Récit de la course : Trail Drôme - 22 km 2015, par Albacor38

L'auteur : Albacor38

La course : Trail Drôme - 22 km

Date : 19/4/2015

Lieu : Buis Les Baronnies (Drôme)

Affichage : 1190 vues

Distance : 22km

Objectif : Pas d'objectif

22 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Retour en images sur l'étape 1 du DTTN 2015



Lieu : Buis les Baronnies (26)


Format : 22K / 1100 D+ (annoncés).  20km et 980D+ en réel.



Météo : De merde … avec une palette de grains à faire le bonheur d’un ciré  Breton : de l’ondée à l’averse en passant par la saucée généreuse avec même un supplément déluge pour les retardataires…


Forces en présence: Côté DTTN : Faizan, Corne de Chamois, Bouk, Didier07, Didier26, Chasse-Neige et Albacor accompagnés de leurs plus ferventes (et tellement patientes !) supportrices : La chenille, La tomate (qui prend le départ du 10K), Emeraldas, Coccinelle…


Absent de cette manche: Le Manak qui représentait la veille plus que dignement l'Epine73 sur la Marathon de Bordeaux (3h14 … respect)

 

Mon objectif : Poursuivre la série, jubilatoire et franchement addictive, de "fumage de Bouk" entamée à Champagnier, tester mon niveau face aux nouvelles ambitions affichées du Chasse-Neige et, pourquoi pas, sur un malentendu (ou un mollet blessé : Albacor en mode vautour) profiter de toute défaillance de l'élite du DTTN pour accrocher un nouveau trophée à mon tableau de Chasse (Une Corne de Chamois pour peu qu'elle soit débarrassée de sa touffe de poils ça ferait classe au dessus de la cheminée à côté de mes crânes de Bouk).

 





 

Comme il est de tradition dans notre challenge DTTN (Didiers Trail Tour National) nous nous retrouvons la veille en tribu dans une location choisie pour l'occasion. Piscine, BBQ, binouzes ... le programme est alléchant. Et même si la météo nous aura fait renoncer à piquer une tête dans la flotte ce n'est que pour mieux plonger sans retenue dans les autres liquides : La Corne a amené en bière de quoi alimenter le virage sud du vélodrôme un soir de match OM-PSG, Didier07 (A moins que ce ne soit son jumeau Didier26) des Crozes-Hermitage à faire se damner un Saint (Joseph ou Georges … au hasard); le Faizan fermant le ban avec un Génépi maison dont il se sert en temps normal pour décaper la vitre de son insert… Autant vous dire que la platrée de pâtes, Le poulet au grill et le sublime Saint Genix (maison lui aussi) du Faizan ne sont pas de trop pour éponger les débordements alcoolisés de la soirée.

 

(La photo officielle du DDTN 2015 presque au grand complet ! Quelle classe ! Notre sponsor Heineken est très satisfait)


La nuit est difficile : à 4 heures du mat’ j’ai les yeux grands ouverts : impossible de refermer l’œil. Et quand vient le moment de se lever vraiment me voilà littéralement déchiré. J’ouvre les rideaux : la désolation : Il pleut et pas qu’un peu. L’occasion de me remémorer mon apprentissage auprès du grand Kéké : « La pluie point tu ne redouteras car juste une information elle est… ».

 

Mouais … Une information qui mouille tout de même. J’enfile la nouvelle sublime tenue DDTN 2015 spécialement « designée » par Manak et c’est parti pour la grande bagarre. Depuis le temps qu’on l’attendait celle là !

 

Une grande bagarre un peu atypique car, malheureusement (et contrairement à ce qui nous avait été assuré par l’organisation), nous ne serons pas tous sur le même départ. Le succès d’affluence de ce trail, couplé aux particularités de son profil (beaucoup de singles), font que le départ est cette année donné en 2 fois pour limiter les bouchons.

 


9h30 : On laisse partir la première vague avec parmi eux la Corne et les Didiers26 et 07 et l’amie Coconette.

 



9h45 : C’est notre tour (Faizan, Chasse-Neige, Bouk et moi). Nous nous plaçons aux avant poste. Le Bouk est un peu en retrait. Je me demande bien ce que nous réserve Lord Servolex: Depuis sa déculotté de Grenoble-Vizille il ne bouffe plus que des carottes et des yaourts natures. Il a même repris l’entrainement c’est dire. Le fait est que ça se voit : Il me semble bien en effet qu’il s’est affûté depuis nos dernières rencontres. Et je sais que sur ce terrain assez technique il est à son avantage. Dès lors un seul mot d’ordre : Ne rien lâcher !

 

(Le Bouk : "Pfffiouuu .... j'ai trop pris de carottes au p'tit dej' moi ...")


Allez trêve de rêveries : PAN c’est parti !

 

A gauche toute pour traverser l’Ouvèze : Le Faizan part comme une balle. Je ne suis pas très loin derrière mais j’essaie de me raisonner pour rester un peu « en dedans »: D’abord je me sens fatigué de ma mauvaise nuit et puis il y a tout de même 22KM au menu. Reste qu’on ne se refait pas et la première portion plate et bitumée de 1.5KM qui nous mène au début de la première côte est tout de même bouclée en 4’20/kil.

 

KM1.4 : Le "cri-qui-glace" retentit pour la première fois : « Booooooouuuuuukkkkkkkk ». Il n’est pas très loin. Je dirais 150m tout au plus. Je soupçonne Le baron de la Motte d’avoir fait l’effort en ce début de course. Je réponds à son appel quand là d’un coup ça tire à gauche sur un sentier droit dans la pente.

 

Tout de suite c’est plus la même chanson : 2 belles bosses pour l’essentiel en single nous font gagner 250m de D+ en 2KM. Chose surprenante avant même la fin de l’ascension je reprend (déjà ! nous ne sommes pas encore au KM4 !) les derniers concurrents de la 1ere vague partis 15mn auparavant. Il y en a pour qui la course va être longue !

 

La première descente est un festival de glisse. D’ailleurs vers le KM4.5 je tente un double lutz piqué, complètement râté, qui m’envoie valser le cul par terre. C’est bon ma tenue DDTN est baptisée et j’ai 500 grammes de gadoue collante au cul. Ca commence bien !

 

Fin de la descente. On arrive maintenant sur une large route forestière bien grasse ou l’on passe quantité de concurrents de la première vague. Au lointain un « Bouuuuuukkkkkkkkkkkkkkkkk » retentit. Pas de doute  j’ai pris du champs.


D'ailleurs à l’occasion d’une grande boucle à découvert qui permet de visualiser les 300 ou 400 mètres à l’arrière je jette un coup d'œil rapide : Rien qui ressemble à un Bouk ou à un Chasse-Neige. Tant mieux ! J’avais pas trop envie d’être « à vue » et servir de gibier aux deux zozos !

 

KM6.5 on passe devant une superbe villa provencale qui marque l’arrivée au pied du 1er morceau de bravoure du jour. Un panneau « Le sentier de la Biche » nous donne la direction : C’est droit dans la pente ! En même temps pas de place pour l’ambiguité car devant c’est à culs !


Je me sens cette fois ci parfaitement reveillé et j’ai même du jus. Pas question de me mettre dans la file : Je double à gauche, je double à droite. Même si ça réclame de faire l’effort pour relancer, ça se passe finalement très bien car il y a une grosse différence de rythme avec galériens du premier départ.

 

Les 2,5KM de montée passent relativement facilement et au KM9 (point culminant du Trail : 1020m) c’est la bascule.

 

Grosse, grosse descente de 2KM, assez technique, étroite, grasse mais sensiblement moins glaiseuse et glissante que lors de mon vol plané du KM4 avec 2 difficultés à gérer : L’énorme ornière au milieu du chemin et les bouchons générés par les concurrents du 1er départ les moins à l’aise avec cet exercice. Globalement pourtant je gère pas trop mal l’affaire suffisamment en tout cas pour ne pas voir revenir l’ombre de la queue d’un Bouk.

 

KM11 : La descente se poursuit mais cette fois ci sur du bitume. C’est l’occasion de retrouver un peu de vitesse. (Toute relative cependant : 4’45/kil)

 

KM13 : Ca remonte, toujours sur bitume, toujours sans Bouk ni Chasse-Neige dans le rétro. Un petit raidillon au KM13.9 et c’est déjà le ravito (il était annoncé au KM15). XXL le ravito à Buis ! fromage, saucisson, gâteaux, biscuits, pâtes de fruit,  pains d’épices … Dommage que j’ai une course à faire parce que je m’installerais bien là une petite demi-heure pour gouter à tout ! On me tend un verre coloré : « C’est du rosé ? ». « Ah non c’est du Cranberry : Il paraît que c’est bon pour la récupération ». Si vous le dites ! J’en descend un plus un verre de coca. Et attrape 2 pâtes de fruit que je dévore dans la montée.


 


Alors autant la 1ere ascension est bien passée autant la seconde c’est une autre affaire. En plus j’ai un petit groupe bien sympatique autour de moi et je me trouve toute les (mauvaises) raisons du monde pour ne pas faire l’effort et m’arracher pour les passer. Même si je sais bien au fond de moi que je pourrais aller (un peu) plus vite et que je perds là des secondes précieuses. Je fini tout de même par passer juste avant de faire la bascule.

 



KM16 : Jonction avec le 41KM et c’est la descente vers Buis. Rien à voir avec le tracé technique de la première ascension. Cette fois ci c’est un large sentier pas piégeux qui donne envie d’attaquer. Alors oui il faut slalomer car il y a du monde mais finalement ça se passe bien pour moi.

 

KM17.6 : le sentier se termine. Les premières maisons se dessinent. Ca commence à sentir l’écurie et c’est tant mieux ! Nous sommes maintenant sur un large chemin avant d’attaquer …. un ultime single (ils aiment vraiment ça à Buis !)

 

Allez KM19 et retour au bitume. Un tour de pâté de maison et … Oh punaise ! oui je vois où nous sommes ! Il faut encore se taper les 500m de ligne droite le long de l’Ouvèze avant la délivrance ! Mon Dieu quelle est longue cette ligne droite ! J’envoie tout ce qu’il me reste et sous les encouragements du DTTN, du Panda, de la Luciole, de la Coccinelle et d’Emeraldas en termine en 2:26:53...

 

(Le DTTN est un combat....)


A peine le temps de quitter la puce et d’attraper une bouteille d’eau que (déjà !!!) le Chasse-Neige en termine à moins de 2mn !!!


(Le Chasse-Neige 2014 définitivement au rebus....)


Le Bouk en termine en 2:35 

 

(La tomate rouge de plaisir !)


Bilan : Une très belle 1ere manche du DTTN qui démontre :

  • Que le Faizan est intouchable : 2:06
  • Que la Corne nous a bien enfumé avec sa fable du mollet blessé : 2:13
  • Que les Didiers 26 et 07 ne sont pas si loins : Respectivement 2:15 et 2:16
  • Que le Chasse-Neige devient redoutable


(... Place au Chasse-Neige 2015 !)


  • Que le Bouk … Et bien que le Bouk quoi …. Cool

 

(Vas-y Rintintin !!!)


Vivement les Coulmes !




"Arrivée de la Tomate à Buis" par lenclume38 





"Arrivée du Bouk à Buis" par lenclume38

22 commentaires

Commentaire de Chasse-Neige posté le 25-04-2015 à 22:58:33

J'aime bien cette image que je donne !
Comparée a celle de l'an dernier c'est plus flatteur !!!!
Belle course, tu gere bien les debuts la ou j'ai du mal, l'ecart s'est fait la, encore bravo !
Rdv aux coulmes en mode "Chasseurs de Didiers" !

Commentaire de Albacor38 posté le 26-04-2015 à 19:14:33

Ca va être la grande inconnue les Coulmes. Premier dossard à 30km. Je sais pas comment je vais arriver à l'effort dans la durée. T'as une bonne carte à jouer mais tu peux compter sur moi pour ne rien lacher ! :)

Commentaire de Chasse-Neige posté le 26-04-2015 à 19:33:03

Moi l'inconnue residera dans le duo 12 de la veille !
Ca va etre une belle bataille, j'en salive d'avance !

Commentaire de Albacor38 posté le 26-04-2015 à 19:37:16

Ah oui c'est vrai ! :D

(Alors pour info Chasse-Neige j'ai fait une reco des Drayes 13km/440D+ hier avec la miss et enchainé sur une grosse sortie ce matin et bien crois moi j'en ai bien ch*é aujourd'hui !)

La côte d'Albacor remonte en flèche d'un coup !

Commentaire de Chasse-Neige posté le 26-04-2015 à 19:46:07

J'ai bouffé une sortie hier et un 14/1000D+ aujourd'hui et ça aller pas top, plus de jus ce matin comparé a la semaine dernière mais pour les coulmes je serais prêt. Puis le duo on le fait en mode ballade lol

Ta cote reste au dessus de toute facon, moi j'ai rien à perdre, tout à gagner ;-)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 25-04-2015 à 23:02:19

Et 1 !
Et 2 !
Et 3-0 !!!

PUTAIN on l'a attendu ce récit, j'aime même eu peur qu'il soit "light"...

Une très belle course, on peut dire que tu es aussi le roi de Photoshop et que le Panda filme bien les sprints saucissonesques ;-)

PS : C'est presque dommage qu'il n'y ait eu aucune défaillance dans l'élite du DTTN, tout ça va se resserrer...

Commentaire de Albacor38 posté le 26-04-2015 à 19:16:55

Ca se resserre pas mal en effet : Les niveaux comme les crans de ta ceinture. Il n'y a que Faizan qui me semble totalement à l'abri tellement son niveau est stratosphérique. On va tous bien préparer les Coulmes. Ca promet ! :)

Commentaire de Corne de chamois posté le 25-04-2015 à 23:04:04

Mort de rire !!!

Commentaire de Albacor38 posté le 26-04-2015 à 19:17:38

Entre nous La corne cette histoire de mollet c'est un bluff complet non ?!?

Commentaire de Calaferte posté le 25-04-2015 à 23:18:24

Magnifique photoshopage du bouk, 20/20!! Bravo et hâte de lire la suite des aventures du DTTN

Commentaire de Albacor38 posté le 26-04-2015 à 19:19:30

Parfois on croit que je 'photoshope' le Bouk et en fait non :)
Bon la je dois dire que j'ai du mettre les filtres au maximum pour lui refaire la silhouette de ses 25 ans :)

En tout cas merci pour tes encouragements champion ! :)

Commentaire de stphane posté le 26-04-2015 à 02:49:10

Superbe CR... Putain il donne envi votre dttn !!!

Commentaire de Albacor38 posté le 26-04-2015 à 19:20:59

C'est vrai stphane qu'on se marre bien ! :)
Tu n'es pas si loin ! Prends un dossard aux Coulmes et vient voir les pieds nickelés de la CaP de près ! :)

Commentaire de Arclusaz posté le 26-04-2015 à 07:37:40

"la pluie est une information. Il a fait la guerre le Kéké ?

en tout cas, à Buis, c'était la guerre des bières. ça, c'est du sport !

Commentaire de Albacor38 posté le 26-04-2015 à 19:22:49

Le kéké là je pense qu'il est en opération spéciale quelque part où l'on a besoin de troupes d'élite parce que j'ai plus eu l'occasion de courir avec lui depuis la Saint Sulp'Express ! Ou alors il est en retraite sur le système Dagoba....

Commentaire de le_kéké posté le 28-04-2015 à 14:39:06

De retour d'opérations (secrètes) au turkménistan oriental, je vais pas tarder à remettre des dossards (et c'est pas la pluie, la boue ou le bouk) qui vous se dresser sur mon passage

Commentaire de the dude posté le 26-04-2015 à 18:37:17

Qu'elle va être belle cette édition 2015!!!
Tu penses être tranquille, enfin débarrassé du Bouk... et boum un Chasse-neige sur les talons!
Sans compter que la honte du sport n'a pas dit son dernier mot, s'il tient son régime carotte-pomme plus de 3 semaines, ça va chier à Rencurel.

Commentaire de Albacor38 posté le 26-04-2015 à 19:34:08

C'est clair que c'est serré tout ça !

Dude si tes tendinites te lâchent un peu les cuissots vient donc arbitrer tout ça. On a un Faizan fin prêt à en découdre avec un super-héros

(A oui et puis viens avec ta polaire finisher UTMB STP qu'on se marre un bon coup :)

Commentaire de the dude posté le 26-04-2015 à 20:18:06

Ben c'est sûr qu'en lisant tous vos récits rigolos on a bien envie de venir suivre ça de + prêt, pourquoi pas dans les Coulmes si mes articulations toutes rouillées m'accordent un mois d'entrainement...
Par contre pour la polaire ça va pas être possible: elle est dans un cadre sous verre accroché au-dessus de mon lit.

Commentaire de Albacor38 posté le 26-04-2015 à 21:03:38

Oulà ! Ca c'est un évènement ! Anton krupicka prendrait un dossard lui aussi que ça ne me ferait pas plus plaisir ! (Bon du coup a défaut de polaire UTMB tu nous la fais torse nu !?!)

Commentaire de le_kéké posté le 28-04-2015 à 14:41:48

Une fois passé, ce petit goût de victoire sur le bouk, on finit pas s'y habituer. Première étape il commence à dégonfler du bide, après faudra lui dire qu'il faut aussi s'entrainer pour battre les champions. En tout cas bravo, je vais en chier sur notre prochaine confrontation.

Commentaire de Albacor38 posté le 28-04-2015 à 21:25:04

Alors là si en plus de fumer le Bouk je passe devant le kéké je peux juste prendre ma retraite sportive pour la saison 2015 ! :)

A dimanche ?

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran