Récit de la course : Trail du Josas - 35 km 2015, par PhilippeG-586

L'auteur : PhilippeG-586

La course : Trail du Josas - 35 km

Date : 12/4/2015

Lieu : Jouy En Josas (Yvelines)

Affichage : 1436 vues

Distance : 35km

Objectif : Se dépenser

20 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

La 508e: Jouy en Josas

Préambule :

 

J’avais promis de fêter le passage des 500 épreuves courues depuis 1981 lors de celle-ci mais en terminant l’enregistrement dans les résultats de Kikourou, surprise => 507 Clin d'œil

Pas grave, j’ai prévu d’arroser sur ce trail, chose promise, chose due !

 

Pas de regrets, ce fut le bon jour : fraîcheur matinale dans le pays du « Mordor » (dixit Raya) soleil radieux, tous les kikous étaient radieux, un grand merci à vous tous, c’était vraiment très sympa.

Je m’en souviendrai jusqu’à la date de la 1000e

 

La venue :

C’est Guillaume, un copain de Sucy qui nous emmène (chacun son tour) dans sa nouvelle voiture.

Grand parking pour se garer : le top, merci à l’organisation.

Sur place à 7h45, on croise Sab (venue en vélo : bravo !) Bikoon après sa très belle perf sur l’Ecotrail, Raya qui prend le départ du 50, Jpoggio, Tonton Jean-Luc et d’autres dont je ne connais pas bien les pseudos mais on se reconnait facilement Cool

On papote, repère le tracé, se change.

 

Le départ :

On loupe le briefing et c’est en trottinant que l’on rejoint le village et l’arche du départ.

Paf, c'est parti un peu loin de la tête, je dois remonter les coureurs sur le trottoir.

1ère montée vers une belle bâtisse dans un parc, on passe le long d’une sculture étonnante constituée de chassis de voitures coulées dans une colonne de béton !

Je compte une trentaine coureurs qui filent vers un chemin raide dans les bois.

 

Des passages très ludiques, des chemins forestiers tantôt étroits tantôt larges pour doubler, je rejoints la 1ère féminine à queue de cheval blonde (déjà vue sur une course) je l’encourage…

On ne s’ennuie jamais sur ce parcours très changeant, les traceurs ont fait du bon boulot, on quitte souvent les grands chemins pour en emprunter d’autres plus petits et accidentés, j’adore.

 

Je ne double plus, c’est la bonne allure, il n’y a plus qu’à attendre tranquillement les effets de la fatigue car c’est souvent à la moitié que la course commence…

 

1er ravitaillement situé au pied d’un vélodrôme (je rêve car malheureusement ce n'en est pas un Embarrassé) passage de l’Ecotrail au dessus d'une grande voie couverte;

Les bénévoles indiquent gentiment que nous repasserons ici même dans qq kms.

Un verre de coca coupé d’eau + fruits secs.

Passage dans une grosse flaque, on repart dans les bois.

 

Le passage du 2e ravitaillement se fait assez rapidement je trouve, on doit-être à la moitié.

On nous annonce 12kms avant le suivant alors je remplis une gourde plus prise de coca coupé et fruits secs.

 

Je ne me sens pas trop bien, manque d’entraînement c’est sur, j’ai l’impression de subir le rythme de ceux de devant sans pouvoir revenir sur eux.

Impossible de refaire mon retard au train comme avant, c’est pas grave, je tente ma chance dans les côtes et ça marche !

Je reviens sur 2-3 gars qui s’accrochent.

 

J’ai l’impression que cette partie est plus roulante, moins accidentée, il faut en garder sous le pied pour pouvoir tenir.

Traversée d’un village, passage sous tunnel, décidemment pas le temps de s’ennuyer.

Personne ne me reprend, c’est tout bon au niveau de la gestion de course, pour l'instant...

Je vois des coureurs au loin, il faut maintenir l’allure, je regrette le manque de séances au seuil, ça devient dur.

 

3e ravitaillement : Même prise de boisson et en plus,  bonheur : des pâtes de fruit: le meilleur apport de sucre Sourire

 

Les 2 gars qui me suivaient sont repassés devant dont un en Raidlight bleu qui finira juste derrière moi : coriace celui-là, il n’a pas craqué !

Nous longeons un petit ruisseau, traversons des ponts, c’est très bucolique tout ça, vraiment un beau parcours !

Génial.

Je relance sur le plat.

On croise des familles qui se promènent.

Traversée d’un village avec des bénévoles qui nous aident pour la circulation (merci à eux)

 

On débouche dans un tunnel ou coule un ruisseau sur 30 mètres, extra ce passage qui fera du bien aux pieds fatigués J

J’ai mis des nouvelles NB qui sont un poil petites depuis que j’ai appris avoir un pied plus grand que l’autre (mauvaise blague)

Et là des spectateurs encouragent la 1ère femme, une toute jeune, tee-shirt rose qui nous a remonté : bravo à elle, impressionnant !

C’est la preuve que j’ai baissé en allure : pas bon pour la fin…

 

On emprunte un escalier qui mène sous un viaduc, le gars en bleu m’a repassé, je sens que la fin va être difficile pour moi Embarrassé

 

Ca me fait penser au maxi cross de Bouffémont ou j’avais pris une grosse claque en m’accrochant à Bikoon, les 5 derniers kms avaient été une horreur…

 

Bis repetita  ?

 

J’emmène la jeune fille sur la remontée en l’encourageant, elle me redonne du peps !

En revenant dans les bois, qui se devine au loin, casquette rouge: mon Bikoon !

 

Bon sang, si je le rejoins on pourrait finir ensemble en s’aidant, ça me plairait bien ça.

Mais faut d’abord cravacher dur et là je mène le train avec tee-shirt rose qui respire plus fort derrière.

 

Je me mets en mode marathon, on débranche le cerveau et faut s’accrocher.

Je reviens tout doucement grâce aux faut-plats descendants qui me favorisent.

Il commence à faire plus chaud.

Bikoon me reconnait et m’explique qu’il était 5e au 1er ravito ! Il a du mal et m’invite à passer mais je l’encourage à prendre l’allure sans accélérer.

Je rattrape le gars devant mais mon lacet se défait : flûte, erreur de débutant Rigolant

 

Au détour d’un virage, tee-shirt rose et RL bleu sont là en embuscade, c’est chaud !

Un bonne côte ou je repasse et essaye de marcher le plus tard possible, c’est bon ces fins de courses lorsque ça fait mal !!

Au loin deux gars devant que je ne reprendrai pas…

 On revient dans le village, du plat, on longe la voie ferrée en retrouvant les coureurs du 20km et là quelqu'un nous annonce: plus que 200m, j'y crois pas: ouf, c'est fini !

 

J'attends Olivier qui n'est pas loin et on discute un peu avec Caro qui est venue s'entraîner dans le coin.

 

Et tout ça se terminera par un super pique-nique au soleil, dans l'herbe avec bières à gogo, madeleines de Sabine, pain d'épice d'Olivier, beignets de banane par Sebastien, etc...

Bref un super déplacement, beau parcours, bonne ambiance et une belle rencontre de kikous.

Un grand merci à vous tous, c'est ce que j'aime dans ce sport Rigolant

 Sabine arrive, elle est au loin, derrière Bikoon Clin d'œil

Vivement la 509...

 

20 commentaires

Commentaire de Overnight posté le 13-04-2015 à 19:58:15

Bravo! Super classement :D, super gestion... euh bon bah heureusement que tu manques d entrainement parce-que la ça fait déjà très mal ;)... Et surtout bravo pour ton palmarès ! Meme si je ne suis pas passé a l after le coeur y est et a une prochaine course pour se rencontrer et te le dire de vive voix(jespere que vous aurez reçu les pins a votre effigie :P)

Commentaire de PhilippeG-586 posté le 14-04-2015 à 08:42:00

Merci Overnight :-)
Dommage, il fallait venir. Bon on ne se connait pas encore bien mais n'hésite pas pour la prochaine fois, ce sera avec plaisir.
Sinon pour les pins faut que je relance Bikoon, doivent-être encore bloqués en douane ;-)
@+
Philippe

Commentaire de Tonton Traileur posté le 13-04-2015 à 19:59:23

où t'as vu un vélodrome ??????
purée, arrête le jus de soja à la vanille, ça craint ;-)
rdv à la prochaine (les cerfs ?), pour conforter ta place de leader au chalenge ...
bravo, et merci pour les gougères (avec la recette), c'était divin !!!!

Commentaire de Overnight posté le 13-04-2015 à 20:11:26

Ah oui c'est pas "le mur" de l A86 plutôt :D (ou est ce la N12) enfin la route que la passerelle enjambe quoi lol.
Les 30m de ruisseau m ont paru 80 a moi sinon (question d allure sûrement :D)

Commentaire de PhilippeG-586 posté le 14-04-2015 à 08:49:13

Ben oui Overnight, on voit bien qu'on traverse qq chose, mais quoi, y'a qu'un bubulle qui pourait nous dire :-)

Commentaire de PhilippeG-586 posté le 14-04-2015 à 08:47:28

MDR, ce n'est pas un vélodrome ?
Alors là je suis déçu, j'imaginais, en tout cas je viens d'apprendre grâce à Overnight que l'on passe au-dessus de l'A86 enfin d'une grande route.
Alors c'est quoi ce truc à droite ?
De rien pour les gougères, j'en referai pour les cerfs :-)
(Pas de chalenge)
Bon marathon de Bordeaux Tonton Samedi soir !
@+
Philippe

Commentaire de bubulle posté le 13-04-2015 à 21:06:56

Ah oui, le vélodrome, là, il m'a interpelé, le Philippe. D'ailleurs, à la description des divers endroits traversés, j'ai eu un peu de mal à reconnaître le parcours, va falloir quelques compléments topographiques. Bref, y'a du progrès à faire sur le côté IGN, Philippe.

Par contre, bon, sur le nombre de courses, je ne peux rien dire. Surtout ce qui m'impressionne le plus c'est que tu en aies tenu le suivi précis au fil de ces années. Pour ma part, si je fais le compte, vu que j'en suis à 60, ce qui fait un rythme de 12 par an, je devrais égaler ton score dans 36 ans, pour mon passage V6, en fait.....

On essaierai de fêter cela ensemble du coup (et ma 500ème course, et notre passage V6). Rendez-vous, donc en 2051.

Commentaire de PhilippeG-586 posté le 14-04-2015 à 08:56:03

Désolé bubulle pour le vélodrome, j'imaginais, c'était tellement beau comme image, heureusement que j'ai écrit "je crois".... Ce doit-être le début de la fatigue (mauvais signe ça)
Sinon c'est vrai que je ne repère pas les lieux, j'ai tendance à me focaliser sur la course pas les lieux, je ne prête attention qu'aux détails importants pour courir :-(
J'ai tout reporté depuis le début avec qq erreurs.

60 bubulle, c'est déjà bien, OK pour le rdv en 2051 ;-)
@+
Philippe

Commentaire de stphane posté le 13-04-2015 à 21:18:11

ça parait si simple à te lire, tu es juste I M P R E S S I O NANT !!!!!

Commentaire de PhilippeG-586 posté le 14-04-2015 à 08:58:03

merci stphane, juste le plaisir de courir, c'est ça qui pousse à continuer.
Faut le prendre comme un jeu, pas plus.
@+
Philippe

Commentaire de SebKikourou posté le 14-04-2015 à 13:24:44

bravo phil encore une belle course de ta part ,tu laisse reveur avec ton nombres de course
@+
seb

Commentaire de PhilippeG-586 posté le 14-04-2015 à 13:52:21

Merci Seb, je n'ai pourtant commencé qu'à 20 ans... ;-)
@+
Philippe

Commentaire de Hockeyeur posté le 14-04-2015 à 13:58:11

La grande classe Philippe ...

Commentaire de PhilippeG-586 posté le 14-04-2015 à 14:11:44

Merci the hokeyeur, j'espère que de ton côté tu vas t'en sortir de cette blessure qui traîne... :-(

Commentaire de Bikoon posté le 14-04-2015 à 14:12:53

Bon c'est un petit peu rassurant de voir que tu as quand même dû piocher un peu...: tu t'es crû aux lavoirs (voir titre de ton CR) et tu as eu des visions de vélodrome :o)
Pour ton info, il s'agit d'une structure en béton ajouré qui surplombe l'A86 entre Versailles et Vélizy ;o)
Et puisque nous en sommes à faire du tourisme : la colonne de voitures coulées dans le béton est une "oeuvre" de César située dans l'ancienne fondation Cartier pour l'art contemporain.
Bravo encore pour ta superbe course, magnifique gestion (hum hum, j'ai encore des cours à prendre !)
Et comme le dit Tonton, tu confortes ta très large avance au challenge sur un certain Jean-Luc V.
A bientôt aux cerfs ! [pour essayer de finir devant toi...]

Commentaire de PhilippeG-586 posté le 14-04-2015 à 14:24:21

Merci Olivier :-)
Décidemment que des bourdes, je viens de changer le titre ;-)
C'est quand même un sacré morceau ce truc de béton, je dois avoir des hallucinations, en tout cas merci de ces détails, également concernant l'oeuvre d'art que j'ai revu dans le blog de BP.

T'inquiète Olivier, tu possèdes encore une large avance, puis ça me fait toujours plaisir lorsqu'on se retrouve sur les courses, comme avec la bande de kikous :-)
@+ aux cerfs...
Philippe

Commentaire de philtraverses posté le 14-04-2015 à 18:10:27

Tu ne fais pas tes 40 ans surtout sur la deuxième photo (lol). Oops tu es v2. (confused) mais comment tu fais?. Tu es un vrai modèle de longévité et reste performant. (alors que je régresse d'année en année (sad) ). Bravo.

Commentaire de PhilippeG-586 posté le 15-04-2015 à 09:21:32

Merci beaucoup c'est gentil Emile (je ne sais pas s'il s'agit de ton prénom ?)
Ne t'inquiète pas, c'est pareil pour moi, je régresse également chaque année, c'est normal, il faut l'accepter, c'est inscrit dans nos gènes par Dame Nature :-)
Après c'est un peu moins visible sur les trails longs que sur les courses sur route ou le chrono est le seul juge de paix.
L'essentiel est le plaisir de courir, peut importe la performance ou le chrono.
Je "fanfaronne" parce que j'ai fait une bonne place sur une toute petite course locale mais les meilleurs étaient ailleurs ce jour là.
Il faut continuer Emile à travailler la VMA et l'allure seuil en faisant un peu plus attention à la récupération, étirements, etc...
@+
Philippe

Commentaire de caro.s91 posté le 16-04-2015 à 11:49:02

Très belle course. Heureusement que tu n'étais pas (trop) entraîné. A te lire cela semble effectivement très simple. Mais à relire et après avoir lu les commentaires, peut être n'étais tu pas si clair !!! Confondre un vélodrome avec une autoroute !!! rires !!! Bises et à une prochaine , je suis certaine que tu vas cartonner à ultra morin.

Commentaire de PhilippeG-586 posté le 16-04-2015 à 12:04:44

Merci Caro, et oui, cela me collera à la peau cette histoire de vélodrome fantôme, peut-être un fantasme ?
Et pourtant je ne suis pas cycliste :-)
Pour l'ultra morin, c'est surtout pour me préparer sur les ultras suivants, pas de prétention particulière...
Bises et @+
Philippe

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran