique, on apecoit la vallée de l'isère, c'est chouette et bon pour le moral !

On quitte cette prairie pour un chemin forestier, puis à nouveau une prairie et ensuite un sentier en sous-bois, cailloux, feuilles, génial. On quitte ce chemin pour une piste forestière, on est au km 18, 2h20 de course quasiment, les 3h30 sont faisable à ce moment la je pense, mais ca c'était avant...

On arrive au ravito 2, petit coca, plein d'eau dans les bidons, et c'est reparti. Oui, les 3h30 c'était avant, avant cette piste forestière non stop, qui monte et qui descend, faite de relances et de relances, qui aurait été pas mal en forme, mais la c'est juste l'horreur de trouver un rythme, ce sera donc un rythme de coureur lent, à 8'30" du km, pas glop !!!!

Jusqu'à LA grosse descente, très cassante et piégeuse, cailloux cachés sous les feuilles, mon genou tire, mes ampoules m'empechent de prendre de gros appuis, j'ai pendant cette descente l'impression de m'appeler Albacor, je comprend mieux son désarrois en descente, à ce rythme la en effet on se fait chier lol ! Car d'habitude j'envoie en descente...

 

A la suite de cette descente, on attaque un single entre champs et foret, sympa au niveau du paysage mais ca monte et descend sans cesse, on arrive au ravito du km 24, ouf, plus que 6 et c'est fini.

Sauf que la...

Sauf que la...

Sauf que la........

 

On attaque en fait LE gros morceaux de ce trail selon moi, 6kms (ou pluto 7,7 d'après ma montre), un sentier montée-descente sans arrets, avec des montées qui cassent les pattes après autant de kms, et des descentes ou on à a peine le temps de prendre le rythme que ca se remet direct à monter. C'est à ce moment la que je comprend que les 3h30 sont belles et bien mortes, et que les 4h semblent mêmes fortement compromises !!!! Ces derniers kms sont un vrai enfer, un vrai calvaire qui aurait été sympa en début de course, mais la après 24kms ce matin, c'est juste horrible!!!!!

Je lutte tant bien que mal, et me donne pour objectif de lacher les quelques coureurs qui restent, mon coureur orange est derrière, je le laisserais derrière, et on attaque enfin une vraie descente, je reconnais car on y est passés à l'aller, je donne le peu qui me reste pour eviter d'arriver après le démontage de l'arche gonflable, en finissant en 4h14, à la 82e place. 31,7 kms et 1485m de D+ à la montre

Je finis à 31 minutes du BouK, qui lui fini à 17s d'albacor, la lutte fut sérrée !!!!!

Un bon repas d'après course, une bonne bière, j'ai rempli mon objectif du WE, mais dommage de n'avoir pas pu me meler à la lutte de fond de grille DTTN, car sans le Duo ca aurait été plus sympa pour moi !

A noter l'abandon du manak, sa cheville l'aura finalement laché, vraiment dommage pour lui qui se faisait une joie de revenir parmis nous, je crois que la route le reverra pour un bon moment, so sad !!!!

Prochaine étape, la Chaussée des Géants en ardèche le 6 juin, avec de toutes autres ambitions...

8 commentaires

Commentaire de Albacor38 posté le 26-05-2015 à 18:47:05

Juste trop bon les illustrations je suis mort de rire :)
Entièrement d'accord avec toi la fin de parcours, parce que c'est la fin mais pas que, elle te détruit, elle te broie menu, elle te fracasse...
Félicitation quoi qu'il en soit Chasse-Neige : t'as été bougrement courageux et ça ça paiera a un moment ou a un autre.

Commentaire de Chasse-Neige posté le 26-05-2015 à 18:50:18

Merci mon Captain !
J'ai essayé de mettre un peu de rigolade, car dimanche j'en ai pas trop eu lol durant la course !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 26-05-2015 à 18:52:49

Prochaine étape, la Chaussée des Géants en Ardèche le 6 juin, mais aussi l'Ubaye et l'UT4M 40 Chartreuse, hein coquin !!

Commentaire de stphane posté le 26-05-2015 à 19:24:11

courageux l'enchainement des deux courses.... c'est clair que ça va payer ce genre de week end...

Commentaire de Chasse-Neige posté le 26-05-2015 à 21:58:37

j'espere en tous cas, c'est le but lol
courageux oui et non, le Duo et le DTTN étant tous les 2 immanquables, la décision était vite prise !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 26-05-2015 à 22:29:39

Ou inconscient ?
C'est beau en tout cas !

Commentaire de ilcourtlefuret posté le 27-05-2015 à 08:33:32

Une course au courage, c'est toujours riche d'enseignements: bravo!

Commentaire de Corne de chamois posté le 27-05-2015 à 22:17:37

c'est fou comme le fz ressemble a richard virenque

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran