Récit de la course : Trail de la Pierre Sanglante - 22 km 2015, par Albacor38

L'auteur : Albacor38

La course : Trail de la Pierre Sanglante - 22 km

Date : 8/3/2015

Lieu : Grane (Drôme)

Affichage : 753 vues

Distance : 22km

Objectif : Pas d'objectif

16 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Saignant !


J'étais déjà présent l'an passé sur cette course dont j'avais alors beaucoup apprécié le parcours en sous-bois, extrêment roulant, où l'on peut envoyer fort quasiment de bout en bout des 21km qui le composent. Le dénivelé modéré, annoncé un peu généreusement à 700D+, ne me permet pas de faire la différence sur mon seul vrai point fort : le D+ mais il est l'assurance d'une course rapide et nerveuse bouclée pour les meilleurs en +/- 1h35 !

 


J'ai du coup un temps de référence 2014 de 2h09, pas si mauvais en définitive, à améliorer cette année. La bonne nouvelle c'est la météo : radieuse et surtout sans un souffle de vent qui tranche avec l'édition 2014 où le mistral nous glaçait les os dès que l'on sortait des zones de sous-bois. La mauvaise nouvelle en revanche c'est toujours cette foutue bronchite qui me fait cracher des bouts de poumons comme le petit poucet des cailloux depuis bientôt 10 jours.

 

Reste que l'envie est là, d'autant plus forte que le Frangin BipBip73 est dans la place et qu'on s'est pas tiré la bourre depuis une éternité. On retrouve sur place un échantillon représentatif des pieds nickelés du DTTN : Le chasse-neige qui a encore perdu 17kg depuis l'hivernale de Méaudre et Didier07 qui délaisse étrangement le 21km pour le 12km (Seule explication rationnelle : Il est dyslexique et s'est trompé à l'inscription !) alors qu'il nous a sorti une perf mieux que très honorable une semaine auparavant à la Fée Blanche de Margériaz.

 

 

(Le syndrôme de la tendinite du pouce et du sourire figé fait encore des ravages...)

 

 


Belle affluence en tout cas en cette matinée du 8 mars. L'organisation annonce d'ailleurs 50 coureurs de plus que l'année précédente.

 


Récupération un peu laborieuse des dossards mais aussi d'un lot original et utile (des manchons aux couleurs de la pierre sanglante), d'une boisson de récupération et d'un ticket bière et repas. Amis coureurs : sachez le à Grâne on sait vous chouchouter !

 


Rassemblement sur la ligne de départ. Mme le Maire promet d'offrir sa culotte au vainqueur. Enfin là en fait je ne suis pas sûr parce que la sono ne marchait pas très bien comme dans tout course de village qui se respecte. Petit décompte entrecoupé de blancs et de larsen et PAN c'est parti ! 


(Le team de l'enclume - Alba / BipBip - est dans la place !)

 


BipBip me fait un numéro de chien fou : "Oh putain j'ai les jambes ! Oh putain j'ai les jambes". Je le laisse s'exciter, allez chercher la balle et me tourner autour ... et puis 500m plus loin je le passe avec un clin d'oeil.


Très vite on rejoint les chemins. C'est d'ailleurs un des charmes de ce trail que de faire la part belle aux sentiers, pistes forestières et autres singles en sous bois, et délaisser presque totalement le bitume.

 

 


Reste que chemins ou pas la troupe va bon train et en rangs serrés malgré une petite pente qui chauffe les jambons. Il faut attendre "Les Jacamons" et le passage devant de jolis corps de fermes (de fermes hein ! Pas de méprise !) pour que la sélection naturelle s'opère cette fois vraiment à la faveur d'une montée plus marquée.


Au KM3.5 quasiment au sommet de la première difficulté je croise "TimDo" qui en local de l'étape m'encourage sur le bord du chemin. Sympa.


Grosse descente jusqu'au KM5 puis on attaque le morceau de bravoure du parcours à savoir 7KM de montée quasi ininterrompue. A ce moment là je l'ignore mais j'ai un chasse-neige au cul...


Le D+ me permettra heureusement de retrouver du champ... Pour cette fois...




Ces sentiers en sous bois sont un pur bonheur. J'ai désormais trouvé mon rythme et malgré l'effort évident je prend vraiment un plaisir fou. J'apprécie d'autant plus que les conditions météo sont justes idéales. On est loin de la grosse galère de Margériaz la semaine précédente.


C'est finalement à la descente (comme d'habitude donc) entre le KM15 et le KM18 que mes vieux démons me rattrapent (et mes concurrents aussi par la même occasion !). Les chemins sont très cassants et ne demandent qu'un manque de vigilance de votre part pour vous refaire la cheville. Ou les 2 tant qu'on y est car c'est promo cette semaine ! Et ce n'est pas une vue de l'esprit puisqu'à plusieurs reprises je double des gars qui boitillent après avoir morflés sur un mauvais appuis.


Malheureusement j'apprendrai plus tard que le Frangin a subit la même punition...

 

Bilan :  Je cède dans cette descente une bonne dizaine de places au classement (mais je préserve mes articulations).

 


Les derniers kilomètres, toujours en sous bois / chemins, permettent de retrouver la fin de parcours du 12km.


Juste comme que je consulte pour la première fois de la course ma montre pour estimer si je peux espérer battre mon temps de l'an passé que, VLAN, je me vautre de manière ma-gis-tra-le et m'ouvre le genou ! Pour moi la Pierre Sanglante était du côté du KM20 cette année...


La fin de parcours est étonnante : on reste vraiment très longtemps sur un chemin avant de fondre littéralement sur l'arrivée. Ultime sprint sous les encouragement de ma tribu et c'est l'arrivé avec un temps de 2:08:14Soit une minute de moins que l'an passé pour un parcours légèrement ralongé (+600m pour l'essentiel du fait d'une boucle complémentaire entre le KM9 et le KM10).


Saluons l'excellente performance du Chasse-Neige qui à force d'entrainements et de perte de poids devient un concurrent à surveiller dans notre challenge "pieds nickelés" (2:13:56 "dans mes talons") et le courage de BipBip73 qui malgré une probable entorse ("ça a fait crac !") en termine courageusement, et au sprint s'il vous plait, en 2:22:18

 

 


Arrivée BipBip73 trail de la Pierre Sanglante... par lenclume38

 


L'édition 2015 de ce superbe trail (que je recommande chaleureusement) se gagne en 1:32:08 (GIRONDEL Benoit) !


(A la santé du Bouk : Rendez-vous à Buis camarade !)

16 commentaires

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 10-03-2015 à 09:50:00

C'est malin, elle me donne grave envie cette course nature...
Si en plus on est bien reçu...

Commentaire de Albacor38 posté le 10-03-2015 à 21:30:08

T'aurais dû offrir un WE en amoureux dans la Drôme à la Coccinelle.
Y'a plein de charmantes chambres d'hôtes dans le coin :)

Commentaire de Chasse-Neige posté le 10-03-2015 à 12:18:05

On y est très bien reçu, vraiment un bon rendez-vous de début de saison !

Commentaire de Albacor38 posté le 10-03-2015 à 21:31:35

Bipbip en tout cas il a bien reçu :)

(En fait rien de cassé. Juste une belle entorse)

Commentaire de Corne de chamois posté le 10-03-2015 à 19:10:26

Je vous avait dit que c'était de la balle cette course !!!
Cf. mon récit 2014 => Ah non c'est vrai on me l'a fait disparaitre !!!

Commentaire de Corne de chamois posté le 10-03-2015 à 19:14:28

PUTAIN SINON BIPBIP J HALLUCINE IL A COURU AVEC DES RAYBANS
LA CLASSE !!!

Commentaire de Albacor38 posté le 10-03-2015 à 21:35:38

Rayban sur la tête
Survêtement Tacchini
Un peu qu'il a la classe !
Il danse le Mia !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 10-03-2015 à 21:38:14

C VRAI QUE BIPBIP IL FAIT RÊVER

Commentaire de le_kéké posté le 11-03-2015 à 10:48:13

C'est reparti avec des courses tous les WEs dans les endroits les plus paumés.
Tu as l'air bien affuté, bizarre que les chronos tombent pas plus bas, l'absence de l'adversité d'un bouk ?

Commentaire de Albacor38 posté le 11-03-2015 à 11:35:18

Non non kéké cette année je vais me calmer sur les dossards... Enfin je crois :)
Il me tarde de refaire des sorties avec toi sur les pentes de la Chartreuse. Tu raccroches quand les skis au fond du garage ?

Commentaire de le_kéké posté le 11-03-2015 à 11:41:23

Moi aussi il me tarde de recourir en mode warrior, mais j'ai malheureusement toujours le genou qui grince, j'ai un peu fait le con en allant faire le off des zozos du coté de chambé avec cette douleur, donc j'ai l'impression que les skis risquent d'être remplacés par le vélo en ce début de saison et le saucisson va attendre des jours meilleurs en mai (on croise les doigts)

Commentaire de Arclusaz posté le 11-03-2015 à 11:25:25

c'est vrai que t'es tout mègue, tu m'inquiètes...

Et Bip-Bip (pas d'allusion dans cette transition !), son entorse, ça va ? a priori, c'est la malédiction familiale du moment...

Commentaire de Albacor38 posté le 11-03-2015 à 11:38:49

C'est sûr que la CAP c'est top pour la ligne.
Et sans se priver en plus ! :)

(Jeff va bien. J'ai eu des news hier et même si c'est encore gonflé c'est pas trop douloureux. Et toi tu vois le bout du tunnel ?)

Commentaire de Arclusaz posté le 11-03-2015 à 11:49:06

Tant mieux pour Jeff ! pour moi, c'est toujours pareil : déjà 5 mois, c'est loooooooooooong

Commentaire de bipbip73 posté le 11-03-2015 à 12:41:02

UN PEU QUE J'AI LA CLASSE AVEC MA BIASSE et MES RAYBAN.
très belle course, très sympa. Petit craquage de cheville au km12 mais bon ça ira...ça va bien se passer.
Non, le problème c'est les 10 kil qu'il faut que je perdes pour être au niveau, vais-je en être capable?

Commentaire de Arclusaz posté le 11-03-2015 à 14:03:21

Mais oui mais oui, tu peux le faire. Commence par supprimer la crème chantilly sur les diots, puis une étape après l'autre et tu vas le bouffer le frangin !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran