Récit de la course : Cross de Champagnier - 10.5 km 2015, par El Tamanoir

L'auteur : El Tamanoir

La course : Cross de Champagnier - 10.5 km

Date : 29/3/2015

Lieu : Champagnier (Isère)

Affichage : 544 vues

Distance : 10.5km

Matos : C'est dommage, j'avais prévu mes ballerines et repassé mon tutu, mais je les ai oubliés à la maison...

Objectif : Se défoncer

15 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Les Marvel Heroes en tournée à Champagnier


La météo annonçait la pluie, mais comment ne pas participer au désormais grand classique Cross de Champagnier ? Cette année, nouveau parcours sur le 10 Km avec une jolie montée en zig-zag sur la colline, qui remplace la montée sêche de l’année passée. Et puis un nouveau thème d’animation surprise qui s’annonce surement folklorique.

Nous voilà donc avec Yvan et Franck en route pour Champagnier en ce dimanche matin…

On retrouve de nombreuses têtes connues et appréciées sur le parking et à l’échauffement : L’Ignoble et Coco Girl accompagnés de leurs inséparables et sympathiques matous, le Bouk venu seul mais comme d’habitude vite entouré de nombreuses groupies, puis Albacor, que je n'avais pas revu depuis les enfants malades, venu avec Eric, un jeune collègue qui va bientôt faire parler de lui sur les courses locales...
 J’espérais enfin rencontrer le Dude qui avait annoncé son arrivée, mais pas de Dude en vue… Ni de Kéké d'ailleurs, qui j'espère va bientôt ressortir son maillot à la queue en tire bouchon après avoir sniffé les vapeurs de fart pendant tout l'hiver.
 
Inscriptions express dans le gymnase, on repart avec un tee-shirt « Beginner » qui ne passe pas inaperçu, idéal pour les courses de nuit (si jamais un jour il me venait l’idée de courir la nuit).

La pression monte avec le speaker qui invite tous les participants à se rapprocher de l’arche, et c’est parti pour une chorégraphie endiablée pour terminer l’échauffement : « A gauche, A droite, En haut, en bas… ».

La foule en délire se déhanche en rythme comme un seul homme

Cette fois tout le monde se met en place et c’est parti. Le temps de lancer mon chrono, un bon tiers du peloton est déjà devant moi. Mais cette fois-ci, pas de précipitation, je vais essayer de mieux gérer et de garder des forces pour la fin…

Je prends donc un rythme tranquille au départ, et me retrouve dans le village à côté du Bouk, qui a sorti la casquette de chasseur, lui qui est toujours à l’affut  d’une éventuelle biche perdue.


Le Bouk indique fièrement l'emplacement des ses futurs implants mammaires, destinés à encore améliorer sa vitesse en descente

Je commence à simuler le fameux coup de la casquette de la montée Daisy, mais ne réussis qu’à lui mettre le doigt dans l’œil… Et oui dans le peloton, tous les coups sont permis…

20 mètres devant nous, on observe avec attention un coureur redoutable, j’ai nommé ALBACOR !



Albacor, toujours au sommet de l'élégance, a choisi aujourd'hui de passer inaperçu
en s'habillant en orange fluo, la couleur locale

Il a l’air très affuté et comme à son habitude est parti vite… La tentation de réduire l’écart est forte, mais je résiste en essayant juste de garder la distance.

On amorce la montée à flanc de colline, on arrive à l’extrémité et on repart dans l’autre sens où nous attendent une alternance de petites montées-descentes. Je cours avec Bernard Devidal que j’appelle Claude, mais il ne m'en veut pas, on va d'ailleurs passer une bonne partie de la course ensemble.

Dans la descente finale, je rattrape tout doucement mon retard sur Albacor, et doit me décider : Vaut-il mieux faire l’effort maintenant ou attendre encore un peu ? Question stratégique s'il en est...
Pris par mon élan, je passe en essayant de faire bonne figure alors que je suis déjà rouge, en nage et suffocant… On est alors au Km 4…
Ca remonte alors tout doucement vers Jarrie, on retourne à gauche et on continue de monter avant de redescendre sur Champagnier.  Les Super héros sont là et mettent l’ambiance…

Passage au ravito, puis on enquille sur le nouveau sentier en Z qui rejoint le sommet des crêtes. Là, je me cale dans le rythme des coureurs devant moi en essayant de ne pas trop en faire. Au détour d’une épingle, je vois Albacor qui n’est pas loin le bougre, il va pas falloir s’endormir....

Arrivé en haut, je retrouve des jambes et recommence à doubler comme je peux sur le single track étroit. Première descente raide et on rejoint le bas de la crête.
Ensuite, nouvelle descente et je vois Franck et Julien à 50m devant. J’essaie d’allonger et les rattrape avant une pente raide bien glissante, où je manque plusieurs fois de m’étaler…

Plus qu’un Km avec une bonne montée qui parait interminable. Bernard me repasse et creuse l’écart. Franck fait l’effort et me rattrape, on arrive ensemble dans le village.
Là, on fait un final d’anthologie avec une accélération progressive où on se tire l’un l’autre, puis un sprint final où on donne tout ce qui reste, ça c’est du saucisson comme on l’aime !
On termine à l’agonie en moins de 52 min, trop bon !

Julien arrive juste après, puis Bernard Crequi 2ème V3, suivi d’Albacor, qui gagne de plus de 2 minutes ce nouveau duel face au Bouk. Yvan arrive ensuite tranquille, on croirait qu'il n'a pas transpiré !

L’Ignoble réalise la course parfaite en moins de 49 min, et commence très fort la saison… Tout comme Olivier qui arrive 1er V1 et 3ème au scratch.

Le soleil et le vin chaud rendent l’après-course très agréable, avec une remise de prix, de lots et des chorégraphies de super héros qui valent le détour.

Bref, un grand bravo à l’équipe du RIA et à tous les bénévoles, et chapeau à l’équipe d’animation qui a fait forte impression avec beaucoup d’imagination. Beaucoup de photographes pour immortaliser les coureurs sur le parcours, dont Karine que j’ai dû croiser au moins 3 fois…
RV est déjà pris pour l’année prochaine surtout ne changez plus le parcours il est parfait !!!

15 commentaires

Commentaire de El Tamanoir posté le 30-03-2015 à 14:51:02

Flash Spécial… On apprend de source sure que DDLT, coureur émérite et expert de la vie des pelotons isérois, soutenant la liberté d’expression dans un style décalé, a vu son pseudo à nouveau éradiqué des listes de ce site. Un concours est donc lancé avec pour objectif de trouver un nouveau pseudo à celui qui en a déjà usé plusieurs douzaines et risque maintenant d’arriver à court d’imagination.... N’hésitez pas à laisser vos suggestions en commentaires. Les auteurs des meilleures propositions participeront à un tirage au sort et pourront gagner l’intégrale des récits publiés par DDLT depuis de nombreuses années, prix d’une valeur incommensurable pour les connaisseurs....

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 30-03-2015 à 15:16:57

Encore un bon récit de ce Tamanoir !!!
Effectivement j'ai regardé les photos de course tu es bien dans le rouge !!!
Vivement que je retrouve la ligue 2 !

Commentaire de AKADOC posté le 30-03-2015 à 15:34:45

bravo , belle course , joli recit

Commentaire de le_kéké posté le 30-03-2015 à 15:41:50

Bien fait de pas venir j'aurais pris la raclée, ça avance déjà pas mal en ce début de saison. Et que dire de l'ignoble qui fait déjà des temps d'extra-terrestre. Sinon albacor il a fait le mariole mais il a pris cher dans la 2ème partie de course. En tout cas dès que j'aurais retrouvé un corps en état de marche je viendrais mettre tout le monde d'accord T-shirt jaune à groin sur le dos.

Commentaire de Albacor38 posté le 30-03-2015 à 21:13:41

Tamanoir je suis au regret de te dire que le Dude est une légende urbaine de la course à saucisson. Il est comme les farfadets des contes populaires. On en parle à la veillée devant une bière et un TUC. On connait quelqu'un qui aurait rencontré quelqu'un qui l'aurait vu courir mais en fait il faut se rendre à l'évidence : Tu as plus de chance de rencontrer la fée clochette au ravito que de croiser le Dude au retrait des dossards !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 30-03-2015 à 22:33:08

Ooooooooooooooooooooooooooooooooooooh !!!

Commentaire de the dude posté le 31-03-2015 à 14:41:12

Tout à fait mais pour que la légende urbaine ne tombe pas dans l'oubli, il faut de temps en temps - très rarement - qu'elle donne un signe, montre son visage à la foule et accroche un dossard à son T-shirt, avant de disparaître à nouveau pour un temps indéterminé.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 30-03-2015 à 22:32:55

Ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooh !!!

Commentaire de El Tamanoir posté le 31-03-2015 à 08:35:09

Voilà en effet une très bonne suggestion pour le nouveau pseudo de DDLT....

Commentaire de le_kéké posté le 31-03-2015 à 08:39:57

Albacor ne sent plus depuis sa victoire, comment peut-il blasphémer ainsi l'esprit du trail ?? Faudra pas venir pleurer si on le retrouve un de ces 4 tout sec au fond d'un lapiaz Chartrousin ...

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 31-03-2015 à 11:08:59

Le commentaire d'Albacor est tout bonnement scandaleux !!!
Et héals il reflète typiquement les maux de notre société d'aujourd'hui... Ca me refait penser à Thierry henry que ses camarades ne respectait pas.
Albacor, le Samir Nasri de la CAP ???

Commentaire de Albacor38 posté le 31-03-2015 à 19:37:34

Dernière minute : Le Bouk aurait déposé une réclamation auprès de la FFA et exigé une exclusion temporaire (au minimum de 3 kg incompressibles) d'Albacor du championnat du monde de la course à saucisson. Affaire à suivre.

Commentaire de the dude posté le 31-03-2015 à 14:42:39

Effectivement certains ont déjà subi la foudre pour moins que ça!!!

Commentaire de the dude posté le 31-03-2015 à 14:45:12

Bon sinon, à l'origine je voulais juste féliciter el Tamanoir pour ce bon récit et pour avoir fumé sans bavure Albacor, qui se voyait trop beau d'avoir surclassé le Bouk.
Et ne crois pas ce qu'on raconte, je termine de soigner ma 7235ième tendinite et après ça va chier grave sur les courses du coin!!!

Commentaire de El Tamanoir posté le 07-04-2015 à 21:19:03

Merci Dude ! J'espère à une prochaine sur un "petit format" 10-30 Km, car on a peu de chances de se croiser sur plus long !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran