Récit de la course : Trail Caluire Rhône Saône - 25 km Relais 2015, par Cocorosinette

L'auteur : Cocorosinette

La course : Trail Caluire Rhône Saône - 25 km Relais

Date : 22/3/2015

Lieu : Caluire Et Cuire (Rhône)

Affichage : 689 vues

Distance : 25km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Du bronze pour les ch'tis papas !

Mi-février :

Je reçois un mail annonçant cette toute nouvelle course à Caluire près de chez moi. Je suis tenté de m'y inscrire mais j'aimerais y aller avec Fab, un pote qui court. Je lui propose le relais, abusant de plein d'arguments pour le convaincre (« c'est la première édition du TRS », « c'est à Caluire, chez toi », « c'est l'occasion pour que ton fils te voit courir pour la première fois (il venait tout juste d'être papa », « on pourrait faire une équipe de lensois », « c'est pas trop long »…).

Il cède. J'inscris l'équipe « les ch'tis papas ». Ch'tis car nous sommes de ch'nord (ou presque), papas car comme vous l'avez compris il vient d'être papa et lors du relais un vieux (!) papa lui passera le témoin.

 

Samedi 21 mars :

Nous nous rejoignons en vélo sous la pluie devant la clinique protestante de Caluire. Direction le stade de la Terre des Lièvres pour le retrait des dossards. Il y a peu de monde et le retrait se fait rapidement. Tous surpris, nous apprenons qu'il n'y a que 13 équipes d'inscrites. Et qu'avec le dossard 701 nous étions les premiers inscrits sur le relais. Une fois dans notre vie, nous aurons été les premiers sur une course (ok, pas sur la route, mais quand même) Sourire

 

Dimanche 22 mars :

Je pars de chez moi en vélo vers 7h50. Purée ce qu'il caille. Arrivé tranquille vers 8h10. Je m'affuble de mon maillot lensois (je ne suis pas un ch'ti papa pour rien Rigolant). Après étude du parcours, je croise Gibus, puis Kirikou69 et enfin Papakipik (merci aux buffs kikoux).

8h55, on se place sur la ligne.

9h1 : Le starter retentit sans vraiment crier gare. Surpris, le peloton se met en branle. Je pars bien, me sens bien, jusqu'à cette descente du chemin des ravins dans le 5ème kilomètre vers les quais du Rhône. Les quadri sont en souffrance. Froid (5° ce matin) associé à un échauffement pas assez conséquent (c'est dur la vieillitude) m'ont contraint à ralentir, à marcher voire à m'arrêter à plusieurs reprises sur les quais. Papakipik a bien essayé de m'emmener mais j'ai dû le laisser filer. Merci à lui quand même. C'est vraiment rageant de caler sur le plat. Enfin bon, je cours en équipe alors je serre les dents et je continue. Je bois. Mais ça se vide trop vite. Dans le dixième kilomètre, je n'ai plus rien à boire et me rappelle que j'ai une barre énergétique. Je la mange. Les douleurs s'estompent et je peux finir en limitant les dégâts.

10 h 4 : J'atteins le relais. J'entrevois ma petite famille, Fab et sa petite famille. Je lui passe mon biberon de relais (ce n'est pas une image - voir photo ci-dessous - à noter qu'il n'était pas au courant), nos douces font quelques photos et Fab part faire ses 14 km.

 

 

Je me restaure rapidement avec un super cake aux courges préparé par Fab, et je le rejoins en vélo à l'arrivée.

11 h 15 : Fab franchit la ligne d'arrivée. Les « ch'tis papas » décrochent la médaille de bronze :-) … à partir de la fin :-( (13ème /15 équipes finalement inscrites).

On se ravitaille, bien cacher le ravito ! On s'éternise même, le temps pour moi de glisser à une gentille bénévole que pour le relais, il n'y avait pas de ravitos. Trop trop gentille cette bénévole car quelques minutes plus tard, elle m'a offert une assiette gourmande Sourire

Nous remplissons la feuille de suggestion et reprenons la route en vélo pour rentrer chez nous.

Quelques petites choses à corriger (ravitos du relais et de l'arrivée, le différentiel entre les valeurs de D+ annoncées et réelles) pour cette première édition du TRS, mais un parcours qui m'a plu (un rapport km / D+ en adéquation avec mon goût pas trop prononcé du dénivélé et aussi de la forme du mois de mars, alternance plat – dénivelés,… et des bénévoles vraiment sympas).

Seuls petits regrets : le nom de l'équipe n'apparaît nulle part. Pourquoi alors nous en demander un ?

 

Rendez-vous en 2016 !  Rigolant

3 commentaires

Commentaire de Papakipik posté le 22-03-2015 à 21:31:50

Je t'ai perdu au niveau de la nouvelle passerelle en face du parc de la Tête d'Or ! Avec ton état de forme post-descente sur les quais d'Hawaï sur Rhône (la cascade que l'on voit du périph' a donc un nom...), c'est déjà bien d'avoir tenu pour passer le relai à ton binôme (qui m'a doublé dans une côte assez raide, je le reconnais à son T-shirt). Sinon, je partage tes remarques. Je pense qu'il y a un bon potentiel mais le prix reste un peu élevé. Bonne récup' et à bientôt sur le LUT (je serai sur le 13 aussi).

Commentaire de Arclusaz posté le 23-03-2015 à 13:31:17

deux lensois !!!!! mais, c'est pas possible, il en sort de partout....

Bravo d'avoir incité un ami à épingler un dossard, ça c'est un beau passage de relais aussi bien que le biberon !

Et courir à Hawaï, ce n'est pas donné à tout le monde !

Commentaire de Gibus posté le 27-03-2015 à 19:43:25

Heureux de t'avoir croiser.
C'est vrai que les montagnes russes du début avec les 5°, c'était chaud pour les quadri.
A bientôt

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran