Récit de la course : Le Challenge Cathare 2015, par romain92000

L'auteur : romain92000

La course : Le Challenge Cathare

Date : 16/5/2015

Lieu : Cucugnan (Aude)

Affichage : 655 vues

Distance : 95km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Un premier Top 10 vaut bien un récit

Challenge Cathare 95km pour 5300 de D+ le tout répartie sur deux jours de course. Soit un format de course nouveau et une découverte qui s'annoncait intéressante. 

La confiance n'était pas au max après un abandon piteux au 25ème km de la Verticausse le WE précédent.

J'ai le plaisir de retrouver, William, Mathieu et Sebastien sur cette course avec qui j'avais couru à Cahors et à Quillan. Seb nous a indiqué une auberge super sympa (l'auberge  des 3 cathares) pour dormir Vendredi et Samedi et c'est donc dans des conditions optimales que nous nous présentons Samedi matin au départ de la première étape.

Je retrouve également Christophe et Nico au départ, traileurs croisés à l'occasion des citadelles toujours un plaisir.

Après un léger échauffement il est temps de s'élancer pour cette première étape assez roulante. Seb part devant comme une balle et annonce tout de suite la couleur, annonciateur d'un grand numéro de sa part sur ces deux jours. Objectif: trouver son rythme et le tenir aussi longtemps que possible. Un départ assez roulant avec nottament un long passage sur piste. L'occasion de partager quelques moments avec l'autre artiste du WE: pascal Massou qui a décidé de partir à un rythme "ultra light" du moins en ce qui le concerne. Précisons que le gars a 50km dans les jambes car il a couru le le trail des 3 rocs le Jeudi. Pas dans le même monde surtout quand on connait la suite de la course...

Un petit groupe se forme et pendant 4, 5 km nous courrons ensemble à un rythme élevé mais dans une ambiance très sympathique. Toujours des moments agréables.

Mais le retour de quelques % fait rapidement éclater le groupe et je décide de lever le pied et de ne pas me cramer. Nous allons ainsi faire une partie du trajet avec Chris. Toujours très agréable... au passage l'occasion de mettre en avant la team Bonnery avec des traileurs tous plus sympas les uns et que les autres et également sacrément performants...

Chris a un peu de mal sur une portion en faux plat ascendant et je vais à contrecoeur continuer ma course en solo... Les KM défilants, le Mont Tauch finit par s'annoncer avec un beau petit 800 de D+ et peu de km. Je l'attends depuis un moment celui là et me lance dans la montée. C'est à ce moment là que réapparait P. Massou qui, diminué par une douleur au pied, à du s'arrêter aux différents ravitos pour mettre du froid et changer de chaussures. Et cette fois il a décidé de démarrer vraiment sa course. Autant dire que nous voyons passer une fusée avec une facilité déconcertante qui s'en va récupérer un par un tous les concurrents devants et s'offrir une première place... pas le même monde je vous dis

Pour ma part j'adore cette montée du Tauch, très sèche et droit dans la pente et j'arrive presque décu d'en avoir fini sur le plateau du Tauch. A ce moment là, un bénévole m'annonce que je suis 6ème... gros choc: non c'est pas possible il a du s'endormir j'ai rien à faire à cette place là

Mais quant au ravito suivant un autre bénévole m'annonce la même chose le doute finit par s'insinuer... A tout hasard on va quand même accélerer juste au cas ou... Et l'arrivée une dizaine de KM plus loin après une belle descente quelque peu perturbée par le vent omni présent ce samedi confirme ce que m'ont dit les bénévoles. Va falloir s'y faire je suis vraiment 6ème. Pas le temps de trop y réfléchir je retrouve Seb qui a terminé deuxième et commence à discuter avec les différents traileurs qui sont déjà à l'arrivée.

Essayer de s'appliquer sur la récup, une bière seulement et un bon massage plus tard il est temps de rentrer...

 

Après une nuit réparatrice, départ de la deuxième étape, que l'on ma décrite comme beaucoup plus cassante.

L'idée est la même, partir à son rythme et tenir le plus longtemps possible. J'essaie de déterminer si les coureurs qui me doublent sont ceux du challenge cathare ou juste du 50 mais j'abandonne assez rapidement car trop compliqué. D'abord se concentrer sur sa course! Un départ un peu compliqué avc un estomac récalcitrant. Néanmoins, la présence de la première féminime du 50 à mes côtes m'oblige à conserver un semblant de dignité et je tente même d'engager la conversation.

Mais quelques km plus loin, mon ventre décide de mettre un terme à cette tentative et m'oblige à un arret technique. 

Je repars donc quelques mn plus tard et découvre avec stupeur que des coureurs du challenge en ont honteusement profité pour me doubler (ironie bien sur).

Commence alors une succesion de trois ascencsions (chateau peypertusse, crête et chateau de queribus) un profil qui me correspond parfaitement. Je m'étais d'ailleurs fixé comme obj de faire fort ces trois bosses et de se trainer ensuite jusqu'à l'arrivée. 

Pas de surprise, ça monte fort, ça tape les les cuisses et les mollets et ça remet le cerveau en place... tout est parfait. Sur ces trois bosses nous allons faire des chassés croisés avc deux autres coureurs du challenge, je passe devant en montée et il me grille facilement en descente. Au moins pas besoin d'aller bien loin pour savoir ce qu'il va falloir bosser...

Mis à part la course, nous sommes dans des paysages magnifiques et le parcours est parfait, balisé on ne peut mieux!

Dernière grosse montée du WE pour arriver en haut de Queribus avec Stephane Dessilla, qui a fini 3ème le premier jour.

Ensuite, toujours des paysages au top mais le parcours est fait d'une succession de montée descente assez brèves bref tout ce que je n'aime pas. J'ai l'impression de me trainer. Là encore pas besoin d'aller bien loin pour savoir ce qu'il va falloir bosser.

Stephane profite de mon coup de mou pour me rapptraper et cela me remet un peu dans le coup. Petit à petit l'arrivée se précise et nous décidons de terminer cette belle aventure ensemble

Dernière pentes du WE, l'arrivée est à bout de bras

Et voilà que nous franchissons main dans la main la ligne. 9ème ex eaquo en 6h51. Cela restera le symbole du WE à mes yeux et ce ce qui m'a fait aimé le trail.

Conclusion du WE:

Merci à l'orga pour ce WE parfaitement organisé, et un grand merci aux bénévoles on ne le dit jamais assez! Et merci aux trailers pour votre sympathie

Des paysages et des monuments à couper le souffle. Bcp de plaisirs et des rencontres. 

Un premier top 10 innatendu et 1er espoir. Après moins d'un an de trail c'est encourageant. 

Merci à Seb, will, mathieu, christophe et stephane et tous les autres!

4 commentaires

Commentaire de Berty09 posté le 24-05-2015 à 18:00:08

Comme tu le dis c'est encourageant comme résultat! Ca va faire mal pour la suite, surtout que t'as pas l'air de te mettre la pression. Allez, bravo et bonne récup.

Commentaire de romain92000 posté le 25-05-2015 à 18:22:49

Oulà non, je suis venu au trail pour le plaisir et pour fuir l'ambiance pourrie dû à la compet dans ma première passion, donc hors de question de se mettre la pression!
Merci en tout cas

Commentaire de fredo34 posté le 26-05-2015 à 00:44:56

bienvenu alors ! héhé je t'ai reconnu, j'ai dormis juste au dessus de toi, mais ne suis pas tombé, belle performance ca promet ;)

Commentaire de romain92000 posté le 26-05-2015 à 14:11:06

Haha l'homme qui a pris des risques la veille de la course! ;)
Thanks au plaisir de te revoir sur une course

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran