Récit de la course : Sacré Trail des Collines - 21 km 2015, par lisa38

L'auteur : lisa38

La course : Sacré Trail des Collines - 21 km

Date : 22/3/2015

Lieu : Tullins (Isère)

Affichage : 742 vues

Distance : 22.75km

Objectif : Terminer

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

SACRE TRAIL DES COLLINES

Coucou les KIKOUS

Ça faisait bien longtemps que je n’avais pas posté de compte rendu et pour cause depuis le cross des enfants malades début décembre plus un seul dossard accroché. Le vide, le néant !!!

Pareil en ce qui concerne les entraînements pas mal de sorties mais mini, une mise en sommeil nécessaire sans doute mais qui m’a fortement pénalisé.

Surtout que j’ai dû m’arrêter totalement pendant 3 semaines suite à une mauvaise grippe, j’ai bien cru que cette fois j’allais y passer, mais ouf je m’en suis sortie un peu entachée certes mais vivante, c’est déjà ça !! Alors j’ai continué à travailler mais j’ai dû arrêter de courir En pleurs

J’en ai profité pour manger, oui bien manger, le Team Salami serait fière de moi avec mes nouveaux jambonneaux !!!

Cool Allez bref finit pour ce petit aparté, passons à ce fameux trail des collines. 1er trail de la saison !!

En 2014 j’y ai couru mon 1er trail un 11 kms où j’avais bien souffert mais qui ne m’avait donné qu’une seule envie : revenir l’année prochaine pour le 21kms.

Comme je l’ai dit plus haut pas de sorties longues réellement effectuées et pour cause un 12 kms le 11 janvier 2015, ensuite grippe et reprise tranquille avec des footings ne dépassant pas les 10kms. Alors à J-7, je décide un peu à la dernière minute de faire le 10kms de Saint Jean Moirans une petite course locale un peu vallonnée mais qui me permet de faire un peu de vitesse (afin tout est relatif)

Le jeudi d’avant course, je m’apprête à courir mon dernier « footing » avant la course mais pour ce footing, je fais les choses en grand !! et oui les kikous ce footing je vais le faire avec Sébastien, Xavier Thevenard, Frédérique DESPLANCHE, Julien CHORRIER et environ 50 autres coureurs au flambeau de nuit et à la bastille.

Et oui la classe non ?? L’ut4M a organisé ce jeudi une soirée sur le thème courir la nuit sous les étoiles avec ces 4 grands du trail. Autant vous le dire ce « footing » s’est vite transformé en un travail au seuil pour moi et je n’ai pas tenu longtemps, j’ai donc écourté au bout de 4kms en sueur mais bien heureuse.

Nous voilà donc en fin de semaine avec un temps bien pluvieux !! Cette année nous serons donc dans les vraies conditions du trail des collines, parce l’année dernière le terrain était sec et il parait que ce ne sont pas les conditions « normales » de ce beau trail, le sacré trail des collines faut en ch….

L’organisation annonce 21kms et 1000D+, enfin 900D+ sur le flyer et 1000D+ sur le site alors c’est quoi la vérité vraie ?, tu veux le savoir pas d’autre choix va falloir courir !!

Samedi : retrait du dossard et confirmation de la météo, brouillard brouillard quand tu nous tiens !!.

Dimanche matin, arrivée à Parmenie à 08h15. il faut se garer tout en bas, donc en prémisse un échauffement en montée, bien chargée ( 2 sacs) d’un bon kilomètre et demi et oui !!!Mais on monte avec le sourire SVP personne ne nous force à être là !!!

Arrivée au bout de cette montée, le brouillard est déjà bien présent, des conditions idéales qui m’amènent à une question fondamentale : comment je pars ?? Je crois que ça va être loupé pour le débardeur, il ne devrait pas pleuvoir (en théorie) je décide de partir, un peu légère avec un haut manche longue et une veste sans manche.

A la dernière minute je décide de prendre les gants, au pire ça pèse pas lourd (et finalement ça me sera très très utile), riot 5 et sac Salomon et oups à la ligne de départ.

Le départ est donné après pas mal de bons renseignement donnés par Toto, avec humour et bonne humeur, on comprend qu'aujourd’hui on va souffrir, les conditions de la veille et du jour ont rendu le terrain hyper technique. Le départ se fait en fanfare dans une belle gadoue.

Comme certains apparemment n’aiment pas la boue ils en profitent pour couper à travers champs et gagner quelques mètres !! Je ne comprendrais jamais cela, on sait que l’on est là pour ça, qu’un trail c’est fait de boue et surtout celui-là alors à quoi ça rime de couper ?? Gagner 2 places ?? Éviter de se salir ?? Je peux encore comprendre quand le tracé normal est dangereux, quand on se trompe (normalement on n’est pas censé le faire exprèsAvare) mais là dès le début de course ??

Enfin ça me fait pester un peu mais j’ai ma conscience pour moi, il ne manquera aucun mètre à ma suunto !!!

Dès le début, la course s’annonce difficile, on commence par des virages bien gras (où certains coupent hein pas bien) , pas facile de courir les baskets n’accrochent pas des masses.

Il y a de plus en plus de brouillard. J’arrive à hauteur de la fameuse EstherX. Je me présente et du coup on fait un peu de route ensemble, elle m’attendra même au 1er ravito !! Elle est vraiment au top !!! Elle avance pendant que je stagne dans les montées !!! je la rejoins un peu dans les descentes mais elle finira par disparaitre tel un oiseau dans le brouillard !! Esther mais t’es où ??? pff allez faut le dire elle m’a mis une sacrée dérouillée c’est tout !!Mais je l’aurais un jour je l’aurais !!!

Bref revenons à la course 1er ravito, les bénévoles sont en forme surtout une jolie brune qui donne de la voix elle est vraiment à fond ça donne le moral mais on ne s’attarde pas trop c’est qu’il ne fait pas chaud !!!

Encore une belle montée avec rivière et gros cailloux, on marche tant qu’on peut mais ce n’est vraiment pas évident… Encore une belle montée puis on rejoint une route en bitume avec une petite butte en sous-bois où les coureurs les plus courageux du 37 kms arrivent frais c'est cro injuste !!!

Ouf enfin du monde parce que je commençais vraiment à me sentir seule après qu’Esther m’ai abandonné !!!.

Ca sent aussi la fin du parcours encore 7 kilomètres !!!

Mais c’est surtout à ce moment où le temps commence sérieusement à se dégrader et où la neige s’invite !! Mes mains sont bien gonflées et j’ai tellement froid que je n’arrive même plus à mettre mes gants.

Arrivée au ravito je demande de l’aide et une gentille bénévole me file même ses gants tellement j’ai les mains dans un sale état mais le sourire est là faut y aller on est au bout.

On me propose un thé chaud, ça fait du bien !!! Je reprends la route je sens la fin proche et j’attends avec impatience « the montée » celle qui marquera la fin de cette épopée.

Mais elle ne semble ne jamais arriver !! On traverse une dernière route passe dans un champ amorce une nouvelle montée mais ce n’est pas encore « the » montée, ils ont changé le parcours ??

Un coup d’œil à mon montre et ça y est ! En flagrant délit 21 kms on les a fait je le savais j’en étais sure encore un coup des organisateurs, des kilomètres gratuits !!! Merci qui ?? Et surtout ce qui m’inquiète c’est que je ne vois toujours pas cette montée !!!

Mais j’avance, j’ai le sourire la fin est proche je la sens !!! Et la voilà la montée la corde, le terrain gras !! Je m’arrête cherche un moyen pour prendre le passage le moins pire mais je ne vois rien alors j’y vais franco, je glisse, mais je ne suis pas la seule !! J’attrape la corde, j’ai tellement froid aux mains que c’est pire encore !

Mais j’y arrive au bout et là je sais que ça y est cette fois je vais finir !!! J’arrive, sur le plateau plus que quelques mètres, je me perds un peu parce que le brouillard ne rend pas le parcours super clair et me voilà enfin au bout : 3h48 !! ça en fait du temps j’ai bien mérité un jus de pomme.

Au final 22 ,750kms et 900 D+, sacré trail des collines !!! Ca y est je l’ai fait !!! i did it !!!!

Mais maintenant comment je vais me changer ?? Je suis frigorifiée et heureusement deux filles vont m’aider à me changer. Je file alors au ravito mais là j’arrive trop tard il y a plus rien et il y a une queue pas possible pour manger alors je repars aussitôt parce que je sais qu’il y a encore 1.5 kms de descente pour retrouver ma voiture !!!Jamais la descente ne m’a paru aussi longue !!!

Allez c’est fini pour aujourd’hui !! Désolée j’ai été un peu longue !!!

En tout cas c’est une supère course, l’organisation est bien rodée, pour moi juste deux petits bémols, le repas ne devrait pas être obligatoire surtout quand il faut attendre aussi longtemps pour pouvoir y accéder et si enfin les organisateurs pouvaient penser à ceux qui finissent dans les derniers qui ont souvent courus plus longtemps que les autres et qui n’ont plus rien au ravitaillement final silvouplais !!!

A bientot les KIKOUS

7 commentaires

Commentaire de esther50 posté le 30-03-2015 à 19:39:30

Quel beau recit.....je ne t'ai pas abandonnée mais j'ai simplement continué à courir de partout, car je commencais à avoir froid.....et BRAVO pour l'avoir terminé dans les conditions climatiques dantesques......

Commentaire de lisa38 posté le 31-03-2015 à 10:39:29

Merci Esther !!! Bravo à toi !!!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 30-03-2015 à 20:16:23

Un grand bravo pour avoir réussi à boucler ce parcours non seulement relevé mais en plus dans des conditions météos des plus compliquées !!

Pour esther (la championne de france pour mémoire !), repense à cette photo d'albacor : http://www.kikourou.net/photos/CRs/2014/CR15544/jelauraiunjourlebouk.jpg

Commentaire de lisa38 posté le 31-03-2015 à 10:39:59

C'est sur que c'etait pas evident !!! merci

Commentaire de loiseau posté le 30-03-2015 à 20:37:00

Bravo Lisa, pas facile de boucler ce Sacré Trail avec ce froid, cette boue et la neige à la fin !! Merci pour le récit.
C'est vrai que l'attente pour le repas était un peu longue, surtout dehors dans le froid et sous la neige...

Commentaire de lisa38 posté le 31-03-2015 à 10:40:43

merci !! du coup j'ai rien mangé mais heureusement j'ai des reserves :)

Commentaire de Albacor38 posté le 03-04-2015 à 08:15:41

22km et 900D+ c'est déjà, dans de bonnes conditions, du sérieux mais quand le froid, la neige et l'humidité s'invitent à la fête ça peut vite basculer dans la bavante.

Je suis toujours aussi admiratif de tes progrès et de ta ténacité Lisa.

D'une manière générale chapeau bas à ce qui étaient au départ de cette édition.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran