Récit de la course : La Radicatrail - 56 km 2015, par Lynoda

L'auteur : Lynoda

La course : La Radicatrail - 56 km

Date : 26/4/2015

Lieu : Tancarville (Seine-Maritime)

Affichage : 794 vues

Distance : 57.7km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Une tortue sans sans son lievre

Mon lievre s'etant cassé les pattes sur le Radicassant, me voilà donc seule sur la Radicatrail😯. Voici le départ,enfin presque! Le groupe de Batucada emporté par sa propre ferveur ne peut plus s'arrêter de nous encourager à partir😄 mais bon ça se comprend,s'ensuit le petit discours du maire de Tancarville et ça y est nous voilà partis. 

Petit bouchon avec vue sur le château puis visite de la cour du château et pour terminer desçente le long du château ensuite nous arrivons dans les jolis bois normands touffus! Ah l'escalator en panne😱, rien qu'en le regardant ça donne pas envie mais quand faut y aller j'y vais! Je m'arrete au milieu, pas le choix faut bien respirer de temps en temps! Bon c'est reparti pour l'autre côte en face un PEU moins rude, je continue le long des chemins couverts de violettes, ah oui au 1er ravito mon lievre chéri m'attendais et je lui ai demandé de m'apporter des pansements à Lillebonne car j'ai des ampoules, snif. 

Tout se passe bien, les chemins sont boueux à souhait, ça glisse tres bien, cela me rappelle l'Origole!!  Les coureurs du 31 me dépassent allegrement et m'encouragent c'est tres tres sympa surtout qu'arrive le ravito à Lillebonne, je me réjouis à l'avance mais trop tôt et oui!  me voila en face du gymnase j'emboite le pas d'une coureuse du 31 quand tout à coup un gentil bénévole m'indique l'autre direction, celle de gauche, qui ne va donc pas au gymnase , là je pense: c'est une mauvaise blague! mais non ....je passe mon chemin et là un gentil benevole me montre LA COTE  2eme mauvaise blague... Le ravito est au bout de la côte qu'y m'dit, MENTEUR😜 au bout de la côte y avait rien qu'un long chemin, tres long le chemin quand tu regardes ta montre et que la B.H se rapproche mais bon me voila arrivée! Un ravito chez l'habitant c'est extra ces gens étaient tres gentils, pendant que je soigne mes ampoules la seule V3 me depasse, je ne la reverrai pas😉, mon lievre me réconforte et je repars, lui aussi en ramenant 2 coureurs qui abandonnent au gymnase.

La traversée du champ de colza fut une 1ère pour moi, j'avais jamais fait ça, j'ai joué dans le maïs et le blé mais pas dans le colza😊. Je continue toujours seule je marche maintenant mais je cours dans les descentes! Faut pas exagérer quand même, les paysages sont verts c'est tres vert la Normandie, normal, il pleut tres tres souvent, d'ailleurs depuis 11h le matin ça n'arrête pas😜.

Voila le dernier ravito, 2 jeunes hommes me rejoignent mais je repars aussitôt et puis vint un grand moment d'angoisse,je me suis perdue! Nan, pas possible, j'ai loupé une rubalise, NAN, M....E, envie de pleurer de rage (je me perds partout,je n'ai aucun sens de l'orientation) et là une rubalise dans un chemin qui descends vers la ville et au bout du chemin DES GENTILS BENEVOLES 😂😂, je reprends confiance et me voilà partie vers la victoire, en arrivant sur le petit pont avant le gymnase je crie: YES YESS..... Toujours la même foule en délire à mon arrivée: les BENEVOLES et la famille attendant les derniers!!

Mon lievre préféré me filme, très fier de ma perf car pour nous "beaucerons" vos côtes sont de vrais combats à gagner! "

Nous avons trouvé une course à taille humaine, avec une organisation abordable, nous reviendrons l'année prochaine avec des potes, c'est sûr.

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran