Récit de la course : La Chambottine - 25 km 2015, par caral

L'auteur : caral

La course : La Chambottine - 25 km

Date : 10/5/2015

Lieu : St Germain La Chambotte (Savoie)

Affichage : 584 vues

Distance : 25km

Objectif : Faire un temps

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Mazbert, Bouk, Christophe, et les autres

Ce dimanche, c'était la Chambottine, à St Germain la Chambotte. Trail de 25 bornes pour 1200 de dénivelé. Course déjà faite en 2012, mais ils ont changé le parcours. En ce qui concerne l'organisation et les bénévoles, voir ici  tout est dit.

Arrivée à St Germain vers 7h30, retrait du dossard, comme il fait très doux -et qu'il va faire chaud- pas de questions à se poser sur l'habillement: le T-Shirt fourrni par l'orga, un short et la ceinture gourde.

Au fil des minutes, je rencontre du monde connu: Mazbert, le Bouk, Christophe, Laurent. On discute un moment, et puis c'est l'heure. On se place, plutôt derrière pour certains, et à 9 heures c'est parti!

Un peu de route, et puis le chemin. Quelques centaines de mètres, et on attaque la montée en forêt. Je double, je suis doublé, positionné plutôt derrière. Avant le 1er ravito, Mazbert fait la jonction. On papote et il me distance. Je le reprends un peu plus loin, Christophe est juste derrière, on arrive au ravito ensemble. Nous repartons dans l'ascension sous la croix, ils me distancent et je ne les reverrai plus. Quelques hectomètres plus loin, c'est le Bouk qui me rattrape, et me distance. Mais je fais ma course, tranquille, je me suis donné 3 heures comme objectif et je n'ai pas l'intention d'accélérer. On monte sévère, et puis enfin de la descente. Je mets le turbo, ça glisse, ça dévale, j'adore. Je suis doublé -et pourtant je vais vite- par un grand fou hurlant. On finit par arriver sous le col, on attaque un single où il faut regarder où on met les pieds et on grimpe. On découvre des panoramas éblouissants, et même si par moment ça grimpe vraiment très dur, ça vaut le coup: plein les yeux!

Je rattrape un coureur, il est à point, il en a marre, il est plutôt semi et les cailloux ne lui conviennent pas. Je ne peux pas le doubler, et -dois-je le dire- il me gonfle avec ses jérémiades. Je le lâche enfin, mais il me rejoint au ravito. Nous repartons, lui derrière. On attaque la descente, je l'entends hurler derrière, je m'arrête pour m'assurer que c'est pas grave et je repars. Je l'entends encore maudire le trail et je le sème pour de bon. Ouf...

Je vais finir la course en solitaire, plus personne ni devant ni derrière. Ah si, une charmante jeune femme me double avec un magnifique sourire, mais bon je ne peux pas suivre...

Allez c'est la fin, je dépasse un peu mon objectif, quelques mns de plus qu'en 2013, donc tout va bien: 3:13:26, 112 / 147 . Si on excepte Laurent (2:17) et Joël (2:08) -mais on court pas dans la même catégorie!!!- les gars sont pas si loin:Mazbert 2:45, Christophe 2:48, le Bouk 2:58. Bravo à eux !

Je croise Joël après l'arrivée, on se revoit dans 15 jours.

Merci l'orga, les bénévoles, c'était génial. Et en plus j'ai gagné un lot au tirage au sort!!!

Les résultats complets

Prochaine course: le petit Savoyard, 23 kms et 140 m de dénivelé. Bien plus costaud!!!


5 commentaires

Commentaire de Arclusaz posté le 11-05-2015 à 08:51:31

Bien pensé à vous tous, j'étais juste à côté mais je n'ai pas pu passer. Vous avez du vous régaler, le temps était magnifique ! et comme le coin est pas trop mal......

Commentaire de caral posté le 11-05-2015 à 09:52:09

Salut ! ai bien pensé à toi aussi! je confirme on s'est régalé!!pas trop mal... le sens de la mesure, Arclusaz!!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 11-05-2015 à 09:03:39

Bien joué Caral !!

Carton rouge pour le râleur de service, ça doit bien être la seule personne qui n'a pas du apprécier ce terrain de jeu !

Dans la montée de la Croix de Meyrieux, je demande à Mazbert "il est devant Caral ?", "oui oui tu ne le verras pas !", puis dans la descente, "ben tu l'as vu mais c'est un redoutable descendeur", j'aurai craint toute la course ton retour !

D'ailleurs le final c'est marrant, on l'aura tous fait en solitaire, heureusement que le balisage était parfait !

@ bientôt !

Commentaire de caral posté le 11-05-2015 à 09:53:54

la descente j'ai adoré! je t'i eu en ligne de mire un moment et puis plus rien. Une autre fois.
@12C4

Commentaire de Bobo38 posté le 11-05-2015 à 11:46:46

Je crois qu'on est plusieurs a avoir vu le même et surement le seul raleur. A part se vanter dès le départ des ses chronos sur marathon et de venir faire son seul trail de l'année.....il faut vite qu'il retourne sur ses marathons !!!! en tout cas vraiment super trail, super parcours, super organisation....

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran